vendredi 15 mai 2009

Nimuë Fée Main

Nimuë, c'est Viviane. La fée ! Celle qui a rendu dingue Merlin et qui l'a enfermé dans un caveau pour l'anéantir. Annaïck Chauvel a été Nimuë dès qu'elle a mis les pieds au Château de Comper. Elle est tombée amoureuse des légendes Arthuriennes et même aujourd'hui, alors qu'elle travaille en artisan indépendant, elle reste plongée dans ce monde merveilleux des légendes celtiques.
Parfois, elle participe aux animations créées autour de ces légendes, s'habille en fée et accompagne son compagnon, Gwenael de Montfaucon, dans des aventures reconstituées. Pour ce faire, elle coud, elle invente, elle imagine, elle réalise.

Gwenael de Montfaucon est Artefacteur. Il sculpte, grave, peint des cuirs superbes que je vous engage à aller voir sur son site. Et si vous faire faire un habit de cuir vous tente, il travaille sur mesures !

Cuir_sculpt__Gwenael_de_Montfaucon   dragonrouge_codeband_mini   img_mini1219160221scale_m  rohan_mini 

Immergée dans cet univers de légendes et d'art médiéval, Annaïck s'est lancée dans la conception de modèles à réaliser au point de croix. Les légendes sont illustrées et ce sont ces dessins que Nimuë transpose en grilles à broder. Mais il faut redonner aux personnages et aux motifs leur légèreté, leur transparence et il faut jouer avec des points sur un fil ou des croix brodées en un fil ou des demi-points.... Bref, ce n'est pas une mince affaire pour rester dans la véracité et l'esthétique du dessin ! Mais quels résultats !

claire_de_lune_Nimue

Clair de Lune

Somme toute c'est le modèle qui semble avoir le plus de succès. Mais il y a une foule d'autres sujets et j'attire particulièrement votre attention sur les ailes, toujours différentes... photo_agrand

Poussière de fée souffle sur des éclats duveteux qui repoussent la lumière et prennent une curieuse densité.

Moi c'est sur Papillon que j'ai craqué. C'est une charmante petite-fille qui n'est pas sans m'en rappeler une autre pour qui je brode ce sujet... Bientôt elle aura une nouvelle chambre et je pense donc à sa nouvelle décoration !

Pour Nimuë, ne manquez pas de feuilleter les prochains Mains & Merveilles, vous devriez y retrouver un portrait plus complet et quelques jolies photos ; de quoi vous mettre la fée à la bouche !

950179117687



Posté par mimiweb à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Quel temps !

Pourrait-on se croire en mai quand on voit le vent qui agite mon bouleau pleureur jusqu'à l'écheveler, quand on mesure les millimètres d'eau tombée en trombes depuis ce matin et quand on relève les températures sur le bord de la fenêtre ? 12° à 15 h 30 en ce vendredi n'est décidément pas digne d'un printemps s'étirant vers l'été. Non !

Alors il me vient des envies de couleurs, des envies de chaleur et j'imagine qu'il en est de même pour vous ? Voici donc un petit cadeau offert du fond du coeur, rien que pour le réchauffer.....

06__Baroque__Small_

Alors qu'en dites-vous ? Ce n'est pas réconfortant, ça ? Je vous proposerais bien qu'on s'y colle mais j'ai bien peur, sur un tel projet, de ne pas être à la hauteur. Mais j'ai une solution : une suggestion à vous faire, un deal honnête et qui va vous plaire....

Ce joli travail coloré à souhait et lumineux est signé Véro de Douai. Le vendredi 3 juillet et le samedi 4, vous pouvez retrouver Véro de Douai Salle Saint-Roch, dans le village de La Gaillarde non loin du Bourg Dun où, du 3 au 5 juillet 2009, aura lieu le dix-huitième Festival du Lin et de l'Aiguille.

Apprendre à utiliser votre machine à coudre comme un crayon en piqué libre et travailler le Tyvek, peindre, broder, transformer à la chaleur les matériaux sont donc à votre portée : Véro de Douai assurera des cours d'initiation et/ou perfectionnement. Vous pouvez d'ores et déjà vous y inscrire pour réserver votre place : il n'y a pas énormément de places, il faut s'y prendre à temps !

