J'ai retrouvé un tissu mordancé et je me suis dit que j'allais tenter l'impression "par approche". Cette fois, on n'utilise pas de fer pour faire marquer les feuilles mais on compte uniquement sur le tanin. Et du tanin, j'en avais dans ces feuilles d'eucalyptus rondes reçues du Sud ! Eucalyptus à feuilles rondes et bleues, tandis qu'ici j'ai des eucalyptus à feuilles longues et vert-de-gris.... Très différent !!!

DSCN8957 (Copier)Des feuilles que j'ai réhydratées en les faisant chauffer pendant une heure,

DSCN8958 (Copier)

DSCN8959 (Copier)Contrôle de la température pour un maintien aux alentours de 90° et cuisson d'un bundle rempli de feuilles d'eucalyptus, de feuilles de rosiers, de feuilles de passiflore. Cuisson durant deux heures ! Moi qui écourtais toujours les temps de cuisson, cette fois je me suis obligée à durer et à prendre patience même si l'odeur envahissait la maison jusqu'à nous mettre le coeur au bord des lèvres.....

DSCN8964 (Copier)A la découverte, au bout de trois jours et demi d'attente, le rôti a bonne allure.... Le bouillon a bien donné de la couleur du fait des tanin des feuilles. Et des tanins, il y en avait ! Je n'en veux pour preuve que l'état de mon éponge après le lavage du faitout dont les parois étaient quasiment enduites, à la manière des conduits de fumée quand on fait plusieurs flambées.

DSCN8965 (Copier)Mais, à l'ouverture....... Que dalle !!!! 

DSCN8967 (Copier)Pas plus au recto qu'au verso. Je n'ai obtenu que de vagues taches vertes, couleur probablement aidée par le morceau de cuivre que j'avais mis dans l'eau de "cuisson". Mais point d'empreinte....  Rien, Que pouic, que tchi, peau de balle  !!! Nada !!!

DSCN8969 (Copier)Bon. Alors s'il est à retenir qu'un tissu mordancé l'est une fois pour toutes, voilà un tissu pré-taché qui connaîtra un deuxième tour de chauffe avec des feuilles que je prendrai soin, cette fois, de baigner dans l'oxyde de fer, histoire qu'elles se marquent d'elles-mêmes. Cela pourrait bien être sympa. A suivre.....