dimanche 1 novembre 2009

Sous haute surveillance !

Il y a peu de temps, allant sur le blog File Etoile de Lin, je tombais raide dingue d'un doudou que Vanessa présentait, réalisé dans une paire de chaussettes. Astucieux !

De lien en lien, je me retrouvais avec le plan d'action suivant :

patron_titou_de_l_espace

Eh bien moi je vous le dis : ce n'est pas si simple que ça. Enfin, me voici au terme de mon effort et, quelques points pour fixer des boutons en guise d'yeux, me voilà sous haute surveillance.

DSC06545__Small_

Quand je suis à mon bureau.....

DSC06547__Small_

Dès que je quitte la machine à coudre....

Me voilà bien !

Posté par mimiweb à 17:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 18 septembre 2009

Un lapin super chouette en chaussettes ?

Non, un âne me semble-t-il...

Je craque et je ne résiste pas au plaisir de vous le soumettre pour que vous aussi, bricoleur(se) ou pas, vous vous lanciez : c'est vraiment trop simple pour résister....

44054892

Ce doudou a été réalisé par Vanessa à retrouver sur File Etoile de Lin. Allez lui rendre une petite visite et suivez le lien qu'elle vous propose vers Isabelle Kessedjian, une artiste à l'univers irrésistible. Et faites comme moi, notez sur votre liste de courses : " paire de jolies chaussettes" (celle de mon mari sont définitivement trop austères pour que mon doudou, au final, reste séduisant !).
Et si vous m'envoyiez la photo de votre doudou réalisé pour que je le présente en ligne, hein ?

A moins que votre création prenne vie et se mette à voyager comme le doudou Albert qui présente, ici, ses aventures...

Posté par mimiweb à 12:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 14 septembre 2009

Soupe de sorcière

Je vous ai dit, l'autre jour, que je ne renonçais pas à aller au bout de mon idée avec ce morceau de coton que la rouille m'a un peu trop dévoré. Aujourd'hui, une odeur d'herbe chaude flotte dans ma cuisine et une soupe de sorcière bout dans une vieille casserole.

DSC05799__Small_

Je tente une décoction de feuilles de noisetier pourpre. Quoi ? Les feuilles sont vertes ? Ben oui, moi aussi j'en suis toute étonnée car je peux vous dire que d'habitude elles sont vraiment pourpres comme les prunus. On verra bien. Il paraît que le noisetier pourpre donne un vert superbe. Tentons la chose on n'est plus à un échec près avec cette expérience.

Posté par mimiweb à 09:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 14 mai 2009

Donnons-nous la main !

J'en ai parlé voici peu : France Patchwork, pour fêter ses 25 ans, propose de participer à l'opération de la grande banderole des "mains" qui sera exposée lors du Carrefour européen du Patchwork à Sainte-Marie aux Mines en septembre 2009. Je vous mets le lien qui vous mène directement voir les premières mains déjà réalisées ; si vous avez besoin de vous inspirer....

Les blocs, sur tissu écru, doivent faire 25 cm de large sur 20 cm de haut. Les mains sont orientées vers la gauche ou vers la droite comme on veut. Toutes les techniques sont permises. Il faut que le bloc soit "fini" : molletonné, bordé ou bien cousu et portant un manchon de 4 cm à l'arrière afin de pouvoir y glisser une cordelette ou une tige. Devront apparaître vos nom, prénom et numéro de département....

J'ai donc opté pour un tissu écru, genre doublure à rideau en coton.
DSC03945__Small_ J'ai découpé le dos aux dimensions indiquées ainsi qu'une bande légèrement plus courte mais mesurant 8 cm de largeur.
Au dos, vous apercevez le marquage au crayon à dimensions exactes que j'ai majorées de 2 cm tout autour pour me donner une marge confortable.

DSC03946__Small_ Cette bande, destinée au manchon, est d'abord pliée en deux et cousue sur toute sa longueur avant d'être retournée. Les extrêmités sont alors rentrées sur un centimètre à l'intérieur du tube, écrasées au fer et piquées de sorte que le tube aplati, soit bien fermé à chaque bout.

DSC03947__Small_ Les ciseaux, introduits, permettent de comprendre que cette pièce, cousue sur ses deux longueurs, est devenue le manchon d'accrochage placé assez haut sur le dos et bien centré pour dégager les côtés qui seront, plus tard, assemblés au top et au molleton.

