mardi 16 mai 2017

Quelques fleurs encore ?

Je me suis régalée à faire quelques photos de fleurs après une petite averse de crachin qui n'a d'ailleurs pas empêché le beau temps. La preuve ? Vois le beau ciel bleu qui était au-dessus du toit de la maison, cela te donnera une idée de la belle journée que nous avons eue hier. 

Aujourd'hui, après une journée menaçante sans qu'il tombe la moindre goutte, le ciel s'est mis au bleu et le soleil à chauffer.... A 21 heures, il faisait 24° et je pensais sincèrement que nous allions avoir un orage. A 22:50, il fait 18° et pas un poil de vent, ce qui nous change bien de tous les jours derniers. Pas d'étoiles dans le ciel.... sans doute des nuages l'ont-ils envahi ? Difficile à voir à cette heure où la nuit se fait sombre.

_copie-0_DSCN0123

_copie-0_DSCN0126

_copie-0_DSCN0128

_copie-0_DSCN0130

_copie-0_DSCN0133

_copie-0_DSCN0137

_copie-0_DSCN0140

_copie-0_DSCN0145

_copie-0_DSCN0147

_copie-0_DSCN0149

_copie-0_DSCN0154

_copie-0_DSCN0158

_copie-0_DSCN0160

_copie-0_DSCN0164

_copie-0_DSCN0166

_copie-0_DSCN0167

_copie-0_DSCN0170

_copie-0_DSCN0172

_copie-0_DSCN0177

_copie-0_DSCN0180

 

Mon dernier achat : une Bougainvillea

"Bougainvillea est un genre d'arbustes de la famille des Nyctaginaceae. Certaines de ses espèces sont appelées bougainvillée ou bougainvillier, notamment Bougainvillea glabra, Bougainvillea spectabilis et Bougainvillea buttiana". Wikipedia.

_copie-0_DSCN0181

_copie-0_DSCN0184

Posté par mimiweb à 16:46 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :


mardi 9 mai 2017

Le bonheur du jardin

Bien qu'il ne fasse décidément pas bien chaud et parce que le soleil se rappelle qu'il ne pleut pas tout le temps en Bretagne (contrairement à ce que l'on dit en permanence), le jardin profite. Les plate-bandes fleurissent doucement. Les rosiers développent leurs fleurs petit à petit. Pas tous en même temps et sans aller trop vite grâce à la fraîcheur. S'il faisait beaucoup plus chaud, les fleurs ne tiendraient sans doute pas bien longtemps. 

_copie-0_2017-05-091

 

Mon Pierre-de-Ronsard va exploser de fleurs sous peu. Il est plein de boutons floraux qui ne devraient plus tarder à s'épanouir.

_copie-0_DSCN0089

_copie-0_DSCN0090

 

Mais il n'y a pas que les roses, la sauge bleue commence sa floraison elle aussi,

_copie-0_DSCN0094

 

Les iris se montrent pour la première fois et j'ai eu la surprise, hier après-midi, de découvrir deux superbes iris jaunes et bordeaux.... Magnifiques !!

 

_copie-0_2017-05-093

 

La plate-bande de l'arrière de la maison, plutôt moche, va sans doute prendre meilleure mine dans les jours prochains car on va y installer une bordure qui va me permettre de remettre de la terre un peu partout. Au ras du sol, des boutures de rosiers qui ont bien pris vont offrir bientôt leur première floraison. Il suffira que les grimpants escaladent le mur pour, enfin, le cacher au maximum.

_copie-0_DSCN0102

 

Outre le bonheur du jardin, il y a aussi le bonheur de la rue. Les routes qui sont bordées d'arbres ont presque toutes mis des feuilles à la place des fleurs annonciatrices du printemps. Toutefois, de temps à autres, on a le plaisir d'un joli reliquat :

_copie-0_2017-05-09

 

Et puis, si la nature ne t'offre pas de fleurs, tu peux certainement contourner ce manque...........

Avant de partir en vacances, j'avais demandé à Fée Cousette si elle aurait la gentillesse de m'offrir des coupes de plantes grasses. Elle en avait apporté à l'atelier patchwork auquel nous appartenons toutes les deux et j'étais tombée sous le charme de ces petites joubarbes adorables qu'elle avait assemblées. Par la suite, elle en a fait tout un jardin artificiel absolument délicieux qui a eu gros succès parmi nous toutes. 