Soit sur le site de Véronique (avec message) soit par email direct verogrz@aol.com et vous aurez tous les détails.

Je mets également ci-après le programme complet des festivités sous réserve de modifications de dernière minute par le comité organisateur. Une adresse électronique ? allianceetculture@wanadoo.fr
Festival_du_Lin_2009_Programme_en_A4

08__Harmonie_rouge_D_tail_rapproch__avec_broderies_et_volumes

Posté par mimiweb à 15:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 14 mai 2009

Petite marche à pied en campagne

Tout l'intérêt d'habiter les abords d'une ville est de pouvoir s'échapper en campagne sans avoir trop de chemin à faire. Les bords de Vire restent un endroit privilégié pour les petites marches digestives du dimanche....

DSC03915__Small_  DSC03914__Small_

Jouons de l'objectif photographique et tournons la molette de la vitesse de prise de vue histoire de s'amuser un peu.

DSC03916__Small_  DSC03917__Small_

Hélas ! Le temps de ce mois de mai n'est décidément pas suffisamment chaud pour qu'on aie besoin de se rafraîchir en regardant des photos d'eau. Dommage. J'ai le souvenir de mai 2008 et d'une semaine de chaleur qui voulait nous faire croire à l'été précoce. Le froid qui dure aujourd'hui serait-il un signe meilleur pour un été plus clément cette année ?
Qui parle des 13 lunes omet sans doute de préciser que cette année ce sont des lunes noires... et il paraît que c'est bien différent.... Ah bon ?

DSC03918__Small_

Jolie branche d'aubépine en fleur aux parfums subtils et délicats,

DSC03920__Small_   DSC03921__Small_

Adorable poulain nouveau-né qui cache le pied de sa mère fracturé et ouvert. Après que tu auras fini de téter le lait maternel, qu'adviendra-t-il de ta maman ? L'opérera-t-on de ce pied abîmé ou bien choisira-t-on de....   

DSC03923__Small_ Et toi, petit ragondin laborieux, as-tu raison d'établir ta maison sur ces berges ? T'y laissera-t-on en paix pour y élever tes petits ? Il paraît que tu abîmes trop les berges des rivières pour qu'on te laisse impunément y creuser tes trous et tes nids... Décidément ! L'homme décide donc pour tout le monde ?

DSC03925__Small_

Mais les couleurs du printemps, que l'on avait d'abord connues jaunes, puis blanches, s'installent désormais dans les bleus à l'approche de l'été. Aviez-vous remarqué ce cycle de végétation "chromochonologique" ? Si, si. D'abord il y a eu les jonquilles, les narcisses, avec des dominantes jaunes. Puis sont venus les orangers du Mexique, les Aubépines et autres fleurs plutôt blanches, notamment dans les fruitiers et puis voilà que surgissent les iris, les lilas, les glycines et que la nature vire au bleu....

DSC03919__Small_ Une nature bonne à croquer, délicieuse à mâcher que l'on soit oie de Guinée ou petit cheval de Normandie.DSC03926__Small_

Ceux-là s'ébattent dans les boutons d'or. Leur pré semble tellement délicieux qu'ils ne prennent même pas le temps de nous regarder. Quel intérêt que de relever la tête ? Ce serait une perte de temps bien inutile puisque le dîner est servi !  DSC03927__Small_

Quoiqu'on ne sache jamais !!! Avise que celle-ci, sous prétexte de me photographier, arrache une poignée de cette herbe haute et grasse, tellement plus verte de l'autre côté de la clôture ?

DSC03928__Small_   DSC03930__Small_   Ah mais mêêêêêêêê....

DSC03931__Small_  DSC03932__Small_   En tout cas, ne mangez jamais le gui car il est toxique. Beau, surtout du côté de Noël, mais toxique et n'est pas druide qui veut !!!!

DSC03933__Small_

Avec tout ce qu'il tombe, les rivières sont gonflées. Les rivières ? Sans doute. La Vire n'est pas une rivière. Non, non. La Vire est un fleuve !! Retenez ça, c'est une question qui pourrait tomber dans un jeu pour champions ou pour gagner un million d'euros. Pensez à me récompenser tout de même : c'est moi qui vous l'ai appris. Peut-être ....