DSC03944__Small_Par ailleurs, il faut préparer le tissu de décoration, celui dans lequel sera découpée la main. Pour moi "Amoureuse de la Bretagne", il s'agit du drapeau régional Breton même si, au final, c'est le numéro d'un département Normand qui figurera sur le top. J'ai assemblé deux drapeaux pour avoir suffisamment de surface et j'ai passé le fer, assez rapidement, sur le papier du voile thermocollant double face.
Sur le papier, je dessine les contours de ma main gauche. Je vous ai dessiné les détails anatomiques et j'ai ajouté les bagues pour que vous en ayez une bonne illustration.
Attention ! Ainsi placé, le voile thermocollant nécessitera de retourner le tout pour le coller sur le support. Donc, prévoyez que votre tissu soit sur son envers avant d'y placer le Vliesofix.

DSC03948__Small_ Une fois la pellicule de papier de protection ôtée, je retourne ma découpe contre le tissu que j'ai découpé pour le top. Je m'approche du bord mais ne le franchit pas. Par transparence, je vois les limites de mon format et l'ajout pour les coutures, j'en tiens compte.

DSC03949__Small_ Sur ma machine, un point d'application me permet une couture fantaisie juste au ras de mon découpage. J'aurais pu opter pour un bourdon plus ou moins large, j'aurais pu opter pour un feston fait main.

DSC03950__Small_ Aux mêmes dimensions que mon dos et mon top, j'ai aussi découpé un rectangle de molleton fin et un autre morceau de tissu qui sera un dos intermédiaire. En effet, si j'installais le "vrai" dos à l'arrière de mon sandwich, tout matelassage risquerait d'être piqué sur mon manchon qui doit absolument rester libre. Un dos intermédiaire va me donner les possibilité d'un piqué libre sans risques.

DSC03951__Small_ Je brode mon pseudo au piqué libre ainsi que quelques triskell qui vont matelasser mon travail et, ainsi, maintenir bien solidaires les trois épaisseurs de l'ouvrage. En plus cela donne un relief intéressant. Plus bas, sous la main, mon nom de famille et le numéro de mon département seront brodés aussi pour l'identification. Je sais déjà que je vais provoquer quelques questions : Normandie ou Bretagne ? Ah oui, le coup du Mont Saint-Michel qui était Breton et que, dans sa folie en changeant de lit, le Couesnon en Normandie a mis !

DSC03952__Small_ Le dos est ajouté que j'ai assemblé, endroit contre endroit avant de retourner l'enveloppe. Puis, en rentrant les bords, j'ai fini de fermer le dernier côté (après avoir fait bien ressortir les coins à l'aide d'une épingle) et j'ai achevé le travail avec une piqûre tout autour qui justifie la fermeture du dernier côté et termine d'aplatir les bords du tour pour une finition plus soignée.

Voilà. Mon ouvrage est terminé !
Il peut être envoyé à France Patchwork - BP 214-07  - 75325 Paris Cedex 07

Posté par mimiweb à 13:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 10 avril 2009

Pas à pas autour d'un ouvrage textile suite et fin

Bon. Reste le dos. Avant de le recouper à bonne taille, je marque le milieu d'un fil. Avec la bande de tissu de 20 cm x 8, je vais faire le manchon d'accrochage.
- Plier la bande en deux dans le sens de la longueur et la diviser, au milieu en deux parties égales. On obtient deux rectangles de 10 x 4 cm. Faire une piqûre tout autour moins quelques centimètres pour retourner. Finir de fermer après retournement de chaque "enveloppe" en piquant tout autour à 1 mm du bord.
- En prenant le fil de marquage du milieu pour repaire, placer les deux petits manchons rectangulaires de part et d'autre en espaçant de sorte que les rectangles, parfaitement perpendiculaires au fil de marquage du milieu approchent les bords extérieurs à quelques centimètres.
- Une fois bien positionnés, piquer ces rectangles en place mais uniquement le long des côtés les plus longs ; il faut qu'ultérieurement l'on puisse passer une tige dans les manchons. Ainsi, il y aura une zone à l'air entre les deux manchons et l'on verra la tige.
Manchon_textile_Small_

Il faut à présent, fixer le cordon que l'on fait serpenter sur l'ouvrage. On le fixe à l'aiguille en faisant un point de Boulogne espacé. Un point de temps en temps, placé à califourchon sur le cordon est doublé ou triplé pour assurer la fixation. Le fil est le même que celui qui a servi à habiller le cordon. Si tel n'est pas le cas, on traverse le cordon avant de piquer dans l'ouvrage et on repique dans le corps du cordon après être ressorti en surface de l'ouvrage. Ainsi le fil n'est pas du tout visible et seul l'habillage du cordon l'est.

