Dans trois jours, Nelson aura 8 mois !! Il grandit bien, il s'amuse beaucoup et ne se lasse pas des pseudo-bagarres qu'il fait avec sa "cousine" Lika, petite chienne Yorkshire qui adore lui courir après (quand ce n'est pas l'inverse !). Et chacun utilise les affaires de l'autre : Nelson se couche dans la petite hutte de Lika et sur le manteau qu'elle ôte en arrivant au chaud, Lika aime chiper les joujoux de Nelson et vider le peu qu'il laisse dans son écuelle.... Les bons arrangements font les bons amis, n'est-ce pas ? 

_copie-0_DSC01440Même à l'envers, occuper le logement de l'adversaire est déjà gagner une petite guerre....  Les hommes ne donnent-ils pas l'exemple ?

_copie-0_DSC01443Et voir la vie à l'envers..... Qu'y a-t-il de plus amusant ?

_copie-0_DSC01457

_copie-0_DSC01458

La petite chienne en a le harnais de travers !!_copie-0_DSC01465Il faut du temps avant que l'un et l'autre s'estiment satisfaits et mettent les pouces..... Euh.... les papattes !! 

_copie-0_DSC01482Ces temps-ci, depuis qu'il ne fait plus aussi froid, Nelson passe la quasi totalité de ses journées dehors. Hormis un petit temps de sieste et quelques incursions à la maison pour manger et satisfaire ses besoins, il ne se plait que dehors à guetter les oiseaux. 

Alors quand je passe devant la fenêtre et que je vois ceci, comment résister à faire une photo ? Tu ne vois rien ? Mais si, regarde mieux....

_copie-0_DSCN8579Tu veux que je m'approche ? Eh bien, regarde..... Suis la longe noire qui strie la terrasse.

_copie-0_DSCN8578Voilà !!! Ca y est ? Tu le vois mieux, là ? Il se plait sous les voiles d'hivernage à surveiller les oiseaux. Lesquels, n'imaginant pas la présence de Nelson, viennent presque sous son nez pour picorer les miettes que nous jetons après chaque repas....  Nelson se contente de les regarder bouger et ne sort pas de sa cachette. Quand il se décide à courir après les oiseaux, c'est depuis la terrasse, persuadé que la longe ne le retiendra pas. Sauf que..... 

_copie-0_DSCN8577Sacré Nelson. Il marche bien dans les traces de Gimmick. La seule différence ? Nelson a trouvé comment grimper sur le garde-corps qui borde la terrasse et, depuis là, il monte sur la pergola, persuadé qu'ainsi rapproché du toit, il pourra attraper les oiseaux qui se perchent sur le bord de la gouttière. Bien sûr, il ne gagne rien à grimper là-haut sauf des complications : la longe coincée dans les barreaux l'empêche de redescendre et il a droit aux réprimandes de ses maîtres qui veulent le déshabituer de cette vilaine manie.

Alors ? Content de toi ? Oui, il semble !!!

_copie-0_DSC01441