De mon côté, j'ai deux petits cache-pots magnétiques que je colle sur la porte de mon compteur électrique visible sur le mur de ma cuisine. Hélas ces petites boules cache-pots ne contiennent que de minuscules plantes qui n'ont pas suffisamment de terre au pied pour survivre. Lasse de voir mourir mes petites plantes, je me suis dit que deux plantes grasses artificielles seraient très appropriées.

Gentiment, Monique m'a fait de nombreuses coupes au point que ce ne sont pas deux plantules que je peux assembler mais trois !

_copie-0_DSCN0063

 

En superposant les coupes que l'on peut border de couleur, dont on peut ombrer les pétales, on obtient une jolie joubarbe dont on colle les différentes strates. Je ferai une photo dès qu'elles auront été mises en place ; il reste, de mes pauvres petites plantes, un soupçon de vie qui me laisse un peu d'espoir de les sauver à condition de les transplanter. Dès que j'ai acheté le matériel qui me manque, je procède à la permutation et je mets les joubarbes artificielles en place. N'est-ce pas ravissant ?

_copie-0_DSCN0064

 

En attendant, c'est tout de même le naturel qui l'emporte : le vent qui nous a surpris vendredi dernier m'a cassé un bel iris et une fleur de geranium. Les deux réunis dans un même vase donnent une jolie petite présentation qui ferait une belle aquarelle. N'est-ce pas, Martine ?

_copie-0_DSCN0065

 

J'espère que toi aussi tu te plais dans ton jardin ensoleillé et que tu profites de tes fleurs. La nature est si belle à regarder qu'il ne faut rien de plus pour se sentir bien.....

Posté par mimiweb à 15:43 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 4 mai 2017

Destination : grand Sud...

Cette fois c'est sûr, nous allons trouver le beau temps ! C'est logique, c'est toujours comme ça !!! Et je pourrai bronzer un peu, me reposer dehors au soleil, bricoler au jardin, cuisiner sous l'auvent.... Oui, oui, c'est sûr. Enfin..... j'étais sûre. Mais j'avais tort. 

Ce méchant vent fort et très froid, on l'appelle "retour d'Est" dans le grand Sud. Il semble que ce soit le Mistral, tout droit descendu du Nord, qui fasse une escapade avant de revenir par l'Est, encore plus refroidi ! C'est bien ma veine ....

Notre court séjour a commencé avec la pluie et l'orage....

_copie-0_DSCN9786

_copie-0_DSCN9794

_copie-0_DSCN9797

_copie-0_DSCN9804

 

Heureusement, cela n'a pas duré ainsi. Le temps s'est rétabli, le soleil est revenu mais pas la chaleur.... La petite laine restait indispensable. Aux moments les plus chauds, j'ai fait un peu de jardinage .... 

_copie-0_DSCN9815

_copie-0_DSCN9818

_copie-0_DSCN9834

 Mais quand le temps a été chaud pour de bon, nous sommes partis visiter une bambouseraie devant laquelle nous étions passés de nombreuses fois et qui m'intriguait tellement....  Alors puis-je t'emmener avec moi pour une promenade rafraîchissante le long de la Siagne ? La Bambouseraie du Mandarin est posée le long de la Siagne, juste à l'entrée du village de Saint-Cezaire sur Siagne mais il semble qu'elle soit en fait sur le domaine de la ville de Montauroux. Pour te situer sur la carte, vois déjà du côté de Cannes et de Mandelieu puis remonte un peu vers Grasse, du côté du Lac de St Cassien. 

_copie-1_DSCN9836

_copie-1_DSCN9837

_copie-1_DSCN9838

_copie-1_DSCN9839

 

Les bambous comprennent beaucoup de variétés. Les feuilles sont différentes, dans leurs couleurs, dans leurs formes et leur taille. Les tiges sont également différentes selon les variétés. Parfois elles arborent des couleurs tout à fait inattendues, des lignes très graphiques et esthétiques. Les bambous sont vraiment très décoratifs. Leur souplesse permet d'en faire des arches quand on les courbe et les attache, leur hauteur en fait des perches de premier choix et leur résistance permet de les employer pour construire des échaffaudages solides. 

