mercredi 26 juillet 2017

C'était vendredi dernier....

A force de comparer nos résultats (souvent médiocres en ce qui me concerne) et à force d'échanger nos recettes, Patchacha s'est dit (très justement) qu'il serait peut-être bien d'organiser un après-midi de rencontre pour mettre à exécution recettes et tours de main en ecoprint ou impressions sur tissu à partir de feuilles naturelles....

D'abord ce fut une merveilleuse occasion de faire connaissance physiquement parce que voilà déjà quelques années que nous échangions par internet, par blog interposé, par page Facebook. Nous avons été cinq à la rejoindre à côté de Quimper, à Port-La Forêt près de la Forêt-Fouesnant. Patchacha nous a reçues chez Virginie, une amie couturière qui a mis son atelier à notre disposition. A nous la grande table dans une belle et vaste pièce bien éclairée. Et il valait mieux car ce fut le premier jour du retour de la pluie avec des averses diluviennes, un ciel d'encre et un vent à décorner tous les cocus du coin.

Nous étions bien entourées qui plus est car sur les étagères trônaient les jolies réalisations de Virginie : petits pochons, pochettes, vêtements pour bébé, bijoux.... plein de choses magnifiques et magnifiquement réalisées qui valent qu'on aille les voir. Une bonne adresse pour les cadeaux de naissance, les souvenirs de vacances, les présents d'été ! Une adresse à retenir et à visiter : l' Île aux Moutons. A fortiori si l'on veut apprendre à coudre car c'est là que se donnent les cours de couture !

Attention : en route pour l'atelier ! Comme a dit Patchacha

_copie-0_DSCN8895Patchacha avait fait pas mal de cueillettes et j'avais apporté quelques feuillages en plus. Sur la table, nous avions là de quoi faire de l'ecoprint pendant un mois !

20157171_1936639836576738_4209992412411984010_o

_copie-0_DSCN8896Tout autour de nous, accrochés au mur ou posés sur une table d'appoint, nous avions des exemples d'empreintes obtenues. De quoi rêver à une jolie veste décorée d'impressions de feuilles d'eucalyptus ou de rosiers....

_copie-0_DSCN8894Je ne te ferai pas l'affront de t'expliquer comment l'on prépare les tissus, l'internet regorge de recettes et de tutoriels. Ce n'est pas ici mon but. Je te montre juste les feuillages que j'ai, moi aussi, semés proprement sur mes tissus que j'ai ensuite mis à "cuire". Près de deux heures sont nécessaires, que l'on cuise les bundles dans l'eau simple, dans l'eau à laquelle on ajoute quelques infusettes de thé pour le tanin ou encore à la vapeur. 

_copie-0_DSCN8897

_copie-0_DSCN8899Maintenant je sais que mes résultats peu satisfaisants étaient dûs à une durée de cuisson trop courte..... Ahhh la hâte !!! Quel dommage.... Cette fois, mes bundles ont bénéficié du même temps de cuisson que les autres. Comme les autres participantes, j'ai ramené mes bâtons dans un sac plastique pour les maintenir humides mais nous étions toutes d'accord : on attend MARDI pour déballer !!!......

Et puis..... Et puis..... Et puis il y a eu deux jours d'exposition de maquettes dans les environs, puis le départ de Belle-Maman pour l'Ehpad et son installation là-bas, puis encore les premières démarches administratives qui ne pouvaient pas attendre et qui ne sont qu'un début à tout une série.... 

En rentrant vendredi soir dans la tempête, nous avons trouvé notre chemin d'entrée parfaitement noyé ! Pas un endroit où poser le pied dans cette petite rivière qui a mis quelques heures à pénétrer la terre. Le jardin était sûrement content, les vacanciers certainement moins ! Et depuis le temps est tout décalé mais ça, c'est à cause de la grande marée....

_copie-0_DSCN8900Demain mercredi, promis, j'ouvre mes bundles..... A la fois j'ai hâte et j'en tremble. Et puis, en même temps, je me dis qu'une nuit de plus ne peut qu'être profitable aux empreintes.... Alors.......

.......  à demain pour la surprise !!!

Posté par mimiweb à 00:21 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :


mardi 18 juillet 2017

D'un ratage, la satisfaction !

