Arrivée mercredi midi à Ouistreham, j'ai cru avoir apporté un orage dans ma valise car le temps a chaviré aussitôt que je suis descendue de voiture, ou presque... En fait, l'après-midi, je suis allée marcher en front de mer et j'ai longé la plage immense jusqu'à Lion-sur-Mer. Une vaste plage de sable blond où semblent réuni tout ce qui se fait en matière de divertissements et de loisirs : char à voile, vélo, karting, location de chiliennes, prêt de livres, soins corporels et massages, promenades à poney ou à cheval, .... bref, tout se loue, tout se pratique et quiconque dit s'ennuyer à Ouistreham le fait franchement exprès !

La mer s'était retirée pour la marée basse sans, toutefois, partir trop loin. Ainsi, quelle que soit la marée, les baigneurs n'ont pas loin à courir.

DSCN6423

 

Un vent vif, venu du Nord, soufflait fort soulevant le sable pour nous cingler au passage. Mais il donnait l'occasion aux sportifs Kite-surfers de faire quelques démonstrations spectaculaires et aux amateurs de cerfs-volants de s'en donner à coeur joie.

DSCN6425

DSCN6427

 

Le lendemain, après un orage tonitruant, le vent avait laissé place à une moiteur toute aoûtienne mais l'horizon se cachait derrière une brume légère. 

DSCN6472

DSCN6475

 

Entre deux gouttes de pluie, nous avons refait une longueur de plage avant de rentrer par la rue, histoire d'apercevoir l'arrière des villas magnifiques qui bordent la côte. Les maisons perdent un peu de leur lustre au fil du temps car les entretenir coûte un bras. Néanmoins prions pour que les promoteurs immobiliers ne puissent pas mettre la main sur ces pépites remplies d'histoire, ils seraient capables de les faire raser pour monter des tours d'appartement à leur place.

DSCN6478

DSCN6485

 

Une bien belle promenade malgré le temps qui m'a permis de rêver devant les magnifiques villas datant du siècle dernier ou de la fin du précédent. Des propriétés familiales désormais divisées en plusieurs appartements ; certains sont loués par les vacanciers qui s'offrent ainsi un luxe devenu rare et précieux : habiter une maison extraordinaire jadis occupées par tout une famille...

DSCN6480

DSCN6481

DSCN6482

DSCN6483

 

Côté mer, les villas présentaient la face la plus avantageuse, doublant les fenêtres pour pouvoir admirer la mer tout au long de l'hiver malgré les tempêtes. Mais vues depuis l'autre côté, c'est le parc qui ouvre sur la rue. La villa n'en reste pas moins belle, ajoutant à son architecture, arbes et fleurs du jardin.

DSCN6490

 

Cette verdure, ajoutée aux parfums d'iode et d'algues, offre un terrain idéal aux divers insectes.....

DSCN6489

Mais au large de la station balnéaire, le long de la route, une autre maison force à s'arrêter. Elle offre un vrai spectacle que personne ne peut ignorer...

DSCN6428

DSCN6429

DSCN6430

DSCN6431

DSCN6432

DSCN6433

DSCN6434

DSCN6435

DSCN6436

 

Une maison un peu folle dont on dit qu'elle appartient au propriétaire de la poterie (et jardinerie désormais) de Bavent. Un endroit où l'on cuisait de magnifiques épis de faîtage et des tuiles vernissées, hautes en couleurs, pour les maisons Normandes à colombages. De là à parler d'une maison de fou....

DSCN6438