lundi 8 mars 2010

Elles sont arrivées !!!!!

Oh la bonne nouvelle. Les voilà de retour annonciatrices de temps meilleurs et de printemps ! Qui ?
........ les cigognes !!!!! Allez-voir, Isa a monté la garde pour nous et les a surprises en pleine installation de nid.

ciconia_cigogne

Posté par mimiweb à 15:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Une brodeuse qui sait tout faire !

Elle sait superbement broder et elle a un blog plein de merveilles à retrouver. C'est La Broudairis qu'il faut visiter !

petitefleurglazig

Chantal nous y parle de Quimper, de l'Ecole de Broderie d'Art de Kemper et du programme de l'été 2010. Si vous aimez, peut-être irez-vous ?

bandeau_titre

photo_19

Posté par mimiweb à 15:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

l'Hommage à nos Grands-Mères - Edition 2010

C'est ce week end que le groupe "Point de Croix Rencontre" de Flers (dans l'Orne), a rendu, comme chaque année, un Hommage aux Grands-Mères avec une exposition de ses travaux mais, également, un salon pluridisciplinaire même si l'orientation générale est plutôt vers la broderie.

P1000430__Small_

Accueilli par un orgue de Barbarie et un accordéon, le public est venu en grand nombre à l'invitation de Gwenola Touzé et de ses complices brodeuses. Sitôt la porte franchie, le ton est donné avec cette petite épicerie du temps jadis où il fallait s'arrêter un instant car elle cachait quelques petites surprises que tout le monde n'a pas vu :

P1000431__Small_

Si l'un des bocaux contenait de vrais bonbons que l'on pouvait déguster (Mmm, le bonbon acidulé à la fleur de violette ...) d'autres confiseries cachaient bien leur jeu de points de croix minuscules brodés en 1 fil sur 1 fil de trame et de chaine. Carambar et barres Mars étaient de coton et de fils colorés mais ils n'étaient pas les seuls à donner le change :

P1000433__Small_

Les berlingots multicolores aussi étaient en réalité des centaines de petits ouvrages patiemment réalisés au cours de cet hiver par les adhérentes du club. Un travail de fourmi qu'il faut saluer et applaudir.

Dans l'organisation du salon, outre l'invitation de commerçants créateurs et l'exposition de pièces spectaculaires, des cours sont aussi proposés à raison de deux heures de formation par séquence. Le calendrier prévoit de multiples initiations ou perfectionnements tout au long du week end pour les sommes modiques de 8 à 20 euros selon les fournitures que comprend le cours.

P1000434__Small_

Autour de cette première table, étaient réunies les dames désireuses de s'initier à l'art des "Jours anciens". On y apprenait à retirer les fils créant une échelle dans le tissu, à regrouper les fils restants en faisceaux que l'on pince en tête ou en pied ou bien encore que l'on habille d'un tour de fil. De quoi créer ensuite de bien jolis bords de taies ou autres linges de maison, à moins que ce ne soit le haut d'un petit top pour l'été ? Entourées de nombreuses réalisations remarquables et de témoignages de techniques variées, les stagiaires étaient plus que motivées.

P1000435__Small_

P1000436__Small_

P1000437__Small_

P1000438__Small_

Avec ces témoignages in situ, les visiteurs se rendaient compte comment, en deux heures, on peut appréhender une technique puis prendre des idées autour de soi pour créer un objet qui fera plaisir, un cadeau pour quelqu'un ou pour soi-même, en souvenir de cet instant tellement convivial.

Et puis, j'ai eu le plaisir de retrouver là Cyriaque Leconte et ses ours de collection. Accompagné de sa soeur, il exposait quelques-unes de ses créations et proposait un kit permettant de s'offrir, pour 35 euros, un ours entièrement fait de ses propres mains. De quoi s'attacher encore plus à ce petit personnage que tout le monde a un jour serré dans ses bras. Un regard sur son enfance qui fait tellement plaisir. Pour témoignage, la soeur de Cyriaque n'est pas couturière. Mais quand je dis, pas couturière, je dis bien "pas couturière" du tout. Elle a entrepris de monter son ours, elle aussi, et elle a pu témoigner de la facilité à faire cet exercice pour peu que l'on s'applique et que l'on fasse preuve d'une envie de bien faire.

P1000439__Small_

P1000441__Small_

Salut, Oscar !!! Un de ces jours, toi, je te ferai .....

Une autre activité qui passionne beaucoup : le carton brodé ! Il s'agit, à partir d'une plaque de carton, de réaliser une vraie dentelle à grands renforts de petits trous percés au cutter. La carte peut ensuite être brodée et devenir une carte à offrir, un cadre à exposer ou l'entourage d'un photophore... !