Je dis toujours à celles qui disent rater leur exercice d'art textile que rien n'est jamais loupé, que de tout ratage il est possible de sortir quelque chose de bien mais ou elles me le disent, ou je le lis dans leurs yeux : on ne me croit pas. Et pourtant..... 

La preuve est venue aujourd'hui de la première carte que j'ai faite. Sur un carton noir, j'ai passé un peu de peinture (que l'on voit bien peu) et j'ai appliqué un peu de carton ondulé avant que la peinture ne sèche tout à fait. Puis j'ai mélangé un peu de peinture doré à de la pâte à structure et je l'ai étalée, au couteau, sur un pochoir. Et là.......... BEURK !!!! Je tente un séchage au pistolet à air chaud pour voir si, éventuellement, quelques bulles, peut-être......... eh ben non !!! C'était moche, ça reste moche.....   En même temps, je n'ai vraiment pas envie de recommencer alors je colle des trucs, je colle des machins, je tente de planquer au maximum la pâte qui a débordé ici, qui est trop épaisse là.... Rien n'y fait. Alors, de colère, j'arrache tout ce que j'ai collé, j'attrape le couteau et je gratte tout.... Et là..... THE MIRACLE !!! 

Mon fond est devenu sympa, comme imprimé. Une couche sans épaisseur comme s'il n'y avait eu aucune matière mais que le dessin existait d'emblée sur la carte.... je joue avec quelques gouttes d'encre Izink, je pulvérise d'eau, j'étale au pinceau et je recolle les embellissements initialement prévus. Et..... Tadam !!!

_copie-0_DSCN8887Je colle un dos à la carte, je trie mes rubans pour en trouver un qui puisse garnir le trou puisque ma carte est un tag et je regarde le résultat, ravie !!! Ma satisfaction est donc bien une conséquence de mon ratage parce que si j'avais réussi ma pâte à structure, le reste de la carte n'aurait sans doute pas été celui-ci.... et, on le sait, "avec des Si, on mettrait Paris en bouteille !"

_copie-0_2017-07-18Pour la seconde carte, cela s'est un peu mieux passé mais je n'ai pas vraiment de problème de ce pochoir-là. Il porte encore des reliquats de colle provisoire qui le font coller au support et qui empêchent les débordements, ce qui me permet de mieux racler la matière.... 

_copie-0_DSCN8890Encore des papillons me diras-tu ? Oui ..... ET   ALORS ????  Je les aime, moi, les papillons...

_copie-0_DSCN8892

_copie-0_2017-07-181Moralité : d'un dimanche peu productif et d'un lundi qui l'a été encore moins à cause d'une mauvaise migraine qui m'a rejointe dès potron-minet, on peut tout de même s'attendre à un résultat mais à une condition : accepter qu'il n'arrive que le mardi !!

Posté par mimiweb à 22:39 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

lundi 17 juillet 2017

Jardin des couleurs, jardin des senteurs....

_copie-0_2017-07-171Les lys, cette année, sont tous sortis en même temps. Le parfum qui flotte au jardin semble poursuivre le promeneur car, sans le vouloir, j'ai réparti les lys dans trois endroits distincts.... Une bonne idée que je n'avais pas calculée et qui me ravit....

La Clématite a choisi de fleurir plus que jamais cette année encore. L'avais-je trop arrosée l'an passée ? Je sais que la clématite n'aime pas plus l'eau que cela et laisser le jardin souffrir un peu semble lui aller bien mieux que trop de soins.

_copie-0_2017-07-172

_copie-0_DSCN8881Un petit rosier encore très bas sur tige a épanoui six roses sur la même tige !!! Un bouquet d'un coup !!

 

_copie-0_DSCN8878

Posté par mimiweb à 19:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

samedi 15 juillet 2017

15 Juillet au soleil

Il n'a toujours pas plu.....  mais les nuages gris de ces jours derniers ont cédé la place, enfin, à un beau et doux soleil. Un petit vent frais n'a pas permis au thermomètre de grimper de manière inconsidérée. La promenade en bord de mer a été très agréable....

Comme chaque année, les trois jours de fin de semaine sont consacrés à la brocante de l'été....

