mercredi 22 mai 2013

Hommage à Eric Tabarly

Il faisait joli temps samedi avec une brise fraîche dans un ciel bleu et bien ensoleillé mais, dimanche, le ciel nous avait réservé un temps pourri pour descendre au port.

Nous partîmes au sec et par des averses nourries nous nous vîmes trempés en arrivant au port !

Il faisait un froid de chien et, avec la pluie qui dégoulinait partout, on se faisait la même onglée qu’en février.... Vingt minutes d’attente en haut de la passerelle avant de pouvoir descendre, cinq par cinq, jusqu’à concurrence de quinze, sur le ponton où étaient amarrés deux des cinq Pen Duick amenés en exposition....

Le premier, oiseau de course, nous a été présenté par une marinette très sympathique et très renseignée techniquement. Elle devait faire partie d’un équipage et avait certainement navigué sur chacun des bâteaux présentés. Nous aurons jusqu’à mi juin pour visiter l’exposition proposée dans le cadre des 7èmes Océaniques.

DSC01965 (Copier)DSC01966 (Copier)DSC01967 (Copier)

Vu d’en haut, le ponton ne laissait aucun doute sur le temps qu’il faisait....

DSC01968 (Copier)DSC01969 (Copier)

Fallait-il qu’on l’apprécie notre marin disparu en mer pour supporter de telles conditions de visites....

DSC01970 (Copier)DSC01971 (Copier)DSC01972 (Copier)

Pen Duick (Petite tête noire) de compétition, Pen Duick de course avec des équipements pleins d’astuces mais souvent faits de récupérations en tous genres, Pen Duick de succès malgré la faiblesse de certains accessoires. Tabarly n’avait pas, au début de sa carrière, de quoi équiper son bateau des dernières inventions technologiques alors il devait faire preuve d’astuce et d’inventivité pour détourner certains matériels de leur usage d’origine. En gagnant les épreuves sportives, il permettait la vulgarisation de certains aménagements pratiques.

DSC01973 (Copier)DSC01974 (Copier)DSC01975 (Copier)DSC01976 (Copier)DSC01977 (Copier)

Et puis, avant de remonter sur le quai, il y avait bien sûr le premier bateau, superbe, vernis, propre à souhait. Il participe, tous les deux ans, au rassemblement des grands voiliers de Saint-Tropez et je pense que ce serait merveilleux de le voir régater parmi les plus beaux et les plus grands. Il représente un tel symbole....

DSC01978 (Copier)DSC01979 (Copier)DSC01980 (Copier)

Récemment, ce bateau a été entièrement poncé pour être vernis à nouveau. Un travail de titan....

DSC01981 (Copier)

DSC01982 (Copier)DSC01983 (Copier)

DSC01984 (Copier)DSC01985 (Copier)

 

DSC01986 (Copier)DSC01987 (Copier)DSC01988 (Copier)

Les visiteurs étaient tous très émus au récit de la chute à l’eau du capitaine et des circonstances de l’accident.... Il n’y avait pas que le ciel qui pleurait dimanche....

DSC01989 (Copier)

Posté par mimiweb à 00:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Petit oubli réparé

Pardon Claudie.... Malgré la saveur de ton cadeau, malgré le talent que tu as mis à broder les initiales qui me faisant tant envie, j’avais totalement oublié de te remercier publiquement pour ces amicales pensées.....

DSC01954 (Copier)

J’ai donc, grâce à toi, collecté quelques B qui me vont si bien. Avec les monogrammes anciens que je possède, je pourrai faire un top de patch..... un de ces jours. En attendant, je me régale à regarder mes petits trésors accumulés....

DSC01955 (Copier)

DSC01956 (Copier)

Et comme j’étais dans le thème textile, outre cette jolie étiquette “fait maison”, j’ai pu aussi récupérer, par ailleurs, une paire de petits ciseaux minuscules qui, parait-il, était dans un nécessaire de voyage manucure. Pourtant, je lui trouve des airs de “Petit monstre” de chez Sajou (que je possède aussi) et ils cohabiteront certainement très bien !!!

