Il y a peu de temps, quelqu'un m'a appelée par téléphone pour me demander comment je procédais pour faire mes CDs habillés. Tous les jours je reçois des emails qui me posent la question et là, j'avais en ligne quelqu'un qui n'avait même pas osé poser la question par écrit redoutant de passer pour une sotte. Oh la la... Loin de moi une telle pensée !!! Je donne bien volontiers mes recettes de fabrication quand j'en ai et rien ne me plait plus que transmettre. Pas question de secret en ce qui me concerne, au contraire.
Partant de cette réflexion, j'ai pensé que d'autres avaient peut-être renoncé à me demander comment je fais par crainte d'être mal jugés ou que je ne me prête pas volontiers à l'interrogation. Alors je me suis dis qu'un tutoriel serait peut-être, mieux qu'une longue explication, une illustration idéale pour celles et ceux qui veulent se lancer. Non ?
Voici donc ma façon de procéder et je souligne bien MA façon. Il en est certainement d'autres, aussi efficaces, employées par mes petites camarades de jeu et d'autres encore qui restent à inventer. Aussi, cette "leçon" n'a pas vocation d'en donner une mais, au contraire, d'ouvrir la porte à l'imagination créatrice de chacun....

D'abord, il y a le tissu que l'on choisit (ou que l'on teint) -ici, un tissu teint de rouille comme je les aime- et que l'on prépare afin de lui donner un peu de corps. C'est tellement plus facile de travailler dessus ensuite ! Tuto1 . Je le repasse et je colle au fer, au dos du tissu, un non tissé thermocollant qui va le raidir un peu. Si je souhaite plus de raideur encore, je peux y mettre une seconde couche du même intissé.Tuto2

Je dessine ensuite, au dos du tissu, la silhouette des cercles qui viendront plus tard couvrir mon CD. Cela me permettra de travailler dans un secteur précis et de ne pas me perdre dans une superficie qui serait coupée ensuite. C'est un moyen pour limiter l'étendue du travail machine qui va suivre.Tuto_3Tuto_4  Je ne sépare pas mes deux cercles mais, au contraire, je vais travailler sur une planche les contenant tous les deux. C'est plus facile.

J'opère donc un premier passage avec différents points de broderie machine et différents fils. C'est le travail à la fois le plus facile et le plus casse-pied : désenfiler et réenfiler sans arrêt l'aiguille n'est pas de tout repos mais j'avoue -chut !- que j'ai le bénéfice d'un enfilage automatique sur ma machine Brother..... Ca aide !! Tuto_5
Alors, ça va jusqu'ici ??? Le travail n'est pas à proprement parler artistique, le choix des fils et des couleurs va pourtant donner un style à notre CD dès à présent. C'est le moment de créer l'ambiance.
Maintenant, c'est la première étape de la création esthétique. J'ajoute, sur l'ensemble de ma "planche textile", un voile d'organza jaune que je fixe, en place, à l'aide de nouvelles coutures. Plutôt que les faire arrondies comme précédemment, je vais cette fois jouer de trajectoires rectilignes et créer, par des angles, des formes géométriques plutôt régulières. Mes coutures vont délimiter des zones rectangulaires ou triangulaires où, à l'aide de mon fer à souder, je vais découper l'organza pour l'ôter. Je découvre alors le tissu de dessous et les points qui l'ornaient.tuto_6
Je recommence l'opération avec un organza orange que je fixe, à nouveau, à l'aide de lignes de points. Avec mes ciseaux, je dégage les contours du cercle textile et les zones de marge laissées libres, avec mon fer à souder je découpe soigneusement l'organza d'autres zones découvrant ainsi les épaisseurs du dessous. Je dégage des emplacements qui révèlent leur organza jaune ou qui s'avèrent nues de tout voile de recouvrement. Le hasard fait souvent bien les choses, faisons-lui confiance. Tuto_7
Le fer à souder étant chaud, je peux adapter des panes spéciales et faire des empreintes décoratives. Tuto_8JPG Je vais faire ces empreintes sur le tissu brut ou sur le tissu recouvert d'organza, obtenant ainsi des effets tout à fait différents.tuto_9

Le travail d'enjolivement est maintenant terminé. Il s'agit de passer aux finitions, un peu plus techniques. Tout d'abord, je vais découper mes cercles de tissu en me repérant sur le trait que j'avais dessiné en traçant les gabarits mais je vais ajouter deux à trois millimètres de plus afin de pouvoir "souder" mes deux disques de tissu en enfermant le CD à l'intérieur. Mais je vais trop vite en besogne, procédons par étapes : tuto_10 Mes disques de tissu sont prêts à être bordés et c'est maintenant que j'observe mon résultat décoratif. Si je devais ajouter quelque chose ou refaire un passage avec un fil de couleur, métallique ou scintillant, ce serait maintenant.
En attendant de broder mon contour, je vais préparer l'attache. La colle aura le temps de sécher pendant que je termine mon travail machine. Tuto_11   Un trait de colle me permet de plaquer une queue de rat pliée en deux qui deviendra cordon d'attache de mon CD si je veux le suspendre.
Tuto Contrairement à ce que l'on imagine, border les cercles de tissu d'un point de bourdon machine n'est pas si difficile que cela. Le tissu est assez raidi par le non tissé qu'on a thermocollé au dos, on a calibré largeur de point et espace entre points en faisant un petit essai sur une chute et le disque va "tourner" docilement tandis que les griffes l'entraîne sous le pied presseur. Avec un fil simple, un deuxième tour pourra parfaire le bord, avec un fil de couleur changeante mieux vaut n'envisager qu'un tour pour en conserver tous les effets.

Afin que le tissu ne glisse pas sur le CD que j'ai à mettre en sandwich (ou que le CD ne sorte pas d'entre les pièces de tissu), je vais enduire d'une lichette de colle le plastique du disque ; il sera plus solidaire. En plaçant mon CD au milieu de mon tissu, je constate que j'ai peut-être été un peu "court" en ne laissant que 2 mm de débord. J'aurais dû en laisser trois. Le point de bourdon a parfois ce défaut de faire diminuer légèrement le diamètre du cercle. Tuto_13
Mais à mon erreur, il existe une alternative : le cordon de passementerie !  Tuto_15   Tuto_14

Personnellement, je termine toujours les CDs par un rapprochement des bords à l'aide d'une aiguillée de fil. Pour ce cordon beige, mieux vaut un fil beige tuto_16
Quand les disques de tissu sont de bon diamètre, je rapproche bord à bord les deux côtés mais j'utilise le même fil que celui qui a brodé le bourdon, c'est plus joli. Ici, c'est donc un fil changeant qui reprend du service Tuto_17

Et voilà ! tuto_18

Alors ? Ce n'est pas si difficile, n'est-ce pas ? Vous vous lancez ???? Super !!! Ensuite, reste à envoyer les photos des CDs réalisés afin qu'ils soient mis en ligne sur le site pour faire partie de l'exposition virtuelle des CDesigneuses. Pour cela je vais contacter Nathalie et lui adresser les photos recto verso de chacun des deux CDs que j'ai réalisés au final. Tuto_19Tuto_20Tuto_21Tuto_22