Mes Tillandsias ont un peu souffert, dernièrement, d'un méchant coup de vent qui les a décrochées de mon auvent d'entrée et les a expédiées dans le jardin. J'ai dû récupérer deux des bébés pour les installer dans un coquillage chacun. A présent, mon souhait et de faire une base d'un bon poids à mes coquillages afin que le prochain coup de vent ne puisse pas recommencer même bêtise. Reste à trouver la colle qui va bien, mon premier essai s'est soldé par un échec.

 

Ce nouvel agencement pour les bébés orphelins a beaucoup plu à ma maman, très intéressée pour adopter un rejeton elle aussi. Donc je suis allée voir sur la plante-mère et, coup de chance, il y restait une dernière progéniture. La voici en situation, posée sur une écorce trouvée en forêt lorsque j'étais en Normandie, voilà deux semaines. Elle est bien petite. J'espère qu'elle tiendra le coup et profitera..... C'est qu'il en faut du temps pour faire faire des petits à la plante-mère...

2016-04-16

 

Et à propos de coup de vent, hier midi, alors que personne ne l'avait prédit, le vent s'est levé, un peu trop brutal.... La mer s'est mise à frissonner et les drapeaux, hissés au Centre des Congrès pour annoncer la semaine Celtico-Américaine, ont marqué l'agitation du ciel.

2016-04-162