P1000442__Small_

Le stand de Sylvaine Lenoir était submergé par la demande. En fond, des samplers anciens brodés en rouge sur blanc...

P1000443__Small_

Les petites cartes de carton perforé ont rencontré un immense succès comme chaque fois et le cours, placé juste à côté du stand, n'a pas désempli.

P1000445__Small_

Si vous aviez besoin de fils, vous n'aviez que l'embarras du choix car il ne manquait pas de stands qui proposent des échevettes, des bobines etc... J'ai retrouvé, par exemple, les fils à Soso, colorés et changeants que l'on hésite à couper tant les écheveaux aux couleurs acidulés sont jolis à regarder. Mais c'est chez Claude Le Guen que je me suis laissé aller à acheter quelques bobines anciennes. J'ai donc retrouvé de quoi garnir mes navettes de filature !

P1000447__Small_

Comme celui de Claude, le stand de sa voisine était pris d'assaut. Impossible d'approcher....

P1000446__Small_

Ayant réussi à me faufiler en premier rang, je suis restée un petit instant chez Marotte et Compagnie à me régaler les yeux des jolies poupées et petits sujets miniatures qui peuplaient les étagères.... Un bonheur, un délice !

P1000448__Small_

P1000449__Small_

Puis, portée par le flot des visiteurs visiteuses, je me suis laissée dériver jusque dans l'autre salle où se trouvait Le Lin d'Isabelle et ses créations au point de croix. Atmosphère de douceur, de clarté .... Au moment où j'arrivais, la foule était si dense qu'il y a eu comme un blocage au niveau du couloir, un temps de pause et d'attente, une minutes d'interrogation..."Vais-je y arriver ou pas ?"..

P1000450__Small_

P1000451__Small_

Les éclairages ajoutent du jaune à mes photos prises sans flash car rien n'est plus dérangeant sans doute qu'un flash dans les yeux alors que l'on échange avec une cliente. Vous ne trouvez pas ?

Dans la même pièce, un stand d'antiquités mercières avec, notamment, une boite d'époque contenant tout le nécessaire à marquer le tissu pour la broderie blanche, le point plumetis. Un peu chère pour ma bourse, cette boite m'a fait baver d'envie.

P1000452__Small_

P1000453__Small_

Et puis, tout à fait charmantes et juvéniles dans leur joli tablier d'autrefois, deux brodeuses du club présentaient une collection de boutons anciens. De bien jolies présentations colorées qui étaient réparties sur plaques ou dans des bocaux, une belle idée aussi de décoration dans son atelier pour qui en a un !

P1000454__Small_

J'ai ainsi pu faire la connaissance, de visu, de Mamikiki qui laisse de nombreux commentaires sous mes messages.

P1000455__Small_

Après ce tableau d'échantillons de dentelles brodées dans le cadre d'un ouvrage tournant, j'ai tenté, tel le saumon moyen, une remontée du cours vers la salle suivante. Au passage, deux réalisations de classes enfantines tout à fait intéressantes et remarquables :

P1000457__Small_

P1000458__Small_

Compliments à l'Ecole Loup Coucou.

Les réalisations des enfants se plaçaient parfaitement dans le thème du bouton, témoin des temps anciens et le travail des petites sections redonnaient un coup de jeune à la vitrine magnifique où j'ai admiré sans retenue une collection de boutons et objets de nacre :

P1000456__Small_

P1000461__Small_

L'arrivée dans l'avant dernière salle se faisant par un petit couloir, une certaine organisation s'est mise en place avec moins de visiteurs et plus de gestes de politesse : "allez-y" "je vous en prie" "je n'en ferai rien"... Ben si ! A un moment faut bien y aller....

P1000462__Small_

Se tenait là le stand de l'Association "Point de Croix Rencontre".... On ne m'a pas appelée, je n'ai pas gagné la "case" que j'avais achetée, je ne passe pas par la case départ et je ne touche pas ..... le joli cadeau mis en jeu promis.... Bah, ce sera pour une autre fois !

P1000463__Small_

P1000464__Small_

Et encore des ouvrages brodés joliment exposés.... et la réponse, enfin !, à une question capitale longtemps posée :

une noix, qu'y a-t-il à l'intérieur d'une noix ?


P1000466__Small_

Un coussinet pique-aiguilles !!! Fallait demander....

P1000468__Small_

Une prise de position sociologique et politique et puis............................

