lundi 18 août 2014

Saint-Thelo - Les Détissages 2014 -

J'y étais Samedi. Et j'ai eu une bien belle surprise : voir arriver mon amie MLaure que je n'avais pas vue depuis une année. Double plaisir ! Nous avons passé un super moment sur les différents sites d'expositions....

A peine la voiture garée le long d'une haie d'hortensias plats, nous avons opté pour aller voir l'exposition de l'invité d'honneur, l'artiste David Balade.

Basé à Pléven (22130), David Balade -Atelier Ker Is- "Art et Illustration", a depuis très longtemps étudié le motif celtique. Pour coller au thème des Détissages 2014, il a exposé dans l'espace Kawamata, tout une série de motifs celtiques colorés d'encres aux teintes douces et aquatiques.

DSCN2579 (Copier)

DSCN2580 (Copier)

DSCN2581 (Copier)

Nous avons échangé pendant un bon moment ; David Balade peut être intarissable sur le sujet qu'il maîtrise parfaitement. Sa connaissance de l'Histoire de cet art celte est insondable, celle du Japon impressionnante et son étude sur la méduse passionnante. Nous n'avons pas pu rester pour la conférence qu'il donnait plus tard en soirée et l'avons bien regretté.

DSCN2582 (Copier)

DSCN2583 (Copier)

Ce motif quelque peu hypnotique et troublant se joue d'effets optiques et vient tromper notre esprit en l'entraînant dans des circuits dessinés d'ombres et de tubes absorbants, dans des labyrinthes irréels.

Dans la salle des artistes en résidence, juste à côté,

DSCN2584 (Copier)

La première artiste plasticienne, tisserande de haute lisse qui travaille le tissage végétal, manquait à son poste. Nous l'avons retrouvée à l'extérieur en train de préparer une composition tissée de cordelettes, fils et végétaux. En effet, Catherine Libmann disséminait ses oeuvres sur un parcours autour de la Maison du Lin. Son travail était représenté par des posters réalisés à partir de ses papiers artisanaux dans lesquels les fibres végétales prennent des allures d'idéogrammes Japonais. Travail en résonnance avec celui de David Balade.

DSCN2597 (Copier)

DSCN2598 (Copier)

DSCN2599 (Copier)

DSCN2600 (Copier)

Parmi ses oeuvres à découvrir en extérieur, celle installée sous le porche de l'église :

DSCN2644 (Copier)

DSCN2645 (Copier)

DSCN2646 (Copier)

La seconde artiste, Marie Mativet, travaille le tissu et le pli. Des évènements familiaux dramatiques l'avaient empêchée de travailler en amont et elle commençait tout juste une oeuvre qui devait être achevée le lendemain, dimanche. Son but : sur un dessin représentant une pierre des murs de Saint-Thélo et les différentes matières qui le composent, elle devait poser des zones de tissus pliés serrés en respectant les zones sombres ou claires, les ombres, les parties éclairées et représenter le granit, le feldspath, le quartz et le mica.

Je l'ai regardée un moment alors qu'elle pliait à force une première bande de tissu bleu marine et qu'elle plantait profondément les épingles fixant ce mouvement. Un travail plus douloureux à voir qu'à faire selon l'artiste elle-même.

DSCN2585 (Copier)

La troisième artiste plasticienne textile représentait, à mon sens, la pépite de la mine. Formée aux Arts Plastiques aux Beaux-Arts de Montpellier et  enseignante, Elodie Sabardeil a vécu plein de vies malgré son jeune âge. Sculpteur, elle a aussi voulu étudier, entre autres, le tissage au Mexique et a conservé, de ce contact textile, un goût pour le tissu et la couture à laquelle elle s'est formée toute seule. Un jour, reprenant ses dessins d'ateliers d'études, elle a alors tenté de les reproduire sur le tissu qu'elle manipulait et avec sa machine à coudre. Etonnamment, elle ne travaille pas en piqué libre mais avec pied presseur et griffes d'entraînement !

Elodie Sabardeil commence par faire un dessin de son sujet, ce qui lui permet de s'imprégner des traits, des formes, des angles forts, des ombres et des valeurs. Puis, à coups de marche avant et de marche arrière, elle brode son tissu de manière plus ou moins dense selon qu'elle veut créer une courbe, un volume, une zone ombrée. Sa signature consiste en ses fils qu'elle laisse volontiers en surface.

DSCN2586 (Copier)

DSCN2587 (Copier)

Son sujet du jour, un agriculteur du village qui, trop occupé par ses tâches professionnelles, ne pouvait venir la rencontrer que le dimanche matin. Elodie se promettait alors de l'interviewer et d'enregistrer cet entretien pour le confronter au portrait qu'elle brodait à partir de la photo de son correspondant encore mystérieux....

DSCN2588 (Copier)

Je crois qu'il faut retenir le nom de cette artiste car nous devrions la revoir lors des évènements artistiques à venir !

DSCN2593 (Copier)

Anne-Marie Lharidon, elle, proposait son Atelier du Menez Hom où Aquarelle, Calligraphie et Art-thérapie sont présentées en formations professionnelles susceptibles d'apporter une méthode et un savoir-faire pratique, utiles dans la vie personnelle et dans l'environnement professionnel. Cette formation à la Trace Originelle s'adresse plutôt aux thérapeutes et aux accompagnants. Bien sûr chaque discipline s'appuie sur le motif sans, pour autant, s'approcher du textile.

DSCN2589 (Copier)

Enfin, mutique et penché sur son carreau, Pierre Varenne travaillait à une nouvelle oeuvre contemporaine. Sans doute le travail nécessitait-il une concentration extrême qui empêchait l'artiste de communiquer avec son public. Ses oeuvres devaient suffire à notre approche....

DSCN2590 (Copier)

DSCN2591 (Copier)

DSCN2592 (Copier)

DSCN2594 (Copier)

DSCN2595 (Copier)

DSCN2596 (Copier)

Dans une aile de la Maison du Lin (musée et librairie), se cachaient les "cabanes à métamorphoses" avec, dès l'entrée, une illustration du "Mystère de la chambre jaune" (une enquête de Rouletabille sous la plume de Gaston Leroux) avec une cabane organisée par Anne Guibert-Lassalle, organisatrice des Détissages.

DSCN2601 (Copier)

Je n'ai pas pu faire autrement que photographier la maison avec ce visiteur devant. Installé, il photographiait l'intérieur de la cabane et je pense qu'il revivait quelque chose de son enfance.

DSCN2602 (Copier)

DSCN2603 (Copier)

DSCN2604 (Copier)

Venait ensuite la cabane extrême-orientale signée Arnould dont les parois, composées de pans de soie ancienne ayant servi de manteaux de moines, portaient des estampes brodées à la manière des idéogrammes Japonais. Pourtant l'oeil exercé saura déchiffrer....

DSCN2605 (Copier)

DSCN2606 (Copier)

DSCN2607 (Copier)

Sauras-tu traduire l'illustration suivante ? Les mots sont tracés de haut en bas, les lettres tirées comme élastiquées et la fin de la locution se lit sur la gauche, se délayant dans sa signification....

DSCN2608 (Copier)

DSCN2609 (Copier)

DSCN2610 (Copier)

Venait ensuite le "Petit chateau deviendra grand" construit par Rozenn Gléonec. Une bâtisse constituée de dizaines, de centaines de détails importants, pliés, plissés, cachés dans des tiroirs ou dans des boites. Une foule d'illustrations du château conjuguée en images, étiquettes, cartes, transferts, timbres même.... Inénarrable ! Je suis entrée dans la cabane et, comme une enfant, je m'y suis assise pour fouiller, ouvrir, lire, replier une partie des éléments offerts à ma curiosité. J'aurais pu rester là plus d'une heure encore que je n'aurais pas tout vu. Cette cabane ne se visite pas, c'est une aventure que l'on y vit !

DSCN2611 (Copier)

DSCN2612 (Copier)

DSCN2613 (Copier)

DSCN2614 (Copier)

DSCN2615 (Copier)

DSCN2616 (Copier)

DSCN2617 (Copier)

DSCN2619 (Copier)

Quel souci du détail ! Quel travail aussi !!! Des heures de préparation, de conception, de mise en scène....

Pour finir en ce lieu, Guillaume Bur faisait un voyage dans le temps depuis son lit d'enfant jusqu'aux jupons de sa mère ; un chemin à parcourir dans un sens comme dans l'autre en suivant, tel un téléphérique, des cordons que l'artiste a voulu ombilicaux.

DSCN2621 (Copier)

DSCN2622 (Copier)

DSCN2624 (Copier)

J'ai raté, dans les extérieurs et dans le village, les aquarellistes qui se sont installés tantôt dans l'herbe, tantôt sur un trottoir et qui, en fin de journée, devaient se rassembler derrière l'église. Cette église que je suis allée visiter parce qu'il s'y tenait également une exposition de mouchoirs de mariée : de jolis mouchoirs fragiles et délicats, parfois brodés des initiales de la jeune fille, toujours brodés de motifs complexes et minutieux. Des heures de travail, là encore, avec une aiguille bien plus fine que les fines aiguilles que nous pouvons acheter aujourd'hui, si j'en crois les rares trous laissés dans la toile lors du travail décoratif.

DSCN2647 (Copier)

DSCN2638 (Copier)

DSCN2639 (Copier)

DSCN2640 (Copier)

DSCN2641 (Copier)

DSCN2634 (Copier)

DSCN2635 (Copier)

DSCN2636 (Copier)

DSCN2637 (Copier)

Je regrette juste que cette exposition, ouverte de 14 à 17 heures sur le programme et de 14 à 18 heures sur l'affiche appliquée à l'entrée de l'église, ait été fermée dès mon arrivée. A 17 h 15 à peine, la dentellière Françoise Varenne, épouse du dentellier aperçu dans l'espace textile du site Kawamata, rangeait ses plaques aux mouchoirs tendus.

Nous restait alors l'artiste topiaire, Jacques Aubert, sculpteur végétal :

DSCN2629 (Copier)

DSCN2630 (Copier)

DSCN2631 (Copier)

D'autres structures de grillage à poule avaient été mises en formes animales et, dans la mousse tassée placée dedans, des plantes grasses avaient été piquées. Ne reste plus qu'à attendre quelques semaines pour que le grillage disparaisse sous la pousse des végétaux.

A propos de végétaux, Saint-Thélo est un charmant village fait de maisons en pierres et de fleurs plantées partout, des hortensias essentiellement.....

DSCN2652 (Copier)

DSCN2648 (Copier)

Le climat de centre Bretagne, probablement plus humide que celui que nous avons sur la côte, a pour avantage de plaire aux hydrangeas. Pour preuve, la taille impressionnante que sont capables d'atteindre certaines fleurs....

DSCN2649 (Copier)

DSCN2650 (Copier)

DSCN2651 (Copier)

DSCN2653 (Copier)

DSCN2654 (Copier)

DSCN2655 (Copier)

Qui étonnerai-je quand j'avouerai avoir fait deux prélèvements en vue de bouturages ? 

Voilà. Les Détissages 2014 sont terminés. Hier dimanche, il y avait à ajouter l'exposition du travail fait par les stagiaires installés dans la Maison des Toiles et le concert d'Anne Auffret, harpiste celtique.

2015 a pour thème "Les Durées"..... Il me serait évidemment possible de développer l'histoire de Pénélope mais ce serait me servir d'un véritable marronnier. Je préfère prélever une partie textuelle de  " Saint_Th_lo_Appel___candidature_2 "  l'appel à candidature.

"   Les artistes intéressés par Détissages-les durées réfléchiront à l’effet du temps sur leur créativité. Ils se demanderont, par exemple, si la matière textile se prête davantage à l’installation qu’à la performance, si la fibre textile fait obstacle à l’expression de la spontanéité ou au contraire la favorise.
La durée de la réalisation artistique est un paramètre important, sinon crucial, du processus de création, mais elle affecte aussi l’autonomie des oeuvres. La manipulation des textiles dans les oeuvres altère leur aspect, parfois leur nature. Quels sont les rapports entre oeuvres textiles et conservation ?   "

 

Pardon pour l'importance de cet article mais j'avais promis un long reportage bien illustré. Je n'aurais pas voulu avoir menti !!


dimanche 17 août 2014

Des roses encore....

C'est forcément la fête de quelqu'un, aujourd'hui.... Alors voici, rien que pour le plaisir : des roses. Des roses encore ....

DSCN2574 (Copier)

Roses (Copier)

Cela me permettra peut-être de me faire pardonner pour avoir fêté un anniversaire avec tant de retard. N'est-ce pas ? En tout cas, s'il n'est pas encore arrivé, mon courrier est en route....

DSCN2564 (Copier) (Copier)

Mon petit présent, fait de mes petites mains, avec toutes les maladresses d'une parfaite débutante...

Posté par mimiweb à 00:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 14 août 2014

Détissages 2014

Juste pour te rappeler ce rendez-vous :

aff_motif_mini

Posté par mimiweb à 00:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 13 août 2014

Sautes d'humeur....

Je parle des sautes d'humeur du ciel, bien sûr. Fort heureusement, nous sommes loin d'avoir toute la pluie que la météo nous promet. Néanmoins, il n'est pas contestable que le temps fait le yoyo et alterne entre superbes éclaircies et passages nuageux, voire averses...

Pour preuve, le temps que nous avions hier mardi. Pluie le matin, petite "pissée" de rien l'après-midi et belles éclaircies qui ont mis une foule sur les plages et le "Saint-Quay" au large avec passagers inscrits à la promenade.

DSCN2559 (Copier) (Copier)

A voir le calme de la mer et le bleu de l'eau comme du ciel, comment croire qu'une heure plus tard il pourrait faire aussi sombre à cause de nuages amoncellés au-dessus de nos têtes, apportés par un vent levé au fur et à mesure que la marée évolue.... ?

Saint-Quay (Copier)

Posté par mimiweb à 23:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

C'est un fameux trois mâts, hissez haut !

C'était samedi dernier. Le temps se maintenait malgré de gros nuages noirs menaçants. Il fallait en profiter pour sortir et l'idée d'aller voir la "Fête des Vieux Gréements" à Paimpol m'a plu. C'était, pour les groupes de chants de marins, une bonne occasion de répéter avant l'heure du Festival de Chants de Marins où la ville, cette fois, sera cadenassée et uniquement accessible à qui aura acheté son billet ou son passe trois jours.

Il y avait pas mal de petits bateaux de bois (dont un pointu Méditerranéen joliment restauré) et la plupart avaient sorti leurs voiles teintes, ce qui rendait au port les traits qu'il devait avoir au temps des Islandais, les jours de retour de pêche.

Embarcations (Copier) (Copier)

La marine ancienne était à l'honneur et circuler au ras des embarcations avec les chants de marins en fond sonore prenait une coloration très particulière. J'ai eu des envies de coiffes, de Toukenn, de Catioles, de châles et de sabots mais le folklore s'arrêtait aux chansons. Pour le reste, il s'agissait d'un marché d'artisanat d'art avec quelques stands très attractifs dont celui d'une potière de talent où j'ai craqué. J'ai craqué pour un petit pot en Raku. J'en rêvais depuis si longtemps. Cette potière est basée à Kerity, juste à l'entrée de Paimpol et je devrais la revoir en décembre, au marché de Noël.

Gréements (Copier) (Copier)

Groupe chants de marins (Copier) (Copier)

Surprise, parce que pas inscrit au nombre des bateaux devant être présents, le trois-mâts "Bel Espoir" faisait halte avant de reprendre sa route vers Brest. Un grand et beau bateau élégant. L'équipage était constitué pour partie par des jeunes gens "différents" mais l'on sait que le Bel Espoir avait pour mission initiale d'emmener, loin des mauvaises tentations de la ville, des jeunes engagés dans une dérive délinquante. J'imagine que sa mission d'aide s'est élargie à d'autres publics en besoin de distraction, de voyage, d'évasion...

DSCN2521 (Copier) (Copier)

DSCN2522 (Copier) (Copier)

DSCN2523 (Copier) (Copier)

DSCN2525 (Copier)

DSCN2526 (Copier) (Copier)

C'est peut-être le mauvais temps de la veille qui a poussé ce bateau à chercher abri au port de Paimpol. Il faut dire que l'horizon était bouché et la vue limitée à 500 m tout au plus. Un temps à ne pas mettre un trois-mâts dehors !

DSCN2527 (Copier) (Copier)

DSCN2528 (Copier) (Copier)

DSCN2529 (Copier) (Copier)

DSCN2530 (Copier) (Copier)

DSCN2532 (Copier) (Copier)

DSCN2533 (Copier) (Copier)

Malgré les bruits de la fête, les chants de marins qui se superposaient, le clapot, un plaisancier avait trouvé le moyen de s'endormir.

DSCN2534 (Copier) (Copier)

DSCN2535 (Copier) (Copier)

A l'heure de la marée haute, les bateaux s'entassaient dans l'écluse pour entrer dans le bassin. C'était aussi l'heure, pour le "Bel Espoir", de reprendre la mer et de quitter Paimpol. Le gonflable l'a écarté du quai puis lui a fait faire un demi-tour en le poussant moteur à fond. C'est à ce moment-là que le "Saint-Quay" est arrivé pour se joindre aux autres vieux gréements.

DSCN2551 (Copier) (Copier)

DSCN2552 (Copier) (Copier)

Pour moi aussi il était l'heure de repartir mais, surtout, j'avais envie de rejoindre un lieu d'où je savais voir la passe parfaitement. Je voulais voir le "Bel Espoir" toutes voiles dehors....

Les autres bateaux permettent de faire des comparaisons de taille et de prendre conscience de la grandeur du trois-mâts.

DSCN2555 (Copier) (Copier)

DSCN2556 (Copier) (Copier)

Mais très vite, le beau voilier a mis cap à l'ouest et nous a tourné le dos. Nous n'allions pas dans la même direction....

DSCN2558 (Copier) (Copier)

Posté par mimiweb à 23:41 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


dimanche 10 août 2014

La Vallée des Saints

En fait de vallée, c'est sur une colline que sont posées les statues monumentales du site de Carnoët, non loin de Callac -22-. Les Saints fondateurs de la Bretagne, tous plus ou moins évadés de l'actuel Pays de Galles, sont représentés par des sculpteurs qui viennent, plusieurs fois par an pour certains, tailler dans le granit (plusieurs sortes de granits sont employés) les figures de ces saints dont certains, au nombre de sept, sont le prétexte du Tro-Breizh (tour de Bretagne). Les croyances sont fortes, en Bretagne, pour ces saints auxquels on attribue souvent (à tort ou pas) des vertus guérisseuses. Parfois, c'est une erreur de traduction qui fait le caractère spécial de la figure sculptée, parfois ce sont des miracles relatés qui obligent à faire paraître tel ou tel élément auxiliaire qui fait reconnaître le saint.

DSCN2496 (Copier)

DSCN2497 (Copier)

DSCN2498 (Copier)

DSCN2499 (Copier)

La vue lointaine sur le paysage du centre Bretagne donne une idée de la hauteur de ce site dit "valée"...

DSCN2500 (Copier)

DSCN2501 (Copier)

DSCN2502 (Copier)

DSCN2503 (Copier)

DSCN2504 (Copier)

DSCN2505 (Copier)

C'est pour le papillon que j'ai pris cette photo....

DSCN2509

DSCN2510 (Copier)

Je n'ai pas eu le temps de visiter cette chapelle, non loin de la colline aux Saints mais, une autre fois, je tâcherai de prévoir du temps pour m'y rendre. La chapelle est indiquée juste après que l'on a quitté l'endroit, sur la droite, et vaut certainement que l'on s'y intéresse aussi.

DSCN2511 (Copier)

DSCN2512 (Copier)

DSCN2513 (Copier)

Ce week end doivent être inaugurées les statues qui ont été sculptées au titre du chantier 2014. Certaines sont déjà sur la colline, d'autres (annoncées dans le petit catalogue) devaient sans doute être encore à l'abri de quelque hangar bien caché.... Un site à noter dans tes tablettes si tu cherches un bel endroit à visiter quand il fait beau. Par temps de pluie, je pense que la colline doit être difficile d'accès car on marche dans la prairie, directement.

Posté par mimiweb à 20:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 9 août 2014

Papiers découpés, papiers pliés....

Il s'agit d'une exposition très intéressante que j'ai vue voilà deux jours. Elle se tient aux étages du Château de la Roche-Jagu et l'entrée m'a permis de faire d'une pierre (d'un billet) deux coups : visiter l'exposition autour du papier et visiter à nouveau le château que j'avais visité voilà longtemps déjà.

Plusieurs artistes se sont appliqués à traiter le papier de manières différentes. Le thème "fil rouge" est l'architecture, le principe est la découpe ou le pliage, l'objectif est la maquette d'un bâtiment connu ou pas et le matériel reste le papier, qu'il soit Arches ou autre....

DSCN2477 (Copier)

DSCN2472 (Copier)

DSCN2472 (Copier)

DSCN2473 (Copier)

Le principe est effectivement la découpe du papier, soit à la lame de rasoir (cutter), soit au laser. La feuille est d'abord placée à plat, le monument est reproduit en une seule dimension mais, une fois découpé, l'ensemble est tiré vers l'avant pour créer la 3 D. Impressionnant de précision et d'anticipation !

DSCN2476 (Copier)

DSCN2474 (Copier)

DSCN2475 (Copier)

Un univers fantastique qui donne de quoi lire pendant des heures et qui emporte totalement l'imagination...

DSCN2478 (Copier)

DSCN2479 (Copier)

Le relief est illustré par coupes de niveaux qui peuvent être faites de couches superposées comme ci-dessus ou juste par lamelles découpées (si on ne prend que la ligne turquoise de chaque couche) ou encore en négatif. Travail intéressant d'interprétation qui m'a moins enthousiasmée que les autres découpages....

DSCN2481 (Copier)

DSCN2480 (Copier)

D'autres artistes exposaient encore et, à l'étage supérieur, des installations, toujours sur le thème de l'architecture, permettaient qu'on les pénètre ou qu'on les contourne. Etonnant, une pièce du château, transformée en coin-lecture, avait été habillée de rideaux et de tapis, meublée de canapés et de fauteuils, nantie de tables couvertes de livres manifestement prêtés par une bibliothèque. On pouvait donc s'installer là pour lire et prendre le temps d'une pause, assis dans un fauteuil ou posé sur l'un des coussins garnissant les rebords de fenêtres où la lumière, filtrée par des verres travaillés, était un peu plus forte qu'au coeur de la pièce. Une impression curieuse car on n'a pas l'habitude de visiter ce château autrement que totalement vide.

DSCN2482 (Copier)

Dans la cour, près de l'entrée du château, une montgolfière de bois était exposée, toujours dans le cadre de la manifestation autour de l'architecture. Il s'agit de l'oeuvre d'une artiste, sollicitée par une école à trois classes seulement pour éduquer les enfants depuis la petite section jusqu'au CM2. Cette pièce est en réalité un jeu d'extérieur qui sera bientôt installé dans la cour de l'école pour accueillir les enfants en récréation dès la rentrée.

DSCN2483 (Copier)

La salle de billetterie du château où l'on vend aussi beaucoup de livres notamment de jardinage est agrémentée de rosiers grimpants. Il faut préciser que le domaine de la Roche-Jagu est un parc, pour partie regagnée sur la forêt descendant jusqu'au niveau du Trieux qui passe sous le château et pour partie consacrée au jardinage écologique. Des démonstrations sont faites de tissages de saule pour créer des bordures de plate-bandes, de créations d'hôtels à insectes, de fauchage de lin ou de blé cultivés selon des méthodes sans produits phyto-sanitaires. Le jardin est plutôt à voir au printemps pour les fleurs qu'on n'y trouve plus en août...

DSCN2484 (Copier)

DSCN2485 (Copier)

De partout l'on peut avoir un regard pour les boucles du Trieux que l'on remonte à bord d'un ancien chalutier dans une visite guidée qui mène de Lézardrieux à Pontrieux sachant qu'il existe aussi toujours un petit train qui fait le trajet et permet de contempler des paysages absolument invisibles depuis la route. Il y a quelques années, ce petit train était un ancien collier de wagons de bois tractés par une admirable locomotive à vapeur mais la pauvre est devenue un peu trop vieille pour faire ce travail et elle a regagné son musée Parisien.

DSCN2486 (Copier)

DSCN2487

DSCN2490

Papillon "colibri". Celui-ci est particulièrement énorme, je ne pouvais pas le manquer ; mais ses battements d'ailes extrêmement rapides floutent un peu l'image.

DSCN2493 (Copier)

Fenêtre de saule et châtaignier pour une vue verte cadrée selon son choix.

DSCN2494 (Copier)

Cardon bleu

DSCN2495 (Copier)

Vue sur le jardin potager.

Il existe aussi le jardin des Simples où chacun peut froisser, frictionner, concasser tiges et feuilles pour humer les bonnes odeurs des plantes médicinales ou herbes culinaires.

Le parc ne manque pas d'intérêt. Les essences d'arbres sont tellement variées (chambre tropicale avec palmiers et bananiers) qu'à chaque période elles offrent des couleurs, des fleurs ou des feuillages remarquables. Tout un cheminement te fait descendre jusqu'à la rivière où un quai d'embarquement subsiste et t'accompagne de jeux d'eaux : des visages crachent l'eau durant 20 minutes toutes les vingt minutes et participent à l'arrosage des plantes, d'étages en étages.

Si tu recherches un peu sur mon blog, tu peux retrouver les images d'une de ces promenades faites du côté parc....

jeudi 7 août 2014

Saint-Thélo -22- La Maison des Toiles fêtes ses 10 ans

La Maison des Toiles, à Saint-Thélo près de Quintin, est une suite logique à la Fête des Tisserands que je t'ai présentée. Il s'agit d'un musée qui propose, pour thème permanent, la transformation du lin de bout en bout jusqu'à toutes ses applications en tissage, commerce, alimentation, cosmétologie, revêtement de sol (linoleum), isolation thermique etc... etc... car les applications sont vraiment très nombreuses et, parfois même, tout à fait inattendues. Cette exposition didactique s'intitule "de la graine à la toile".

Chaque année, dans ce même lieu, vient s'ajouter une exposition plasticienne. Cette fois, ce sont 4 artistes plasticiens qui sont venus décliner "les cabanes à métamorphoses" dont voici l'affiche.

Et, en plus, l'espace Kamatawa  - EUH "Kawamata".... heureusement que MLaure a souligné l'erreur...- (du nom de l'artiste Japonais qui a créé le lieu et dont on  peut voir le travail à la Villa Rohannec'h à Saint-Brieuc) abritera plusieurs artistes textiles :

 

 A noter que si le centre bourg est interdit à la circulation, le stationnement tout proche et les accès seront facilités.

Toutefois ces manifestations que nous devons aux efforts bienveillants et efficaces d' Anne Guibert-Lassalle ne peuvent se concrétiser qu'avec la collaboration active des artistes. Détissages 2015 proposera de travailler autour des "Durées" : temps qui file, temps qui s'effiloche, temps qui s'égrène maille après maille, temps qui se détricote......  Les artistes intéressés peuvent d'ores et déjà s'inscrire pour participer à la prochaine sélection. detissages_durees_appelProgramme et formulaire d'inscription (le formulaire vierge avait été élaboré pour Détissages "Antiquaires" 2013 mais reste valable pour 2015)

 

 

Nombreuses étaient ceux et celles qui attendaient des précisions à propos de cette manifestation artistique. Les voilà clarifiées et j'espère que tu pourras organiser ton planning pour venir sur place car cela vaut le déplacement !

 

Posté par mimiweb à 10:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 6 août 2014

La Fête des Tisserands

Je n'ai pas pu te raconter ma sortie de dimanche parce que ma connexion internet était minable. Impossible de faire admettre mes images dans mon article. J'ai préféré attendre d'autant que la Fête des Tisserands de Quintin (22) que je t'avais indiquée était surtout une fête folklorique bon enfant. Bien sûr, le public côtoyait le lin et quelques stands démontraient le traitement de la fibre tout au long de sa transformation.

Quintin est une ville ancienne, faite de pierres et de granit gris. C'était une ville fortifiée, ceinte de douves, qui possède encore un château actuellement en travaux de restauration.

DSCN2407 (Copier)

Quelques magasins ont conservé l'allure d'échoppes comme cette mercerie aux étagères largement remplies de laines. Il me semble même avoir lu un panneau "Bergère de France" à la porte...

DSCN2408 (Copier)

Mais si les bâtiments sont rudes et un peu austères, cela n'empêche en rien l'humour ! Voici une Joconde "bigoudènée" qui ne manque pas de ....sel ! A noter tout de même que la "Bigoudénie" se trouve de l'autre côté, en Finistère Sud ; si tu recherches bien en avril ou mai de l'an passé, tu trouveras un voyage que j'ai fait en Cornouaille et pas mal de photos de la région.

DSCN2409 (Copier)

DSCN2410 (Copier)

DSCN2411 (Copier)

Pas mal de personnes avaient, elles aussi, bloqué la date du 3 août sur le calendrier. Petite fête locale qui plait toujours à ceux qui ont envie d'un but pour sortir prendre l'air et marcher un peu.... Aux accents de la musique celtique, certains sont entrés dans la danse...

DSCN2412 (Copier)

Le lin était présent en filigrane : un bouquet ici, une gerbe là et d'autres qui nouaient des mèches entre leurs doigts.

DSCN2413 (Copier)

DSCN2415 (Copier)

Une petite gavotte au son d'une bombarde, d'un violon, d'un accordéon et, bien sûr, d'un biniou.

DSCN2416 (Copier)

DSCN2417 (Copier)

La Fête des Tisserands se donne une mission pédagogique visant à faire connaître et à revaloriser le lin, patrimoine local jadis très important. En effet, la région cultivait abondamment le lin et fournissait jusqu'aux Amériques en tissus fins et appréciés. Les "toiles de Bretagne" étaient très réputées et faisaient la richesse de gros propriétaires liniculteurs.

DSCN2418 (Copier)

Une fois tissé, le lin était comprimé en balles serrées prête à être embarquées.

DSCN2419 (Copier)

Ici, les personnes qui tenaient ce stand expliquaient le "blanchissement" du lin. Je n'ai pas entendu l'explication et le stand a été fermé pour que les deux responsables puissent rejoindre les autres participants au défilé. En revanche, j'ai vu un gros maillet de bois sur la table et j'imagine qu'il devait y avoir un traitement un peu brutal sur le linge mouillé et peut-être saupoudré de cendres de bois. C'est la méthode employée pour détacher le linge au lavoir alors il n'est pas impossible que la recette ait aussi été utilisée pour le blanchiement. Enfin, j'imagine....

DSCN2420 (Copier)

Evidemment, en montrant les stands suivants, je suis en plein anachronologisme. Brayage, teillage et peignage sont des étapes qui interviennent avant le tissage et, bien entendu, avant que la pièce de lin soit mise en balle.

DSCN2421 (Copier)

Ci-après, la dame faisait une démonstration de filage et obtenait un fil assez fin bien que peu régulier. Elle avait un petit coup de main amusant pour démarrer la danse de son fuseau : elle le "lançait" en utilisant son tablier. Elle posait son fuseau contre sa cuisse et imprimait le mouvement de rotation comme on lance une toupie puis elle utilisait le mouvement de rotation pour filer son lin encore filasse.

DSCN2423 (Copier)

Ces femmes, qui se mettaient à la disposition du public pour démontrer les gestes d'autrefois, ont très certainement travaillé en tant que tisserandes, il n'y a pas si longtemps. La fileuse était taquinée par une amie en visite qui lui disait que son fil n'était pas bon et ne passerait pas le contrôle. Des réflexions qui sentaient le vécu et la complicité entre employées collègues d'un même atelier.

La démonstration du tissage était un peu scolaire mais efficace. La dame expliquait comment sa navette devait prendre les fils en quinconce d'un rang à l'autre et comment il fallait faire passer les fils de chaines d'avant en arrière avant que, la navette passée, il s'agisse de tasser les rangs tissés à l'aide d'un peigne.

DSCN2424 (Copier)

Comme souvent, dans les villages, l'église s'offre portes ouvertes. Une petite visite s'imposait donc...

DSCN2425 (Copier)

DSCN2426 (Copier)

J'ai aussi poussé vers la Maison du Tisserand qui est un musée. Le prix d'entrée étant un peu élevé à mon goût pour un contenu déjà vu ailleurs, j'avoue ne pas avoir fait l'effort.

DSCN2427 (Copier)

J'ai juste pris une photo du rouet placé dans le hall et de sa quenouille de filasse maintenue par un ruban. L'objet est toujours très beau.

DSCN2428 (Copier)

Le défilé était plein de fraîcheur et de gaieté. Les participants, costumés, prenaient un vrai plaisir à défiler au milieu du public amassé sur les trottoirs.

DSCN2430 (Copier)

DSCN2431 (Copier)

J'ai été étonnée de voir quelques participantes coiffées de la Toukenn qui est la petite coiffe de la région de Paimpol, un peu éloignée. On m'a confirmé que la région de Quintin pouvait avoir "emprunté" cette coiffe ce qui explique que d'autres femmes portaient des bonnets de travail, certainement pllus proches de la réalité. C'est un peu le problème avec les fêtes de village : le jeu l'emporte souvent sur l'Histoire....

DSCN2434 (Copier)

DSCN2435 (Copier)

Qu'à cela ne tienne, le défilé rendait hommage à toutes les couches de la société Quintinaise, depuis l'ouvrier liniculteur jusqu'aux bourgeois propriétaires.

DSCN2436 (Copier)

DSCN2437 (Copier)

DSCN2438 (Copier)

L'occasion t'est ainsi donnée de voir le dos des châles du Tregor : ils sont brodés ton sur ton dans la pointe et sont frangés de soie. Enfin étaient car ceux qui sont maintenant refaits sont frangés de ruban synthétique étroit. Néanmoins, le ruban se prête bien aux noeuds qui doivent créer un réseau tout autour du tissu.

DSCN2440 (Copier)

Dans ce défilé, les bourgeois étaient représentés notamment avec ces femmes vêtues de jupes à tournure sous une veste à petite basque. Une tenue réalisée en satin dans une couleur marron particulièrement seyante.

DSCN2441 (Copier)

Les seuls qui ne s'amusaient pas vraiment étaient les chevaux : les pauvres patinaient sur le sol trop lisse et ils avaient parfois du mal à tirer le plateau ou la calèche de bois. Etonnamment, le grand plateau réservé à la reine du lin semblait facile à faire bouger....

DSCN2442 (Copier)

DSCN2443 (Copier)

DSCN2444 (Copier)

DSCN2445 (Copier)

DSCN2446 (Copier)

DSCN2447 (Copier)

DSCN2449 (Copier)

DSCN2450 (Copier)

DSCN2452 (Copier)

DSCN2453 (Copier)

DSCN2454 (Copier)

DSCN2455 (Copier)

DSCN2456 (Copier)

DSCN2457 (Copier)

Une tente avait été réservée aux artisans d'art. Bien sûr, c'est la partie textile qui m'a arrêtée....

DSCN2458 (Copier)

Je me suis intéressée au travail proposé par trois brodeuses en démonstration. D'abord, bien entendu, la réalisation du filet de coton à l'aide d'une petite navette puis la broderie sur grille.

DSCN2460 (Copier)

Cette broderie est celle utilisée sur le fond de coiffe traditionnelle.

DSCN2461 (Copier)

La Toukenn est une reconstitution, de même que le châle qui, lui aussi, m'a intéressée. Regarde bien la partie qui précède les franges. C'est de ces noeuds dont je parlais plus haut....

DSCN2462 (Copier)

La brodeuse-enseignante a été formée par Pascal Jaouen à la broderie Glazig (Bretagne sud - Finistère) mais aussi par Paul Balbous qui est davantage attaché à la broderie traditionnelle quand Pascal Jaouen, lui, est davantage orienté vers une broderie contemporaine, plus créative...

DSCN2463 (Copier)

Pour pouvoir restaurer des coiffes anciennes, la brodeuse nous a expliqué qu'elle faisait réaliser des longueurs de broderie en Angleterre faute de pouvoir les réaliser elle-même. Mais la commande doit impérativement consister en une bonne longueur, ce qui implique un investissement certain. Elle nous dit en avoir fait réaliser pour 800 euros ! J'espère pour elle qu'elle peut revendre des coiffes à bon prix pour rétablir sa trésorerie...

DSCN2464 (Copier)

Voici la fin de mon long, très long article. Je termine donc avec la broderie sur papier qui utilise la bande cartonnée comme patron, par transparence, pour broder la bande de tulle fin.

DSCN2465 (Copier)

Et je ne quitterai pas Quintin sans avoir tapé un peu du pied sur le podium, dans une danse "bien de chez nous" !!!

DSCN2467 (Copier)

Posté par mimiweb à 00:59 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 5 août 2014

Maman, les p'tits bateaux....

du port de Paimpol....

Oui, juste une petite balade pour celles et ceux qui sont coincés en ville et ne peuvent pas s'échapper en bord de mer.

DSCN2397 (Copier)

DSCN2398 (Copier)

DSCN2399 (Copier)

DSCN2400 (Copier)

DSCN2401 (Copier)

DSCN2402 (Copier)

DSCN2403 (Copier)

DSCN2406 (Copier)

Voilà, ici prend fin cette petite balade que je t'ai proposée. Moi je l'ai faite samedi......

Posté par mimiweb à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « avril 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
          1
    23 4 5 6 7 8
    910 11 12 131415
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30