dimanche 26 août 2012

Si vous passez par là.....

photo

Avec, à retrouver sur place, Rebecca Campeau que beaucoup d'entre vous apprécient bien...

Posté par mimiweb à 00:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]


jeudi 23 août 2012

Un nouveau livre....

Léa Stansal sort un nouveau livre tout début septembre. Un évènement à ne pas manquer !!!

INVITATION EXPO boites (1)

Et puis de jolies surprises exposées bientôt à Sainte-Marie aux Mines....

Posté par mimiweb à 22:44 - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 22 août 2012

Exposition à Kermouster

Je vous l'avais indiquée, voilà quelques semaines déjà :

77736375_o

Il n'y a que cinq ans que Marie-Christine Lefèvre-Degand est tombée dans la marmite de l'art textile. Cette jeune retraitée de la Mayenne a été foudroyée par la passion lors de sa visite de l'exposition, à Rennes, d'Anne Prud'homme que je vous avais présentée, voilà quelques années maintenant. Elle s'est intéressée à la discipline et a trouvé son mode de formation dans le sillage compétent de Geneviève Verrier que l'on ne présente plus.

L'histoire de Marie-Christine et de cette exposition passe par l'oeil sensible et observateur de son époux, Jean, qui s'exprime par le biais d'un objectif d'appareil photo. Loin des photos "de vacances", le travail de Jean est un compte-rendu de sensations, d'impressions, de coups de coeur. Qu'il s'approche d'une cavité pour y découvrir tout un monde jaspé dans la pierre et sa photo ressemblera à un bijou ouvragé.  Marie-Christine travaille parfois en écho à ces photos et parfois s'appuie sur un ressenti pour partir vers des horizons textiles imaginaires.

Allez, plus qu'un long discours, je pense que vous avez hâte de lire les heures de travail de l'un et de l'autre.

P1100029 (Copier)

P1100030 (Copier)

P1100031 (Copier)

Ci-après, la démonstration parfaite de ce travail à quatre mains : la photo de Jean surplombe le travail de Marie-Christine. Cette exacte représentation presque figurative n'est pas coutumière. Si, ici, on a droit à une "copie" textile de la photo papier, le principe de la représentation au détail près est une exception. Marie-Christine s'inspire plutôt qu'elle reproduit dans un souci d'expression personnelle et d'imaginaire qu'elle ne peut pas longtemps museler.

P1100032 (Copier)

Les lichens, les champignons de mousse, les algues sont un monde tellement complexe qu'on ne peut pas rester indifférent à ses volumes, à ses circonvolutions.... La beauté se cache souvent dans l'infiniment petit !

P1100033 (Copier)

Dans le détail, les éléments utilisés par Marie-Christine sont brodés et posés à la main comme souvent dans ses oeuvres.

P1100034 (Copier)

P1100035 (Copier)

P1100036 (Copier)

P1100037 (Copier)

P1100038 (Copier)

P1100039 (Copier)

Et, pour finir, une écorce et son détail. J'aurais aimé vous en montrer davantage mais je pense que ce serait au détriment de l'artiste. Je souhaite plutôt que vous alliez, si vous le pouvez, au-devant d'une de ses expositions....

P1100041 (Copier)

P1100042 (Copier)

A la suite de l'information que j'avais faite de cette exposition mixte, deux d'entre vous m'avaient contactée : elles ont des souvenirs d'enfance dans cette région, elles m'ont donc mandatée pour leur rapporter quelques photos....  Tout d'abord, l'arrivée dans Lézardrieux qu'il faut traverser,

P1100023 (Copier)

Puis l'arrivée à Kermouster, petit village côtier doté d'une magnifique chapelle (Saint-Maudez)  du 18e siècle. On y découvre des ex Votos superbes et tellement émouvants et c'est dans ce cadre que, tout l'été, se donnent des concerts de musique classique.

P1100024 (Copier)

Ce village représente une sorte d'écart qui pointe en mer. Il semble qu'il doive son nom à un monastère jadis retiré ici. Mais les environs marins sont surtout ceux de l'embouchure du Trieux qui laisse d'un côté PAIMPOL, l'ARCOUEST (zone embarcadère pour l'Ile de Bréhat), LOGUIVY-DE-LA-MER.

Lézardrieux, de l'autre côté de la rivière, est le point d'appui de promenades qui emmènent jusqu'à Portrieux et au Château de la Roche-Jagu, éventuellement par un petit train à vapeur que l'on emprunte à la gare de Paimpol pour une virée à l'ancienne.

