mardi 30 octobre 2012

Comme à l'époque !!!!

Tout comme au 21 octobre 1972, nous avons déjeuné du même menu ce dimanche.... Hormis la décoration que j'avais choisie automnale avec des feuilles brunes et rouges, j'avais choisi de refaire les mêmes mets sauf les deux premières entrées au risque que quelqu'un meure d'avoir trop mangé !!!

Donc exit le potage velouté dont je me rappelle les perles du Japon, exit aussi les cornets de jambon glacé et leur colin mayonnaise mais, en revanche, bonjour les bonnes vieilles bouchées à la reine commandées exprès chez le charcutier. Ensuite j'ai proposé le gigot avec haricots verts et pommes de terre sautées. Pratiquement tout le monde a sauté la salade à pieds joints tout en acceptant les fromages mais personne n'a boudé son plaisir de renouer avec la tradition de la pièce montée. Elle a eu un énorme succès et il faut dire qu'elle était particulièrement bonne et généreuse :

DSC00116-001 (Copier)

Posté par mimiweb à 21:29 - Commentaires [15] - Permalien [#]


lundi 29 octobre 2012

Plaque de gélatine....

La gélatine, c'est comme le vélo : si on tombe, il faut remonter immédiatement dessus.....

C'est ce que j'ai fait grâce à Irma. Nous étions convenues de nous voir pour "bidouiller" un peu ensemble et, du fait de mon plantage, elle m'a proposé de tenter une nouvelle expérience....

C'est vrai que mon pauvre tissu ne ressemblait pas à grand chose !!!!

 

DSC00117 (Copier)

 

Pour m'accueillir, Irma avait démoulé trois plaques de gélatine : une grande et deux petites. Elle avait aussi préparé tout une batterie de pochoirs, de caches, de peintures etc....

 

DSC00118 (Copier)

 

Dès la première application de couleur, j'ai compris ce qui n'avait pas fonctionné dans mon expérience : le rouleau !!!

Avec ce rouleau à impression en caoutchouc, la peinture s'écrase puis s'étale. Avec le rouleau "patte de lapin", bien trop d'humidité s'est mélangée à ma peinture. Cette fois, j'ai pu passer mes couleurs, poser mes caches, placer mes pochoirs pour ajouter des effets. En relevant mon tissu, j'ai pu voir que mes voeux étaient exaucés....

DSC00119 (Copier)

 

 

Donc, ça marche. Toutefois, il y a quand même eu un petit problème. A mon arrivée, nous avons commencé par prendre un café et par papoter Nous ne nous étions pas vues depuis longtemps.... La gélatine, dans la chaleur de la pièce, a profité de nos bavardages pour commencer à fondre. Aussi, très vite et malgré les précautions prises pour étendre les couleurs, des morceaux de gélatine ont-ils commencé à se détacher de la plaque..... Aïe, aïe, aïe.....

DSC00121 (Copier)

 

Cela ne fait rien : j'en étais aux embellissements. J'ai donc utilisé les pochoirs d'horloges, les tampons de chiffres et de lettres, le frottage du paintstick sur une plaque à reliefs.

DSC00122 (Copier)

 

A présent, je vais pouvoir envisager la broderie, le piqué libre et je ne sais encore .... Nous verrons bien ! La porte de la créativité a été entr'ouverte. Je n'ai plus qu'à faire preuve d'inventivité.

 

DSC00124 (Copier)

 

 

 

 

 

Posté par mimiweb à 23:46 - Commentaires [21] - Permalien [#]

vendredi 26 octobre 2012

Chronique d'un plantage annoncé

Comment ? Encore du jardinage ? Mais non, pas du tout.... Certes il aurait pu s'agir de jardinage après l'abattage du troène et de deux autres arbustes qui lui tenaient compagnie. Dans ce cas, j'aurais commencé mon article par une photo du genre suivant :

DSC00112 (Copier)

Mmm.... En regardant cette photo, je vois comme les palissades sont en fin de vie ! Pourvu qu'elles tiennent quelques temps encore, elles ne sont pas à l'ordre du jour. Ni à l'ordre de demain, d'ailleurs ! Enfin, ceci n'est pas mon propos. Donc, non, il ne s'agit pas de jardinage. D'ailleurs, je n'aurais pas parlé de plantage mais plutôt de plantation.... hé, hé... !!!!