DSC01957 (Copier)

Posté par mimiweb à 00:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 12 mai 2013

Essais

DSC01910 (Copier)

Ma belle-soeur fait une foule d'essais pour réaliser des macarons ronds, lisses, brillants et avec la fameuse "collerette". Quand on connait mes compétences en pâtisserie, on prie pour que je ne m'y lance pas et pourtant..... J'ai acheté la plaque en silicone avec les emplacements qui permettent d'arrondir le macaron, j'ai acheté les colorants alimentaires liquides et j'ai à peu près tout lu à propos de la recette.

Sauf que j'ai eu la trouille de me lancer et de tout louper. Alors j'ai acheté la préparation Alsa qui demande juste 10 cl de lait (à mélanger à une poudre préparée pour obtenir la crème de garnissage) et 2 blancs d'oeufs (à monter en neige et à mélanger à une autre poudre, chocolatée aussi, qui est l'appareil à macarons.

Et puis comme ma belle-soeur, douée pour la cuisine et pour faire les gâteaux, me disait que le support devait être trop épais et mal prendre la chaleur du four, j'ai utilisé du papier-cuisson comme préconisé et, dans la crainte de ne pas savoir l'utiliser convenablement, je n'ai pas eu non plus le cran d'employer ma poche à douille. J'ai donc suivi la consigne d'utiliser une cuiller et je vous promets que doser équitablement les petits tas de pâte n'est pas une sinécure.

Bref, au terme de tout cela, voici ce que j'ai obtenu.

DSC01913 (Copier)

Ils ne sont pas ronds, ils sont granités de bulles bien que j'aie tapé ma plaque de four mais admirez la collerette !!! Je me suis retrouvée avec deux fois trop de crème de garnissage (j'aurais pu garnir le double de macarons si j'avais eu assez de coques) mais je vous promets qu'ils étaient bien bons.

Notez que j'en parle au passé !!!

Mais vous aviez sans doute remarqué que mon titre était au pluriel. J'ajouterai donc que j'ai rédigé cet article pour vérifier que mes abonnés seront bien prévenus de sa parution et qu'ils pourront laisser un commentaire.... J'ai vérifié : la notification est prévue pour 89 de mes abonnés sur 96 (parce qu'en s'inscrivant, certains n'ont pas coché la case concernant la parution de chaque article) et les commentaires sont autorisés.....

Espérons que ça fonctionne, alors !!!

Posté par mimiweb à 00:34 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 24 avril 2013

Douarnenez et Port Rhu

Au bout de notre périple, nous avons découvert Douarnenez et, passant sur le pont de liaison pour rejoindre la ville, nous avons aperçu Port Rhu. Il s'agit d'un port-musée organisé par une association qui s'efforce de maintenir quelques exemplaires de bateaux de travail et de restaurer quelques navires intéressants. Pour visiter Port Rhu, il faut acheter un billet de visite qui donne l'accès au musée du bateau. Du même coup, nous y avons vu une exposition encore en place qui évoquait le chanvre et le lin. Cela ne pouvait que m'intéresser....

Mais, avant de visiter le musée et d'accéder à Port Rhu, après quelques photos, l'essentiel était de déjeuner. Une crêperie sur la "place de l'enfer" nous a accueillis dans sa véranda. La Place de l'Enfer porte mal son nom. En fait le mot Breton signifie le Marécage parce qu'en cet endroit se déversaient toutes les eaux usées de la ville. Mais l'orthographe était suffisamment proche du mot Enfer en Breton pour que l'on se trompe et, avouez que ce marécage nauséabond devait plus faire penser à l'enfer qu'au paradis. Non ?