P1100043 (Copier)

P1100044 (Copier)

P1100045 (Copier)

Ces photos sont prises depuis le pont qui enjambe le Trieux, juste à l'entrée de Lézardrieux. On y entend encore résonner les accords de la guitare de Brassens qui habitait une maison dans le secteur.

Mais la vue qui reste sans doute la plus belle est celle que l'on a depuis Kermouster et depuis la salle d'exposition, précisément.... Je vous en ai fait un panoramique pour que vous embrassiez la mer comme je l'ai fait hier !

Kermouster (Copier)

 

Posté par mimiweb à 11:49 - Commentaires [12] - Permalien [#]

Changements climatiques

Alors, samedi dernier, c'était ça :

P1100011 (Copier)

Nous faisions un repas de famille. Il faisait grand beau et chaud au point de manger à l'intérieur faute d'un nombre suffisant de parasols et, à l'heure de descendre à la plage, les brumes marines sont arrivées, refroidissant l'air et nous obligeant à chercher la mer sur le GPS.... Enfin, presque .....

P1100012 (Copier)

P1100013 (Copier)

Une jolie brume qui a fait fuir une bonne partie des visiteurs du samedi.

Heureusement, le lendemain, c'était tout différent : grand beau et relativement chaud. Mais nous ne sommes pas dans les températures caniculaires annoncées.... Il fait frais le matin, voire gris et couvert, le soleil ne vient qu'en début d'après-midi puis il suit une plage de temps où le ciel se couvre et les températures baissent puis, en fin d'après-midi, le soleil revient pour une soirée lumineuse et chaude à souhait. Mais dès 21 heures, la fraîche retombe et se fait sentir !

DSC09242 (Copier)

Pléneuf Val-André, de l'autre côté de la baie, et une fête des plantes ou plutôt un marché aus fleurs.... Un peu chères, du reste. Je n'ai rien acheté mais j'ai vraiment vu de jolies choses !

DSC09243 (Copier)

DSC09245 (Copier)

Le croirez-vous : il se nomme "Cadichon".... C'est une pâte d'ane qui s'offrait pour quelques tours à 3 euros. Il aime par-dessus tout qu'on lui gratte l'intérieur du pavillon d'oreille. Il s'en régale tant que l'extase lui fait tomber la lèvre inférieure, quand il ne bave pas de plaisir !!!!

DSC09247 (Copier)

Ce sont plutôt les Anglais qui tiennent le marché des objets de décoration des jardins. Ils excellent dans le genre et proposaient de jolis mobiles à planter dans vos parterres...

DSC09248 (Copier)

DSC09249 (Copier)

DSC09250 (Copier)

Si certains insectes prenaient des proportions hors du commun, l'abeille que vous verrez sur une photo ci-après est venue spontanément se placer entre mon objectif et la rose que je m'apprêtais à photographier. Et, pourtant, je vous promets qu'il y avait peu d'espace. Un joli cadeau, non ?

DSC09251 (Copier)

Cette plante, paraît-il, dégage des effluves de chocolat quand on froisse ses feuilles. Mais comme je n'ai été autorisée qu'à froisser les feuilles complètement sèches de la base, je n'ai rien senti. Il parait qu'une grande fleur sort de ce feuillage quand c'est le temps de la floraison.

DSC09253 (Copier)

DSC09254 (Copier)

Comme vous pouvez en juger, nous avions un vrai beau ciel bleu à Pléneuf. Il y avait des brumes marines sur Saint-Quay Portrieux au moment de notre départ....

DSC09255 (Copier)

Alors, avec ce beau temps, pas question de repartir sans faire le crochet par le port de Pléneuf : Dahouët.... Promenade sur le quai, montée sur le dôme où la Vierge semble bénir les bateaux qui entrent et sortent du port car elle n'est pas orientée vers la mer mais vers le port...

Début de la promenade par cette petite maison aux volets bleus : une vraie signature Bretonne, non ?

DSC09257 (Copier)

DSC09258 (Copier)

DSC09259 (Copier)

DSC09260 (Copier)

DSC09261 (Copier)

DSC09263 (Copier)

DSC09265 (Copier)

DSC09266 (Copier)

Très belle Rosa Rugosa qui exhalait un parfum quasiment envoûtant.... J'ai prélevé un tronçon pour me faire une bouture. C'est très mal, n'est-ce pas ?

Non loin, sur le muret, j'ai été observée : un magnifique lézard vert de fort belle taille attendait que l'on soit passé pour prendre un bain de soleil sur le mur. Mais notre mouvement l'a fait fuir avant que j'aie pu le photographier. Dommage, il y a longtemps que je n'avais pas vu un lézard comme cela !!! Des gris, vifs et minces, oui. Mais un vert tendre de cette taille....

