samedi 16 avril 2016

Nurserie

Mes Tillandsias ont un peu souffert, dernièrement, d'un méchant coup de vent qui les a décrochées de mon auvent d'entrée et les a expédiées dans le jardin. J'ai dû récupérer deux des bébés pour les installer dans un coquillage chacun. A présent, mon souhait et de faire une base d'un bon poids à mes coquillages afin que le prochain coup de vent ne puisse pas recommencer même bêtise. Reste à trouver la colle qui va bien, mon premier essai s'est soldé par un échec.

 

Ce nouvel agencement pour les bébés orphelins a beaucoup plu à ma maman, très intéressée pour adopter un rejeton elle aussi. Donc je suis allée voir sur la plante-mère et, coup de chance, il y restait une dernière progéniture. La voici en situation, posée sur une écorce trouvée en forêt lorsque j'étais en Normandie, voilà deux semaines. Elle est bien petite. J'espère qu'elle tiendra le coup et profitera..... C'est qu'il en faut du temps pour faire faire des petits à la plante-mère...

2016-04-16

 

Et à propos de coup de vent, hier midi, alors que personne ne l'avait prédit, le vent s'est levé, un peu trop brutal.... La mer s'est mise à frissonner et les drapeaux, hissés au Centre des Congrès pour annoncer la semaine Celtico-Américaine, ont marqué l'agitation du ciel.

2016-04-162

Posté par mimiweb à 18:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 15 avril 2016

Quelques encours qui trouvent leur aboutissement...

Il y a les cartes et les albums qui m'occupent la plupart des dimanches après-midi. Mon tout premier album, réalisé sous la dictée experte de Monique, était resté en plan. Je ne savais pas comment le décorer ni avec quoi. 

Depuis, j'ai compris comment dominer le simple plan de montage : il faut aussi choisir un thème qui détermine les couleurs, les illustrations, les embellissements. Ainsi, pour ce petit album laissé en attente, j'ai décidé que le thème serait le Japon...  Et, du Japon découlent la fleur de cerisier (Sakura), la carpe Koï, le théâtre et son maquillage et puis, surtout, le Haïku, petit poème dont je donne la définition et quelques exemples au fil des pages à feuilleter. 

DSCN9019-001

DSCN9020

2016-04-142

Une fleur tombée remonte à sa branche.... Non ! C'est un papillon ! Et tout est dit du passage du printemps à l'été..

Dans le même moment, j'avais pris les cotes d'une carte qu'avait faite Monique. Elle l'avait réalisée pour son petit-fils et m'a donné l'idée de la faire pour mon gendre dont c'est l'anniversaire ces jours-ci. Sachant qu'il n'aime que peu les couleurs vives, j'ai choisi de traiter les embellissements sans trop d'éclats hormis le feuillage de lierre dont le vert suffit à éclairer l'ensemble. J'espère qu'il saura lire mes explications pour "monter" sa carte qui prend toute son importance dès que les "balcons" sont mis en place....

2016-04-141

DSCN9015

DSCN9017-001

Voilà. Sera-t-elle suffisamment "masculine" pour plaire à celui à qui elle est destinée ? Je l'espère... Mon petit-fils sera peut-être intéressé pour la récupérer puisque sa petite soeur, elle, avait eu sa carte "tunnel". 

Posté par mimiweb à 00:16 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 14 avril 2016

Il y a de l'orage dans l'air....

Mardi soir, à la surprise générale, le ciel s'est soudain obscurci sur une journée magnifique et presque estivale. Les nuages ont gonflé et le tonnerre a roulé dans le ciel. Et puis, soudain, la pluie est arrivée : un vrai rideau d'eau qui a fait fuir tous ceux qui étaient sur la plage et masqué la côte de l'autre côté de la baie. Impressionnant !!!

DSCN9031-001

DSCN9032

DSCN9036-001

 

A peine a-t-on eu le temps de s'apercevoir que le ciel s'obscurcissait que le tonnerre se mettait à gronder. 

DSCN9038

 

Et puis ce fut le déluge. L'aspect gris du fond de l'image est dû aux trombes d'eau de la pluie tombant en rideau.... Une vraie douche !

DSCN9039

 

DSCN9040

 

Bien sûr, comme souvent en cas d'orage, la récompense ne tarde pas à colorer les nuages d'un arc multicolore parfait... 

