JEMA ou Journées Européennes des Métiers d'Art.....

Comme l'an passé, c'est à Léhon, près de Dinan, que j'ai choisi d'aller voir la vaste exposition installée au sein de l'Abbaye, sur trois étages. 

slide1-min

""Près de 5 000 visiteurs

..., Jean-Jacques Gohier et Joëlle Le Guiffant, adjointe tourisme, patrimoine et culture, sont aux anges : « L’année dernière, nous avons comptabilisé 3 857 visiteurs, précisent-ils. Cette année, nous avons atteint les 4 907 entrées ! De plus, avec la restauration sur place, certains visiteurs ont pu rester quasiment toute la journée pour admirer et échanger avec les 75 artisans et artistes. Nous sommes déjà partants pour 2017, avec encore des nouveautés, mais chut ! On dévoilera ce sujet plus tard. »"" Extrait d'un article relevé sur internet et à retrouver par ce lien "clic"...

Cette année encore, je répondais à l'invitation de Danielle Orhan-Horlick pour admirer ses productions colorées et originales. Elles sont exotiques et ont quelque chose d'Oriental, de Mongol peut-être, à moins que ce ne soit Chinois ou bien encore ne serait-ce pas Mexicain ou plus près de nous : Africain ?

Entre esprit décoratif et esprit votif, ses petits cabinets ont eu du mal à  trouver place sur les murs de pierres peu enclins à se laisser percer par les petites épingles acérées habituelles. Heureusement, les joints se sont montrés plus tendres et plus accueillants.

Danielle utilise une multitude d'accessoires pour composer ses tableaux et objets. Parfois, ces éléments sont récupérés pour une nouvelle vie à mille lieues de la première, parfois ils sont plus surprenants tels ces petits os si blancs, si fins, dont la forme met un accent aigu ou circonflexe sur les lignes d'un roulotté de soie ou d'un cadre de bois ciré. L'artiste, à la coiffure nattée qui évoque tout à la fois le folklore Russe et Frida Kahlo, dévoile là sa sensibilité communicative au coeur d'une atmosphère mystérieuse et esthétique..... A voir absolument !!!

Danielle Orhan-Horlick

Dehors, dans les jardins, une grande promenade à faire dans le pré qui accueillait une foule d'artisans du rotin qui exposaient là autant de paniers et de cheminées à planter dans le jardin pour aider un rosier grimpant ou une clématite, des sculpteurs sur bois et sur pierre ou un ferronnier d'art.... Le site, bucolique à souhait, apporte une bouffée rafraîchissante dans un paysage verdoyant et médiéval où pavés rebondis et colombages servent d'écrins à de vieilles pierres que colorent des fleurs de toutes essences.

DSCN8855

DSCN8859

Le jardin clos de l'abbaye reproduit le jardin médiéval constitué de fleurs et de plantes médicinales. J'ai surtout remarqué, ponctuées de sculptures d'extérieur, les héllébores blanches et noires posées sur les écorces blanches. Quelques artisans étaient installés dans le péristyle et j'ai particulièrement apprécié une potière dont la production consiste essentiellement en des galets flottants pour les pièces d'eau. Une note romantique à adopter sans restriction, quelle que soit la taille du bassin de jardin que l'on a mais qui peut aussi agrémenter une terrasse, tout simplement.

DSCN8863

DSCN8864

DSCN8865

DSCN8867

DSCN8868

Sincèrement, tous les exposants réunis cette année avaient de quoi emporter tous les suffrages. Je n'ai pas pu tout photographier, certains artistes n'appréciant pas toujours que l'on puisse emporter un peu de leur talent avec notre APN ni divulguer sans barrières des modèles qu'ils ont bien du mal à protéger. J'ai donc préféré opter pour les sites internet mais, bien sûr, je ne présente ici qu'une toute petite sélection parmi ces 75 artisans d'art présents. 

J'ai particulièrement remarqué  HEKO, un photographe qui travaille dans la communication, la publicité et la création de sites internet notamment en Anglais, en Allemand et en Néerlandais. Derrière le lien proposé ci-dessus, tu trouveras une galerie et, connaissant mon goût pour la matière, la rouille et la couleur, tu comprendras mon coup de coeur.... (les images du site étant protégées, je ne peux t'en soumettre qu'un extrait. Désolée).

bleurivete

Alain Lauras, lui, proposait un univers à la fois poétique et dur d'architectures de friches industrielles. Elles sont imaginaires pour la plupart, réalisées à partir de métal façonné, assemblé (et peu soudé) et oxydé. C'est une plongée dans le dessin et la bande dessinée tout à la fois. C'est vintage et contemporain du même coup.... A voir ! 