DSC09269 (Copier)

DSC09270 (Copier)

DSC09271 (Copier)

DSC09273 (Copier)

Une bien agréable promenade. Sous pareil ciel ensoleillé, on a vraiment senti que l'été était là....

Posté par mimiweb à 01:06 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Me voilà revenue....

Désolée pour cette absence de la "toile" mais nous avions une visite familiale qui nous occupait beaucoup au point de ne pas avoir le temps de mettre à jour ce blog. Donc, pour remonter le temps et avoir une idée chronologique des évènements, je vous propose quelques posts de mise à jour;

Les jours étant courts et bien remplis, nous avons aussi employé les soirées (pas forcément toujours bien chaudes malgré la réputation caniculaire de la semaine écoulée). Nous sommes allés prendre notre café à Paimpol, dans une ambiance bien agréable de concert de rue....

Tour des bassins du port :

P1090873 (Copier)

Arrivée de la nuit avec des lumières pour illuminer la ville....

P1090874 (Copier)

P1090874-001 (Copier)

Et la municipalité de Paimpol qui prétend mettre des parcmètres partout pour dissuader les visiteurs de stationner le long des bassins. S'il faut aller se garer au Diable Vauvert, les gens se choisiront un autre port à visiter. Non ?

P1090875 (Copier)

P1090879 (Copier)

Les lendemains, ensoleillés, permettaient une nouvelle visite au port pour l'observation de nos bateaux de pêche. Un vrai plaisir pendant que notre moussaillon tirait des bords de l'autre côté.... Car il y avait du stage de voile dans l'air....

P1090892 (Copier)

P1090893 (Copier)

P1090894 (Copier)

Et pendant que le mousse faisait des ronds dans l'eau derrière le phare, l'écuyère passait une matinée en centre équestre. Il s'agit d'un élevage de Frisons et voici l'étalon, Ramses. Plutôt athlétique, non ?

DSC09224 (Copier)

La pluie matinale avait fait chuter le vent et remonter les températures.....

P1090919 (Copier)

Nous avons pris soin de Minus, le poney aux yeux bleus.... Etonnant, n'est-ce pas. Et en plus, il est d'une gentillesse.... Il n'aime rien tant que les gratouilles, les bisous, les caresses et les mots doux sussurés à son oreille..... Quoi ? Mais bien sûr, je parle à l'oreille des chevaux !!!  Voyez comme il apprécie, d'ailleurs !

P1090924 (Copier)

P1090955 (Copier)

Une poignée de foin parfumé aux autres pensionnaires et adieu le centre équestre. Mais j'y retournerai, l'ambiance y est vraiment très sympathique...

Posté par mimiweb à 00:35 - Commentaires [6] - Permalien [#]


samedi 18 août 2012

Détissages en centre Bretagne

http://a34.idata.over-blog.com/0/24/30/55/Expositions-2/2012-08-prog_detissage.jpg

J'y étais cet après-midi et, outre l'immense plaisir d'y retrouver ma chère MLaure, j'ai aussi eu le grand plaisir de rencontrer des artistes accueillantes à souhait, prêtes à partager leurs savoirs et façons de faire. Pas de mystère, pas de langue de bois mais des explications, des recettes, des conseils.... Un vrai moment de partage et de plaisir, dans la fraîcheur des maisons du village du lin de St Thélo, dans le sillage de Tadashi Kawamata puisque Lydie Arnould  brode des morceaux de kimonos Japonais dans les murs que l'architecte et plasticien Japonais a investis pour une oeuvre en mémoire des travailleurs du lin qui oeuvraient ici.

P1090989

P1090986

Marie-Laure Casset, dont on connaît le travail sur la teinture et les empreintes de rouille, travaillait sur place à quelques pièces nouvelles. Utilisant des morceaux préparés, elle attisait l'intérêt par ses traces parfois régulières jusqu'à l'inquiétude. Pas de mystère, avons-nous dit ? Elle a simplement employé une grille métallique qui a rouillé le tissu assez régulièrement, la matière choisissant elle-même, parfois, de se soustraire à l'emprise de la rouille....

P1090985

P1090987

Et, un jour, ce petit dernier sera reconnu au milieu d'une oeuvre de grand format. Il faudra se rappeler qu'il fut travaillé dans la fraîcheur des murs de Saint-Thélo !