DSCN9041-001

DSCN9042

 

A l'averse succède une autre averse avant que le ciel se dégage enfin. On aurait pu se croire en Juin. Il faisait si doux !!

DSCN9043

DSCN9044

 

DSCN9045-001

DSCN9046-001

DSCN9047

DSCN9048

Et depuis la météo est un peu déstabilisée.... De la pluie, des averses, des éclaircies....ou pas ..... mais de la douceur car le thermomètre a vraiment remonté et, ce soir, on thermomètre extérieur m'indiquait 14° à 19 h 30, ce que nous n'avions pas eu ces derniers jours, certes plus lumineux mais nettement plus frais.

Alors, pour supporter le ciel variable, je me dis que les plantes que j'ai mises au jardin avaient besoin d'être arrosées : c'est fait !

Posté par mimiweb à 23:56 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

dimanche 10 avril 2016

Quelques problèmes manifestes

Il semble qu’utiliser Windows Live Writer génère quelques soucis de police d’écriture alors que c’est “Arial” qui est annoncé. Ni sur WLW, ni sur la page du blog à lire, ni sur l’article que j’ai édité, les fautes de police n’apparaissent alors que c’est le cas….tastrophe….. sur Facebook.

Je présente mes excuses à tous mes lecteurs !!!

Posté par mimiweb à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 9 avril 2016

Grande marée d'équinoxe

Je ne suis pas allée la faire comme l’on dit. Je ne suis pas allée à la pêche car, pour moi, il ne fait pas assez chaud…. J’ai besoin de soleil, de chaleur et de marcher les pieds dans l’eau pour pouvoir aller à la pêche. On n’y est pas. Mais cela n’a pas empêché la marée de se faire remarquer par ces temps de passage au printemps :

DSCN9001

DSCN9002

DSCN9003

DSCN9004

Si le vent d’Est se fait méchant, lors des grandes marées de solstices notamment, l’eau parvient à courir sur la rue. Cette fois, étant donné le calme du fond de l’air, la mer s’est contentée de lécher le trottoir. Pas mal quand même, non ?

DSCN9005

DSCN9006

DSCN9007

DSCN9008

DSCN9009

DSCN9010

DSCN9011

DSCN9012

Quand la mer remplit le port, les kayaks s’approchent et profitent de la mer d’huile pour se balader dans le silence ; ils glissent discrètement dans les lueurs du coucher de soleil avant de débarquer à la descente de bateaux et ranger leurs embarcations sur les racks d’une remorque laissée là, en attente.

DSCN9013

Un joli moment à 21 h ….

2016-04-093

Posté par mimiweb à 23:03 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Balade Normande

J'étais encore en Bretagne pour les JEMA que j'ai présentées précédemment mais ma route m'emportait en Normandie pour le week end. Partie avec du soleil, je n'ai pas eu la chance d'un très beau temps pour autant une fois arrivée : tout l'Ouest était envahi de nuages pluvieux. Et non seulement il pleuvinait mais, en plus, il faisait froid. Dommage pour la promenade. Le premier jour, je suis retournée à Cerisy-la-Forêt pour une visite à l'Abbaye que....... je n'avais jamais faite en quelque 38 années de séjour !!! Si, c'est possible. La preuve !!!

Abbaye Cerisy 1

Abbaye Cerisy 2

Abbaye Cerisy 3

Splendide abbaye qui se mire dans l’étang des Moines et tend le cou pour griffer le ciel et accrocher les nuages. Hélas, hors deux ou trois salles et un chevet au demeurant fort intéressant, elle a subi de très graves dommages, détruite aux deux tiers ainsi que ses hauts murs d’enceinte qui entouraient les prés (autrefois jardins et vergers) désormais occupés par quelques très jolis chevaux. La ferme d’origine est restée ferme mais n’est pas visitable.

DSCN8941

Le site reste le domaine des sculptures magistrales qui ont été réalisées dans le cadre du Symposium de sculpture qu’il m’est arrivé de présenter dans ces pages.

