Parce qu'elle monte gentiment vers Rouen pour participer à la Grande Armada 2019, l'Hermione a fait escale pour trois jours à Ouistreham, non loin de Caen, dans le Calvados. Nos amis nous sachant intéressés ont acheté pour nous des billets de visite et nous ont invités à séjourner chez eux. Très beau cadeau à l'occasion d'un anniversaire marquant -1.

La visite commence par.......... une longue file d'attente. 

Malgré nos billets en main, on nous demande de rejoindre la fin de la file et de faire comme tout le monde : attendre. Heureusement, un peu plus loin et quelques photos plus tard, un autre bénévole chargé de l'accueil du public nous guidait vers la passerelle d'accès pour monter à bord.

 

_copie-0_DSC02535

_copie-0_DSC02536

_copie-0_DSC02540

_copie-0_DSC02542

 

On a tout de même eu largement le temps de voir le bateau de dos. Néanmoins, aussitôt admis à bord, j'ai photographié tout ce que le pont arborait de cordages, de canons, de poulies, de taquets etc...

 

_copie-0_DSC02544

_copie-0_DSC02550

_copie-0_DSC02551

_copie-0_DSC02552

 

J'ai mis un lien, sous le mot "Hermione", en tout début d'article. Va le consulter, tu y trouveras toutes les informations relatives à ce grand et beau navire. Son poids, sa longueur, sa largeur, son tirant d'air et son tirant d'eau. Cela te donnera une idée de l'impression d'espace que l'on a une fois à bord. Et pourtant nous étions des dizaines et des dizaines à circuler sur le pont, en même temps.

_copie-0_DSC02556

_copie-0_DSC02558

_copie-0_DSC02560

_copie-0_DSC02561

 

La toile qui s'étale autour du mât épargne du soleil comme de la pluie. Nous n'aurons besoin d'aucune protection car le ciel était nuageux même si le soleil brillait, nous étions très rafraîchis par un vent de nord-est mais nous n'avons aucunement eu de pluie malgré les prévisions météorologiques.

_copie-0_DSC02563

 

On imagine assez mal comment les matelots s'y retrouvent parmi tous ces bouts enroulés....  Les voiles sont immenses et sûrement immensément lourdes, je n'ose imaginer comme les ramasser doit demander d'efforts.

_copie-0_DSC02564

_copie-0_DSC02565

 

Alors, pourquoi les verres de cette lampe présentent-ils tous cette bulle au beau milieu ? C'est tout simple : à cette époque on ne savait pas faire des morceaux de verre plans alors on créait une boule et on l'écrasait. Le verre s'étalait mais les "restes" de la boule d'origine restaient au milieu tels une bulle...

_copie-0_DSC02571

_copie-0_DSC02572

_copie-0_DSC02581

 

Je n'ai qu'un regret : avoir toujours cadré mes photos de manière à évincer le public. C'était une erreur ! Comment se rendre compte des volumes et des espaces sans le moindre visiteur comme étalon ? C'est dommage...

_copie-0_DSC02584

_copie-0_DSC02585

 

La visite à bord ne dure pas très longtemps. Chacun peut prendre le temps qu'il souhaite, les visiteurs suivants ne montant à bord qu'au fur et à mesure que d'autres en descendent. Néanmoins, comme on ne visite que le pont supérieur et que l'on ne descend pas dans les communs ni la cale, la visite est quand même assez vite faite. Et puis, du fait de la foule, il se crée une sorte de sens de visite même si l'on peut tout à fait traverser en biais ! 

Sur le quai, le "village" accueille le public. On y trouve des personnages qui expliquent comment les leurs vivaient au temps de l' Hermione. Les costumières cousent pour de bon mais travaillent des vêtements anciens donc c'est le moment où jamais de joindre l'utile à l'agréable. 

_copie-0_DSC02588

_copie-0_DSC02589

_copie-0_DSC02590

 

Le forgeron explique, lui aussi, les pièces métalliques qu'il forgeait dont les fameux clous qui servaient au chantier naval.

_copie-0_DSC02536

_copie-0_DSC02592

_copie-0_DSC02593

Voilà la visite terminée.... Mais si tu veux voir toutes les images qui ont été faites à bord, n'hésite pas à aller feuilleter l'album dédié que tu trouveras dans la colonne de droite. Bon diaporama !!!