D'abord, il y a eu la pluie. Celle que nombre de jardiniers réclamaient redoutant la sècheresse, celle qui tombe finement en dessinant des arcs-en-ciel, celle qui ne force pas à courir pour rentrer chez soi. Puis elle s'est renforcée et il a fallu viser entre les averses pour aller au jardin. Il a fallu rentrer quand le ciel s'obscurcissait parce qu'elle mouillait pour de bon. Les tonneaux de récupération se sont remplis puis ont débordé et, à présent, la terre devient carrément de la boue.

Pourtant, j'aimais bien, moi, quand les éclaircies dessinaient des ombres sur la terrasse...

P1070603

La bruine fine qui tombe dans le soleil,

P1070604

La pluie qui tombe en rideau mais n'empêche pas les éclaircies,

P1070606

Et de nouveau l'éclaircie, le soleil et l'occasion de filer dans le jardin...

P1070607

Et enfin, encore l'averse façon douche !

Mais, entre deux, j'ai réussi à tenter une expérience : boucher les fissures de l'affreux l'horrible mur que nous avons derrière la maison. Il est moche, moche, moche mais je me suis dit que si des fleurs poussaient dessus, il serait plus acceptable puisque l'heure n'est pas aux travaux dehors mais toujours dedans. Moi j'avais envie de mettre des treillis contre ce mur mais je n'ai pas été autorisée à jouer de la perceuse (je ne sais d'ailleurs pas si j'aurais réussi). Alors je me suis dit qu'en transformant la terre en pommade et en y mettant des graines, peut-être y aurait-il, plus tard, l'éclosion de petites fleurs.... Puis, suivant cette même idée, j'ai donc recommencé avec, cette fois, des plants de campanules des murs.... On verra bien si l'idée était stupide ou pas. Hein ?

P1070609

ce que je vois depuis ma cuisine sera tout de même plus joli quand auront fleuri la clématite dont on aperçoit les premières fleurettes roses, l'hortensia blanc et grimpant qui commence déjà à escalader le mur et, tout à gauche, la gycine qui agonise toujours mais ne meurt pas... Attendons....

P1070610

Et donc, au-dessus du pommier en espalier et presque tout en haut du mur, voyez-vous cette tache brune ? Un paquet de terre avec des graines dans la partie inférieure, un pied de campanules des murs dans la partie supérieure de cet emplâtre...

P1070611

J'ai bien fait de faire cela lundi car dès mardi, l'eau n'en finissait plus de tomber. Et puis la tempête s'est levée et le vent est arrivée, en fin de cette nuit, pour nous mettre une belle tempête.... Pas facile de démontrer que le vent secoue les arbres mais ma série de photos sera peut-être plus parlante ?

Coup de vent

Pluie à seaux, vent à  faire voler les chaises de jardin et à arracher les arbustes. Ce soir, ça se calme, tout semble avoir tenu bon.

P1070624

P1070625

P1070627

Voilà pourquoi je n'ai pas mis le nez dehors hier ni aujourd'hui, voilà pourquoi je n'ai pas eu le courage de descendre au port pour voir s'il y avait de grosses vagues. Mais le vent arrivant de sud-ouest, il est peu probable que nous ayons des vagues aussi spectaculaires qu'en sud-Finistère ou en Morbihan. La mer ne mousse que lorsque les vents sont d'est ou de nord-est...

Espérons que demain soit sous de meilleures auspices !

Pour terminer ce billet, je voulais remercier Nelly pour l'envoi d'un bouquet de fleurs à l'occasion de la "Journée de l'Amitié" et offrir un bouquet à tous mes fidèles lecteurs ; une pensée particulière, en cette occasion, pour Maryannick qui termine son séjour à La Réunion dans un hôpital. J'espère que son état va très vite s'améliorer. Puissent mes fleurs contribuer à son rétablissement...

Bouquet de fleursBouquet