DSC01715 (Copier)

DSC01716 (Copier)

Port Rhu ne nous offrira pas beaucoup de bateaux supplémentaires.... Avec le billet d'entrée, on vous propose de monter à bord des navires mais sur quatre ou cinq, il n'était pas possible de monter à cause de travaux de peinture ou travaux de restauration. Pour ma part, cela ne me gênait pas outre mesure mais j'imagine que nombre de visiteurs auront été déçus.

Personnellement, avant les sensations, je recherche l'esthétique, les lignes et je n'ai pas été volée avec ce bateau-phare que l'on peut aller mettre en place quand la brume est trop gênante ou s'il faut travailler de nuit à des recherches en mer par exemple.

DSC01719 (Copier)

Au fond, il y a sur la droite un thonier qui tend ses cannes vers le ciel. Nous irons le voir un peu plus tard....

DSC01720 (Copier)

DSC01722 (Copier)

D'abord, il est question de dînette. Cette place, d'après moi, gagnerait à être habitée de quelques grands bacs plantés d'arbres ou, même si l'on souhaite conserver son aspect d'antan et ne pas planter de pelouse ni de plate-bandes, de tables, de chaises, d'un kiosque.... Ce grand vide est un peu triste. Pourtant nous avons noté que Douarnenez faisait un véritable effort pour favoriser la restauration des façades des maisons et pour jouer la carte de la couleur. Dans toutes les rues, les maisons alignées proposaient des façades aux couleurs douces et pastel de jaune vanillé, de rose pétale, de vert  amande et de bleu ciel. Rien de bariolé, tout dans la délicatesse de tons tendres juxtaposés avec soin.

DSC01723 (Copier)

Et juste en face de la place, de l'autre côté de la rue : le quai et l'eau...

DSC01724 (Copier)

Juste après le déjeuner dans la crêperie à véranda, nous avons fait un tour dans cette boutique atypique : "vert et rouge".... Une référence aux balises qui scandent le chenal d'entrée dans le port, vert à babord et rouge à tribord (enfin il me semble.... A moins que ce soit l'inverse?????? Aïe, aïe, aïe....) J'y ai trouvé deux jolis plats gris-bleu qui seront parfaits pour les zinzins apéritifs...

DSC01726 (Copier)

Et puis, juste à côté, il y avait ce jardin de maison de maître. Un vrai régal de couleurs contrastées avec le vert bleu, le vert foncé, le rose indien, le mauve etc...

DSC01727 (Copier)

Puis la visite du musée du bateau. Tout d'abord la reconstitution du quai de Port Rhu. Pour remonter les chaloupes qui sortaient pour pêcher la sardine, on utilisait un treuil.

DSC01728 (Copier)

DSC01729 (Copier)

Parmi les bateaux ici présentés, dont beaucoup proviennent du Portugal, les restes de cette embarcation sortie de la tangue et qui remonte à la nuit des temps....

DSC01730 (Copier)

Ces paniers tressés ne pourraient devenir que des annexes chez nous....

DSC01731 (Copier)

Cette magnifique pirogue provient de Thaïlande. Elle est sculptée et n'est pas sans évoquer l'art indien d'Amérique du Nord hormis quelques décors comme les embellissements en figures de proue et de poupe.

DSC01732 (Copier)

Ci-dessous une pirogue à balancier également asiatique quand je l'aurais pensée polynésienne.

DSC01733 (Copier)

Petit bateau Hollandais qui déploie ses ailes vernies...

DSC01734 (Copier)

Maquette comme je les aime particulièrement....

DSC01735 (Copier)

Un bateau Portugais particulièrement bien décoré qui arbore ses dessins à l'extérieur comme à l'intérieur.

DSC01736 (Copier)

DSC01737 (Copier)

Bateau totalement démesuré provenant d'Asie. D'une longueur absolument inouïe que ma prise de vue a tenté de révéler. Moi j'ai arpenté une vingtaine de pas qui, certes, ne font pas 1 m de long mais qui doivent tout de même compter environ 80 cm.... Je vous laisse faire le compte.