_copie-1_DSCN9840

_copie-0_DSCN9837

 

_copie-1_DSCN9838

_copie-1_DSCN9839

_copie-1_DSCN9840

_copie-1_DSCN9841

_copie-1_DSCN9842

_copie-1_DSCN9843

_copie-1_DSCN9844

_copie-1_DSCN9845

_copie-1_DSCN9846

_copie-1_DSCN9847

 

La promenade est dessinée, ponctuée de petites constructions qui évoquent l'Asie et ses habitats traditionnels. 

_copie-1_DSCN9849

_copie-1_DSCN9850

 

Dans un petit enclos, deux charmants petits ânes font la joie des enfants. L'un d'eux a un pelage aussi doux qu'une peluche. Très étonnant !

_copie-1_DSCN9851

_copie-1_DSCN9852

_copie-1_DSCN9853

_copie-1_DSCN9854

_copie-1_DSCN9855

 

L'eau tient également une place très importante. Elle cascade sur les rochers dans le cours d'eau tout proche, elle ruisselle dans un manège d'arrosage, elle est calme et couverte de cresson sauvage ici ou de nénuphars là.....

_copie-1_DSCN9856

_copie-1_DSCN9857

_copie-1_DSCN9858

 

_copie-1_DSCN9859

_copie-1_DSCN9860

_copie-1_DSCN9862

_copie-1_DSCN9863

_copie-1_DSCN9864

Même après qu'on l'ait coupé à sa base, le bambou laisse encore un résidus particulièrement beau. Les racines de surface ressemble aux pétales réguliers d'une fleur.  

_copie-1_DSCN9865

_copie-1_DSCN9866

 

Outre les barrières, les maisons, les planchers, les ponts, quelques meubles représentent aussi les emplois possibles du bambou. Ils ne sont pas fabriqués sur place. Ici on ne vent que des plants, des arbres en pots et des cannes de toutes longueurs. 

_copie-1_DSCN9867

_copie-1_DSCN9868

_copie-1_DSCN9869

 

_copie-1_DSCN9870

_copie-1_DSCN9871

_copie-1_DSCN9874

_copie-1_DSCN9885

Tu le sais déjà : j'aime beaucoup les carpes Koï. Elles me fascinent. Si j'avais eu l'espace nécessaire et suffisant, j'aurais fait installer une petite flaque d'eau rien que pour y mettre des plantes aquatiques et quelques carpes. En ville, j'aurais certainement moins redouté les prélèvements que font régulièrement les hérons. Mais le tout petit terrain que nous avons autour de la maison n'a pas permis un tel projet... 

_copie-1_DSCN9886

_copie-1_DSCN9887

_copie-1_DSCN9888

_copie-1_DSCN9889

_copie-1_DSCN9890

_copie-1_DSCN9891

 

La feuille d'érable est si graphique, le parasol Japonais si joli en toile de fond....... Je n'ai pas résisté à faire une petite photo prise par le dessous afin de jouer avec l'ombre et la transparence des feuilles. Un joli sujet que je pourrai explorer en art textile, je pense.

_copie-1_DSCN9893

_copie-1_DSCN9894

_copie-1_DSCN9901

 

Les cannes coupées, posées contre la maison (un ancien moulin), donne une idée de la longueur possible d'une canne de bambou. Selon l'usage que l'on veut en avoir, il sera possible d'acheter des cannes plus ou moins longues.

_copie-1_DSCN9902

_copie-1_DSCN9903

 

_copie-1_DSCN9904

 

Quelques images d'un palmier avant de franchir la porte de sortie et je te laisse...... J'ai fait beaucoup de photos. Je voulais tout te montrer mais j'ai bien conscience que cela fait un article très long et peut-être fastidieux pour certains lecteurs. 

