lDSCN9271

 

Qui ne connait pas cette technique qui consiste à marteler des feuilles sur un papier ou un tissu ? La technique fonctionne mieux (parait-il) sur des feuilles fraîchement nées du printemps. Elles contiennent plus de sève.

Ensuite, après avoir martelé toutes les feuilles posées sur le linge de coton et recouvertes de l'autre moitié de la pièce de tissu, on décolle les résidus végétaux et on trempe, rapidement, le tissu imprimé dans un bain de sulfate de fer ou une soupe de clous légère (conseil donné par MLaure... ) avant de laver au savon doux.

DSCN9272

J'adore les marques laissées par cette sorte d'indigo sauvage rose et encore plus celles que donne le mimosa....(tout en haut de cette photo dans l'angle droit). Curieusement toute les empreintes ne virent pas au noir après le bain de sulfate de fer allégé. J'aime cette idée de conserver des marques bien vertes. 

Que vais-je en faire ? Je voudrais faire d'autres impressions, certainement par ecoprinting, et rouiller un morceau de tissu. Je dois emprunter une grosse chaîne qui devrait donner un joli résultat et puis j'ai des plaques rondes, crénelées, qui pourraient ne pas être en reste. Après, un assemblage de plusieurs de ces tissus et puis.....   On verra !