Vous n'avez pas pu partir en week end ? Je vous offre un moment de pause en vert et bleu......

Posté par mimiweb à 15:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Bretagne et Normandie voguent en choeur

Samedi dernier, comme le temps était sympathique et que nous recevions des amis, l'idée de pousser jusqu'à Granville s'est imposée. Quand il fait beau, quoi de mieux que le bord de mer pour une promenade ?

DSC03853__Small_

Plantée sur un piton rocheux, Granville est une ville ancienne pour partie, protégée des assauts marins par de hauts murs de pierre. Déambuler dans la vieille ville est un vrai bonheur, on y fait mille rencontres. Ce week end, les écrivains de la mer échangeaient avec leurs lecteurs et dédicacaient leurs ouvrages.

DSC03856__Small_  DSC03854__Small_ 

Les ruelles étroites, glaciales l'hiver, si raffraîchissantes en été, sont restées comme autrefois : pavées en V pour l'écoulement des eaux.  Avec un peu de chance, certaines laissent entrevoir la mer tout au fond.

DSC03857__Small_    Les voitures ne sont pas très nombreuses à circuler. Seuls les habitants des ruelles cherchent à s'y garer et le quartier est donc plutôt tranquille pour la gent féline en quête de territoires calmes. DSC03860__Small_

DSC03855__Small_

Autre pan de vie, autre paysage : Granville est aussi une ville balnéaire. Un grand centre de rééducation fonctionnelle, depuis quelques années également converti aux soins de détente et thalassothérapie, génère une fréquentation importante des lieux. Outre les Granvillais, on compte également les patients en rééducation, leurs familles et tous ceux en quête de mieux-être et de beauté. Comme jadis, au début du siècle dernier, le Casino a donc toute sa place en bordure de plage.
DSC03862__Small_ Et pour ceux qui ne nourrissent aucune rancune envers les sports de glisse (très fournisseurs de patients au Normandy), les falaises permettent des envols tout en douceur et en silence. Ce samedi là, sept voiles parsemaient le ciel de tâches colorées.

Nous étions du côté du port de plaisance quand une animation inhabituelle nous a interpelés : La Cancalaise était en approche !
DSC03863__Small_  DSC03865__Small_ DSC03868__Small_  DSC03869__Small_  DSC03870__Small_  DSC03871__Small_  DSC03875__Small_  Nous n'étions pas au courant de cette petite fête marine et, très vite, avons appris que le vieux gréement de Granville, La Granvillaise, était remise à l'eau ce jour-là après quelques temps de cale sèche pour réparations et restauration. Petit coup au coeur, ce joli petit bâteau vert à toiles bises est le vieux gréement qui représente Saint-Brieuc, mon fief. Il s'agit du Grand Lejon et je reconnais avoir été fébrile de plaisir de le retrouver là. Un instant j'ai cru qu'il s'agissait de la Sainte-Jeanne, le côtre d'Erquy, mais elle est sans doute trop grosse pour venir faire des ronds dans l'eau à l'intérieur des bassins du port de Granville. La manoeuvre serait peut-être un peu plus compliquée qu'avec le Grand Lejon. Enfin, je suppose !

DSC03890__Small_  DSC03892__Small_

DSC03905__Small_

Petit à petit, La Granvillaise a été descendue par son portique jusqu'à toucher l'eau sous les sonneries de trompes de tous les bâteaux venus l'honorer. DSC03907__Small_
DSC03896__Small_ 











Un moment plutôt émouvant avec l'intervention d'un sonneur de cornemuse juste à nos côtés.

DSC03909__Small_

C'était un bien joli moment particulièrement intéressant pour nos amis du centre France, peu habitués aux manifestations navales. Une chance pour eux d'avoir pu assister à cette remise à l'eau.

Et puis, comme les ports sont particulièrement pourvoyeurs de scènes visuelles accrocheuses, moment de défoulement pour quelques clichés d'un autre genre. DSC03888__Small_

DSC03876__Small_  DSC03877__Small_  DSC03878__Small_

DSC03879__Small_  DSC03880__Small_

DSC03881__Small_

Un chargement de ferraille jonchait le quai. Un cargo avait vomi quelques temps auparavant et le contenu de ses entrailles gisait là attendant d'être un jour ramassé pour repartir vers d'autres horizons, italiens peut-être.

