Sans nombrilisme aucun, j'ai aussi tapé Mimiblue sur la ligne du moteur de recherche et si je me suis retrouvée parmi les sites énumérés, j'y ai trouvé également une jeune personne dont je pourrais envier la plastique si son offre de contact n'était pas aussi... enfin, euh... autant.... euh.... Bref, j'aime que les choses soient claires et là...Hum.. elles le sont aussi me semble-t-il.

En tout cas, vu l'âge de la personne et vu mon âge, j'ai assez d'antériorité pour insister : Mimiblue, c'est moi ! Toute autre personne utilisant ce pseudonyme n'aura fait que l'usurper : on a commencé à m'appeler Mimiblue alors que cette personne n'était même pas encore à l'état de projet. C'est dire !

Défendez-moi, visiteurs.... Clamez haut et fort qu'une Mimiblue, il n'y en a qu'une. Tout le reste n'est que contrefaçon !