Il a fait beau et chaud puis on a plongé dans le froid en même temps que le thermomètre s'affaissait. A présent, outre un vent de Nordet froid, la grêle et la neige fondue nous offrent quelques averses nourries tandis que le soleil joue à "je te vois, je ne te vois plus". Pour autant, fleurs et bourgeons éclosent et la nature nous offre un joli spectacle de renaissance.....

_copie-0_DSC02442

_copie-0_DSC02443

_copie-0_DSC02445

_copie-0_DSC02446

_copie-0_DSC02448

Quand les éclaircies se font savoureuses, l'envie de ressortir de chez soi se fait la plus forte. Il suffit de bien se couvrir pour apprécier les beaux éclairages d'Avril sur la mer et dans les branches.

_copie-0_DSC02449

_copie-0_DSC02450

_copie-0_DSC02451

_copie-0_DSC02452

_copie-0_DSC02453

Le contrejour ne permet pas de bien distinguer la mer, plutôt bleu acier quand il fait aussi froid. Peu de vent, peu de vagues mais aussi peu de promeneurs.

_copie-0_DSC02459

_copie-0_DSC02460

 

A bien observer les troncs, il y a fort à parier qu'un pic-vert habite quelque part dans ces branches, parmi les cônes de pin.

_copie-0_DSC02462

_copie-0_DSC02463

Tous ces arbres sont beaux et majestueux. Certains n'ont pas résisté à certaines tempêtes, d'autres à la tronçonneuse des paysagistes chargés de l'entretien du parc mais une belle quantité de petits arbres a été replantée, il suffira d'attendre.......quelques années ! 

_copie-0_DSC02464

 

En quittant le parc de Pors Es Leu, on surplombe quelques instants un des chantiers navals et la forêt de mâts des bateaux qui attendent des jours meilleurs pour reprendre la mer. Et puis il y aura la source et les fleurs qui coloreront nos pas.

_copie-0_DSC02469

_copie-0_2019-04-034

 

Ce chalutier, que l'on a vu construire depuis le début (tout comme on verra l'autre, encore en membrures de bois brut que l'on aperçoit le long du flanc du chalutier en travaux), a une forme très particulière. La forme de sa coque d'abord, la forme de sa proue ensuite et la longueur raccourcie enfin qui lui donnent des airs de bateau de dessin animé. A présent que la structure métallique d'enroulement des filets est mise en place, on prend davantage conscience de la fin "brutale" du bateau. La coque, un peu lourde à l'avant, semble avoir été tranchée tout net à l'arrière, comme si le bateau était coupé en deux.

_copie-0_DSC02467

_copie-0_DSC02468

 

La promenade se termine et, en plus de cette monnaie du pape violette qui a profité des premiers rayons de soleil et des premiers après-midi assez chauds, les soucis ont ouvert leur corolle lumineuse au bord du chemin. Mais ça, les soucis, ça vient facilement sans qu'on les veuille.... Pas d'accord ?

_copie-0_DSC02480