vendredi 21 octobre 2016

Exposition d'art contemporain à Lamballe-22-

_copie-0_DSCN9727

 

Chaque année, quand arrive l'automne, une exposition d'art contemporain figuratif s'installe dans La Collégiale de Lamballe. L'église désacralisée offre un éclairage et un espace qui conviennent particulièrement aux oeuvres peintes et sculptées que proposent une quarantaine d'artistes, dont un invité d'honneur, sulpteur cette année qui occupait tout le coeur de l'église.

_copie-0_DSCN9729

 

Cécile Jegou présentait plusieurs de ses oeuvres constituées de canevas anciens et morceaux de tissus colorés plaqués sur une silhouette faite de papier compressé. 

_copie-0_DSCN9732

_copie-0_DSCN9735

 

Pas davantage académiques, ces pièces de carton ondulé découpé et recollé pour un effet trois D;

_copie-0_DSCN9736

_copie-0_DSCN9737

 

Les sculptures, magistrales et souvent animales, étaient, pour certaines, taillées à même un unique tronc d'arbre. Un travail exceptionnel !

_copie-0_DSCN9738

_copie-0_DSCN9739

_copie-0_DSCN9740

 

L'art floral, souvent présent autour des oeuvres peintes ou sculptées, était ici installé sous forme de Kakedama, une conception très moderne du bouquet floral à la manière des bonsaïs. 

_copie-0_DSCN9741

_copie-0_DSCN9742

 

Le tableau qui suit, trompe-l'oeil troublant, en a fait douter plus d'un qui devait toucher la toile pour admettre qu'il s'agissait d'une peinture. L'ombre portée des dentelles troublait totalement les esprits et l'artiste, joueur et taquin, avait posé une cordelette réelle sur l'angle de sa toile que son dessin précis reprenait aussitôt ne laissant pas voir la jointure entre les deux. Impressionnant !!!

_copie-0_DSCN9743

_copie-0_DSCN9744

_copie-0_DSCN9745

 

Tableaux modernes, tableaux anciens, thèmes d'anticipation, sujets antiques, tout y était et il y en avait vraiment pour tous les goûts. 

_copie-0_DSCN9746

_copie-0_DSCN9747

 

Malheureusement, la clôture de l'exposition sonnait dimanche dernier. Mais si ces photos ont su te séduire, si mon article a su te convaincre, tu n'as plus qu'à noter la prochaine exposition sur tes tablettes pour octobre 2017 en espérant qu'elle soit du même niveau de qualité que celle de 2016. 

_copie-0_DSCN9748

 

En quittant l'exposition, quelques pas autour de la Collégiale permettait de renouer avec le présent, avec la réalité, avec l'automne qui s'installait dans la fraîcheur du vent d'Est. 

_copie-0_DSCN9749

_copie-0_DSCN9750

_copie-0_DSCN9752

Posté par mimiweb à 23:29 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,


samedi 1 octobre 2016

Navires en visite

Comme je le disais quelque part ailleurs, ayant un jour eu l'occasion de me retrouver devant la Recouvrance au moment où elle allait lever l'ancre, j'ai pris l'habitude de foncer au port dès que j'aperçois, de loin, un mât un peu plus haut que les coutumiers. Mais ce n'est pas toujours pour y trouver un navire de la même catégorie et, cette fois, c'était pour un multicoque dont j'aime un peu moins la ligne.

DSCN9630

Aussi prestigieux soit-il, le bateau ne peut qu'être déçu en accostant au ponton VIP du port. En tout cas, moi, je le serais. Certes on n'est pas à Antibes ou Cannes mais tout de même ! N'aurions-nous pas des pots un peu moins "cheap" à mettre au pied de l'escalier du ponton des invités ?

DSCN9631

Heureusement la mer ne chipote pas, elle, avec les belles couleurs qu'elle arbore par beau temps dans notre département...

DSCN9632

DSCN9633

Pourvou que ça doure comme disait Madame Létizia, la mère de Napoléon..... Ce matin, belles averses dans la luminosité d'octobre. Mais cet après-midi, grand beau soleil. On nous dit que le temps sera de nouveau estival la semaine qui vient. Ce n'est pas dommage !

Posté par mimiweb à 16:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 23 septembre 2016

Promenade en pays Celte

2016-09-22

 A propos d'un petit évènement très ordinaire survenu en début de mois, j'ai eu l'agréable surprise de recevoir de Martine une enveloppe "garnie". Moi qui "suis" très papillons, j'ai été gâtée : un classeur de gaufrage pour marquer le papier d'un envol de papillons. J'adore ! Et, comme un signe, le même jour je trouvais dans ma chambre un papilon qui, manifestement, avait cherché à passer au travers du voilage, y laissant quelques écailles de ses belles ailes. Prisonnier de mes mains mises en cage, il a rapidement retrouvé la liberté et l'air frais de l'extérieur. J'espère que son aile abîmée ne l'aura pas empêché de voyager....