DSC01739 (Copier)

Pour évoquer les voiles, rien de tel que de jolis voiliers moins anciens mais très "en toile".

DSC01740 (Copier)

DSC01741 (Copier)

DSC01742 (Copier)

Enfin, il y avait aussi l'exposition sur le chanvre et le lin. Chanvre qui est essentiellement employé pour tresser les cordages, lin plutôt employé pour le tissage de tissus, de vêtements et autres toiles mais dont les résidus font de superbes parpaings pour la construction. Rien que poser les mains dessus permet de mesurer les qualités isolantes et réchauffantes du matériau. Je n'ai pas eu le temps de me poser sur ce concept mais j'ai été plutôt séduite. Est-ce résistant dans le temps, est-ce que cela ne se dégrade pas trop rapidement, cela supporte-t-il le poids de certaines charpentes traditionnelles ? Autant de questions que je me suis plutôt posées..... après !

DSC01743 (Copier)

En lin, deux morceaux de toile trouvés au fond de pyramides égyptiennes et datant de 1400 avant J.C !!!!

DSC01746 (Copier)

DSC01747 (Copier)

DSC01748 (Copier)

Bien sûr, pas d'exposition sur le lin sans métier à tisser !!

DSC01751 (Copier)

Et, bien sûr, une explication de toutes les étapes de traitement de la fibre avant d'obtenir de quoi créer un tissu.

DSC01752 (Copier)

Les tisserands, les ateliers, les négociants utilisaient des marques répertoriées dans des catalogues comme celui-ci.

DSC01754 (Copier)

Je n'apprendrai sans doute à personne ce que l'on peut faire avec une pièce de lin et surtout pas qu'il peut s'agir de vêtements. Le lin a traversé le temps. Pour preuve ces tenues de marins Français qui ne manquent pas d'élégance, même si la tenue de matelot peut faire penser à celle du bagnard de Cayenne, les rayures en moins.....

DSC01756 (Copier)

DSC01757 (Copier)

DSC01758 (Copier)

La corde de chanvre, tournée à l'aide d'une machine fort simple constituée de crochets fixés sur un plateau tournant, fait encore partie du patrimoine marin même si elle n'équipe plus que les vieux gréements. Les navires récents n'enroulent plus que des bouts de nylon. Je le déplore car filets et cordages manquent désormais d'âme et de vécu contrairement aux moindres morceaux de chanvre que l'on arrive parfois à trouver sur la plage.....

DSC01759 (Copier)

Sur le sac marin ci-dessous, des personnages bigoudens ont été dessinés et peints par le propriétaire. Une petite personnalisation que j'aime beaucoup et qui m'émeut.

DSC01761 (Copier)

Vous les rappelez-vous ces fameuses chiliennes que l'on mettait trois heures à ouvrir dans le bon sens ? Entre les doigts coincés et les gestes désarticulés pour remettre tous les cadres dans le bon sens afin d'ouvrir la chaise, on était épuisé pour quand arrivait enfin le moment de s'y asseoir...

DSC01762 (Copier)

Et puis, en final de l'exposition textile, j'ai eu le plaisir de trouver cette oeuvre de Cécile Borne, artiste textile et fille du pays.

DSC01764 (Copier)

J'avais photographié le cartouche pour m'aider à commenter le travail de l'artiste mais j'ai préféré vous le servir tel que je l'ai trouvé affiché car il est trop poétique pour que l'on démonte les phrases ou qu'on le synthétise...............

DSC01765 (Copier)

Sortant du musée du bateau, le visiteur est renvoyé vers le quai de Port Rhu pour retrouver quelques coques restaurées ou en cours de restauration.

