L'été fait mine de s'enfuir. Dimanche, la pluie ! Bienfaisante, attendue et copieuse.... Mais, bon, après la pluie j'attends toujours le soleil. Hier lundi, beau soleil et ambiance chaude, mieux que tiède ! Chouette, l'été serait revenu ? Dès que le soleil brille, le courage revient et les envies s'emballent.... Ce matin, il fait beau mais des nuages venant du Sud-Ouest nous envahissent à belle vitesse. Sud-Ouest dis-je ? Oui, alors douceur des températures mais humidité de l'air.... Pleuvra, pleuvra pas ??

Peu importe, j'ai quand même mis aux fils les tissus que je viens (déjà ?) de relaver au liquide vaisselle. Les blogs nous parlent de lessive douce, type lessive pour laine, mais un premier essai au liquide vaisselle m'a convaincue. C'est le seul savon qui ôte les taches résiduelles de teintures et de sulfate de cuivre sur la peau des mains (à condition qu'on y mette du coeur et un peu de brosse à ongles quand même !).

Hier donc c'était lundi, jour des oignons. Ou plutôt des pelures d'oignons....

_copie-0_2017-09-042

_copie-0_DSCN9141

_copie-0_DSCN9142

_copie-0_DSCN9143

_copie-0_DSCN9144

Je ne suis pas plus convaincue que cela des techniques préconisées par Ishii Setsuko dans son livre "Teintures naturelles à faire soi-même" paru chez Eyrolles mais c'est quand même sa recette que j'ai suivie.

Avec de l'alun le jaune est brillant et profond à la fois. Avec du Sulfate de fer, on passe à un kaki assez soutenu et, ma foi, assez élégant. Bien sûr, il a fallu que je fasse l'originale en ajoutant une pointe de cuillere à café de colorant alimentaire acheté chez un grossiste pour professionnels désormais ouvert au grand public. 85 % d'indigo !!! Mais une pointe de cuillerée, c'était déjà trop. Je voulais un vert, j'ai obtenu un turquoise d'eau, une couleur très "années 60" qui ne présente absolument aucun intérêt. En plus, la poudre s'est mal dissoute, j'ai des taches. Tant pis : il fallait essayer !!!

La toute première image montre un joli kaki soutenu parmi les beige-kaki. C'est cette couleur que je voulais pour s'assortir à celles obtenues lors de mes autres essais, d'impressions naturelles ceux-là :

_copie-0_2017-09-04

_copie-0_2017-09-041

Ainsi je pourrai coudre quelque chose qui ne sera pas uniquement fait de tissu imprimé. C'était mon souhait. Je vais faire quelques "économies" d'empreintes et pourrai les découper pour d'autres usages..... 

Empreintes, teintures... Tout cela demande du temps et de l'énergie. Je n'avais pas pu m'y remettre plus tôt mais je suis contente de mon dernier effort et je me promets, sur un tissu jaune, de tenter de nouvelles empreintes pour un contraste élevé. Affaire à suivre donc............