Avec un tampon et une encore colorée, on applique quelques motifs sur lesquels on saupoudre de la poudre à embosser que l'on chauffe au pistolet décapeur thermique. Attention, ne pas rester trop longtemps à la même place, le tissu pourrait avoir tendance à roussir. Méfiance également si vous avez employé des fils synthétiques : la chaleur peut faire fondre votre fil et altérer votre travail. Tampon_embellisseur_Small_
Autre méthode d'embellissement : quelques coups d'éponge imbibée de peinture dorée, argentée, bronze ou de couleur. Plus l'éponge est alvéolée, plus l'empreinte sera graphiquement intéressante.

Ca et là, une trace de colle reçoit une pellicule d'or, d'argent ou de cuivre vendus en flocons. A l'aide d'un pinceau brosse sec, bien appliquer la feuille à dorer sur la zone encollée et laisser sécher. Brosser encore une fois sec pour éliminer les excédents et user légèrement la tache métallique qui y gagne en esthétique.Pose_barrettes_et_inchies__Small_
Feuille_d_or_Small_

Il faut à présent faire le sandwich : il y a le dos que l'on recoupe proprement au plus près de 50 cm x 50, le molleton fin que l'on place dessus et que l'on recoupe, lui aussi et enfin le top.
Un biais est positionné à cheval, tout autour de l'ouvrage que l'on pique ou que l'on coud et, enfin, à la main et à l'aiguille, on ajoute les points manquants pour finir de fixer les barrettes prévues de déborder du format.Pose_du_biais_Small_

Fixer_barrette_Small_

Voilà, c'est terminé. Eventuellement, il est encore possible de coller au fer ou de fixer à points glissés une étiquette que l'on apose au dos de l'ouvrage s'il a une autre destination que votre seul mur.... Bravo ! Il ne vous reste plus qu'à m'envoyer la photo de votre réalisation afin que je la présente en ligne avec votre prénom ou votre pseudo. La variété des résultats ne devrait pas manquer d'intérêt ...

DSC03331

Posté par mimiweb à 18:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


jeudi 9 avril 2009

Pas à pas autour d'un ouvrage textile 3

DSC03007__Small_

Les morceaux de voile colorés sont posés sur le tissu en vue d'être collés au fer (rappelez-vous : du papier sulfurisé entre fer et voile thermocollant !). De petits morceaux peuvent être ajoutés ici et là afin que la pièce colorées soit irrégulière voire éparpillée.
P1010004__Small_

Une fois le voile collé au fer, il faut attendre un peu pour qu'il refroidisse et, du même coup, qu'il ne colle plus sous le doigt. Pendant ce temps, nous allons faire un cordon décoratif en prenant notre mètre de queue de rat que nous allons passer sous le pied "à repriser" de la machine réglée sans griffes d'entrainement, en vue de piqué libre. Le principe consiste à faire un zig zag sur le cordon queue de rat en plusieurs passages. Il suffit de tenir le cordon devant et derrière et de lui faire faire des allers et venues sous l'aiguille de la machine. L'entraînement ne se fait pas par les griffes de la machine, ce sont vos mains qui tirent le cordon en va-et-vient sous l'aiguille. Idéalement, un fil variable donnera des nuances... variées !!! Plus ou moins d'insistance donnera de l'épaisseur au nouveau cordon.

Fabrication_d_un_cordon_au_point_zig_zag_Small_

Mais vous pouvez, cette fois encore, opter pour un enroulement de la queue de rat par un ou des fils de couleurs. Vous pouvez utiliser une technique de noeud comme dans le macramé, vous pouvez employer une aiguille pour un point de boutonnière ou nouer à la main deux fils présentés en vis à vis et qui vont se croiser sur le cordon queue-de-rat.

Tant que la machine est montée avec le pied "à repriser" et sans les griffes d'entraînement, vous pouvez choisir d'orner vos tissus d'un piqué libre. J'ai procédé par zones avec du piqué libre en ronds, à la manière d'une grappe de bulles qui se situent essentiellement sur le tissu turquoise de mon support. Encore une fois, il vous est possible de broder à la main des circonvolutions, des ronds, des farandoles de points en conservant une seule couleur de fil ou, au contraire, en variant les couleurs.
piqu__libre__Small_

Il y a pas mal de choses à faire, je vous laisse travailler en paix. Prenez votre temps, je reviens demain !