DSC01766 (Copier)

Sur fond de ciel bleu, les cannes à pêche du thonier se détachent telles de longues pattes d'insecte. Je les ai connus en activité, ces thoniers dont la silhouette était très facilement reconnaissable. C'était au port de Saint-Guénolé Penmarc'h. Tout début juillet, on armait le bateau et on y chargeait les provisions dont de gros pains à la croûte si épaisse qu'ils pouvaient durer 40 jours sans rassir disait-on. Boissons et victuailles à bord, les bateaux prenaient la mer et disparaissaient au large pour quatre mois. 

DSC01767 (Copier)

DSC01768 (Copier)

DSC01769 (Copier)

DSC01770 (Copier)

DSC01772 (Copier)

DSC01773 (Copier)

Portée tout au bout du ponton par mes pas peu pressés, j'ai jeté un dernier coup d'oeil vers le large avant de reprendre la route ; l'heure du retour venait de sonner.

DSC01775 (Copier)

DSC01776 (Copier)

DSC01777 (Copier)

N'est-ce pas que c'est beau ???? A la suite de mes deux précédents posts, nombreux ont été les commentaires qui disaient le plaisir qu'ont eu ceux qui ont lu mon blog et vu mes photos. Cette fois, il ne s'agit donc pas de paysages mais de bateaux ; j'espère que vous prendrez autant de plaisir à me lire et que j'aurai su vous apprendre un petit quelque chose qui vous donnera l'envie de venir faire un tour en Cornouaille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mimiweb à 00:31 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 5 avril 2013

Ca y est !!!!!

Vous vous rappelez bien que je vous avais proposé de vivre votre "vie en couleurs" ?

La vie en couleurs 3

La vie en couleurs 2

 

Et vous vous rappelez sans doute que je vous avais promis une boutique en ligne pour faire les petits achats que vous ne pouviez pas venir faire à Saint-Quay Portrieux ?

La vie en couleurs

Eh bien, ça y est !!! La boutique en ligne de LA VIE EN COULEURS a ouvert  et vous attend, une multitude d'articles dans ses pages. Point n'est donc besoin d'affronter les frimas de ce printemps hivernal, vous allez pouvoir faire votre marché depuis votre canapé car voici

la ...... clé !!!

 

Posté par mimiweb à 00:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 20 mars 2013

Envie de vacances dans les Pyrénées ?

Qui n’a jamais eu envie de s’échapper au sommet des cîmes histoire de respirer un bon bol d’air frais ? Et pour partir, pourquoi pas dans les Pyrénées à la lisière du parc national ?

pyrénées forêt

“Pour vos vacances, entres amis, famille ou projets de voyage en groupe.

Rozenn, [la soeur de Haude dont je suis le blog], et son beau frère Erick, ont repris ce gîte d'étapes au cœur des pyrénées : dans le val d'Azun.

Le GR passe près de la maison : le bonheur de randonner dans une nature encore sauvage.

pyrénées écureuil

Découvrez leur site la petite jeanne.

pyrénées gîte

Cela donne envie, non ? Avez-vous remarqué les fauteuils faits dans des tonneaux découpés ? Pour ma part, j’en raffole. Et puis un canapé qui nous tourne le dos, tout comme le buffet qui joue un rôle de petite cloison pour couper la cuisine du salon. Bien joué, ne trouvez-vous pas ?

pyrénées rando

Pyrénées lis

Alors si vous avez été séduit(e), j’espère que vous choisirez LA PETITE JEANNE pour hébergement….

pyrénées coucher

Posté par mimiweb à 14:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 6 février 2013

La vie en couleurs

Il faudra que je retourne voir Nicole Desjardin pour me faire expliquer ce qu'est l'ivoire végétal qui semble être une de ses spécialités aux dires du magazine "Katell Mag" qui lui consacre  un grand article d'une page et demie. En lisant l'article, je comprends que cet ivoire végétal est en fait une graine provenant d'un palmier qui pousse en forêt amazonienne, en Colombie, en Equateur et au Pérou. Les teintes sont sublimes et cette graine est une belle alternative aux perles synthétiques.

