Bien qu'il ne fasse décidément pas bien chaud et parce que le soleil se rappelle qu'il ne pleut pas tout le temps en Bretagne (contrairement à ce que l'on dit en permanence), le jardin profite. Les plate-bandes fleurissent doucement. Les rosiers développent leurs fleurs petit à petit. Pas tous en même temps et sans aller trop vite grâce à la fraîcheur. S'il faisait beaucoup plus chaud, les fleurs ne tiendraient sans doute pas bien longtemps. 

_copie-0_2017-05-091

 

Mon Pierre-de-Ronsard va exploser de fleurs sous peu. Il est plein de boutons floraux qui ne devraient plus tarder à s'épanouir.

_copie-0_DSCN0089

_copie-0_DSCN0090

 

Mais il n'y a pas que les roses, la sauge bleue commence sa floraison elle aussi,

_copie-0_DSCN0094

 

Les iris se montrent pour la première fois et j'ai eu la surprise, hier après-midi, de découvrir deux superbes iris jaunes et bordeaux.... Magnifiques !!

 

_copie-0_2017-05-093

 

La plate-bande de l'arrière de la maison, plutôt moche, va sans doute prendre meilleure mine dans les jours prochains car on va y installer une bordure qui va me permettre de remettre de la terre un peu partout. Au ras du sol, des boutures de rosiers qui ont bien pris vont offrir bientôt leur première floraison. Il suffira que les grimpants escaladent le mur pour, enfin, le cacher au maximum.

_copie-0_DSCN0102

 

Outre le bonheur du jardin, il y a aussi le bonheur de la rue. Les routes qui sont bordées d'arbres ont presque toutes mis des feuilles à la place des fleurs annonciatrices du printemps. Toutefois, de temps à autres, on a le plaisir d'un joli reliquat :

_copie-0_2017-05-09

 

Et puis, si la nature ne t'offre pas de fleurs, tu peux certainement contourner ce manque...........

Avant de partir en vacances, j'avais demandé à Fée Cousette si elle aurait la gentillesse de m'offrir des coupes de plantes grasses. Elle en avait apporté à l'atelier patchwork auquel nous appartenons toutes les deux et j'étais tombée sous le charme de ces petites joubarbes adorables qu'elle avait assemblées. Par la suite, elle en a fait tout un jardin artificiel absolument délicieux qui a eu gros succès parmi nous toutes. 

De mon côté, j'ai deux petits cache-pots magnétiques que je colle sur la porte de mon compteur électrique visible sur le mur de ma cuisine. Hélas ces petites boules cache-pots ne contiennent que de minuscules plantes qui n'ont pas suffisamment de terre au pied pour survivre. Lasse de voir mourir mes petites plantes, je me suis dit que deux plantes grasses artificielles seraient très appropriées.

Gentiment, Monique m'a fait de nombreuses coupes au point que ce ne sont pas deux plantules que je peux assembler mais trois !

_copie-0_DSCN0063

 

En superposant les coupes que l'on peut border de couleur, dont on peut ombrer les pétales, on obtient une jolie joubarbe dont on colle les différentes strates. Je ferai une photo dès qu'elles auront été mises en place ; il reste, de mes pauvres petites plantes, un soupçon de vie qui me laisse un peu d'espoir de les sauver à condition de les transplanter. Dès que j'ai acheté le matériel qui me manque, je procède à la permutation et je mets les joubarbes artificielles en place. N'est-ce pas ravissant ?

_copie-0_DSCN0064

 

En attendant, c'est tout de même le naturel qui l'emporte : le vent qui nous a surpris vendredi dernier m'a cassé un bel iris et une fleur de geranium. Les deux réunis dans un même vase donnent une jolie petite présentation qui ferait une belle aquarelle. N'est-ce pas, Martine ?

_copie-0_DSCN0065

 

J'espère que toi aussi tu te plais dans ton jardin ensoleillé et que tu profites de tes fleurs. La nature est si belle à regarder qu'il ne faut rien de plus pour se sentir bien.....