_copie-0_DSCN8836Qu'ils soient juste venus pour le week end "avantageux" de trois jours ou qu'ils soient arrivés pour des vacances plus longues, les résidents secondaires et touristes ont réveillé la station. Les plages font le plein, la mer aussi ! Tantôt ce sont les voiliers qui font des ronds dans l'eau, tantôt ce sont les "pêche-promenade" ou les vedettes qui sillonnent la baie.

_copie-0_DSCN8842

_copie-0_DSCN8846

_copie-0_DSCN8847

_copie-0_DSCN8849Les pêcheurs à pied cherchent de quoi mettre le dîner sur le thème de la mer tandis que les baigneurs tentent d'affronter les 16 ou 17° qui sont dans la mer...  et ils ont beau s'agiter, la température ne monte pas ! 

_copie-0_DSCN8855

_copie-0_DSCN8856

_copie-0_DSCN8858

_copie-0_DSCN8859On nous dit que le thermomètre va continuer à grimper et que mardi sera la journée la plus chaude.... Pour ma part, je ne demande pas à battre des records, je souhaite juste qu'il fasse beau et bon tous les jours qui viennent !

Posté par mimiweb à 23:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

mercredi 12 juillet 2017

Toujours pas de pluie...

DSCN8766Ce n'est pas aujourd'hui que j'ai photographié, une fois encore, mes plate-bandes. Aujourd'hui le ciel est blanc laiteux de grisaille. Il ne pleut toujours pas même si les nuages se sont épaissis. 

Non. C'est lundi que j'ai voulu prendre ces photos. Le soleil était encore puissant et mes photos s'en trouvent surexposées pour le coup ! Mais je voulais un souvenir de mes hortensias qui forment un vrai bouquet rose, là-bas, près de l'ombre du chalet de jardin.

DSCN8771Et, justement, derrière le chalet, la clématite offre une seconde floraison. Et quelle floraison !!! La voilà donc bien partie pour les années à venir, je pense.

DSCN8772Mes rosiers de côté cherchent, eux aussi, à fleurir encore. Le rosier rouge produit tant et plus mais le rosier rose a plus de mal. Il faut dire qu'il m'a donné beaucoup de fleurs ces dernières semaines et que ses tiges ont toutes ou presque déjà porté une fleur. Il reste peu d'endroit susceptible de fleurir !

DSCN8773

DSCN8774L'olivier s'est refait une santé : une taille un peu sévère à la suite d'un hiver trop froid et il avait un enfeuillement un peu hésitant mais c'est oublié et il produit l'ombre salvatrice auquel tiennent certaines petites plantes à fleurs qui cherchent à être un peu protégées à l'heure où darde le soleil. 

DSCN8775Les agapanthes sont ouvertes. Je n'en ai qu'une blanche mais à l'arrière de la maison. Les agapantes qui ont été plantées devant sont toutes bleues. J'aimerais en avoir bleu foncé voire violettes.... On nous les vend un peu cher à mon goût...

DSCN8776

DSCN8777Ma dernière acquisition : un(e) Bougainvillier (villée). Elle semblait faire un peu la tête alors, renseignements pris sur divers sites, je l'ai transplantée dans un grand pot où j'ai fait en sorte que la terre soit filtrante. J'ai aussi lâché les branches contraintes pour les tapisser sur un treillage. Pourtant, je ne trouve pas de vraie amélioration. Si elle a semblé mieux quelques jours, elle présente à nouveau des signes de dépérissement : des bractées qui deviennent marron et qui tombent, des feuilles qui renoncent et une floraison réduite.... Que faut-il que je fasse ?

J'aurais préféré pour elle une plantation en pleine terre mais je redoute l'hiver ! Celui qui s'est terminé voilà quelques mois a été un peu plus virulent qu'à l'accoutumée. On n'est pas à l'abri d'un gros coup de gel ou d'un peu de neige même si le climat, ici, est classé dans les climats doux. 

Alors quels conseils puis-je suivre pour une Bougainvillée en pot ?