DSC00990

Car dans sa petite boutique de St Quay, ouverte en 2009, Nicole accorde une place assez primordiale aux jolies matières, aux pierres naturelles, au bois, à la céramique, et, bien sûr, au textile. Bien évidemment, j'ai craqué ! J'avais déjà eu l'occasion de pousser la porte de cette petite boutique très colorée, très lumineuse, où l'on trouve une foule de produits manufacturés et signés des artistes et artisans d'art des environs. Tout fait envie. Des chaussettes aux motifs extraordinaires aux petits sacs de feutrine perlée en passant par toutes sortes de bijoux. De quoi faire briller les yeux !

En ce qui me concerne, voici ce qui a été mon choix du jour :

une paire de boucles d'oreilles "Fleurs de fuchsia" dans des tons de gris très doux et un serre-tête à fleur de feutrine, de quoi mettre un peu de volume dans mes cheveux. Avec le blond, le contraste devrait être assez flatteur. Une prochaine fois, j'opterai pour des fleurs de fuchsia plus hautes en couleurs.

DSC00994

Les fleurs de fuchsia sont une création de Nicole Desjardin. Elles existent en deux tailles, j'ai pris les plus grosses ; le serre-tête n'est pas de sa main mais il s'assortit bien aux pendants.

Et puis j'ai pris cette bague qui me faisait envie depuis longtemps. Du moins, voilà longtemps que j'avais envie de porter une bague assez volumineuse avec une pierre turquoise. Voilà donc qui est fait. Pour compléter, j'ai choisi ces pendants d'oreilles. Je les ai préférés petits afin qu'ils ne soient pas trop lourds compte tenu que j'ai un peu perdu l'habitude des boucles d'oreilles depuis quelques temps.

DSC00995

DSC00998

Une autre bonne nouvelle, le site de la boutique permettra bientôt quelques achats en ligne. Mais pour celles qui ne sont pas trop loin, franchement, un petit tour à la boutique s'impose ! Elle est voisine d'une fleuriste qui présente de superbes compositions florales, dans la rue Jeanne d'Arc, c'est à dire la rue qui relie l'église au mini-golf. Fastoche, non ?

Outre les bijoux, vous trouverez aussi des écharpes en laine de fabrication Française et les gants qui vont bien, des chapeaux, des mitaines, des cols fantaisie, des pochettes, des ceintures, des tableaux et puis de la papeterie, des chaussettees, des jambières etc... etc... et même un petit paquet "spécial bébé" avec, dedans, deux paires de chaussettes à croquer !! Un cadeau de naissance épatant....

DSC00992

Alors, elle n'est pas belle cette boutique où on trouve LA VIE EN COULEURS ???

 

Posté par mimiweb à 00:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 31 janvier 2013

Mardi et mercredi, avec 15° dès le matin

Temps gras-mouillé mardi matin. Un vent chaud qui te caresse les joues mais te décoiffe à peine en ville. Tandis qu'en bord de mer....

DSC00945

DSC00947

DSC00948

Cela chahute pas mal .... Les vents sont d'est et donc, les vagues sont plutôt poussées que contrariées. Par conséquent, rien de spectaculaire et notre petit coin reste toujours aussi protégé. Les bateaux ne s'y trompent pas !

DSC00949

Pour preuves de notre quiétude marine, un gros bateau passe à l'horizon. Il a choisi de caboter au plus près de la côte pour éviter tout risque de gros temps plus loin. Idem, le nageur fait des longueurs en parallèle de la plage, il ne s'aventure pas au loin. Cela me parait plus sage....

DSC00951

DSC00950

DSC00954

Les photos ne restituent pas bien l'agitation de la mer quand le vent souffle.... Mais, définitivement coiffée comme un "dessous de bras", je peux te dire que j'ai préféré flâner en ville à l'abri des murs. Une bonne occasion, sans aucun doute, de te faire profiter des architectures...