P1000469__Small_

............................ du monde, encore du monde, beaucoup de monde....!!!!!!!!!

P1000470__Small_

L'Association Pique et Brode de Saint-Lô exposait des réalisations dans cette technique de dentelle à l'aiguille nommée "Jours de Cilaos" du nom d'une île de la Réunion où les religieuses avaient emporté leur savoir-faire de brodeuses et transmis aux iliennes les techniques à l'aiguille qui sont devenues depuis leur spécificité. On trouve toujours le fameux livre de Mick Fouriscot et Maillot qui en donne les modes d'exécution mais, attention, ce n'est pas facile, facile...

P1000471__Small_

P1000473__Small_

Pas facile de téléphoner avec ce bruit, n'est-ce pas madame ? Des laines étaient ici proposées pour des réalisations mousseuses à souhait et.... chaudes ! Car s'il faisait une "bonne" température dans la superbe demeure de Pont-Ramond, il n'en était pas de même dehors.

P1000474__Small_

P1000475__Small_

Et là j'ai eu quelques pensées pour certaines de ma connaissance qui aimeraient bien, de temps en temps, avoir à disposition telle petite accroche pour une bannière de porte ou un petit coussin pas biscornu. Non ?

P1000476__Small_

P1000477__Small_

P1000478__Small_

P1000479__Small_

Je ne pouvais pas laisser mon article tel quel sans le compléter avec quelques-uns des ouvrages exposés ni avec les photos faites dans le second bâtiment converti, pour la circonstance, en salon de thé où café, chocolat et petits gâteaux comblaient les estomacs un peu vides et les têtes quelque peu étourdies de tant de choses à voir !

P1000480__Small_

P1000481__Small_

Un dernier coup d'oeil au moment de sortir parce que la foule avait soudain fondu comme beurre au soleil (?) et puis...

P1000482__Small_

Coup d'oeil au salon de thé. En bas à droite, pour nous accueillir, le groupe "Au fil de la Pomme" que je suis allée voir à Caen (Venoix) il y a peu et qui devrait exposer prochainement en juin et en septembre. Après avoir présenté le groupe dans l'un des derniers numéros de Mains & Merveilles, j'espère avoir la possibilité de monter à Caen pour vous montrer les réalisations de ce tout jeune groupe.

C'est amusant comme, lors de salons et expositions, on rencontre une foule de personnes connues que l'on retrouve là, avec plaisir....

P1000483__Small_

Une dernière possibilité de se fournir en lin, en rubans, en fils et puis c'était la fin de l'exposition.

Voyant sur les tables les pâtisseries prêtes à être dévorées, j'y ai regardé de près :

P1000484__Small_

P1000485__Small_

P1000486__Small_

P1000488__Small_

Quelques idées tout bonnement délicieuses. On en mangerait, non ?

Posté par mimiweb à 11:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Exposition de maquettes

Nous sommes partis ce week end, laissant Sacha aux bons soins de Tata Anne-Marie, pour une exposition de maquettes. Mon Hom exposait quelques-unes de ses réalisations, son club exposait des pièces variées et la salle d'Argentan était remplie de toutes sortes de petits trésors miniatures. Un petit aperçu....

DSC07047__Small_

Cette R16, dans une échelle peu commune, est en cours de réalisation et aura bientôt un environnement pour sa mise en situation.


DSC07048__Small_

Les dessins peints sur les camions de ce maquettistes sont faits à main levée. Parfois, il est inutile que le cartouche d'information le précise car ça se voit.... à l'oeil nu.... mais là, compliments, les illustrations sont superbement réalisées !

DSC07062__Small_

Malgré la vitrine souvent néfaste à cause des reflets, on aperçoit bien cette saynète reconstituant l'atelier du peintre, son esquisse et son modèle qui pose. De la taille d'une grande carte postale, ces petits décors sont superbes de précision, de délicatesse et de charme.

DSC07080__Small_

Quelques figurines ne manquent pas d'humour. Ici, la pièce a été baptisée "Allo" et n'a pas besoin de plus de commentaires ! Oui, le téléphone portable nous asservit, nous mange, nous dévore. C'est un petit monstre auquel beaucoup se soumettent...

DSC07088__Small_

Touchant de poésie et de naïveté, Philippe Turpin présente ici le "Port de Vire".... Ceux qui manquent d'imagination lui font systématiquement remarquer que Vire n'est pas en bord de mer mais ceux qui sont comme lui, poètes et encore accrochés au monde de l'enfance, se régalent de son décor naturel et du phare qui situe, dans la salle, ce matin d'eau douce.

