Quand l'été bat son plein et que la côte est surpeuplée, pas facile de trouver des endroits calmes et rafraîchissants où se promener. Il y avait longtemps que j'avais repéré ce panneau qui indiquait le viaduc de la Percée.... J'imaginais une relique datant de la guerre mais pas du tout. Il s'agit d'un ouvrage d'art signé Harel de la Noë bien connu dans la région. C'est un viaduc qui supportait le passage du petit train des Côtes du Nord quand il sillonnait le département en longeant la mer au plus près mais à présent il est plutôt dédié aux piétons et aux vélos. On a posé des garde-corps qui emêchent la vue de plonger dans le fond de la fallée qu'il enjambe mais il donne une vue imprenable sur la canopée.... Une impression curieuse de cabane dans les arbres !

_copie-0_2019-09-211

_copie-0_DSCN9792

_copie-0_DSCN9793

Et comme la petite marche à pied donne des envies de balades, le beau temps aidant, nous avons continué du côté de Binic pour avoir une vue "supérieure" sur le port et la plage d'un côté et sur une crique accueillante de l'autre...

_copie-0_DSCN9799

_copie-0_DSCN9800

_copie-0_DSCN9802

_copie-0_DSCN9808

_copie-0_DSCN9809

Et même si on reprend les mêmes photos que d'autres fois, impossible de résister au plaisir de garder en mémoire numérique la vue que nous offre le GR34 qui nous mène de St Quay port à..... St Quay camping. 

_copie-0_DSCN9779

_copie-0_DSCN9780

_copie-0_DSCN9781

_copie-0_DSCN9783

_copie-0_DSCN9784

Il ne t'aura pas échappé que les jolies petites roses toute simples de l'églantier ont cédé la place à des cynorhodons dont certains feront peut-être des confitures.

Mais les cynorhodons ne sont pas les seuls témoins du changement de saison. Il y a peu, une autre partition se jouait dans l' "opéra du temps qui passe".

_copie-0_DSCN9785

Je sais bien qu'il est incontournable, inévitable, inéluctable mais je déteste ce moment ! Vivement le printemps !!!