Hubert Coatleven, Annie Hamon, Ivan Le Noane offrent ici un libertinage à trois voix :

le peintre, la sculptrice et le poète.

 

Une exposition loin des sentiers convenus. 
Au fil des travaux, les courbes féminines se conjuguent dans les harmonies des encres, dessins, peintures qui inspirent les sculptures aux formes amples ; les poèmes disent l’amour du corps, de sa nudité et ses plénitudes, celles des Germaines.

L’inspiration majeure est une figure d’un grand texte de André Hardellet, sa Germaine est une tentatrice autant qu’initiatrice.

Entrez dans cette exposition et laissez-vous tenter : il y a plaisir et non remords à se plonger dans un univers qui interpelle.

artoff901

 

Ode à Germaine

Exposition du 27 août au 24 septembre, salle d’exposition du Cap
Entrée libre aux heures d’ouverture du Cap

Inauguration de l’exposition, vendredi 26 août à 18h30.