DSC07067__Small_

Avant de terminer ce survol de l'exposition d'Argentan, je voulais présenter cette nef catalane aux proportions revues et revisitées. Il en résulte un petit bateau caricatural mignon comme tout qui doit être du plus bel effet, installé dans sa vitrine à la maison.

DSC07084__Small_

Et pour terminer : en vrac une figurine, le porte-avion Charles de Gaulle de mon Hom et une vue sur notre stand.

DSC07095__Small_

DSC07107__Small_

Posté par mimiweb à 09:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Envie de printemps...

Le ciel est pourtant clément mais le thermomètre ne remonte pas. On a pourtant une furieuse envie de printemps, de gazouillis dans les ramures, de bourgeons qui éclatent sous un soleil qui réchauffe. Mais... Patience, patience, patience....

P1000415__Small_

P1000416__Small_

Les fleurs s'annoncent, les crocus sont sortis, les jonquilles sont prometteuses et les oiseaux sont là... En roulant vers l'Orne, avant-hier, j'ai aperçu (hélas leur première sortie ne leur aura pas porté bonheur) deux blaireaux et un renard. Manifestement, l'heure est aux pariades, les naissances suivront.

Posté par mimiweb à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quelques fleurs en cette fin d'hiver

Il fait froid, il fait très froid. Aujourd'hui encore, - 2° à 8 heures et, malgré un joli soleil qui arrose les pelouses, un petit vent glacé nous saisit et nous rappelle à l'ordre. Blizzard, Blizzard... Moi j'ai dit Blizzard ? Comme c'est blizzard !

Pour rompre cette fin d'hiver qui n'en finit pas, quelques fleurs du début d'été faites au crochet. Les unes sont en laine plus ou moins épaisse, une autre est en fil d'Ecosse.

Oeillets__Small_

On y attache ses ciseaux pour mieux les retrouver au fond de la trousse et le coeur de la fleur cache un petit logement pour toujours avoir un dé à portée de main.

La technique de fabrication ??? Oh la la... très instinctive mais, bien qu'il n'y ait rien d'académique dans ma manière de faire, je veux bien tenter une explication :

- Je monte une chaînette de la longueur souhaitée selon que l'oeillet devra se trouver plus ou moins près des ciseaux. Une très longue chaînette permet de passer les ciseaux par une boutonnière de votre gilet et d'avoir ainsi une fleur à la boutonnière tandis qu'au bout de la châtelaine pendent les ciseaux faciles à attraper.

P1000417__Small_

- Je plie la chaînette en deux et refais une ou deux mailles chaînette pour solidariser l'extrémité libre à la chainette de montage puis, fermant trois mailles pour créer un minuscule cercle, je débute le calice vert en mailles serrées. J'augmente en tournant afin que mon calice arrive au volume souhaité et j'arrête de monter lorsque j'ai atteint ou à peine dépasser la hauteur d'un dé. Car, en effet, là est le logement creux qui recevra le dé à coudre.
- Comme tout travail de crochet, je reste, en fin de montée de mon calice, avec une maille que je continue en chaînette (l'attache du capuchon). Après deux centimètres de chaînette, je reprends le principe du calice en fermant trois mailles qui seront la base d'un bouchon que je construis en mailles serrées, avec quelques augmentations bien placées histoire que le diamètre de mon bouchon équivale l'embouchure de mon calice puis je diminue pour fermer cette sorte de boule creuse et j'arrête mon travail au fil vert.

P1000418__Small_

- Prenant le fil de couleur pour la robe de la fleur, je reprends le bord du calice (épargner le bouchon vers l'intérieur du travail au passage) et je fais un tour pour mettre en route la laine de couleur. Dans chaque maille serrée en couleur, le deuxième tour sera fait de deux, voire trois (selon la grosseur de la laine) brides dans chaque maille serrée du premier tour. Le rang suivant puis le quatrième rang seront, eux aussi, construits de même : deux brides par maille du rang précédent. Cet excès de brides crée le jupon froufroutant qui figure bien l'oeillet.
- Quand vous estimez voir suffisamment de hauteur de pétales, vous stoppez le travail.
Pour l'un des oeillets, j'ai fait pour dernier rang un tour de mailles serrées d'une couleur contrastée. Les variations sont possibles à l'infini. Amusez-vous !

P1000420__Small_


Posté par mimiweb à 09:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « mars 2010 »
    dimlunmarmerjeuvensam
     12 34 56
    7 8910 11 1213
    14 15161718 19 20
    21 22 232425 2627
    28 29 30 31   
    <$BlogWidgetFollowGooglePlus$>