Le lendemain, je renouais avec un autre paysage : les boucles de la Vire que je suis tout d’abord allée voir depuis les hauteurs. Les “Roches du Ham” sont un lieu de point de vue incontournable pour qui visite le Cotentin. Il me manquait le site de la base nautique où je n’avais jamais mis les pieds (non plus). Pourtant les étudiants s’y réfugiaient souvent et j’ai toujours pensé qu’il devait plutôt s’agir d’un bar bien fréquenté que d’un endroit où l’on pouvait faire du sport. Mieux ! Tout le monde peut se louer un kayak pour aller faire un tour sur la rivière, c’est sans risque. Le paysage est beau et ne doit pas manquer de charme vu depuis l’eau !

DSCN8942

DSCN8943

DSCN8945

DSCN8946

Aux Roches du Ham, si tu es en famille, tu peux t’arrêter sur la plateforme posée sur le rocher et aménagée en terrasse devant la crêperie qui ouvre du 1er avril à la fin du mois de septembre. Un chouette endroit pour aller se rafraîchir et faire goûter les enfants.

DSCN8947A la base nautique, pas de crêperie ni même de troquet. Mais un bien joli paysage avec un chemin qui suit la berge et que fréquentent les cyclistes, les piétons, les maîtres avec leur chien, les joggers…. Heureusement, la trace est large et il y a de la place pour tout le monde. DSCN8948

La balade peut être longue, très longue ! Mais rassure-toi, tu peux choisir la longueur de ton périple et prévoir d’avance où tu feras demi-tour….. J’aurais, depuis là, pu rejoindre mon ancienne adresse à une douzaine de kilomètres. Mais il fallait du temps que je n’avais pas (je n’ai pas dit que je n’étais pas en forme ? Si ?)

DSCN8950

DSCN8951

DSCN8958

La nature, telle un tableau impressionniste, mettait les personnages en cadre pour rester dans le thème….

DSCN8966

DSCN8960

DSCN8971

DSCN8973

DSCN8978

Plus jeune, j’avais l’occasion de séjourner dans une ferme et j’adorais tout particulièrement les pintades. Je trouve que ce bleu aux joues et leurs plumes spottées en font des oiseaux très originaux….. Oui, sauf que je ne me rappelais pas à quel point c’est bruyant !!!!! Purée….. Le coq qui chantait par-dessus n’arrivait pas à se faire entendre. De plus, qu’une pintade se mette à courir vers la droite et c’est tout le troupeau qui courait pour recommencer tout aussitôt vers la gauche. Les poules m’ont soudain paru tellement calmes, posées et raisonnables….

DSCN8979

Voilà la promenade est finie. Pas beaucoup de nouveautés du côté de ces endroits qui ont fait partie de ma vie ; j’ai quasiment retrouvé tout ce que j’ai quitté il y a cinq ans déjà !

DSCN8974

DSCN8975

Au revoir pour aujourd’hui mais je reviendrai en Normandie. Normal j’y ai laissé des amis !!

Post Scriptum : si tu as remarqué une quelconque différence dans ma présentation d’article, c’est tout simplement que j’ai travaillé depuis Windows Live Writer au lieu de la plateforme CB où je ne pouvais pas télécharger mes photos.

Posté par mimiweb à 21:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]

mardi 5 avril 2016

JEMA du 1er au 3 avril 2016

JEMA ou Journées Européennes des Métiers d'Art.....

Comme l'an passé, c'est à Léhon, près de Dinan, que j'ai choisi d'aller voir la vaste exposition installée au sein de l'Abbaye, sur trois étages. 

slide1-min

""Près de 5 000 visiteurs

..., Jean-Jacques Gohier et Joëlle Le Guiffant, adjointe tourisme, patrimoine et culture, sont aux anges : « L’année dernière, nous avons comptabilisé 3 857 visiteurs, précisent-ils. Cette année, nous avons atteint les 4 907 entrées ! De plus, avec la restauration sur place, certains visiteurs ont pu rester quasiment toute la journée pour admirer et échanger avec les 75 artisans et artistes. Nous sommes déjà partants pour 2017, avec encore des nouveautés, mais chut ! On dévoilera ce sujet plus tard. »"" Extrait d'un article relevé sur internet et à retrouver par ce lien "clic"...

Cette année encore, je répondais à l'invitation de Danielle Orhan-Horlick pour admirer ses productions colorées et originales. Elles sont exotiques et ont quelque chose d'Oriental, de Mongol peut-être, à moins que ce ne soit Chinois ou bien encore ne serait-ce pas Mexicain ou plus près de nous : Africain ?