Avant que naisse de cet amas une adorable Fiat 500 version 2010, il est l'heure de quitter Granville, de replier son drapeau Breton et d'envisager quelque salade landaise puisqu'aucun restaurant n'a plus la moindre table à nous proposer !



 

Posté par mimiweb à 14:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Donnons-nous la main !

J'en ai parlé voici peu : France Patchwork, pour fêter ses 25 ans, propose de participer à l'opération de la grande banderole des "mains" qui sera exposée lors du Carrefour européen du Patchwork à Sainte-Marie aux Mines en septembre 2009. Je vous mets le lien qui vous mène directement voir les premières mains déjà réalisées ; si vous avez besoin de vous inspirer....

Les blocs, sur tissu écru, doivent faire 25 cm de large sur 20 cm de haut. Les mains sont orientées vers la gauche ou vers la droite comme on veut. Toutes les techniques sont permises. Il faut que le bloc soit "fini" : molletonné, bordé ou bien cousu et portant un manchon de 4 cm à l'arrière afin de pouvoir y glisser une cordelette ou une tige. Devront apparaître vos nom, prénom et numéro de département....

J'ai donc opté pour un tissu écru, genre doublure à rideau en coton.
DSC03945__Small_ J'ai découpé le dos aux dimensions indiquées ainsi qu'une bande légèrement plus courte mais mesurant 8 cm de largeur.
Au dos, vous apercevez le marquage au crayon à dimensions exactes que j'ai majorées de 2 cm tout autour pour me donner une marge confortable.

DSC03946__Small_ Cette bande, destinée au manchon, est d'abord pliée en deux et cousue sur toute sa longueur avant d'être retournée. Les extrêmités sont alors rentrées sur un centimètre à l'intérieur du tube, écrasées au fer et piquées de sorte que le tube aplati, soit bien fermé à chaque bout.

DSC03947__Small_ Les ciseaux, introduits, permettent de comprendre que cette pièce, cousue sur ses deux longueurs, est devenue le manchon d'accrochage placé assez haut sur le dos et bien centré pour dégager les côtés qui seront, plus tard, assemblés au top et au molleton.

DSC03944__Small_Par ailleurs, il faut préparer le tissu de décoration, celui dans lequel sera découpée la main. Pour moi "Amoureuse de la Bretagne", il s'agit du drapeau régional Breton même si, au final, c'est le numéro d'un département Normand qui figurera sur le top. J'ai assemblé deux drapeaux pour avoir suffisamment de surface et j'ai passé le fer, assez rapidement, sur le papier du voile thermocollant double face.
Sur le papier, je dessine les contours de ma main gauche. Je vous ai dessiné les détails anatomiques et j'ai ajouté les bagues pour que vous en ayez une bonne illustration.
Attention ! Ainsi placé, le voile thermocollant nécessitera de retourner le tout pour le coller sur le support. Donc, prévoyez que votre tissu soit sur son envers avant d'y placer le Vliesofix.

DSC03948__Small_ Une fois la pellicule de papier de protection ôtée, je retourne ma découpe contre le tissu que j'ai découpé pour le top. Je m'approche du bord mais ne le franchit pas. Par transparence, je vois les limites de mon format et l'ajout pour les coutures, j'en tiens compte.

DSC03949__Small_ Sur ma machine, un point d'application me permet une couture fantaisie juste au ras de mon découpage. J'aurais pu opter pour un bourdon plus ou moins large, j'aurais pu opter pour un feston fait main.

DSC03950__Small_ Aux mêmes dimensions que mon dos et mon top, j'ai aussi découpé un rectangle de molleton fin et un autre morceau de tissu qui sera un dos intermédiaire. En effet, si j'installais le "vrai" dos à l'arrière de mon sandwich, tout matelassage risquerait d'être piqué sur mon manchon qui doit absolument rester libre. Un dos intermédiaire va me donner les possibilité d'un piqué libre sans risques.

