C'était hier mercredi. Il faisait si beau, si chaud que j'ai choisi de passer l'après-midi dehors à jardiner. Ohhh oui, je sais bien : mes performances naturelles ne me permettent pas de faire grand chose mais quand même..... J'ai déboisé sévèrement un bosquet de véronique qui avait eu tendance à prendre un peu trop ses aises et j'ai taillé à dix ou quinze centimètres la sauge qui, de même, s'était élargie de façon importante. Certes autant je n'avais pas taillé la véronique l'an passé (j'avais juste nettoyé la pseudo porte d'entrée de la pseudo grotte où Gimmick aimait se cacher), autant la sauge repart de rien chaque année car chaque année je la coupe à ras. Cela ne l'empêchera pas de fleurir, j'en suis sûre ! 

Malgré mes travaux, j'ai pu apprécier les dernières floraisons en tous genres. Timides pour certaines, encore assez exhubérantes pour d'autres. Et, étonnamment, certaines plantes typiques de l'automne s'accotent à d'autres, typiques du printemps !

_copie-0_DSC00131

Le pavot, toujours épanoui et droit sur sa tige, lutte bravement contre le peu de vent. On voit bien à ses pétales qu'il n'a pas la qualité du pavot printannier. La couleur n'est pas uniforme et certaines zones sont même demeurées vertes. Le bord des pétales est fragile et supporte mal la fraîcheur de la nuit mais il est là et aura duré nettement plus longtemps que celui que j'avais eu au printemps et qui n'avait vécu qu'une seule journée ! 

_copie-0_DSC00133

_copie-0_DSC00134

_copie-0_DSC00135

 Un rosier miniature, que j'ai planté voilà longtemps, a sorti une liste de fleurettes pas plus grosses que des petits pois. Elles sont ravissantes. C'est pour ce petit rosier que j'ai voulu couper la sauge. En cette période où les journées raccourcissent sévèrement, il faut éviter les ombres froides et l'obscurité sur les plantes. Voilà le rosier dégagé et à même de prendre quelques forces avant de marquer la pause hivernale.

_copie-0_DSC00137

Avant que je la rafraîchisse pour de bon, la véronique aussi a sorti quelques épis fleuris. Une jolie couleur toute douce qui sied bien à la période : ne dit-on pas que les papillons privilégient les fleurs bleues ?

_copie-0_DSC00138

_copie-0_DSC00139

_copie-0_DSC00140

 Mettre côte à côte les photos d'un sedum automnal et d'un bougainvillier en fleurs à quelque chose de curieux.... Mais les coloris ne s'harmonisent-ils pas joliment ?

_copie-0_DSC00141

_copie-0_DSC00142

 L'hortensia magique est le dernier dont les fleurs restent encore fraîches. Les autres boules florales se sont desséchées et fanent au bout de leurs tiges. 

_copie-0_DSC00143

_copie-0_DSC00145

_copie-0_DSC00147

Aujourd'hui, on nous promettait à peu près 8° au thermomètre du matin ; nous en avions 12,5 dans notre cour. On nous promettait un ciel envahi de nuées grises et le soleil est venu. Mais les nuages sont arrivés avant midi et le vent s'est rafraîchi.... Il parait que le prochain week end ne sera pas chaud du tout alors j'ai voulu profiter de la matinée encore agréable....

_copie-0_DSCN9196

_copie-0_DSCN9198

_copie-0_DSCN9199

_copie-0_DSCN9200

_copie-0_DSCN9202

_copie-0_DSCN9203

_copie-0_DSCN9207

_copie-0_DSCN9209

Après ces nombreuses nuances de gris, le soleil a joué à cache-cache et à l'instant où je rédige ce billet, une jolie éclaircie vient encore nous éclairer par l'ouest..... Si seulement cela pouvait durer !