Je n'ai pas résisté au plaisir de photographier une de mes roses qui portait, ce matin-là, une goutte telle une larme sur l'un de ses pétales. 

2016-09-221

Mais ma promenade m'a aussi menée ailleurs que dans mon jardin. Il y a, dans le village, un quartier dont le nom "Kertugal" signifie éthimologiquement "Village des Gaulois". La rue des Dolmens m'avait laissé imaginer qu'il y avait un ou plusieurs dolmens dans le secteur mais je n'avais pas imaginé qu'il y en eut autant et si bien protégés au coeur d'un parc public déjà envahi de feuilles sèches tombées à terre.

Ce site mégalithique a bien failli voler en éclats. Certains cailloux portent d'ailleurs la blessure des trous faits pour que des barres puissent les soulever lors d'un enlèvement. Heureusement, certains qui avaient bien vu là un amas d'importance ont réussi à sauver ce cromlech, cercle de pierres de tailles variables. Les pierres sont souvent plantées debout, en cercle, avec un écart entre chaque bloc tel qu'on peut l'observer à Stonehenge, en Grande-Bretagne. 

Le tumulus est très net et est orné d'un menhir central qui a été fendu en deux par un chêne centenaire qui a poussé dans la fente. Bien sûr, les habitants des lieux ont affirmé y avoir vu des êtres surnaturels (des elfes, des korrigans et des optons) dansant une nuit de pleine lune ! En visitant une première fois ce Clos des Druides, je n'ai vu personne sauf un chat noir qui siégeait tout en haut du menhir principal et qui a rapidement disparu dans le labyrinthe des pierres........ Peu importe, je ne suis pas superstitieuse, ça porte malheur !

2016-09-225

La tête remplie d'histoires de druides, de korrigans, de chaos minéraux, j'ai tout de même constaté avec effroi que l'été s'en allait pour de bon. Malgré le beau temps persistant, malgré le soleil brillant (même si les nuages se font gris par instants), malgré l'absence totale de pluie, malgré la douceur de l'air, la sècheresse ambiante fait tomber les premières feuilles et fait roussir celles qui restent accrochées. J'ai fait ma collecte de glands pour des décorations futures, j'ai photographié la Tour de Cesson aux premiers feux d'un couchant prometteur. Elle continue à bien remplir son rôle de guetteuse, juste à l'embouchure du Gouët au bout du port du Légué mais n'a pas eu l'autorité nécessaire pour empêcher l'implantation d'un quai supplémentaire de port de commerce. Certes, cela permet une activité plus rentable mais nous en payons la facture par des ensablements inquiétants dans les environs et je suis persuadée qu'il y aura détresse de l'environnement dans les années futures !

2016-09-226

Fort heureusement, ces marques automnales ne se remarquent pas partout et nos plages restent intactes, avec un retrait important de l'eau lors des grandes marées basses d'équinoxe. Les pêcheurs à pied s'en donnent à coeur joie, les baigneurs aussi qui peuvent prolonger leurs bains d'eau de mer loin dans le calendrier.

2016-09-227

 Je creuserai un peu plus ce sujet des menhirs et du tumulus de Kertugal car il semble qu'il y ait aussi un Tertre à escalader pour avoir une vue panoramique sur les environs. Il faut que je voie où se situe cette "escalade" de moindre hauteur qui devrait être à la hauteur de mes compétences... Je te tiendrai au courant !!!

Posté par mimiweb à 11:12 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

samedi 10 septembre 2016

J'y suis allée ....

J'avais annoncé cette exposition au sein de l'abbaye de Léhon et je suis allée la voir. Une fois de plus, en arrivant, j'ai été "cueillie" par le village, sa beauté, sa tranquillité. Et sous ce soleil du jour et par 33° que nous avions, il y avait quelque chose d'ailleurs...

_copie-0_DSCN9511

_copie-0_DSCN9512

2016-09-073

2016-09-074

Il arrivait de loin des cris d'enfants en train de s'éclabousser à la piscine toute proche. Dans les jardins de l'abbaye, c'est la rivière que l'on entendait s'écouler et dont on devinait la fraîcheur. 