Quand je parle de plantage, je parle de ratage.... un peu comme ma pâtisserie quand j'aborde la seconde réalisation d'une recette, en quelque sorte. Voici donc la belle histoire que je voulais vous raconter : il était une fois une technique d'impressions. Une technique d'impressions sur gélatine. Voici comment débute cette belle histoire .....

D'abord trouver la gélatine ou, plutôt, la gelée.... J'ai cherché pendant longtemps de la gélatine en poudre qui ne soit pas proposée en feuillets et j'ai eu beau chercher partout, je ne trouvais pas. Forcément, c'est de gelée qu'il s'agit et donc, ce n'est pas au rayon "aide à la pâtisserie" que vous trouverez la chose mais plutôt au "rayon sauces lyophilisées"....

Ensuite, pour préparer le pavé de gelée, il faut doubler tripler la dose de poudre préconisée : ici je devais mélanger un sachet à 1/2 litre d'eau, j'ai employé 2 sachets et j'ai ajouté 1/4 de litre d'eau pour mettre le troisième sachet à ma disposition. Je m'étais limitée dans mon achat car je n'étais pas certaine d'avoir le bon produit et c'est une première expérience d'impression. A propos d'expérience, je sais à présent qu'il me faudrait plutôt songer à mettre 4 sachets dans la même quantité d'eau !!!!!!

DSC00034

Dans la poudre que j'ai achetée, j'ai été impressionnée (déjà ?) par l'odeur s'échappant du sachet. Je croyais être chez mon dentiste !!! La présence de clou de girofle dans la préparation, sans doute....

Donc on mélange la poudre à la quantité prévue d'eau froide, on chauffe doucement jusqu'aux premiers bouillonnements, on coupe la flamme et on verse dans le contenant. J'avais prévu un grand plateau métallique qui aurait fait une jolie plaque mais craignant de n'avoir pas suffisamment de gelée au final, je me suis dis qu'il fallait limiter le contenant.

DSC00035

Un plateau récupéré d'une cantine scolaire fait parfaitement l'affaire. Enfin, j'espère !!!! En tout cas, il me semble que ma plaque de gelée fait la bonne épaisseur, non ?

DSC00037

Quelques minutes de refroidissement seulement et zou... au réfrigérateur ! En tout cas, il faut savoir que c'est très liquide. Sur mon plateau, j'aurais sans doute eu des soucis de transport même si le format rentrait tout de même dans le frigo.

images Là, je vous fais marquer un STOP !!!! La mise au réfrigérateur nécessite une vérification : que l'étagère soit parfaitement plane.... Vous comprendrez pourquoi un peu plus bas.

Alors l'histoire se poursuit quelques jours plus tard, après que la gelée a bien profité du froid du réfrigérateur. Là, il s'agit de démouler tout doucement, en glissant une main dessous,  et.... et.... et....

tout se casse et se déchire !!!!

La gélatine est fragile. Déjà, je m'étais aperçue qu'elle avait pris une forme "en sifflet".... A bien y regarder, je constate qu'il existe une légère différence de niveau entre le bord avant et le fond de l'étagère. Mon plateau s'est touvé en légère pente, la gelée a pris de manière nettement plus épaisse en front de plateau qu'en arrière.... La preuve, sa transparence qui laisse apercevoir la toile cirée protégeant la table au-dessous du papier cuisson. Et voilà ce que j'obtiens en démoulant, avec précautions, ma "gelli plate".... Enfin, plutôt ma "gelli traviole" :

DSC00105 (Copier)

Pourtant mon contenant était en plastique lisse. Rien n'y attache, tout se démoule aisément. J'ai pris soin de glisser mes mains sous la gelée mais......  Avec une plaque nette, d'aplomb et intacte, voilà en quoi consiste le principe de ces impressions :

- on étale d'abord une couche fine de peinture à l'eau ou d'encre,

- on pose des éléments (silhouettes, découpages, brindilles....)

- on maroufle une feuille de papier ou un tissu pour une première empreinte.

- On ôte les éléments semés à la surface et on replace une autre feuille pour une seconde impression sous le marouflage. Ensuite on vaporise la plaque d'eau pour la nettoyer au papier absorbant ou avec un chiffon.

- Cette opération peut se répéter à plusieurs reprises en étalant des peintures de couleurs différentes, en semant des objets différents....