_copie-1_DSCN9905

_copie-1_DSCN9906

_copie-1_DSCN9907

Etait-ce quand même une visite intéressante ? L'endroit était si agréable, si dépaysant, si rafraichissant que je ne peux que recommander cette visite pour qui se trouve dans les parages, fort beaux au demeurant. Je suis certaine que même ceux qui habitent tout près n'ont pas forcément poussé la grille d'entrée de la bambouseraie. Cet été, lorsqu'il fera très chaud, ce sera un refuge idéal. Une adresse à retenir donc !!!

Posté par mimiweb à 10:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

samedi 15 avril 2017

Pommiers en fleurs...

Rien n'est plus merveilleux que les arbres fruitiers à l'heure de leur fleurissement. Enfin, moi j'adore !

_copie-0_DSCN9591

_copie-0_DSCN9592

_copie-0_DSCN9593

 

Les fleurs épanouies sont blanches tandis que les boutons floraux sont roses.... Peut-on imaginer plus délicat ?

_copie-0_DSCN9594

_copie-0_DSCN9595

Posté par mimiweb à 10:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 9 avril 2017

Fête des jardins

Quel plaisir, quand vient le printemps, que de pouvoir fouiller parmi les plantes en imaginant les nouveautés qui fleuriront le jardin. Comme l'an passé (mais en automne), s'est tenue à Tréveneuc une fête des plantes et des jardins. Un vrai bonheur à visiter en ce samedi matin, journée quasi estivale !

_copie-0_DSCN9625

 

Dans la chapelle du Château de Pommorio où se tenait la manifestation, il y avait deux expositions : l'une de tissages d'herbes, proposée par Nadine Dupeux, une artiste que j'avais découverte à la Maison de la Rance de Dinan, l'autre de photos animalières d'une expressivité sidérante. 

_copie-0_DSCN9628

_copie-0_DSCN9629

 

Dans le parc, tous les stands étaient prêts et les plantes n'attendaient plus que le visiteur. Il était pourtant encore bien tôt dans la matinée mais nombreux étaient les jardiniers venus pour ne pas rater la plante d'exception au risque qu'il n'y en ait plus l'après-midi.

_copie-0_DSCN9630

_copie-0_DSCN9631

 

En ce qui me concerne, c'est la plante qui suit qui m'a le plus marquée. L'ayant d'abord reconnue comme une primula pour son air de ressemblance avec la primevère ou le coucou, cette petite fleur est absolument magnifique avec un coeur doré et un liseré clair marginant chaque pétale qu'elle a plus nombreux. 

 

_copie-0_DSCN9632

_copie-0_DSCN9633

 

Pour aider le visiteur à faire son choix parmi toutes les variétés, une collection "échantillon" a été mise en scène dans un cadre noir et or, très Napoléon III. 

_copie-0_DSCN9634

_copie-0_DSCN9635

_copie-0_DSCN9636

 

_copie-0_DSCN9637

 

Toujours aussi fascinante, j'ai réalisé qu'il nous est possible, dans nos contrées abritées, de mettre dans nos jardins des fougères arborescentes. Néanmoins, mieux vaut un espace à l'ombre et, si possible, humide.

_copie-0_DSCN9638

 

En revanche, il y avait une autre collection de fleurs qui m'a captivée tant la petite fleur est élégante, graphique, avec des airs d'insectes à longues pattes.

_copie-0_DSCN9640

 

Tout un côté du parc d'accueil avait été converti en village d'osiériculteurs. On y trouvait des silhouettes à taille humaine, des paniers multiformes, des suspensions d'intérieur, des cônes pour grimpantes du jardin etc.....  

_copie-0_DSCN9641

_copie-0_DSCN9642

 

Comme la dernière fois, les rosiers Austin étaient largement représentés à des prix probablement imbattables. 

 

_copie-0_DSCN9643

_copie-0_DSCN9644

_copie-0_DSCN9645

 

Certaines plantes, plus timides, attiraient par la beauté simple de leurs inflorescences. 

_copie-0_DSCN9646

_copie-0_DSCN9647

 

D'autres plantes, à l'inverse, étaient nettement plus sophistiquées, telles les Protéa dont je m'étonne qu'elles puissent être élevées dans nos contrées mais si on le dit....

