Sur mon article présentant les mois de "février" et "mars" tels que vécus dans ma Ford intérieure (ah ? Ce n'est pas ça, la locution ?), j'avais déploré la qualité de mes photos rapprochées.

J'avais dit que je prendrai l'autre appareil pour vous faire les vues rapprochées que voici.... Sans autre commentaire.

DSC07681__Small_

DSC07682__Small_

DSC07683__Small_

DSC07684__Small_

DSC07685__Small_

DSC07686__Small_

DSC07687__Small_

Voilà, cela vous donne un meilleur aperçu du travail que j'avais fait sur ces deux productions :
-  l'emploi de tissu de coton teint à la rouille (fastoche : vous plongez des tas de ferrailles dans de l'eau additionnée de vinaigre et vous ajoutez vos carrés de tissu. Quelques jours de patience et... rinçage, séchage, repassage. C'est tout !),
- l'ajout de Vlieseline (non tissé thermocollant double face) peinte et teinte, l
- a pose, sur la Vlieseline, de non tissé coloré ou de morceaux de papier de soie ou encore de morceaux de voile déchirés, l
- a piqûre libre à la machine avec des fils aux tons choisis,
- le saupoudrage de quelques paillettes ou poudres pailletées, etc... etc...

Pour répondre à une question précise : non il ne faut pas de machine à coudre hyper sophistiquée pour faire du piqué libre. Il suffit d'avoir une machine dont on puisse abaisser les griffes (position pour point de reprise - voir le livret de la machine) ou possédant une plaque à ajouter là où s'abaisse l'aiguille de sorte que les griffes d'entraînement ne puissent plus, précisément, entraîner le tissu.
Ensuite, on promène le tissu sous l'aiguille dans tous les sens, plus ou moins rapidement tandis que du pied, on accélère ou on ralentit la vitesse de piqûre en fonction du résultat obtenu. On utilise le point droit ou le point zig zag selon les effets que l'on souhaite.
Pour s'amuser, il est également possible de mettre une couleur en canette et une autre couleur à l'aiguille et puis de jouer avec les tension : resserrer la tension supérieure et desserrer la tension en canette a pour effet de faire remonter le fil du dessous à la surface du travail et de créer des petites boucles très décoratives.

Quelques bons professeurs d'art textile sillonnent la France et vous réservent de courts stages qui seront parfaits pour vous mettre le pied à l'étrier à la pédale de machine. Le reste n'est qu'une question d'entraînement. Si vous appartenez à un club, voyez avec la présidente comment inviter une de ces artistes textiles qui transmettent leur savoir (Gisèle Acker, Véronique Grzesiak, Nadia Stumpf, .... citées par ordre alphabétique). Elles ont souvent un site internet qui permet de leur laisser un message pour connaître leurs conditions. Si vous n'appartenez à aucun club, sachez que lors des salons textiles (l'Aiguille-en-Fête, Ste Marie aux Mines, Aiguilles en Luberon, Festival du Lin du Bourg Dun, Creativa, Créations et Savoir-Faire.....), des offres sont faites pour des sessions de formation : ateliers d'une à trois heures à moindre coût. Un joli cadeau à se faire offrir sous forme d'un "bon pour...."

Et puis, s'il y a peu de livres sur ce sujet, je vous invite tout de même à vous procurer celui-ci :

Textile
Art
Textile
1

A course with Val Holmes
Un cours avec Val Holmes

www.couturepassion.com (05 56 28 91 76)
www.bnn.sr (02 41 70 26 26)

Contact Val Holmes : www.testile-art-center.com
www.art-textile-et-estampe.com
galerie43@aol.com

25,00 euros

(Je n'ai qu'une hâte c'est qu'arrive le tome 2)

Voilà, je ne peux pas mieux vous dire sauf que trois autres bouquins peuvent aussi vous apporter énormément :

- Broderie Machine - Le Temps Apprivoisé - 2005 - Meta Editions -ISBN : 2-283-58639-9
- Effets de matière en broderie Créative - Matières plastiques et tissus - de Gwen Hedley - Ed° Eyrolles - ISBN 2-212-11584-9
- Superpositions en broderie créative - broderie machine contemporaine - applications et bolumes - de Valérie Campbell-Harding et Maggie Grey - Ed° Eyrolles - ISBN 2-212-11585-7..... flûte, une étiquette a été collée sur la fin du numéro !!!!! Est-il complet ? Oui si j'en crois le nombre de chiffres de l'ISBN du précédent.

Il n'en existe pas des tonnes mais Sandra Meech en a écrit également un qui peut compléter cette collection, ou Dijanne Cervaal et puis quelques autres artistes textiles  présentent succinctement leur travail en livrant une ou deux techniques sans entrer dans le détail dans des livres s'approchant du catalogue d'exposition ou des hors séries de magazines.
Toutefois les livres en Français étant assez rares, je voulais citer celui de Val Holmes qu'elle a fait traduire de sorte que la page de gauche est en Anglais et la page de droite est en Français. Un bon moyen de vous y remettre en même temps !!!! .... A l'Anglais !

Moi, je dis ça, je ne dis rien mais je vous rappelle tout de même que le 30 mai c'est la Fête des Mères et que souvent, mari et enfants se creusent la cervelle et se font des noeuds aux neurones pour trouver quoi offrir !!!