Il faut se rappeler qu'ici, nous sommes dans une station balnéaire. Les villas sont fermées l'hiver. Nous comptons 50 % de résidences secondaires. Et le temps, le mois de janvier, les gelées de la semaine dernière, le temps humide et le vent, n'incitent personne à bricoler dehors. Les jardins attendent dans leur léthargie, les fenêtres restent fermées voire, souvent, les volets à l'étage.... La vie reprendra sous peu, les vacances de février se profilent à l'horizon.

Donc nous disons que beaucoup des villas datent du début du siècle dernier, voire même du siècle précédent. Nous trouverons des architectures Art Déco, des années 30 et quelques folklorismes parfois.... J'aime ce manque d'uniformité, j'aime cette variété, j'aime ces audaces personnelles. C'est cela qui fait le charme de la station. Désormais, avec les cahiers des charges, les lotissements sont lisses, avec quantité de maisons toutes semblables. C'est d'un triste !!

Quelques colombages.......

DSC00928

DSC00929

DSC00936

Une porte aux armes délibérément Bretonnes,

DSC00930

Quelques bâtiments comptant entre 40 et 70 ans,

DSC00931

DSC00937

DSC00938

Et puis les bâtisses plus anciennes qui donnent son cachet à la station,

DSC00932

DSC00933

Ici, une architecture assez typique des années 30. J'avais, il y a un an, présenté le cinéma entièrement restauré dans son style d'origine typique. Un vrai décor pour Hercule Poirot !!!

DSC00934

Après la maison à échauguette, on aperçoit le bâtiment que je vous avais montré voilà peu. Il est à vendre et il deviendra certainement une résidence d'appartements. Il avait été question d'un centre de thalasso et de remise en forme, idée que j'avais trouvée lumineuse, mais on n'entend plus parler que d'une résidence pour personnes âgées.... Dommage .... Mais ceci n'empêcherait pourtant pas cela ?

DSC00955

Et puis, bien sûr, les magnifiques villas de maîtres qui témoignent de la richesse des anciens habitants. La plupart de ces villas n'était occupée que l'été par Madame, ses enfants et un peu de personnel. On voyageait léger et on restait au bord de la mer tant que le temps était favorable. Montrer cette villa sous un beau ciel bleu semblait tellement aller de soi !

DSC00988

Ciel bleu, oui, parce que si mardi nous avions une meilleure température, le ciel n'en était pas moins chagrin. Hier mercredi, après une nuit à 14°, nous marquions jusqu'à 17° au soleil. Pourtant, un petit vent frais battait les tempes et nous rafraîchissait copieusement. Descendant à pied au port, j'ai pu apprécier les signes avant-coureurs du printemps avec quelques fleurs....

DSC00986

DSC00987

Sur mon trajet, quelques jolies surprises : l'héllébore découverte sur le trottoir l'été dernier qui est en pleine floraison et dont je vais guetter les graines bien avant le mois d'août pour ne pas me faire doubler par un délai trop long (les graines seront certainement mûre en tout début d'été voire en fin de printemps ?), un cognassier tout en fleur et des mimosas qui éclatent de milliers de boules jaunes, mousseuses et fondantes....

2013-01-317 carrés coins ronds

Voilà ma petite promenade d'hier après-midi, par ce premier après-midi ensoleillé et doux.

Posté par mimiweb à 14:12 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 16 janvier 2013

Chimiste ? Plutôt Physicien(ne)...

Si je ne comprends toujours pas tout le phénomène, j'ai tout de même fait un constat dont je vous fais profiter sans retard. Récapitulons :

Il y a cette histoire de lueur verdâtre qui semble teindre la pastille de silicone placée entre le bois de la table et le carreau de protection.

DSC00861

Mais à y bien regarder de biais, on s'aperçoit que c'est le verre qui contient cette lumière verte. La lumière du jour l'allume, le soleil la fait briller. Le verre est épais et le bord adouci, cela crée un effet de prisme qui transporte la lumière. Bon, jusque là, ça va... Je comprends et j'analyse.