Malgré le scénario catastrophe qui se profile avec ma plaque de gelée, j'insiste....

DSC00106 (Copier)

DSC00107 (Copier)

DSC00108 (Copier)

Et, parce que la plaque de gelée est cassée en mosaïque, impossible de maroufler le tissu comme il convient. Forcément !!

DSC00109 (Copier)

Une fois l'impression absorbée par le tissu, on enlève les éléments déposés sur la gelée et on utilise un autre morceau de tissu pour "prendre" le reste de couleur et de motifs "blancs". Ce morceau qui arrive en deuxième geste s'appelle le fantôme.... Il est d'autant plus fantômatique qu'il n'y a plus grand chose à absorber. S'il s'agissait d'impressions sur papier, sans doute le fantôme obtiendrait-il plus de résultat.

DSC00110 (Copier)

Même pas peur !!!!! J'y vais pour un passage supplémentaire. Après le jaune, après le rouge et après le vert, un dernier tour en couleur "chair" : un rose orangé un peu beige. Comme cela, juste pour voir...  et voici ce que cela donne, au final :

DSC00111 (Copier)

Bof ! Il n'y a pas grand chose à voir. La récompense est nulle par rapport à la dose de stress que cela m'a fait monter en flêche... C'est que je me stresse pour un rien, moi... Pas la peur de rater, pas d'enjeu et pourtant la trouille. La peur au ventre. Le trac !

Il n'est sans doute pas très utile que je dise qu'ensuite j'ai gentiment roulé le papier cuisson en y enfermant les fragments de gelée et que j'ai tout simplement jeté le tout à la poubelle.

Quelque chose n'a pas fonctionné. Il faudra que je recommence mais la gelée sera bien plus consistante. Je mettrai bien plus de poudre pour la même quantité d'eau et je veillerai à ce que le contenant refroidisse bien à plat afin d'avoir une plaque généreuse, épaisse et régulière... Appuyer dessus avec le rouleau n'en sera que plus aisé.

En attendant, je vous engage à aller voir la démo que propose une spécialiste. Vous cliquerez sur la proposition de Vidéo dans un premier temps puis, après avoir visionné la fabrication de la gelée, vous reviendrez sur le site pour cliquer sur la seconde proposition de Quick Vidéo.... Vous ne pourrez vous en sortir que mieux que moi. Je veux bien vos témoignages en commentaires à cet article, même dans plusieurs semaines !!!!

Posté par mimiweb à 23:45 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 25 octobre 2012

Inspecteur des travaux finis.... et son post scriptum

La journée a été entièrement consacrée au jardinage : nous voulions supprimer le troène placé auprès du seringat auquel j'ai confié mon cocon jusqu'à Noël. Si l'apport de lumière ne suffit pas à refaire une santé au seringat, il sera lui aussi supprimé au profit d'un nouvel arbre, en meilleur état.

L'olivier s'est fait faire une petite coupe de désépaississement.... Une fâcheuse tendance à pousser plus d'un côté que de l'autre. Quelques fleurs de bordure ont été ôtées (elles fleurissaient en jaune. Quelle mauvaise idée !) et elles ont été remplacées par quelques autres vivaces ou gentianes fleurissant en bleu, en rose ou en blanc...

DSC00098 (Copier)

Après que le troène a été coupé, il s'est agi de nettoyer un peu au pied... Les mauvaises herbes ont subi une traque sans relâche (merci Maman !!!) et j'ai découvert quelques exemplaires de ce très joli champignon....

DSC00099 (Copier)

DSC00101 (Copier)

Logés dans la moquette que crée l'Helxine qui a été plantée au pied des arbustes de ce côté du jardin, les champignons ont vécu le pied au frais et la tête à l'ombre. Mais nous ne leur avons pas laissé le temps d'apprécier le paysage.... 

Une fois les espaces dégagés, j'ai pu replanter deux fuchsias (j'espère qu'ils reprendront bien ?) et mon Hom a terminé en passant la tondeuse pendant que j'entreprenais la plate-bande dans la venelle d'entrée. Je n'ai pu en faire qu'un tiers de la longueur, mon dos et mes épaules m'ont obligée à déclarer "forfait" ! Demain pourrait être une journée difficile, douloureusement parlant....  Mais s'il pleut comme on nous le prédit, je serais encore plus satisfaite d'avoir fait, aujourd'hui, ce qu'il valait mieux ne pas remettre à demain !!!!