Posté par mimiweb à 18:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 8 avril 2009

Pas à pas autour d'un ouvrage textile 2

DSC02926__Small_

Sur un morceau de cantonnière de 50 x 50 cm, je vais coller, côte à côte, les deux tissus de mon choix nettement recoupés afin que la soudure disparaisse à l'oeil.
Si vous avez choisi de ne pas employer de cantonnière (qui raidit l'ouvrage), vous pouvez contrecoller vos tissus sur un autre à l'aide de voile thermocollant double face ou directement sur un voile non tissé thermocollant simple face. L'intérêt de cette opération est de bien solidariser les deux morceaux de tissu afin de créer une surface de travail d'un peu plus de 50 cm sur 50 comme s'il ne s'agissait que d'un tissu unique.

Petits conseils :
1 - Plutôt que mettre côte à côte deux morceaux de 50 cm de hauteur sur 25 cm de largeur, optez pour une asymétrie et faites l'une des deux bandes plus large que l'autre. L'ouvrage gagnera en esthétique, la symétrie n'étant pas toujours la meilleure recette. Il en va des ouvrages textiles comme des photos ou des tableaux avec des cadrages plus proches de l'ordre des 2/3 - 1/3.
2 - Songez à bien utiliser du papier sulfurisé sous et sur l'ouvrage que vous collez au fer de sorte que si le tissu bouge, vous ne salissiez ni la semelle de votre fer, ni votre table à repasser !

Plutôt que découper trop nettement avec des ciseaux mieux vaut déchirer deux bandes de voile thermocollant double face qui vont mesurer entre 20 et 25 cm de large sur 40 à 50 cm de haut. Une certaine irrégularité du format sera appréciable pour un rendu plus "naturel".

DSC02927__Small_
Posée sur un support plastifié (sac poubelle ouvert ou ancienne toile cirée réformée), les bandes sont humidifiées au rouleau de mousse.

DSC02931__Small_
Employés comme poudreuses, les flacons de pigments de vont permettre le saupoudrage irrégulier sur le voile humide des poudres de teinture. Il faut faire cohabiter des couleurs complémentaires et jouer sur les quantités. Le goût artistique de chacun va pouvoir ici s'exprimer.
Personnellement j'ai choisi de laisser les poudres tomber naturellement sur le voile et de ne pas y toucher. Vous pouvez aussi choisir de les mêler intimement en repassant le rouleau de sorte que les mélanges créent de nouvelles couleurs. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, ajouter des poussières lumineuses, des poudres pailletées... Laissez parler votre imagination et visitez bien vos tiroirs !

Une fois les voiles colorés, laissez sécher bien à plat et nettoyez et rangez tout ce qui peut l'être. Lavez au savon liquide (liquide vaisselle, savon liquide lave-mains) pinceaux et rouleaux qui ont été utilisés. Rincez plusieurs fois et mettez à sécher poils et mousse en l'air.

DSC02933__Small_

Posté par mimiweb à 17:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 7 avril 2009

Pas à pas autour d'un ouvrage textile 1

DSC02924__Small_

Mon morceau de tissu de 20 x 20 cm est collé sur la cantonnière pour être raidi. Derrière, en intercalant un morceau de voile thermocollant, je vais également coller au fer mon tissu uni de même dimension afin d'obtenir un sandwich qui se tient bien. Ainsi je vais pouvoir, au cutter rotatif, couper des bandes plus ou moins larges et des bandes de 1 pouce de large dans lesquelles je couperai de petits carrés 1 pouce de côté. Ces carrés calibrés s'appellent "inchies", du mot pouce traduit en anglais. (Les tapis de coupe ont parfois des graduations en pouces d'un côté et en centimètres de l'autre).

Fabrication_de_barrettes_et_d_inchies__Small_

Avec les fils assortis aux couleurs de mon tissu fantaisie, je cerne chaque carré et chaque bande (longueurs et largeurs variées pour les bandes) d'un point de bourdon machine. Il est tout à fait permis de broder, à la main, un point de feston tout autour de ces éléments que nous mettons de côté. Attention, les inchies sont très joueurs : souvent ils se cachent et se glissent sous le tapis de coupe ou sautent de la table par terre où on ne pense pas à les chercher.
Mettre ces pièces dans une boite me semble être une sage précaution !