DSCN8778

DSCN8779

Posté par mimiweb à 11:17 - - Commentaires [18] - Permalien [#]


mardi 11 juillet 2017

Balade au port

Comme nous l'avait indiqué le service Météo de France 2, les températures ont chuté depuis hier et nous avons perdu près de 10 degrés d'un coup. Pourtant hier lundi matin, nous sommes descendus au port et le soleil a chauffé gentiment notre balade jusqu'à ce qu'il soit l'heure de déjeuner, l'heure de rentrer à la maison.... 

2017-07-113

DSCN8788

DSCN8790

DSCN8808

DSCN8822Depuis le ciel est passé au gris uni et un petit vent rafraîchit les 20 petits degrés que nous avons. Il parait que le week end à venir sera beau.....

Espérons !

Montages

Posté par mimiweb à 20:59 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

Visites d'abeilles

Il y a quelques jours, j'ai remarqué une abeille qui venait se poser sur ma jardinière et qui entrait dans un trou tout rond formé dans la terre. Ses va-et-vient multiples puis la fermeture du trou m'ont fait questionner une amie dont le mari est apiculteur amateur : il s'agissait d'une des nombreuses abeilles sauvages, l'abeille terricole, qui ne vit jamais en ruche mais se reproduit dans un nid qu'elle organise sous terre. Elle creuse un tunnel et, au fur et à mesure qu'elle pond, elle referme chaque cellule avec du pollen, des insectes morts et autres fournitures nécessaires à la larve qui naîtra l'an prochain, au printemps.

DSCN8758J'ai regardé travailler cette petite abeille, plus brune que l'abeille domestique. Elle plonge tête première dans le trou, se rend au fond de son tunnel où elle doit pondre et refermer la cellule avec des particules de terre, des pétales de fleurs séchés puis ressort, en marche arrière, ramenant avec elle les morceaux de terre ou d'écorce qu'elle veut éliminer. Parfois, le morceau ramené à grands efforts roulait et retombait dans le trou ; cela me fendait le coeur pour elle. Pauvre petite bête ! Alors du bout de l'ongle, je retirais le morceau pour dégager à nouveau l'orifice. L'abeille, revenant, me trouvait parfois en plein boulot mais se tenait un peu à l'écart avant de reprendre possession de son tunnel.

 

DSCN8759Cela, c'était pour la première abeille. Puis une seconde est arrivée qui a creusé tout à côté du premier trou. Celle-ci, plus farouche, filait à toute vitesse quand je m'approchais. Elle avait des démarrages fulgurants, des arrivées aussi rapides et restait bien peu de temps au fond du tunnel. Une hyper active, certainement ! En tout cas, plus vive qu'elle fut, elle ne m'a jamais menacée. Elle ne supportait pas ma présence voilà tout. Et puis une troisième est arrivée qui a creusé un troisième trou dans les mêmes conditions mais qui a disparu très rapidement en bouchant grossièrement l'entrée de la galerie. Qui sait ? Peut-être ai-je eu affaire à une abeille capable de bâcler son boulot. Va savoir....

DSCN8761

DSCN8785

DSCN8786Alors, tu me connais, il a fallu que je cherche, que je fouille et que j'en sache plus. Voici donc les informations que j'ai recueillies :

Osmia rufa (également appelé Osmia bicornis) :

Osmia rufa - femelleOsmia rufa - femelle

  • Distribution : l’Europe centrale et sud
  • Active : Avril et Mai (farouche).
  • Arbres fruitiers: cerisiers, poiriers et pommiers.
  • Études :
    • Larve à adulte : 2 à 5 semaines pour manger son stock de pollen ; à 21°C, 14 semaines au total pour devenir adulte (J-N Tasei, 1973), mais elle reste en phase cocon jusqu'au printemps prochain.
    • Accroissement de la population :  Facteur de 2 chaque année sur 5 ans géré dans les conditions optimales. (M. Krunic, 2006, Serbie)

Osmia rufa mâleOsmia rufa mâle - plus petit avec le nez blanc.

  • Populations : L'importance des appareils de nidification et leur positionnement pour augmenter la population (B. Gruber et al., 2010, Allemagne, Pomiculture)
  • Matières : Occupation des nids artificiels par O. rufa (J. Free et I. Williams, 1970, Angleterre)
  • Habitat naturel : L'impact de fragmentation et les parasites (I. Steffan-Dewenter, 2008, Allemagne)

 

Cycle de Vie de l'Abeille Maçonne

Les vies et les territoires d'Osmia cornuta et O. rufa sont assez similaires.  Voici quelques photos des phases de leur vie :

A. La nourriture et l’œuf

Boules de pollen et de nectar avec les œufsBoules de pollen et de nectar avec les œufs .