Autour de Marie-Laure, l'air vibrait d'inspirations textiles, de sons de déchirages de tissus et de légendes sonores : le travail de Peter Boeijinga tandis que sa compagne, Brigitte Bourdon, utilisait les bandes de tissu déchiré qu'elle collait sur un mannequin avant d'ajouter une bulle brodée d'un texte assorti.... Un travail à quatre mains en quelque sorte.

P1090988

Et puis, détaillant ses recettes de teintures naturelles et l'emploi d'hydrosolubles, Martine Edard emmenait son public dans des paysages involontaires et dépaysants, des bords de mer ou de marais envahis de lichens et de boues......

P1090990

Piles de cotons teints, torsadés, ligaturés, de soies imprimées, de pelotes de laine....

P1090990-001

P1090990-002

P1090991

Nous avons parlé teintures naturelles : feuilles de fraisier, fleurs de coquelicot, techniques de mise à la couleur : teinture par bouillon, pétales écrasés au marteau, ligatures et enroulements autour de supports métalliques ou pas.......

P1090992

P1090993

Une visiteuse nous a appris que la "noix de galle" pouvait mordancer tout comme l'écorce de bouleau et j'ai évoqué l'armoise que l'on laisse sur le bas-côté des chemins ....

P1090895

Alors MLaure, si tu peux montrer ces photos à Martine, elles l'aideront à identifier l'armoise pour ses futurs mordançages....... ou les tiens !!!

P1090829

P1090830

P1090830 (Copier)

P1090831 (Copier)

Posté par mimiweb à 01:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 9 août 2012

A la soupe !!!!!!!!!!

J'avais vraiment envie de tester ces hautes herbes qui ont poussé dans mon jardin. Je les couvais précieusement, persuadée qu'il s'agissait de fleurs à venir et il s'avère que ce sont des mauvaises herbes ! J'en ai des quantités !!!!

P1090725

En plus, ça présente tout le caractère de la plante invasive ressemblant au pissenlit. Une horreur pour l'avenir, quoi !

P1090727

J'ai épluché les tiges pour en récupérer les feuilles ainsi que les têtes que j'ai mises dans le faitout.

P1090728

Je comptais sur un résultat valable et j'escomptais du vert....

Et je ne suis pas déçue puisque rapidement la couleur se précise et s'intensifie....

P1090730

Au moment d'aller chercher ces hampes, des fleurs jaunes m'ont fait de l'oeil.... Je ne pouvais pas douter qu'elles me réservent une belle surprise jaune. Têtes de fleurs, tiges à feuilles et même racines : tout m'a convenu et j'ai tout conservé.

P1090723

P1090724

Même traitement et plongée dans la marmite d'eau tiède avant l'immersion des tissus et la mise sur la flamme.

P1090729

La couleur s'est manifestée bien plus tardivement que dans l'autre marmite. Pour un peu, j'aurais pu croire que les fleurs n'allaient rien donner quand les tiges précédentes rendaient déjà un jaune franc.

P1090731

Après une vingtaine de minutes de "cuisson", j'ai sorti mes tissus et je les ai rincés. Voici ce que j'ai obtenu :

P1090732

Le carré sombre est le morceau de soie qui n'était pas parmi les pièces teintées lors de ma dernière expérimentation. Ce carré étant déjà couleur lin, la préteinture d'avant-hier l'aura certainement coloré et ce bouillon-ci l'a confirmé d'où cette apparence très sombre.

P1090733

P1090734

Ces premiers éléments résultent de la soupe faite avec les hampes vertes.

Ces pièces suivantes sont le résultat de la soupe faite avec les fleurs jaunes.

P1090735

P1090736

Parmi les tissus choisis pour la teinture naturelle aux fleurs, il y avait un morceau de voile de nylon. Un ancien morceau de rideau, vraissemblablement. La teinture, cette fois encore, n'a pas pris sur ce textile synthétique néanmoins, parmi les fibres, un fil a pris de la couleur. Le résultat ne manque pas d'intérêt :

P1090737

Les tissus teints ont été photographiés mouillés, juste après avoir été rincés. Je les ai posés un moment sur la pelouse avant de les accrocher au fil à linge, à l'ombre. En soirée, les tissus secs étaient récupérés ......

P1090749

 

Posté par mimiweb à 23:35 - Commentaires [22] - Permalien [#]

Mer d''huile, soleil de plomb

Un temps comme on n'osait même plus le rêver : 27° à l'ombre, un petit vent frais de nord-est juste pour rafraîchir ce qu'il faut et une mer.... Une mer !!! Il y a des jours où on voudrait acheter un bateau tellement la mer est calme et semble douce.

2012-08-09

#99CCCC

Posté par mimiweb à 23:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 8 août 2012

J'ai le bourdon !!!

2012-08-07

5 petits nuages

Je ne sais pas s'il s'agit d'une impression ou d'une réelle observation mais quand arrive le soir, les très gros bourdons semblent fatigués, à deux doigts de s'endormir sur leur fleur. Ils tombent volontiers à terre, se hissent au sommet des brindilles avec moult difficultés puis finissent par s'envoler dans un bourdonnement qui n'est pas sans me rappeler Michel Leeb aux meilleurs moments de son sketch "Mouche et Bourdon".

Les bourdons de mêmes couleurs mais de plus petite taille sont-ils de jeunes bourdons n'ayant pas atteint la taille adulte ou bien s'agit-il d'une autre catégorie ? Ceux-là butinent sérieusement et se chargent de pollen comme le montre celui à droite de la mosaïque. Mais les plus vifs sont très clairs, blonds et de petite taille. Là, je suis sûre qu'il s'agit d'une autre race.

En tout cas, pour les photographier, pas de soucis : les bourdons ne piquent pas ! Tout au plus se regroupent-ils pour se reproduire le temps des floraisons. A la fin de la saison, si vous avez un nid chez vous, les bourdons le quittent et quittent votre jardin du même coup. Plus de fleurs à polliniser, plus de bourdons.... Donc, de grâce, ne les écrasez surtout pas !

Posté par mimiweb à 00:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Soupes de sorcière !

Une envie. J'ai repéré, dans notre haie, une vigne vierge que je crois être une plante tinctoriale. Le mieux est que je vérifie. Alors, à moi les soupes de sorcière. Juste aujourd'hui et pas davantage faute de temps :

P1090705

Des ombellifères que j'arrache pour n'en conserver que les racines que je jette dans une casserole d'eau froide. J'y ajoute le tissu et je fais monter à ébullition que je maintiens à tout petit bouillon pendant une demi-heure environ. J'arrête la flamme et je laisse refroidir dehors, le tissu dans le bouillon. Le tout m'attend pendant deux à trois heures avant que je récupère mon tissu, que je le rince et le mette à sécher..... La recette vaut pour les deux autres casseroles.

P1090690

P1090691

Dans cette soupe là, j'ai ciselé des feuilles de mimosa. J'espérais un joli jaune ou un vert acide et puis.... rien. Nada. Le tissu que vous apercevez est un coupon de soie coloris écru. J'ai aussi ajouté un morceau de tissu blanc mais il s'agit d'un mélange polyester, pas pressé de prendre une couleur, quelle qu'elle soit ! Alors, j'ai ajouté une bonne poignée de fleurs de lavande, puis les pétales de roses rouges mais rien de rien. J'ai finalement semé des boules de fuchsia : dans la main elles explosaient dans un rose merveilleux mais dans l'eau elles ont cuit comme des endives et sont devenues d'un vert banal et sans effet.... C'est bête, hein ?

P1090694

L'ajout des lavandes a dû me troubler, la photo est floue

P1090695

P1090696

Au moment où cela se mettait à bouillir passait à la télévision un volet de "Silence ça pousse" (les rediffusions de l'été) où il était question de violette. J'ai ainsi appris que c'est la feuille de violette qui donne tout le parfum aux parfumeurs et pas la fleur. Alors j'ai ajouté une poignée de feuilles de violettes (on ne sait jamais) ainsi que trois ou quatre fleurs très roses qui se trouvent dans la prairie semée au fond du jardin.

Et, motif de mes expériences, voici la feuille de vigne vierge que je cherchais à tester :

P1090689

P1090693

Dès l'ébullition frissonnante, le rose colore déjà l'eau. Le résultat sera à la hauteur de mes attentes !

P1090697

Et, relisant le livre, je me suis aperçue que la feuille recommandée n'était pas du tout celle-là..... M'en fiche : le résultat est superbe !!!

P1090698

Quant aux résultats :

P1090719

Lin et coton à peine décrochés du fil à linge sont devenus d'un rose superbe grâce à la vigne vierge découpée, le tissu en mélange polyester n'a définitivement rien voulu absorber  et les cotons et nylon de droite ont aimé mes racines d'ombellifères qui les ont teints dans un jaune très lumineux. Il ne manque que le morceau de soie brune qui l'est resté malgré son séjour sous mimosa et fleurons roses.... Tant pis pour lui...

Posté par mimiweb à 00:03 - Commentaires [13] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « mai 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
     123456
    7 8 91011 12 13
    14 15161718 19 20
    21 22 23 2425 26 27
    28 29 30 31