_copie-0_DSCN9468

_copie-0_DSCN9469

_copie-0_DSCN9470

 

Bien sûr, au départ, c'est une exposition artistique que nous étions venus voir :

Exposition--f93c

Le travail de cinq plasticiennes

_copie-0_DSCN9475

_copie-0_DSCN9476

 

_copie-0_DSCN9477

_copie-0_DSCN9478

_copie-0_DSCN9480

_copie-0_DSCN9481

_copie-0_DSCN9482

Pour accéder à l'exposition, il fallait s'acquitter d'un billet de visite de l'Abbaye. Une belle occasion d'observer des ouvrages religieux anciens, dans le domaine littéraire comme dans le domaine sculptural, et d'approcher quelques éléments du passé :

_copie-0_DSCN9484

_copie-0_DSCN9485

_copie-0_DSCN9486

_copie-0_DSCN9487

 

A l'instant de quitter les lieux, nous nous sommes mis en devoir de découvrir le "café éphémère" dont nous ignorions tout. Il fermera le 25 septembre prochain et l'association de sauvetage de l'abbaye qui en est l'initiatrice demande à ceux qui sont passés d'indiquer s'ils aimeraient, ou pas, retrouver le café éphémère dans l'avenir.... J'aurais été tentée de demander une ouverture 12 mois sur 12 mais je me doute que les mois d'hiver ne doivent pas voir autant de visiteurs passer. Néanmoins, cette salle d'exposition où l'on peut retrouver une multitude de créations d'artisanat d'art aura toute sa place dans l'animation de l'endroit dès le printemps jusqu'à l'automne me semble-t-il. Une initiative qui ne demande qu'à être pérennisée aux plus grands bénéfices des artisans qui déposent là leurs créations... Un vrai bonheur à visiter !

_copie-0_DSCN9490

 

_copie-0_2016-09-075

_copie-0_DSCN9493

_copie-0_DSCN9495

_copie-0_DSCN9496

_copie-0_DSCN9497

 

_copie-0_DSCN9498

_copie-0_DSCN9501

_copie-0_DSCN9502

_copie-0_DSCN9503

_copie-0_DSCN9505

 

_copie-0_DSCN9494

_copie-0_DSCN9499

_copie-0_DSCN9506

_copie-0_DSCN9507

 

Encore un petit raku parce que moi, le Raku-Yaki c'est... je ne peux même pas expliquer... l'émotion m'étreint dès qu'il est question de raku...

Je n'ai ni relevé ni photographié la totalité des cartes de ces artistes aussi ai-je pris soin de photographier la liste établie par l'association qui te permettra de retrouver chacun d'eux sur internet si tu recherches leurs sites...

_copie-0_DSCN9509

Posté par mimiweb à 23:23 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 8 septembre 2016

La fuite en mer...

C'était il y a presque deux semaines. Pour la régate annoncée, un vent s'était levé qui devait souffler à 50 km/heure. Cela aurait pu être un plus pour naviguer mais la mer était chahuteuse et le ciel est passé au gris. Il a plu. C'est le seul jour de mauvais temps que nous ayons eu d'ailleurs mais seulement trois bateaux (parait-il) ont hissé la voile pour participer. 

Pas de chance car dès le lendemain matin le temps était ..... radieux. Au port, il ne restait qu'un bâteau de course et, quelques instants après mon arrivée.....

2016-09-041

 

l'oiseau s'est envolé sur le bleu de l'eau sous le regard sans indulgence de ceux qui avaient choisi de rester à quai....

2016-09-043

Posté par mimiweb à 16:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Et encore de la gourmandise....

Pour donner libre cours à sa gourmandise, il faut :

- des fruits ou une amie qui possède un très beau jardin caché derrière une superbe maison de famille où pousse des fleurs où il vient des fruits, comme cela, naturellement, avec pour seuls engrais le soleil et l'air salin,

- un joli lot de pommes Golden et de pommes Grand Alexandre tout droit venues dudit jardin,

- deux faitouts : l'un pour une cuisson sans sucre, l'autre pour une cuisson avec sucre.

DSCN9428

 

Il faut aussi ne pas avoir peur d'éplucher les pommes, d'ôter les queues et les pépins même s'il est possible de tout cuire et de passer à l'écrase-purée.

DSCN9429

 

Il faut calculer combien de pommes garder intactes pour les croquer. J'en ai conservé pour faire une tarte et j'en ai laissées pour ma Maman qui les aime énormément (je les porterai demain.... euh.... tout à l'heure !)

DSCN9430

 

Il faut jouer d'une cuisson douce et prolongée en mélangeant sans cesse....  Peut-être arrêter la cuisson avant la fin pour qu'il reste quelques morceaux pour la mâche.

DSCN9431

 

Et puis il faut une jolie vaisselle pour y loger la compote obtenue....

