Parce qu'elle a aimé ma couronne d'halloween avec petits potirons, ma belle-soeur m'a demandé de lui en faire une. Toutefois, offrir une couronne d'Halloween a Noël ne me parait pas convenir et puis, de toute manière, je n'aime pas faire deux fois la même chose. J'ai donc eu l'idée de transposer. Ils ont un jardin potager et une serre, je ferai des tomates ! Le rouge et le vert iront mieux avec le thème de Noël, non ?

D'abord tailler des cercles de tissu et en froncer le bord pour créer des boules que l'on remplit de bourre synthétique,

DSC00418 (Copier)

Puis, dans un rectangle de feutrine que l'on roule sur lui-même, fabriquer des queues que l'on insère dans la tomate et que l'on fixe de quelques points.

DSC00423 (Copier)

DSC00424 (Copier)

Ensuite, dans la feutrine, couper quelques "étoiles". Au milieu créer une fente afin d'enfiler la collerette sur la queue ; elle cachera les fronces et les points qui tiennent la queue. Un point de colle à tissu finira de maintenir chaque collerette à sa place.

DSC00427 (Copier)

DSC00428 (Copier)

DSC00429 (Copier)

Passer alors aux feuilles. Elles pourront être de deux tailles, reportées sur la feutrine au stylo bille. Les nervures seront piquées librement à la machine et on jouera avec plusieurs couleurs de feutrines et plusieurs couleurs de fils pour varier les résultats.

DSC00430 (Copier)

DSC00447 (Copier)

Et découper chaque feuille au plus près du fils de broderie sans le couper.

DSC00448 (Copier)

Prévoir finalement les fleurs et leur corolle, souvent repliée vers l'arrière au moment où la fleur s'épanouit, pétales en avant... La fleur compte généralement cinq pétales, parfois quatre !

DSC00452 (Copier)

Il ne reste plus qu'à positionner les éléments sur la couronne de façon esthétique et équilibrée et à les fixer un à un à l'aide d'une aiguille et d'un fil de couleur. Evidemment, une couronne de paille se coud assez aisément avec une aiguille ordinaire mais la couronne que j'ai prise ne se prête pas bien à l'exercice. J'ai tenté l'aiguille circulaire mais elle était si grosse que j'ai craint d'abîmer mes feuilles. Et voici donc l'objet fini prêt à être accroché à quelque poignée de fenêtre ou sur une porte.

DSC00455 (Copier)