Entre esprit décoratif et esprit votif, ses petits cabinets ont eu du mal à  trouver place sur les murs de pierres peu enclins à se laisser percer par les petites épingles acérées habituelles. Heureusement, les joints se sont montrés plus tendres et plus accueillants.

Danielle utilise une multitude d'accessoires pour composer ses tableaux et objets. Parfois, ces éléments sont récupérés pour une nouvelle vie à mille lieues de la première, parfois ils sont plus surprenants tels ces petits os si blancs, si fins, dont la forme met un accent aigu ou circonflexe sur les lignes d'un roulotté de soie ou d'un cadre de bois ciré. L'artiste, à la coiffure nattée qui évoque tout à la fois le folklore Russe et Frida Kahlo, dévoile là sa sensibilité communicative au coeur d'une atmosphère mystérieuse et esthétique..... A voir absolument !!!

Danielle Orhan-Horlick

Dehors, dans les jardins, une grande promenade à faire dans le pré qui accueillait une foule d'artisans du rotin qui exposaient là autant de paniers et de cheminées à planter dans le jardin pour aider un rosier grimpant ou une clématite, des sculpteurs sur bois et sur pierre ou un ferronnier d'art.... Le site, bucolique à souhait, apporte une bouffée rafraîchissante dans un paysage verdoyant et médiéval où pavés rebondis et colombages servent d'écrins à de vieilles pierres que colorent des fleurs de toutes essences.

DSCN8855

DSCN8859

Le jardin clos de l'abbaye reproduit le jardin médiéval constitué de fleurs et de plantes médicinales. J'ai surtout remarqué, ponctuées de sculptures d'extérieur, les héllébores blanches et noires posées sur les écorces blanches. Quelques artisans étaient installés dans le péristyle et j'ai particulièrement apprécié une potière dont la production consiste essentiellement en des galets flottants pour les pièces d'eau. Une note romantique à adopter sans restriction, quelle que soit la taille du bassin de jardin que l'on a mais qui peut aussi agrémenter une terrasse, tout simplement.

DSCN8863

DSCN8864

DSCN8865

DSCN8867

DSCN8868

Sincèrement, tous les exposants réunis cette année avaient de quoi emporter tous les suffrages. Je n'ai pas pu tout photographier, certains artistes n'appréciant pas toujours que l'on puisse emporter un peu de leur talent avec notre APN ni divulguer sans barrières des modèles qu'ils ont bien du mal à protéger. J'ai donc préféré opter pour les sites internet mais, bien sûr, je ne présente ici qu'une toute petite sélection parmi ces 75 artisans d'art présents. 

J'ai particulièrement remarqué  HEKO, un photographe qui travaille dans la communication, la publicité et la création de sites internet notamment en Anglais, en Allemand et en Néerlandais. Derrière le lien proposé ci-dessus, tu trouveras une galerie et, connaissant mon goût pour la matière, la rouille et la couleur, tu comprendras mon coup de coeur.... (les images du site étant protégées, je ne peux t'en soumettre qu'un extrait. Désolée).

bleurivete

Alain Lauras, lui, proposait un univers à la fois poétique et dur d'architectures de friches industrielles. Elles sont imaginaires pour la plupart, réalisées à partir de métal façonné, assemblé (et peu soudé) et oxydé. C'est une plongée dans le dessin et la bande dessinée tout à la fois. C'est vintage et contemporain du même coup.... A voir ! 

Alain2011_00027

Tu auras certainement fait un parallèle entre les "usines" d'Alain Lauras et mes "partages" des oeuvres de Chirsty Elson Designs sur Facebook ? Cet artiste n'était pas le seul à me rappeler ce décor que j'aime tant. Richard & Julie Goodwin-Jones, avec leur Raku, rejoignait eux aussi cet univers :

img-squ-3d69

Les aquarelles de Martine Trellu m'ont également beaucoup attendrie. Simples, romantiques, élégantes, ces peintures légères et transparentes jouent avec les lieux et les couleurs. Le site internet ne me permet pas de te montrer un extrait du "jardin de ma mère" que j'ai vraiment beaucoup aimé. Nénmoins, la fiche d'inscription de l'artiste comportant un extrait de son oeuvre, j'ai pu prélever ce visuel. Martine Trellu a également publié un livre, je peux t'en soumettre la couverture.... 

couv_livre

Va voir le site et promène-toi dans "Le jardin de ma mère", tu comprendras mon émotion.

p1170871

Photo trouvée après édition de l'article sur la fiche récapitulative des exposants à retrouver tout en bas du billet.