DSC03951__Small_ Je brode mon pseudo au piqué libre ainsi que quelques triskell qui vont matelasser mon travail et, ainsi, maintenir bien solidaires les trois épaisseurs de l'ouvrage. En plus cela donne un relief intéressant. Plus bas, sous la main, mon nom de famille et le numéro de mon département seront brodés aussi pour l'identification. Je sais déjà que je vais provoquer quelques questions : Normandie ou Bretagne ? Ah oui, le coup du Mont Saint-Michel qui était Breton et que, dans sa folie en changeant de lit, le Couesnon en Normandie a mis !

DSC03952__Small_ Le dos est ajouté que j'ai assemblé, endroit contre endroit avant de retourner l'enveloppe. Puis, en rentrant les bords, j'ai fini de fermer le dernier côté (après avoir fait bien ressortir les coins à l'aide d'une épingle) et j'ai achevé le travail avec une piqûre tout autour qui justifie la fermeture du dernier côté et termine d'aplatir les bords du tour pour une finition plus soignée.

Voilà. Mon ouvrage est terminé !
Il peut être envoyé à France Patchwork - BP 214-07  - 75325 Paris Cedex 07

Posté par mimiweb à 13:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 11 mai 2009

Un peu de nouveauté

Sur l'autre blog.... le prix de Traëzh Gwenn. Allez voir !

DSC00164__Small_


Posté par mimiweb à 19:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

J'enrage contre les bouchons des bouteilles d'eau qui ont perdu la moitié de leur hauteur pour une bonne prise en main, je peste contre les boites de conserve dont l'anneau, trop fin, se casse alors que la boite n'est pas ouverte. Je râle contre les haricots verts "rangés à la main" dans un flacon de verre à l'encolure resserrée d'où on ne les sort pas !

Je grogne contre pas mal de trucs de la vie quotidienne qui ne sont guère facilités quand on a les mains qui bougent mal ou que l'on a quelques douleurs. Mais il est un truc que j'apprécie particulièrement et que vous trouverez aisément dans une foire quelconque : le four à cloche !

DSC03711__Small_

Le principe est simple : on met la valeur d'un verre d'eau au fond de l'objet nanti d'une colonne creuse. On place sur la grille de la gazinière, le brûleur centré. On pose la grille sur le support et on referme la cloche le temps d'un préchauffage de 5 minutes.

Ensuite, il suffit de placer ses côtelettes ou ses saucisses sur la grille du four, de replacer la cloche et de laisser cuire 10 minutes pour obtenir des côtes ou des saucisses grillées à souhait comme sous un gril. La peau est brune, bien marquée et croustillante, la chair est cuite à point sans être desséchée grâce à l'eau qui s'est évaporée et il n'y a pas la moindre éclaboussure de graisse puisque la cloche a tout récupéré.
Un petit miracle fort pratique pour cuire comme dans un four sans avoir le nettoyage fastidieux qui va avec !

Posté par mimiweb à 19:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Une énigme animalière ?

DSC03712__Small_

J'aurais pu vous faire croire à quelques sornettes, vous faire avaler des couleuvres mais à quoi bon ?

DSC03714__Small_

Vous auriez reconnu une asperge, non ? DSC03710__Small_

Posté par mimiweb à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Palette de vert au jardin

DSC03705__Small_

Je voulais juste vous montrer les différentes nuances de vert que l'on peut compter au jardin. Là, le temps était grincheux, un peu humide, un peu mouillé, un peu pleurnichard. De quoi mieux révéler encore ces teintes lumineuses et printannières.

DSC03706__Small_
DSC03707__Small_

DSC03709__Small_

Voilà c'était le vert est Normand par moi-même !

Posté par mimiweb à 18:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Crazy

DSC03700__Small_

Vous vous souvenez la journée de rencontre de Coutances ? Mais si, rappelez-vous : JA comme Journée d'Amitié... Bon .... Eh bien pour illustrer la journée, je vous avais mis quelques photos ambiantes.
Aujourd'hui, pour illustrer l'amitié, je vous montre ce que Renée m'a envoyé : son carré de Crazy. Merci Renée... Il faudrait bien que je finisse le mien aussi... moi !

Posté par mimiweb à 18:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « octobre 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
     1 2 3 4 5 6
    7 89 10 11 12 13
    14 1516 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31