DSC00103 (Copier)

A l'heure où la fatigue commençait à se faire sérieusement ressentir, Gimmick est venu inspecter le travail. Perché sur la table de jardin, il a jeté un regard circulaire sans indulgence mais n'a pas manifesté de mécontentement.... Qui ne dit mot consent, dit-on. Je suppose qu'il est satisfait du travail effectué ?

DSC00104 (Copier)

Beaucoup ont réagi à cette image de Gimmick à qui il semble qu'on ait volé le goûter !!! Mais Janick attire mon attention sur la couverture d'un bouquin qui, par ailleurs, est très drôle me dit-elle.... Et c'est vrai qu'il y a comme une parenté notamment dans le regard !!!!

9782265094307

Posté par mimiweb à 23:59 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Quand s'endorment les villas

La saison terminée, les volets sont rabattus sur les fenêtres, les maisons s'endorment au fond des jardins en attendant les prochaines vacances.

DSC00083 (Copier)

Depuis la plage du Moulin, le port de Saint-Quay se dessine dans le ciel brumeux. Les nuages restent très bas. La brume hésite entre descendre du ciel ou monter de la mer. Il ne fait pas froid mais il fait humide. Le sable colle aux semelles, les cheveux poissent un peu.

DSC00084 (Copier)

En descendant vers le vieux port depuis le parc du port es Leu, on retrouve un décor de mystère. Presque théâtral. Les feuillages se font rideaux de scène, le fond de la baie arrière-plan tout juste ébauché à l'aquarelle. Point de lumière ni de soleil mais des ombres en dégradés.

DSC00086 (Copier)

Curieusement, la brume a épargné les arbres du parc. Le chemin GR34 se perd dans le brouillard mais les arbres se dressent avec une force impressionnante.

DSC00087 (Copier)

Et l'heure est aux fruits mûrs, aux graines qui vont tomber et germer. L'heure est à la pérennité.

Parce que nous sommes sous un climat particulièrement doux où automne et printemps ont sensiblement les mêmes valeurs de températures, les arbousiers croissent facilement et un peu partout dans la station. Tantôt plantés en haies juste derrière un mur d'enceinte, tantôt isolé au milieu de pins pour la terre acide qu'ils produisent, le petit arbre présente en octobre ses feuilles, ses fleurs et ses fruits qui vont du vert au rouge foncé au fur et à mesure qu'ils mûrissent. Puis les "fraises" tombent au sol et libèrent la multitude de graines contenues dans leur pulpe. Les arbouses mettent deux ans à se former donc, quand la branche présente fleurs et fruits, il s'agit des fleurs de l'année et des fruits nés des fleurs de l'année précédente.

A ne pas confondre avec l'argousier particulièrement riche en vitamine C que l'on appelle aussi "ananas de Sibérie" bien qu'il soit issu d'Asie ou d'Amérique du sud. Si les arbouses donnent une eau de vie puisque dans nos régions les fruits ne sont guère employés pour la pâtisserie, les fruits de l'argousier font une confiture délicieuse et pleine de vertus médicinales largement reconnues par la Faculté.

 

DSC00090 (Copier)

Ce qui est toujours étonnant ici, comparativement à d'autres côtes comme celles d'Aquitaine, des Charentes Maritimes, de Vendée ou même de Bretagne du sud, c'est que le vert rejoint le bleu : la forêt descend jusque dans la mer. Comme les feuillus sont souvent des châtaigniers, il n'est pas rare de voir des châtaigniers se pencher sur l'eau.

D'ailleurs cela me fait penser que dimanche, le 28 octobre, à Etables-sur-Mer se tiendra la "Fête de la Châtaigne". Je serai prise par un repas de famille mais j'espère avoir l'opportunité, en fin de journée, d'y faire un saut car j'aimerais vraiment, vraiment, vraiment, y trouver de la farine de châtaigne. Je voudrais me tester sur une recette de gâteau à la farine de châtaigne. Pour en avoir goûté un l'année dernière, j'ai conservé un souvenir ébloui et l'envie de m'en faire un !