Alain2011_00027

Tu auras certainement fait un parallèle entre les "usines" d'Alain Lauras et mes "partages" des oeuvres de Chirsty Elson Designs sur Facebook ? Cet artiste n'était pas le seul à me rappeler ce décor que j'aime tant. Richard & Julie Goodwin-Jones, avec leur Raku, rejoignait eux aussi cet univers :

img-squ-3d69

Les aquarelles de Martine Trellu m'ont également beaucoup attendrie. Simples, romantiques, élégantes, ces peintures légères et transparentes jouent avec les lieux et les couleurs. Le site internet ne me permet pas de te montrer un extrait du "jardin de ma mère" que j'ai vraiment beaucoup aimé. Nénmoins, la fiche d'inscription de l'artiste comportant un extrait de son oeuvre, j'ai pu prélever ce visuel. Martine Trellu a également publié un livre, je peux t'en soumettre la couverture.... 

couv_livre

Va voir le site et promène-toi dans "Le jardin de ma mère", tu comprendras mon émotion.

p1170871

Photo trouvée après édition de l'article sur la fiche récapitulative des exposants à retrouver tout en bas du billet.

De plus, j'ai promis à Martine de te parler des stages d'aquarelle qu'elle propose. C'est sur l'île d'Oléron, dans une maison Art Déco dont les fenêtre ouvrent sur l'océan. Elle te promènera parmi les cabanes de pêcheurs, devenues ateliers d'artistes pour beaucoup, et t'apprendra autant le dessin que l'emploi des couleurs. 

Le stage est programmé du 28 août au matin au 30 août au soir. Tu arriveras la veille à la Durandière et tu pourras déguster la cuisine de Françoise Ledos. Un stage en résidence pour 8 personnes au plus. La liste du matériel, les options de ton choix et les tarifs sont à retrouver sur la plaquette qu'elle te fera parvenir si tu appelles le 05 46 76 72 82 (ma.trellu (arobase) free.fr).

Un autre stand a aussi retenu mon attention, celui d' Aurélie Fin. Joli patronyme pour qui travaille la porcelaine et a choisi de créer des objets diffusant subtilement la lumière.... 

12495051_475326472658689_6145907453593888738_n

Du même coup, elle présentait le travail de son compagnon, également modeleur qui travaille la terre et le bronze à l'Atelier de la Bruyère où sont programmés des stages d'initiation et qui te propose de se mettre à ta disposition pour organiser le stage adapté à ta demande non loin de Caen ! Tu pourras y apprendre le travail à la cire perdue à moins que tu préfères apprendre l'émaillage et la cuisson radu, le travail sur le grès ou encore la porcelaine.

dsc03705

N'as-tu jamais regardé de près ces élégants insectes que l'on aperçoit parfois le soir, posé sur le mur, dont le corps est vert, comme phosporescent ? Mais aurais-tu imaginé emprisonner ces ailes si délicates dans un pendentif ? Hilde Orye l'a fait ! Un dessin au crayon d'une incroyable finesse, un travail de mixed-media très raffiné....

12112473_801598753300079_6031273023663445300_n

12742463_863051520488135_6712919083240907493_n

A propos de délicatesse, je n'ai pas pris le nom de ce grand jeune homme qui met sa vie au service de la lumière et qui en modifie le reflet. Je m'explique : il crée des tableaux superbes et décoratifs en bois qui consistent en des reliefs de différentes formes, polies à la main, qui s'orientent tantôt vers la droite, tantôt vers la gauche, en respectant un angle précis d'inclinaison. L'accumulation de ces bouchons crée tout un relief clair qui se joue des ombres et devient tableau contemporain à accrocher au mur. Mais là où intervient la magie c'est qu'il s'agit aussi d'une lampe. Le tableau est muni d'ampoules pour un éclairage intimiste mais la lumière, en affleurant les bouchons, projette sur le mur le profil d'un visage de jeune femme ou de jeune homme. L'effet est élégant, mystérieux... Une présence étonnante basée sur le travail initial des inventeurs de la photographie et de Muybridge entre autres. 

Mon article est un peu long et demeure incomplet. Je ne pouvais pas décrire chaque stand mais tu peux les retrouver en suivant ce lien CLIC ! Certains artistes, déprogrammés en dernière minute, ont été remplacés mais je ne retrouve pas forcément certains de ceux que j'ai remarqués....