De plus, j'ai promis à Martine de te parler des stages d'aquarelle qu'elle propose. C'est sur l'île d'Oléron, dans une maison Art Déco dont les fenêtre ouvrent sur l'océan. Elle te promènera parmi les cabanes de pêcheurs, devenues ateliers d'artistes pour beaucoup, et t'apprendra autant le dessin que l'emploi des couleurs. 

Le stage est programmé du 28 août au matin au 30 août au soir. Tu arriveras la veille à la Durandière et tu pourras déguster la cuisine de Françoise Ledos. Un stage en résidence pour 8 personnes au plus. La liste du matériel, les options de ton choix et les tarifs sont à retrouver sur la plaquette qu'elle te fera parvenir si tu appelles le 05 46 76 72 82 (ma.trellu (arobase) free.fr).

Un autre stand a aussi retenu mon attention, celui d' Aurélie Fin. Joli patronyme pour qui travaille la porcelaine et a choisi de créer des objets diffusant subtilement la lumière.... 

12495051_475326472658689_6145907453593888738_n

Du même coup, elle présentait le travail de son compagnon, également modeleur qui travaille la terre et le bronze à l'Atelier de la Bruyère où sont programmés des stages d'initiation et qui te propose de se mettre à ta disposition pour organiser le stage adapté à ta demande non loin de Caen ! Tu pourras y apprendre le travail à la cire perdue à moins que tu préfères apprendre l'émaillage et la cuisson radu, le travail sur le grès ou encore la porcelaine.

dsc03705

N'as-tu jamais regardé de près ces élégants insectes que l'on aperçoit parfois le soir, posé sur le mur, dont le corps est vert, comme phosporescent ? Mais aurais-tu imaginé emprisonner ces ailes si délicates dans un pendentif ? Hilde Orye l'a fait ! Un dessin au crayon d'une incroyable finesse, un travail de mixed-media très raffiné....

12112473_801598753300079_6031273023663445300_n

12742463_863051520488135_6712919083240907493_n

A propos de délicatesse, je n'ai pas pris le nom de ce grand jeune homme qui met sa vie au service de la lumière et qui en modifie le reflet. Je m'explique : il crée des tableaux superbes et décoratifs en bois qui consistent en des reliefs de différentes formes, polies à la main, qui s'orientent tantôt vers la droite, tantôt vers la gauche, en respectant un angle précis d'inclinaison. L'accumulation de ces bouchons crée tout un relief clair qui se joue des ombres et devient tableau contemporain à accrocher au mur. Mais là où intervient la magie c'est qu'il s'agit aussi d'une lampe. Le tableau est muni d'ampoules pour un éclairage intimiste mais la lumière, en affleurant les bouchons, projette sur le mur le profil d'un visage de jeune femme ou de jeune homme. L'effet est élégant, mystérieux... Une présence étonnante basée sur le travail initial des inventeurs de la photographie et de Muybridge entre autres. 

Mon article est un peu long et demeure incomplet. Je ne pouvais pas décrire chaque stand mais tu peux les retrouver en suivant ce lien CLIC ! Certains artistes, déprogrammés en dernière minute, ont été remplacés mais je ne retrouve pas forcément certains de ceux que j'ai remarqués.... 

Posté par mimiweb à 10:55 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 1 avril 2016

Bien évidemment.....

l'histoire des éoliennes était un gros.......

télécharger

 

 

 

POISSON    D' AVRIL   !!!!!

Posté par mimiweb à 22:09 - Commentaires [12] - Permalien [#]

Incroyable, nos prières enfin exaucées !

Dis-moi qui n'a pas rêvé d'allonger les journées pour pouvoir faire encore plus de choses, pour pouvoir rester devant sa machine à coudre, pour pouvoir continuer à quilter un ouvrage, pour continuer à bidouiller tranquille ? Eh bien, aussi extraordinaire que cela puisse sembler, nous allons être exaucées !!!