DSCN9648

Posté par mimiweb à 23:25 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 5 mars 2017

Terrarium fermé

Je devais refaire le terrarium de ma maman depuis un bon bout de temps. Je m'y suis mise cette semaine et il est en bonne place chez sa propriétaire. Juste une petite erreur : une plante haute qui s'est avérée trop haute. Beaucoup trop haute. Et qui, du coup, a fait l'objet d'un pot séparé. Rien ne se perd, tout se récupère !!!

_copie-0_DSCN9263

 

La structure a une bonne dizaine d'années. Autrefois, elle contenait des cactus qui ont fini par péricliter. J'avais tenté de refaire quelques plantations mais, mauvais calcul, j'avais mélangé plantes fraîches et plantes grasses. Les arrosages ont eu raison des deux : trop pour les unes, trop peu pour les autres. Cette fois, le choix est fait avec plus de réflexion et les plantes sont placées dans un terreau recouvert de mousse des bois. Toutefois, par-dessous, du charbon de bois devrait éviter les moisissures tandis qu'un textile sépare la couche de terre des billes d'argile qui servent au drainage en cas de besoin. 

La grande différence du jour, c'est le couvercle. Le terratium est tout en verre avec des miroirs derrière les plantes mais il manquait un couvercle pour fermer le bocal. Donc un couvercle a été taillé dans une plaque de Plexi tandis que j'ai collé un coquillage pour servir de poignée afin que l'on puisse ouvrir le terratium si de la buée envahit les carreaux. Dans ce cas, on fait évacuer le trop d'humidité en ouvrant le couvercle. Quand la buée a disparu, on referme et les plantes s'auto-suffisent : elles dégagent de l'humidité qu'elles réabsorbent, vivant ainsi en autarcie pendant cinq à six mois. 

_copie-0_2017-03-042

 

Et, pour la trop grande "Duduche", un pot séparé et un cache-pot en rotin. C'est un bon plan B. Non ?

_copie-0_DSCN9269

_copie-0_DSCN9270

Posté par mimiweb à 17:40 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

samedi 4 mars 2017

Bonjour Mars, bonjour le printemps !

Bon, certes, les températures n'engagent pas à rêver de maillot de bain ni de baignade mais le jardin frissonne d'envies de renaissance. De quoi nous faire comprendre que nous sortons de l'hiver et que le printemps n'est plus très loin..... Patience donc !!!

_copie-0_DSCN9284

 

Les Hellébores ont beaucoup aimé les averses multiples des derniers jours. La fraîcheur ne leur fait pas peur, elles éclaboussent le jardin de leur beauté...

_copie-0_DSCN9285

_copie-0_DSCN9286

_copie-0_DSCN9287

_copie-0_DSCN9288

 

Et, si tu regardes bien, tu aperçois le persil qui a bien profité aussi des dernières pluies... 

Mais il n'y a pas que le jardin qui fait grossir ses bourgeons et qui laissent les fleurs s'épanouir, il y a aussi la collection d'orchidées qui me fait un plaisir immense après une lonnnnngue période de somnolence. 

_copie-0_2017-03-043

 

Il n'y a que trois Phalaenopsis qui ne donnent pas de signe de fleurissement. J'en ai encore une qui a lancé une hampe florale qu'elle fait grossir à vue d'oeil. Celle qui suit, je ne me rappelle pas l'avoir achetée ; je crois que je me rappellerais cette couleur plutôt rare. Quoique..... D'aucune dira qu'en matière de mémoire je suis surtout capable d'oublier....tout !!! Je me dis que cette orchidée est peut-être celle qu'un fleuriste m'a offerte. Oui,oui, un jour que j'achetais une plante chez un fleuriste de Libourne, notre conversation nous a emmenés en Normandie où il a vécu puis en Bretagne d'où il est originaire. Le plaisir de croiser des "pays", le plaisir d'une petite discussion amicale un matin de bonne heure et la dose de gentillesse qui va avec, il m'a offert une orchidée en me disant qu'elle allait refleurir. 

_copie-0_DSCN9283

 

Au salon, mon grand pot me donne encore une grappe de fleur qui n'est pas sans évoquer le mimosa, tellement d'actualité : 

_copie-0_2017-03-041

 

Mais, pour ce qui concerne les mimosas, c'est un feu d'artifice. Toutes les petites boules jaunes ensoleillent les haies, les jardins, les falaises..... C'est magnifique et ça sent si bon !