B. Développement de la larve

Abeilles maçonnes - développement du larve

  1. Si l’œuf de l'abeille a éclos (celle dans la première cellule a été éliminée par une mouche parasitaire) la larve va commencer à...
  2. Manger le stock du pollen et nectar.
  3. Elle va commencer à produire de la soie pour faire son cocon.
  4. Au début la soie du cocon est transparente et molle, puis rose mais va devenir sèche et se noircir.

 

C. Les structures interne des nids - hibernation

Structure interne du nid d'abeille maçonne
Cocons d'abeilles maçonnes - Osmia-cornuta
D. Émergence et reproduction

emergence-et-reproduction-des-abeilles-maconnesE. Phase nidification

Construction du bouchon du nid de l'abeille maçonneConstruction du bouchon du nid de l'abeille maçonne.

 

Dans un jardin, un verger, un patio ou même sur un balcon, nous pouvons tous aider les Abeilles Solitaires !
Pour contribuer à redonner un habitat naturel aux Abeilles Solitaires, nous vous proposons d'installer dans votre jardin, un Chalet ou un Dortoir que nous avons conçu pour leur offrir les conditions idéales de vie.

Si mes recherches ne m'ont pas trompée, je dirais que "mes" abeilles sauvages sont des Osmia Rufa. Poils longs à l'avant, couleurs sombres à l'arrière et pas de cornes contrairement à la cornu. 

Et puis cette espère de très grosse mouche toute noire que j'ai remarquée à quelques reprises est, elle aussi, une abeille sauvage. Mais moins fréquentable celle-là car "charpentière". Elle creuse ses galeries dans ta charpente donc mieux vaut la chasser.

Que dois-je faire à présent ? J'ai lu que les larves sortiraient de leur oeuf au printemps prochain mais aussi que les abeilles reviendraient là où elles sont nées pour se reproduire et que l'indice d'accroissement est de 2 chaque année. Je ne vais peut-être pas entretenir tout une colonie d'abeilles sur ma terrasse, au ras de ma table de jardin ? Les mamans étant mortes à cette heure (elle meurt une fois qu'elle a pondu), il est peut-être temps que je déterre mes geranium et que je procède au nettoyage de la terre ? 

 

Posté par mimiweb à 16:58 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 8 juillet 2017

Fraîcheurs océanes

Contrairement à ce qui est dit à tort et répété inconsciemment : il ne pleut pas en Bretagne ! Hé non .... Il ne pleut pas, nous n'avons pas d'eau et sommes même en pénurie d'eau.... Alors que cesse cette réputation stupide. 

En revanche, la présence de la mer un peu partout assure à l'air une hygrométrie favorable à nos plantes qui hument l'air humide de la nuit. Car nous ne sommes pas en période de canicule puisque, s'il fait très chaud parfois, les températures baissent bien la nuit. 

Alors quand le soleil tape dur, que faire de mieux sinon se rendre à la mer pour un bain ? Je ne parle pas de moi mais des autres.... Le bonheur des enfants d'ici qui finissent l'école à 16 h 30 et sont dans l'eau à 17 h 00 ! 

_copie-0_DSCN8741

_copie-0_DSCN8742A Pordic, la plage du Petit Hâvre est très bas par rapport à la zone habitable du cap. Il faut descendre par une petite route, se garer, finir à pied et descendre encore une longue rampe de ciment pour arriver sur les galets. Malgré les galets qui font la plage à marée haute, les baigneurs ne manquent pas. Ce ne sont pas les galets qui les arrêtent...............

_copie-0_DSCN8743............ d'autant que beaucoup on trouvé une solution : balayer les galets pour, dessous, retrouver gravier puis sable. Alors chaque baigneur dégage de quoi poser sa serviette pour un repos plus confortable après le bain.... Efficace, non ?