DSCN9432

 

Enfin il faut patienter un peu que la compote refroidisse et qu'il soit l'heure d'un dessert ou d'un goûter !!

Posté par mimiweb à 00:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

mercredi 7 septembre 2016

Gourmandises

2016-09-04

 

D'abord, il y a eu le gâteau magique.... Eh oui, j'insiste.... Une amie, il y a quelques semaines, m'a trouvé une recette dont elle m'a dit le plus grand bien. Elle l'a relevée sur un site dédié au partage de recettes : Les Foodies. Cette recette a été proposée par Ephemer62 et je l'ai donc testée. Mais mon four à chaleur tournante est peut-être moins performant que certains autres ? En tout cas, 50 minutes à 150° ne me semblent pas suffisantes car j'ai le sentiment que la base du gâteau n'est pas assez cuite. Je ne retrouve pas le côté presque croustillant du gâteau que j'avais mangé à mon club de patch. Y arriverai-je un jour ?

2016-09-042

 

Ensuite, il y a eu des confitures de prunes que l'on m'avait apportées. Mais la première cuisson était insuffisante et l'on voit d'ailleurs que la confiture est de couleur ambrée, encore claire sur la partie gauche de mon montage photo. Alors j'ai tout remis en faitout et j'ai redonné une dizaine de minutes de cuisson. Au final, un pot de moins mais une confiture plus sombre et parfaite du point de vue texture. Je suis contente. On ne peut pas tout rater, n'est-ce pas ?

Suite à une prochaine aventure culinaire...

Posté par mimiweb à 22:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 5 septembre 2016

Appel pour Téléthon Costarmoricain

Le Téléthon 2016 se tiendra le 3 décembre prochain partout en France. Pour nous aider à créer une animation, nous sollicitons le public. Nous avons un besoin urgent de CDs réformés. Ce peut être un CD ou un DVD contenant des données, un CD d'installation de logiciels ou les DVDs de jeux, colorés et illustrés..... Tout nous est utile et nécessaire.

 Je lance l'appel au nom de la Municipalité de Saint-Quay-Portrieux dans les Côtes d'Armor. La mairie et l'Office du Tourisme seront récepteurs des envois de CDs usagés que voudront bien nous envoyer les lecteurs de cet article.

Mobilisez-vous : on compte sur vous !

Mince, je crois que j'ai déjà entendu ça quelque part.... Mais pas les deux ensemble, n'est-ce pas ? Alors..... J'ai bon ? 

 

DSCN9417

 

Vos envois peuvent être adressés dès aujourd'hui aux bons soins de Dominique Choplin :

Hôtel de ville - 52,boulevard du Maréchal Foch - 22410 Saint-Quay-Portrieux

Office du tourisme - 17 bis, rue Jeanne-d'Arc - 22410 Saint-Quay-Portrieux

Sur le colis, il suffit d'inscrire " D. Choplin - envoi Téléthon"....  Merci d'avance à tous !

Partagez cet article, transférez-le, adressez-en le lien au plus grand nombre, l'information doit circuler pour être efficace. 

 

Posté par mimiweb à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 1 septembre 2016

Salon du fil à programmer

clock
du 10 septembre à 10:00 au 11 septembre à 19:00

 

A Pont-L'Abbé (Finistère)

13592650_300327450313241_2213733979566500564_n

Posté par mimiweb à 00:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 26 août 2016

Ode à Germaine : exposition à Plérin-sur-Mer (22)

Hubert Coatleven, Annie Hamon, Ivan Le Noane offrent ici un libertinage à trois voix :

le peintre, la sculptrice et le poète.

 

Une exposition loin des sentiers convenus. 
Au fil des travaux, les courbes féminines se conjuguent dans les harmonies des encres, dessins, peintures qui inspirent les sculptures aux formes amples ; les poèmes disent l’amour du corps, de sa nudité et ses plénitudes, celles des Germaines.

L’inspiration majeure est une figure d’un grand texte de André Hardellet, sa Germaine est une tentatrice autant qu’initiatrice.

Entrez dans cette exposition et laissez-vous tenter : il y a plaisir et non remords à se plonger dans un univers qui interpelle.

artoff901

 

Ode à Germaine

Exposition du 27 août au 24 septembre, salle d’exposition du Cap
Entrée libre aux heures d’ouverture du Cap

Inauguration de l’exposition, vendredi 26 août à 18h30.

Posté par mimiweb à 23:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « juin 2019 
    dimlunmarmerjeuvensam
          1
    23 4 5 6 7 8
    9101112 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30       
    <$BlogWidgetFollowGooglePlus$>