_copie-0_DSCN9245

 

Pour terminer cet article "jardinier", je te présente cette plante fleurie que je qualifierais d'assez surprenante. Une amie et moi étions déléguées pour aller acheter un cadeau collectif à offrir à notre hôtesse à l'occasion d'un dîner. A la jardinerie où nous espérions trouver un arbuste qui puisse être remis en pleine terre, nous sommes tombées sur celle-ci au feuillage d'un beau vert foncé et brillant, aux tiges légèrement pourprées, aux boutons floraux teintés de rose et à la fleur, comparable à celle du cerisier, avec un jeu d'étamines très graphiques. Alors tu te demandes en quoi cette plante est étonnante ? Eh bien il s'agit d'un camelia ! Souvent le camélia est à fleur plate et rouge ou bien on le prendrait pour une rose ou encore pour un dahlia mais là, nous avons trouvé cette fleur très originale, très élégante par sa délicatesse. N'es-tu pas d'accord avec nous ? 

_copie-0_2017-03-04

Posté par mimiweb à 23:40 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

dimanche 19 février 2017

Je m'y mets une demi-heure et puis....

Et puis.......  deux heures plus tard, je suis rentrée du jardin fourbue, le dos douloureux, les muscles en feu. C'est vrai, ça, on dit toujours que l'on s'y met pour peu de temps et puis, une fois dans la bagarre, on ne sait plus s'arrêter ! Je voulais surtout tailler les rosiers (ceux de derrière restent à faire) et remettre au propre les pots de fleurs qui attendaient de retrouver leur place d'avant l'hiver. Sachant que je n'avais pas où les remiser, je les avais regroupés et protégés tant bien que mal (du fait du coup de vent un peu trop violent que nous avions eu) avec un voile d'hivernage.

Le gel a eu raison de pas mal de branches de mes geranium mais, dans l'ensemble, j'ai bon espoir de voir tout le monde refaire de la feuille sous peu. Il y avait surtout quelques inflorescences aperçues dehors que je voulais mettre au jour. Voilà qui est fait !!! En deux semaines, les petits crocus ont réussi à percer la terre bien lourde, les corbeilles d'argent ont fleuri, les hellébores tendent leurs fleurons vers le soleil. Quelques plantes annoncent le mieux du temps.

_copie-0_DSCN9213

_copie-0_DSCN9214

_copie-0_DSCN9216

_copie-0_DSCN9223

 

_copie-0_DSCN9215

 

L'aenium noir a perdu de sa couleur et vire au vert. Que faut-il vert faire ? ;-) 

_copie-0_DSCN9224

_copie-0_2017-02-183

 

A l'intérieur, les plantes ne sont pas en reste. Les orchidées Phalaenopsis se décident à refleurir. Il aura fallu attendre pas mal de temps pour que soit tout à fait oublié l'épisode cochenille, traitement, brûlures et résurrection. Il semble que les plantes aient retrouvé vie et aient décidé de reprendre une vie normale : arrosages, nourrissage, trempage.... 

_copie-0_DSCN9210

_copie-0_DSCN9211

_copie-0_DSCN9212

 

Et tout cela sous l'oeil du contrôleur en chef qui ne rate jamais une occasion, quand il fait soleil, de courir en tous sens dans le jardin, se réfugiant régulièrement dans le garage pour se cacher sous les tables ou dans les boites ouvertes... En totale liberté et avec notre compagnie, il est carrément heu-reux !!!

_copie-0_DSCN9228

 

 

Posté par mimiweb à 10:06 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 13 janvier 2017

En pétard pour un jardin

J'ai acheté le contenant qui va me servir à réaliser un petit terrarium d'intérieur. J'ai laissé plantes et vase dans ma voiture en rentrant et le lendemain j'ai récupéré mon matériel pour me mettre au travail.