En fait, il n'en va pas de la volonté des gens mais bel et bien d'un phénomène physique lié à la folie humaine....  C'est vrai que l'on est parfois surpris des conséquences que peuvent avoir certaines inventions humaines mais pour cela avant il fallait du recul. A présent, grâce à nos chercheurs, nos ingénieurs, nos techniciens, nos physiciens, les calculs peuvent être faits en amont et l'on est prévenus de ce qui se passera à terme. En l'occurrence, il s'agit des éoliennes. Il se trouve qu'à force d'installer des éoliennes partout, l'homme influence et agit sur la rotation de la Terre. Eh oui, pas moins que ça !!!

571292-les-eoliennes-ralentissent-la-terre

 

Tu l'as sans doute entendu à la télévision ce matin ? Ou bien tu l'as lu dans ton journal ? En tout cas, la nouvelle est tombée brutalement et inquiète grandement nos dirigeants car, de cette information scientifique dépendent plein de choses dont les décisions politiques internationales. Les éoliennes ralentissent le mouvement de la Terre ! Du coup, tout comme il a fallu jadis décider d'un 29ème jour au mois de février tous les quatre ans pour rétablir le le calendrier par rapport à l'année tropique* , les journées passeront bientôt de 24 à 25 heures !!! On ne sait pas encore quelles seront toutes les conséquences mais nous autres, les patcheuses, couseuses, bricoleuses ne pouvont que nous réjouir....  Yeeessss !!!!

 

*Le calendrier julien, qui avait cours avant le calendrier actuel, ne distinguait pas les fins de siècles (années divisibles par 100). Une année était bissextile tous les 4 ans, sans autre exception. Le calendrier julien avait ainsi une année moyenne de 365,25 jours, au lieu des 365,2422 jours nécessaires au cycle terrestre. Ce qui a engendré l'accumulation d'une dizaine de jours de retard en quinze siècles.

L'instauration du calendrier grégorien a permis d'une part de rattraper le retard en supprimant des jours, et d'autre part de ralentir le rythme en supprimant 3 années bissextiles tous les 400 ans. Ce calendrier grégorien offre selon les règles énoncées une année moyenne de 365,2425 jours, ce qui est encore un peu trop long, mais n'engendre qu'une avance de 3 jours en 10 000 ans.

Posté par mimiweb à 08:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]

mardi 29 mars 2016

Expositions d'artisanat d'art

Ils n'ont vraiment pas de chance : les artisans d'art qui devaient exposer avant Noël (un marché qui les aurait sans doute bien arrangés commercialement parlant), n'avaient pas pu le faire à cause des attentats de novembre et du principe de précaution. Ils étaient programmés pour ce week end et voilà que Bruxelles est victime d'attentats aussi. De là à se dire que....  Mais la proximité du projet a obligé les autorités à le maintenir et nous étions nombreux à visiter cette exposition dimanche. Il ne faisait pas très beau mais nous avons profité de la fameuse éclaircie avec arc-en-ciel pour y faire un saut. 

Ayant un cadeau à faire le week end prochain, j'ai trouvé un 3carnet de lecture" réalisé par une relieuse avec papier à la cuve et peau de saumon tannée. Le papier à la cuve est original car le motif est composé de lignes verticales alors que l'on a l'habitude d'ocelles et de plumes obtenues à l'aide de peignes. Il semble que cette fois ce soit la manière de poser en surface et de reposer successivement le papier qui ne fasse prendre la couleur que sur la partie cintrée du papier que l'on ne plie pas franchement (au risque de le marquer définitivement) mais que l'on replie avec un pli rond. Le saumon tanné ne manque ni d'intérêt ni de douceur !

2016-03-27

 

Original, non ? Et pour une lectrice acharnée qui fait partie d'un club de lecture, plutôt bien adapté....

Et puis, pour me faire plaisir, j'ai trouvé un bracelet dont le motif décoratif perlé peut être changé à l'envi. J'ai déjà vu ce principe du décor clipsé par pression et, cette fois, j'ai cédé à l'envie....

DSCN8843

DSCN8844

Posté par mimiweb à 15:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « août 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
       1 2 34
    5 6 7 8 9 10 11
    1213 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31