DSC00862

Après, je suis bien incapable d'expliquer l'effet de fluorescence. Car fluorescence il y a bien, il suffit de faire le noir alentour.

DSC00864

En biais, on voit bien que le verre est un acteur primordial dans le principe. Là, mes compétences disparaissent totalement ; phénomène physique d'accord ; en lieu et place de tout phénomène chimique. OK. Mais de là à l'expliquer, .....

DSC00865

En tout cas, si on soulève le verre, on s'aperçoit que le silicone n'étant plus en contact, il ne reçoit plus, non plus, la lumière verte diffusée par le verre. Là s'arrête le mystère du silicone. Pour autant, là aussi débute le mystère du verre que la lumière rend fluorescent....

DSC00866

La seule explication "logique" que je puisse avancer est que la lumière se sert du verre comme véhicule et passe par-dessus le silicone. Quand il y a contact, il y a transmission (la lueur se diffuse dans le verre et alentour) mais si, autour, il n'y a que de l'air, il n'est pas coloré, lui.

Posté par mimiweb à 15:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 5 janvier 2013

Végétaux et romantisme

On m'avait offert, dernièrement, un petit cadre végétal qui contenait deux succulentes. Les consignes étaient simples : une seule vaporisation une fois par semaine. Mais ça n'a pas suffi et, l'une après l'autre, les petites plantes ont rendu l'âme.

Hier, pour 95 centimes d'euro pièce, j'ai acheté de quoi regarnir ce petit cadre.... Trois succulentes et un cactus (à moins que ce soit l'inverse ?) :

DSC00717

DSC00718

DSC00719

Il faut dire que je suis un peu dans la verdure ces jours-ci. Enfin, quand je dis dans la verdure, je devrais dire : dans les fleurs....

Et quelles fleurs !!!

J'ai reçu, en cadeau, un pot de lys et une azalée sur tige. Deux petites merveilles qui iront vivre dans le jardin d'ici quelques temps mais dont je profite au maximum dans la maison. Le lys sent délicieusement bon (je kiffe !!!). Curieusement, sur une même tige réputée à fleurs blanches, deux fleurs ont éclos dans un ton de rose pâle très discret....

DSC00679

DSC00680

DSC00682

Vous avez vu ce rose "pétale" sur quelques fleurs ? Et sentez-vous ce doux parfum ? Non ? Dommage..........

DSC00683

DSC00684

DSC00686

DSC00697

DSC00698

DSC00703

Comment ? Je vous saoûle avec mon lys ? Bon OK, alors voilà l'azalée...... lol  !!!

DSC00699

Eh que voulez-vous, on est romantique ou on ne l'est pas....

Un doute ? Voyez plutôt ; Comment regarder une................pomme de terre ???  Moi, une Charlotte, je la verrais bien comme ça :

DSC00676

Pas vous ?

DSC00700

Un exemplaire que tu conserverais volontiers jusqu'au 14 février. Et tu la photographies sous toutes ses coutures. Mon Dieu qu'elle est drôle... Ce petit coeur adorable est un cadeau de la nature.

DSC00701

Voilà comment je peux être romantique, aimer les fruits, les légumes et les fleurs.....

Alors qu'un homme, lui, verra la même Charlotte comme .............. ceci :

DSC00702

Hé. Comprenne qui pourra. Amis de la poésie......

Et pourtant les sujets romantiques ne manquent pas et il frémit déjà comme un avant-goût de printemps. Si, si !!!

DSC00687

 

DSC00691

Au bout de l'allée, le mimosa du voisin jaunit à vue d'oeil. Ses fleurs ne tarderont pas à éclore.... Il y a de l'avance à l'allumage, non ? En tout cas, dès que la nature reprend vie,

moi aussi !!!!

Posté par mimiweb à 00:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « septembre 2019 
    dimlunmarmerjeuvensam
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30      
    <$BlogWidgetFollowGooglePlus$>