Le voilà enfin ce mois de Juillet qui me posait problème. Je l'avais commencé aussitôt le mois de Juin présenté mais me heurtais à un ciel tourmenté trop contrasté qui ne me plaisait pas. Quelques superpositions de voiles gris et bleu/vert ont éteint les effets outranciers de mes dessins trop appuyés. Merci Marie-Claire !

DSC08507__Medium_

Toujours sur mon support de coton rouillé, je suis repartie d'un tissu peint et saupoudré de gros sel. Les teintes, choisies d'avance, vertes et bleues pour le bas et marron-gris pour le haut, devaient figurer le chamboulement des jolis cieux de Juin par les grandes marées.... Quelques orages, quelques percées de soleil, de gros nuages menaçants, des bords de cumulus blancs et éclatants que le soleil masqué illumine.... Toutefois, plutôt qu'appliquer le tissu peint tel quel sur mon fond, j'ai opté pour un travail en bandes. J'ai déchiré mon tissu peint en lirettes que j'ai placées, légèrement espacées les unes des autres, sur un Vliesofix. Le fer a installé tout le monde et la broderie machine solidarisé les bandes.

DSC08508__Medium_

Les zestes blancs se reflètent dans l'eau de la mer qui a pris des coloris verts comme quand les températures chutent... L'eau ne doit pas être chaude ! Et comme les cumulo-nimbus dessinés à l'aiguille me semblaient trop "fleurs de chou" du même nom, j'avais un souci....

DSC08509__Medium_

Le salut de mon ciel était dans la transparence. Marie-Claire Mathiot, rencontrée hier à Gratot, m'a encouragée à utiliser les voilages et le tulle pour adoucir un peu les coloris trop tranchés. Ca me plait tout à fait à présent. Et à vous ?