_copie-0_DSCN8744La crique n'est pas grande mais se trouve bien abritée entre les deux pointes qui piquent dans l'eau. Du coup, des bâteaux viennent dans l'anse pour se mettre au mouillage voire passer la nuit quand ce n'est pas un chalutier qui vient pêcher là, tout près du bord.

_copie-0_DSCN8745

_copie-0_DSCN8746Le voilier se laisse bercer par les vagues tranquilles. Que fait le marin à son bord ? Peut-être prépare-t-il quelques lignes pour pêcher plus tard ? Un ou deux maquereaux lui feront un bon dîner..... A condition qu'ils mordent !

_copie-0_DSCN8747Et puis le lendemain, alors que nous nous promenions dans les petites rues de Saint-Laurent, voilà qu'entre les toits des maisons j'aperçois.......... un voilier puis un vieux gréement. Comment les distingue-t-on ? La forme, l'allure, la couleur des voiles, le bout dehors à l'avant.... Bref, il y a plusieurs détails qui te convainquent et la rareté des vieux gréements te fait les rechercher pour ne rien rater de ce retour des coques d'autrefois.

_copie-0_DSCN8749Rien qu'avec les couleurs du bateau, tu sais rapidement de quel vieux gréement il s'agit. Il faut dire que les ports n'en comptent souvent qu'un seul car les associations qui les restaurent ou les reconstruisent à l'identique ont bien du mal à faire durer l'effort. Les fonds manquent... 

 

_copie-0_DSCN8750 - Copie

_copie-0_DSCN8752L'identification est confirmée, il s'agit du "Grand Lejon", vieux gréement de Saint-Brieuc qui entre dans son port d'attache du Légué.

Mais hier, la chance était avec nous car, en aperçevant le Grand Lejon, j'ai bien vu qu'il croisait un autre vieux gréement suivi de son annexe celui-là. Presque tout de suite, rien que par ses couleur et la taille du bout dehors qu'il pointe devant, j'ai su que ce vieux gréement était "La Sainte-Jeanne" d'Erquy. Erquy est de l'autre côté de la baie et, comme le Grand Lejon, vend des balades, des demi-journées de pêche ou des journées de croisière. En aperçevant le monde sur le pont, c'est sûr qu'il s'agit d'une balade touristique.

_copie-0_DSCN8755 - CopieLa Sainte-Jeanne d'Erquy je te l'avais présentée voilà peu. Rappelle-toi la photo que j'en avais faite....

_copie-0_DSCN0520 - CopieJournée vraiment sympa. La chaleur, le soleil, le bleu de la mer et les vieux gréements....  Et pourtant, j'ai toujours le coeur gros...

Posté par mimiweb à 16:20 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

mercredi 5 juillet 2017

TYS

Sur le marché de Plouha, ce matin, j'ai été happée par le stand généreux de la boutique TYS, boutique de bijoux en argent....

_copie-0_DSCN8739

_copie-0_DSCN8740Les produits sont très légers, délicats et très originaux. Les designers se sont contentés de regarder autour d'eux : la mer, les coquillages, les crustacés, les poissons. Tout est devenu sujet à reproduire en argent. Sur la carapace de l'araignée de mer, le moule a fait naître une plaque d'argent granuleuse à l'instar des picots qui hérissent cette carapace. Le bois flotté, lui aussi, a permis un moulage strié tout comme le sable dont la matière révèle des reliefs où s'accroche la lumière.

Seuls le petits poissons ont fait l'objet d'un dessin particulier mais, parmi les pendentifs, le client découvre la coquille de coque, de bernique et même d'ormeau, minuscule et adorable. Les bijoux sont légers au poids comme à la vue.

_copie-0_DSCN8739-001

_copie-0_DSCN8740-001

TYS est une boutique Briochine à retrouver rue St Gouéno. 

Tys Forty Design

25 r St Gouéno, 22000 SAINT BRIEUC

  • Tél : 09 72 49 72 22
  • Mobile : 06 87 42 54 13

(cet article n'est pas sponsorisé)

Posté par mimiweb à 23:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Tôt ce matin....

Comme nous partions vers Plouha, nous avons fait halte un instant sur la plage du Palus....

_copie-0_DSCN8738

Posté par mimiweb à 22:42 - Commentaires [10] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « août 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
      1 2 34 5
    6 7 8 9 1011 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31