Comme je suis un peu maniaque, j'ai ôté l'étiquette de prix qui avait été collée sous le pot et là, horreur, un trou !!! Un vrai trou !!! Dans le verre, oui, oui ! En fait, comme la base du pot est dépoli, il est à parier qu'on a laissé le vase trop longtemps sur la meule de dépolissage qui a exagérément usé le milieu de la base. La zone la moins épaisse n'a pas supporté le ponçage mais ce qui m'a mise en colère c'est que l'on a collé précisément l'étiquette sur le trou pour le cacher ! Pas la moindre miette de verre. Un trou bien propre. Rien qu'un trou ! 

Bien évidemment, pas de ticket de caisse en vue. Et comment faire admettre ma théorie ? N'allait-on pas me demander de prouver que je n'avais pas percé moi-même ce vase en le malmenant ? Je ne sentais pas bien la reprise au magasin d'autant que les Compagnons des Saisons (enfin, un vendeur !) m'avait déjà mal reçue à propos d'un pulvérisateur qui ne fonctionnait pas. Ce monsieur m'avait prise de haut allant jusqu'à mettre en doute que l'objet puisse venir du magasin. Finalement, le système n'était pas assez vissé. Il fallait le savoir. En tout cas, cela m'aura quand même permis de lui faire remarquer que lui, le vendeur exceptionnel, ne faisait pas bien son travail puisqu'il avait insisté sur le fait que c'était lui et lui seul qui s'occupait de ces articles là .... 

Donc, me voilà avec un pot percé. J'ai alors taillé un rond dans un plastique transparent qui a été collé par l'extérieur. Puis j'ai taillé un autre disque dans un plastique transparent plus épais pour le glisser dans le fond. Et puis j'ai installé mon terrarium : graviers fins, disque de textile pour jardin, couche de charbon de bois, terreau mouillé. Les plantes ont trouvé place et j'ai ajouté deux boules de mousse achetées aussi en jardinerie. Quelques cailloux de plastique "cristal" et un couvre-chef pour fermer le bocal. Voilà tout !

DSCN9014

DSCN9016

2017-01-124

Posté par mimiweb à 00:47 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 30 novembre 2016

Aïe, aïe, aïe, il fait froid...

C'est bien ma veine, tiens ! Il faut qu'il fasse bien froid, il faut qu'il ait gelé ce matin même, pour que je mette le nez dehors afin d'emmailloter mes pots de fleurs et il faut que je place mes voiles d'hivernage pour voir comme le jardin a refleuri.... C'est bien le moment !

_copie-0_2016-11-303

 

Ahhh mon rosier si beau et si parfumé .... J'espère que le froid ne lui fera pas de mal. 

_copie-0_DSCN8702

 

Dehors, les roses de Noël sont en train d'éclore. Le premier pied, exposé à l'Ouest, est déjà en fleurs. L'autre, tourné vers l'Est, est encore en boutons. 

_copie-0_DSCN8705

 

Quant au tout dernier rosier planté, encore tout jeune, il a développé des fleurs supplémentaires. Il est très gai et très lumineux. J'adore !

_copie-0_2016-11-304

 

A l'intérieur, les fleurs profitent aussi mais j'espère que la chaleur électrique ne les abîmera pas non plus ? Plus il fait froid dehors, plus le chauffage intérieur compense. Les fleurs n'apprécient pas forcément !

_copie-0_DSCN8694

 

Les jacinthes me semblent bien développées. Je viens de les acheter mais attendront-elles Noël ou faudra-t-il que j'achète des oignons à forcer en vase ? Les orchidées sont encore très belles et j'ai même quelques boutons prometteurs. Tenez-bon, les Belles !!!

_copie-0_DSCN8695

_copie-0_DSCN8696

_copie-0_DSCN8697

 

Et une rose de Noël, achetée en boutons, explose depuis hier. Une fleur a éclos, sa tige s'est allongée et là voilà qui baisse la tête à présent..... Bon sang, est-ce que je vais arriver à avoir des fleurs pour les fêtes ? J'ai rentré, dans le cabanon de jardin, mon énorme pot de Cymbidium. Plein de tiges florales sont prêtes à fleurir mais en manipulant le pot, trois têtes de tiges ont cassé.... Flûte de zut ! Cela casse comme du verre....

_copie-0_DSCN8698

Posté par mimiweb à 19:06 - - Commentaires [17] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « mai 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
     123456
    7 8 91011 12 13
    14 15161718 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31