Je vous laisse border vos bandes et vos petits carrés. A demain !

Posté par mimiweb à 17:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 6 avril 2009

Pas à pas autour d'un ouvrage textile.

Ce qu'il vous faut prévoir et réunir pour commencer :

- 60 x 60 cm d'une toile qui servira au dos de l'ouvrage
- 60 x 60 cm d'un molleton fin
- 2 m 20 d'un biais de coton du coloris de votre choix (l'une des couleurs dominantes de votre travail)
- fil assorti
- 2 morceaux de tissu assorti au dos pour réaliser les manchons d'accroche soit 2 fois 8 cm x 20 cm
- 1 morceau de tuteur en bambou percé à 1 cm de chacune des extrémités et d'une longueur totale de 65 cm
- 1 morceau de ficelle de cuisine de 1 m environ
- 1 morceau de tissu coloré (turquoise pour moi) de 30 x 60 cm
- 1 morceau de tissu d'une couleur contrastée (orange et en velours pour moi) de 35 x 60 cm
- Vliesofix (voile thermocollant double face) pour doubler les tissu sur une surface de 55 x 55 cm à peu près ainsi que deux morceaux de 23 cm de large à peu près sur 50 cm (pour le décor de surface), + 1 morceau de 20 x 20 cm.
- 1 morceaux de 20 x 20 cm d'un tissu totalement différent (fleurs stylisées de Kaffe Fasset pour moi)
- 1 morceau de 20 x 20 cm d'un tissu uni de l'une des deux couleurs choisies (coton uni orange pour moi)
- 1 morceau de cantonnière thermocollante d'un côté de 20 x 20 cm et, optionnel, un morceau de 50 x 50 cm
- fils assortis en bobines pour dessus et sur canettes pour dessous
- 1 cordon "queue de rat" de 1 m de couleur indifférente (nous créerons un cordon de la couleur de notre choix),
- Plus ou moins 25 boutons de petite taille (les miens sont en cuvette et transparent - cf. "Fleur de Lin et Bouton d'Or" Dinan)
- Rouleau de mousse, pinceaux souples et brosses plates
- Flacons ou sachets de poudres de teinture (textile ou autre) de coloris variés et complémentaires
- Eventuellement : tampon de caoutchouc avec un petit motif d'arabesque, Stazon colorée et poudre à embosser transparente,
- Pistolet à air chaud ou décapeur thermique
- Pétales de métal doré pour dorure ou peinture dorée avec morceau d'éponge
- colle en stick ou colle textile
- machine à coudre (option) et aiguille pour couture main
- épingles à tête
- fer à repasser sans vapeur
- papier sulfurisé

J'espère ne rien avoir oublié des fournitures qu'ils vous faut avoir mais, de toute manière, nous procèderons étape par étape et il sera toujours temps de réunir les nécessaires manquant.

Pour vous aider dans votre choix de coloris de tissus et de poudres teignantes, il existe des outils d'harmonisation des couleurs qui sont bien commodes.
DSC02930__Small_

Posté par mimiweb à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 10 mars 2009

Pas à pas autour d'un ouvrage textile 4

Quand votre top est fin prêt. Les tissus de fond ont été stabilisés, les voiles thermocollants colorés y ont été appliqués, vous avez ajouté un peu d'ornementation, vous allez pouvoir fixer barrettes et inchies.

Coupez les bords de votre top à bonnes dimensions : 50 x 50 cm. J'avoue avoir fait une petit fantaisie en opérant un décroché sur le haut de l'ouvrage et un autre, à contresens, dans le bas. Mais vous pouvez tout à fait laisser vos bords parfaitement rectilignes.

Disseminez les éléments sur votre ouvrage pour choisir leur place idéale sur la surface de votre travail. Repérez les meilleurs emplacements et fixez provisoirement à l'aide d'une épingle. Si vous manquez de recul pour observer l'effet rendu, vous pouvez utiliser votre appareil photo ou une paire de jumelles.... à l'envers !

Les barrettes peuvent sortir du format, elles sont fixées en place, à la main, à l'aide d'une aiguille enfilée du même fil qui a servi au point de bourdon de cerné. Les points, parfaitement perpendiculaires, se fondent dans le bourdon et ne se voient pas. Les inchies, eux, sont fixés en place à l'aide d'un petit bouton. