samedi 15 août 2015

Ouistreham ....

Arrivée mercredi midi à Ouistreham, j'ai cru avoir apporté un orage dans ma valise car le temps a chaviré aussitôt que je suis descendue de voiture, ou presque... En fait, l'après-midi, je suis allée marcher en front de mer et j'ai longé la plage immense jusqu'à Lion-sur-Mer. Une vaste plage de sable blond où semblent réuni tout ce qui se fait en matière de divertissements et de loisirs : char à voile, vélo, karting, location de chiliennes, prêt de livres, soins corporels et massages, promenades à poney ou à cheval, .... bref, tout se loue, tout se pratique et quiconque dit s'ennuyer à Ouistreham le fait franchement exprès !

La mer s'était retirée pour la marée basse sans, toutefois, partir trop loin. Ainsi, quelle que soit la marée, les baigneurs n'ont pas loin à courir.

DSCN6423

 

Un vent vif, venu du Nord, soufflait fort soulevant le sable pour nous cingler au passage. Mais il donnait l'occasion aux sportifs Kite-surfers de faire quelques démonstrations spectaculaires et aux amateurs de cerfs-volants de s'en donner à coeur joie.

DSCN6425

DSCN6427

 

Le lendemain, après un orage tonitruant, le vent avait laissé place à une moiteur toute aoûtienne mais l'horizon se cachait derrière une brume légère. 

DSCN6472

DSCN6475

 

Entre deux gouttes de pluie, nous avons refait une longueur de plage avant de rentrer par la rue, histoire d'apercevoir l'arrière des villas magnifiques qui bordent la côte. Les maisons perdent un peu de leur lustre au fil du temps car les entretenir coûte un bras. Néanmoins prions pour que les promoteurs immobiliers ne puissent pas mettre la main sur ces pépites remplies d'histoire, ils seraient capables de les faire raser pour monter des tours d'appartement à leur place.

DSCN6478

DSCN6485

 

Une bien belle promenade malgré le temps qui m'a permis de rêver devant les magnifiques villas datant du siècle dernier ou de la fin du précédent. Des propriétés familiales désormais divisées en plusieurs appartements ; certains sont loués par les vacanciers qui s'offrent ainsi un luxe devenu rare et précieux : habiter une maison extraordinaire jadis occupées par tout une famille...

DSCN6480

DSCN6481

DSCN6482

DSCN6483

 

Côté mer, les villas présentaient la face la plus avantageuse, doublant les fenêtres pour pouvoir admirer la mer tout au long de l'hiver malgré les tempêtes. Mais vues depuis l'autre côté, c'est le parc qui ouvre sur la rue. La villa n'en reste pas moins belle, ajoutant à son architecture, arbes et fleurs du jardin.

DSCN6490

 

Cette verdure, ajoutée aux parfums d'iode et d'algues, offre un terrain idéal aux divers insectes.....

DSCN6489

Mais au large de la station balnéaire, le long de la route, une autre maison force à s'arrêter. Elle offre un vrai spectacle que personne ne peut ignorer...

DSCN6428

DSCN6429

DSCN6430

DSCN6431

DSCN6432

DSCN6433

DSCN6434

DSCN6435

DSCN6436

 

Une maison un peu folle dont on dit qu'elle appartient au propriétaire de la poterie (et jardinerie désormais) de Bavent. Un endroit où l'on cuisait de magnifiques épis de faîtage et des tuiles vernissées, hautes en couleurs, pour les maisons Normandes à colombages. De là à parler d'une maison de fou....

DSCN6438

Posté par mimiweb à 23:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Collier avec portrait

Je ne t'avais pas montré le collier qui m'a été offert et qui vient compléter ma bijouterie textile déjà composée d'un collier de roses et du collier bleu marine que je t'ai présenté voici quelques jours. Cette fois, il s'agit d'un collier avec portrait. Je l'appelle Phèdre. Ne trouves-tu pas qu'elle porte bien son prénom ?

collier Annie Tannous

 

Le visage est peint sur ivoire. Il s'agit d'une touche ancienne de piano. Un recyclage inattendu mais qui va aussi dans le sens de la défense des animaux chassés, tués, braconnés pour leurs défenses ou leurs dents. Recycler ces éléments est un acte d'opposition qui va dans le sens de l'interdiction de la vente de l'ivoire car c'est une manière de prouver qu'il est possible d'employer la matière sans alimenter la demande asiatique toujours aussi importante, hélas. Ne détruisons plus les claviers des pianos anciens mais réutilisons la matière !

Cette fois l'artiste est Annie Tannous. Chaque pièce est unique mais si sur le site que je t'ai mis en lien tu vois quelque chose qui te plait et qui ne serait plus disponible, Annie Tannous mettrait tout en oeuvre pour créer quelque chose de personnel approchant le modèle repéré. 

Annie Tannous travaille toutes les matières. Elle crée des objets très originaux qu'elle vend au profit de la scolarisation des enfants de Syrie. Alors en achetant une de ses créations, non seulement tu te fais plaisir avec quelque chose de très particulier et d'esthétique mais, en plus, tu fais plaisir à un enfant ....

Parure textile

Je t'ai montré mon joli collier bleu sur un article précédent.... Voici ce qu'il donne dans quelques autres couleurs :

unnamed (1)

unnamed (2)

unnamed (3)

unnamed (4)

unnamed (6)

unnamed

unnamed2

 

Quand je t'aurai dit que l'artiste se nomme Anne Lamour, tu sauras presque tout. Elle n'a pas de site (ceci pour répondre à Emma qui me demandait) mais elle a un email (lamour.anne@numericable.fr) pour qui souhaiterait commander. Ses colliers sont faits à partir d'un ruban de coton teint par ses soins et plissés puis fixés. Tout un art, donc.... Le prix ? 40 euros.... Pas cher pour un tel boulot et un tel effet décoratif.

Posté par mimiweb à 22:14 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 11 août 2015

URGENCE !!!!

Elle n'a pas plus de huit mois. Elle est superbe, toute petite et toute fine, avec un poil très doux et brillant et de jolies couleurs réparties harmonieusement. Elle a une bavette blanche et quatre petits gants tout blancs.... Hélas, elle n'a eu qu'un défaut : se trouver engrossée si jeune. Les propriétaires n'ont pas dû supporter.... A moins que l'heure des vacances sonnant.... Bref, elle a eu son chaton dans la haie !

Elle est vraiment très douce, se frottant aux jambes, se dressant sur ses pattes pour venir chercher la caresse et la main. Elle ronronne de bonheur sitôt qu'on la caresse. C'est une petite chatte si mignonne qu'elle ferait une compagne d'intérieur idéale....

2015-08-103

Le chaton doit avoir deux mois. Il est parfaitement sevré. Il mange avec grand appétit les sachets de nourriture pour chats et les croquettes que les riverains mettent dans les soucoupes. 

Il faut dire que la petite chatte n'a eu qu'une mauvaise idée : venir faire son chaton à côté de maisons occupées par des vacanciers. Personne pour les adopter elle ni son petit. Les personnes qui les ont trouvés sont généreuses et pleines d'attention mais ont déjà un ou deux chats à la maison. Difficile d'élargir l'adoption à deux chats supplémentaires !

2015-08-104

Pauvres petits mignons.... Bientôt viendra l'heure du départ pour les occupants des maisons et les chats n'auront alors plus aucune nourriture. Les riverains n'étaient pas là quand est apparue la petite chatte, d'autres maisons restent encore inoccupées. Il s'agit souvent de maisons de vacances et les occupants sont sur le point de repartir. Certains quittent les lieux ce week end. L'urgence est totale.

J'ai soumis la situation à un amoureux des chats mais s'il se décide favorablement,  ce sera sans doute pour l'un des chats mais pas pour les deux. 

La petite chatte s'accoutumera très certainement dans un appartement ou une maisonnette avec jardinet. Le chaton, lui, plus sauvageon, aura sans doute besoin de plus d'indépendance et d'espace. Mais à l'instant, je ne sais pas s'il est mâle ou femelle, ce qui peut tout à fait changer la face de .... son devenir ! 

Seule condition pour adopter l'un, l'autre ou ces deux jeunes chats : venir en Côtes d'Armor si on ne les habite pas !!! A votre bon coeur, M'sieurs Dames.... Viiiiiite...

 

Posté par mimiweb à 00:19 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

lundi 10 août 2015

Parure

J'ai fait comme mes copines : j'ai craqué pour un collier textile que j'admire. Je l'ai choisi bleu pour me distinguer de mes amies qui ont opté pour le turquoise, pour le jaune d'or, pour le bleu tendre etc.... 

Je le trouve absolument magnifique. A toi de juger !

2015-08-105

N'est-ce pas superbe ? Il s'agit du plissage artistique d'un ruban de coton qui a été teint dans divers tons de bleus,  histoire de créer un camaïeu doux et graduel qui donne beaucoup de relief à la sculpture textile.

Et si toi aussi tu en veux un, sache que je peux te communiquer les coordonnées de l'amie qui se charge d'en vendre quelques-uns pour l'artiste. 

Posté par mimiweb à 23:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :


Règne animal

Au mois de mai dernier, je l'avais sorti d'une cuve de récupération d'eau de pluie où il barbotait. J'aurais pu l'y laisser mais je me doutais que le temps pouvait devenir assez beau et chaud pour assécher la cuve. Un risque à ne pas laisser courir à un amphibien. 

Depuis je l'ai retrouvé, caché dans une mini caverne d'un mur. Une fente suffit à le laisser partir en chasse d'insectes dès le soir venu et le trou est suffisamment grand pour lui offrir un gîte sécurisé. J'aime les petits crapauds. Ils sont fort utiles au jardin et chaque jardin, semble-t-il, possède le sien. Je souhaite juste qu'il se plaise chez moi longtemps encore pour qu'il continue à protéger mon jardin des mangeurs de feuilles tendres...

DSCN6316

DSCN6317

DSCN6318

Mes photos sont un peu floues. Désolée ! Il faut dire que dès que je m'approche, Balthazar retourne vite fait dans son logis. Je tâcherai de reprendre un portrait de mon petit crapaud....

Pour changer des amphibiens, je propose de retourner à une autre catégorie animale, un peu plus grande, un peu plus grosse. Une race remise au goût du jour pour des travaux particuliers, dans des zones peu accessibles. Débardage en forêt, aération du foin dans les près très pentus, autant de travaux infaisables avec des véhicules lourds et peu maniables qui ont tôt fait de se retourner quand le terrain se fait scabreux....

Le cheval Breton est remis à la mode car il s'avère nettement plus efficace que bien des machines et nettement moins onéreux. En plus, il est très beau ce qui ne gâche rien.....

2015-08-101

Une superbe force de la nature, non ? Et à le voir travailler, l'on comprend tout l'intérêt qu'il y a à redonner à ce cheval de quoi faire la preuve de son utilité. 

Ici, il s'agit d'un cheval loué avec son meneur qui le transporte en camionnette. Le tout est une société qui se met au service de qui en éprouve le besoin et les terrains pentus que l'on aperçoit sur la côté, cultivés malgré le danger de l'inclinaison, nécessitent bien ce genre d' "outil" sans lequel il serait impossible de les entretenir tant elles sont ingrates.

 

Posté par mimiweb à 23:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

Balade, balade,

Le bord de l'eau,

DSCN6322

DSCN6330

DSCN6333

 

la grève au bout du chemin qui passe auprès de la Croix des Veuves, à Ploubazlanec,

DSCN6335

DSCN6348

 

et l'observation de lichens colorés.

DSCN6351

DSCN6352

 

Un ciel qui hésite entre le bleu et le gris mais un paysage toujours aussi beau,

DSCN6355

 

avec cette petite chapelle, fermée, lovée entre les arbres et les genêts de la lande.

DSCN6357

 

Et puis finir avec la visite d'une église refaite dans l'esprit coloré d'autrefois avant de se réfugier dans un bar, histoire de se rafraîchir après autant de marche et de grimpette.

DSCN6367

Posté par mimiweb à 23:26 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 3 août 2015

Exposition de Claudine Janik

Tu n'as peut-être pas conservé en mémoire ce rendez-vous dans le Morbihan que je te donnais ICI (clic) ? Et pourtant, s'il y a une exposition d'art textile qui mérite que tu te déplaces, c'est bien celle-là....

Claudine Janik, qui fut professeur de maths physique-chimie, s'est prise de passion pour le Shibori qu'elle a rencontré au Japon, en Inde, en Corée.... Tout l'art de la ligature qui permet de faire des réserve lorsque l'on teint un tissu. Là où se trouve la ligature, la teinture ne passe pas et au dénouement, il se fait une auréole ou une forme pâle au milieu de la couleur. Claudine, elle, pour explorer les différentes formes de Shibori, passe tantôt par la teinture (avec une préférence pour la teinture naturelle), tantôt par la décoloration. Elle obtient des panneaux qu'elle assemble et qui racontent, en impressions, ses états d'âme, ses souvenirs, les points marquants de sa vie. Et comme Claudine est très généreuse, elle explique ses façons de faire sans en faire le moindre secret. 

A notre appel, elle est venue en personne nous présenter et nous expliquer toute l'exposition. Un très agréable moment que nous aurions volontiers prolongé. Pour expliquer succinctement ce qu'est le Shibori, j'ai choisi de mettre en lien un site que j'ai trouvé par Google mais il y en a plein qui méritent d'être visiter et nombreux aussi sont les magazines et les livres qui développent ces techniques.

_copie-0_2015-07-312

_copie-0_2015-07-313

 

L'exposition, installée dans la "Tisserie", est agrémentée de panneaux suspendus sur lesquels il suffit de lire la définition et la technique du Shibori selon le pays. Une très belle présentation dans un endroit qui se consacre au tissage et qui propose également des métiers à tisser avec démonstrations et essais pour les visiteurs. Des ateliers sont également destinés aux enfants....

_copie-0_2015-07-314

_copie-0_DSCN6251

 

_copie-0_DSCN6252

_copie-0_DSCN6257

_copie-0_DSCN6266

_copie-0_DSCN6267

_copie-0_DSCN6269

 

Présentées par l'artiste, les oeuvres prennent beaucoup plus de sens et nous plongent dans un univers de souvenirs, de sensations et d'histoire personnelle. Un beau moment plein d'émotions qui ajoute à la paix que l'on ressent à regarder cette exposition, pièce après pièce. Il y a là près de deux années de travail. Un parcours initiatique à faire lentement afin de savourer chaque tableau, parfois sous verre, parfois travaillé tel un quilt avec molleton fin et doublure. 

_copie-0_DSCN6315

_copie-0_DSCN6305

_copie-0_DSCN6307

_copie-0_DSCN6308

_copie-0_DSCN6309

 

Très sincèrement et en toute objectivité, si l'été t'autorise une promenade et si tu peux pousser jusqu'à Hennebont (Brandérion est tout à côté), ne remets pas à plus tard et fais un saut jusqu'à la Tisserie. Certes l'exposition de Claudine Janik ne prendra fin qu'au 30 septembre prochain mais procrastiner ne sert à rien sinon à oublier le rendez-vous et, franchement, ce serait dommage !

Dans la colonne de droite, cherche l'album dédié aux photos que j'ai faites de l'exposition. Elles sont taille entière et doivent permettre de les agrandir en cliquant dessus. Tente le diaporama, c'est très agréable. Et merci à Claudine pour ses explications et ce bon moment passé avec nous.

Au plaisir de te revoir, Claudine ! Et tiens-moi au courant de ton actualité, j'en ferai part sur mon blog pour drainer vers toi les lecteurs intéressés ....

dimanche 2 août 2015

Notre exposition de patchwork et art textile

Le groupe auquel j'appartiens exposait les 13 et 14 juillet derniers. Je n'ai pas eu le temps de t'en rendre compte mais si tu suis mon blog, tu t'es sans doute abonné(e) à celui du groupe ? Si tel est le cas, tu as donc lu mon petit article relatant l'accrochage et l'exposition et tu auras aussi ouvert l'album dans la colonne de droite pour en voir toutes les photos que j'ai faites.... Si tel n'est pas le cas, il n'est pas trop tard pour y aller faire un tour. C'est ICI (clic)

_copie-0_DSCN6128

_copie-0_DSCN6134

_copie-0_DSCN6135

_copie-0_DSCN6138

_copie-0_DSCN6140

Si tu aimes le patchwork, n'hésite pas à aller jeter un coup d'oeil via le lien que je t'ai mis. 

Le temps était magnifique, les vacanciers nombreux qui profitaient du long et avantageux week end du 14 juillet.... Ils ont bien fait d'en profiter car le beau temps n'a pas duré. Nous avons eu quelques journées fort grises, nettement plus fraîches bien que douces tout de même et même de la pluie. La pluie n'était pas un problème, le jardin la réclamait mais il n'y a rien de tel pour mettre le moral en berne... 

DSCN6219

_copie-0_DSCN6209

_copie-0_DSCN6116

Posté par mimiweb à 23:38 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

Art textile estival

Durant mon absence, j'ai eu le grand plaisir d'aller passer tout une journée chez Momobert que j'avais vue le mois précédent.... Un réel plaisir que de partager du temps, des impressions, une vue, un jardin, une maison et.... un atelier !!!

De notre travail matinal avec la gelliplate sous l'auvent de la terrasse, est sorti un travail qui a pris forme définitive l'après-midi, dans l'atelier où la climatisation nous a permis de tenir au frais car dehors, tout l'après-midi, le thermomètre n'a cessé de grimper. Une bien belle journée à plus d'un titre ! 

DSCN6072

DSCN6073

 

J'ai posé mes morceaux sur une surface de feutrine noire et ai fixé le tout sur un carton plume.

 

2015-07-311

Posté par mimiweb à 23:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « août 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
       1 2 34
    5 6 7 8 9 10 11
    1213 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31