DSC00091 (Copier)

Avec cee temps d'un calme olympien, naviguer à la voile relève de l'exploit. Il n'y a pas de brise et sortir du port c'est prendre le risque de rester scotché.

DSC00092 (Copier)

Et ce calme invite à marcher le long du rivage ou à errer dans les rues en admirant les jolis jardins maintenant endormis et les villas dont le pouls s'abaisse tout doucement. Peut-être que Noël les ranimera le temps de quelques jours de vacances sinon elles attendront patiemment que revienne Juillet.

Celle-ci arbore des mosaïques turquoises aux coloris aquatiques et transparents.

 

DSC00094 (Copier)

Celle-là tente de soulever une paupière pour apprécier les grandes marées de la semaine,

DSC00095 (Copier)

Et la brume enveloppe quelques jolies endormies au sommet de la falaise, tout en estompant ombres et lumières. Le paysage se floute en chinoiserie esquissée.

DSC00096 (Copier)

Derrière son haut mur d'enceinte, cette dernière villa oppose ses pierres grises et ses ardoises de toiture aux dernières roses en fleur du jardin..;

DSC00097 (Copier)

Posté par mimiweb à 23:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Où naissent les huîtres ?

Pas très loin de chez moi, au-delà de Paimpol et de Kerroc'h au sous-bois moite et automnal,

DSC00042 (Copier)

DSC00044 (Copier)

DSC00047 (Copier)

DSC00048 (Copier)

se cache, entre les rochers et en contrebas de la route, un lieu tourmenté qui sied aux huîtres : Pors Even.

Le temps est à la grisaille. Les météorologues nous en promettent autant pour demain : temps couvert sur tout le nord-ouest de la France mais températures douces.....

Et c'est vrai. Il fait bon. Curieusement bon. Et la mer est calme. Etonnamment calme. C'en est presque inquiétant....

DSC00050 (Copier)

DSC00051 (Copier)

Prenant des airs de Baie d'Halong, la côte de Ploubazlanec se drape dans la brume. Les sons ouatés semblent voler au ras de l'eau. La mer ne frissonne même pas !

DSC00052 (Copier)

DSC00054 (Copier)

DSC00055 (Copier)

DSC00056 (Copier)

DSC00058 (Copier)

DSC00059 (Copier)

DSC00061 (Copier)

Pas le moindre souffle de vent. Le sable a disparu sous des milliers de coquilles Saint-Jacques vides et autres carapaces de crabes ou d'araignées. Et un peu partout, des vigies semblent garder les lieux.

DSC00062 (Copier)

La descente de bateau, les anneaux aux mailles géantes et le hangar ainsi placé nous rappellent qu'ici, jadis, était stationné un bateau de sauvetage. On ouvrait la porte du hangar et on poussait le bateau sur la cale. Le temps que les marins-sauveteurs montent à bord, on retenait l'élan de l'esquif en passant des bouts dans les anneaux de métal. Mais sitôt l'équipage embarqué et le matériel monté à bord, on lâchait les bouts et le bateau reprenait sa course vers l'eau. En plongeant, il faisait remonter une grosse vague sur la cale jusqu'au quai. Alors les copains de pêche ou les femmes s'installaient sur le banc et attendaient, anxieux d'apprendre combien d'âmes avaient été englouties dans le flot.....

DSC00064 (Copier)

DSC00065 (Copier)

DSC00080 (Copier)

Aujourd'hui les squelettes qui hantent le rivage sont de métal et  seuls les oiseaux attendent en arpentant le rivage.....

DSC00066 (Copier)

DSC00068 (Copier)

DSC00069 (Copier)

DSC00070 (Copier)

DSC00078 (Copier)

Posté par mimiweb à 22:29 - Commentaires [10] - Permalien [#]

dimanche 21 octobre 2012

Deux occasions en une....

Deux occasions en une de montrer cette magnifique rose. D'abord, je dédie cette rose à Greenye qui, comme chaque mois, le 21, collecte sur plein de blogs la ou les photos qu'on lui offre virtuellement afin de créer la plus belle des mosaïques.... Ces fleurs ponctuent chaque mois de sevrage de tabac et représentent le bouquet de l'effort !!!! Bravo Greenye et continue comme ça !!!

Mais, surtout, cette rose a été achetée hier pour marquer, en ce 21 octobre, notre quarantième anniversaire de mariage. Et vous voulez savoir quoi ? Cette rose sent merveilleusement bon !!!! En plus, vous le voyez, elle indique un tempérament bien remontant puisqu'elle était quasiment la seule en fleur parmi le parterre de rosiers proposé....  J'adore sa couleur. J'espère que les soins que je prends à l'aider à s'installer seront récompensés d'une superbe floraison l'été prochain ? En tout cas, je ne vous raconte pas comment elle va parfumer le secteur.....

DSC00022

DSC00030

Et imaginerez-vous comment a été nommé ce rosier ? .................. "Spécial Anniversaire".......... !!!!!            Le croirez-vous ?

Et bientôt nous "consommerons" le cadeau qui nous a été fait d'un séjour en chambre et table d'hôtes où l'on voudra en France.... Quel choix !!!!

2012-10-20

5 fleurettes

 

Posté par mimiweb à 15:36 - Commentaires [10] - Permalien [#]

vendredi 19 octobre 2012

La Cascade....

Il y a celle du bois de Boulogne pour la balade du dimanche, il y a le Mont Cascade au Quebec pour des randonnées plus sérieuses et il y a La Cascade de Chatelaudren pour les promenades en Bretagne.

Dite "petite cité de caractère", Chatelaudren est un village des Côtes d'Armor qu'il faut vraiment visiter si vous êtes dans le secteur. Vous pourrez y retrouver "Le Petit Echo de la Mode" posé sur la rivière et sa cascade..., cascade qui a donné son nom à l'une des associations du lieu.

"La Cascade" est une association regroupant des artistes et artisans d'art qui ont ouvert boutique et tiennent permanence tous les deux jours. Vous y trouverez une foule de jolies choses à des prix très compétitifs et vous pourrez vous y fournir pour tous vos cadeaux à faire aux autres ou à vous-même !

DSC00001 (Copier)

DSC00002 (Copier)

DSC00003 (Copier)

DSC00004 (Copier)

DSC00005 (Copier)

Je n'ai pas photographié les objets en gros plan pour les raisons de confidentialité que vous imaginez bien....

DSC00006 (Copier)

DSC00007 (Copier)

DSC00008 (Copier)

DSC00009 (Copier)

DSC00010 (Copier)

Non loin des fêtes de fin d'année, ajoutez cette adresse à votre carnet des bonnes adresses....

 

Posté par mimiweb à 18:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

De la pomme au coing

Une allure de poire, une chair dure comme la pierre, un goût bien particulier une fois cuit, c'est le coing, pomme d'or de l'automne .... J'en ai fait un peu de compote que j'ai mise sous des quartiers de pomme pour une tarte à pâte sablée. Il ne faudrait peut-être pas continuer ce régime tout de même.....

6 étoiles 6 branches

2012-10-19 (Copier)

Posté par mimiweb à 17:23 - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 18 octobre 2012

Désabonnements spontanés

Puis-je me permettre de demander à ceux et celles, parmi vous, qui ont un blog, d'insérer un article de ma part afin que circule l'information suivante :

"     Il m'arrive un truc fort désagréable qui m'avait déjà été signalé par d'autres bloggeuses de chez Canal.... Il manque des personnes à ma liste d'abonnés !

J'ai une amie qui me contacte pour me signaler qu'elle ne reçoit plus rien de mon blog, or j'ai émis quelques articles ces derniers jours.... Il se trouve qu'à observer ma liste d'abonnés, je constate avec désagrément, que certains noms ne figurent plus. Bien sûr, il se peut que certaines personnes aient choisi de se désabonner et elles sont libres de le faire mais d'autres, je le sais, n'ont pas fait ce choix.

Je suis donc désolée pour ceux et celles qui ont été désabonnés d'office sur je ne sais quel principe de gestion de la part de l'hébergeur. Je trouve cela totalement abusif d'autant qu'on ne m'a pas demandé si tel était mon souhait. A ce jour je compte 84 abonnés et je n'ai pas l'impression que ce chiffre soit exceptionnellement élevé ni usurpé ? A quel titre se permet-on de virer ainsi les abonnés qui, peut-être, ne se sont pas manifestés depuis quelques temps ?     "

pardon10

Posté par mimiweb à 14:54 - Commentaires [14] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « octobre 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
     1 2 3 4 5 6
    7 89 10 11 12 13
    14 1516 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31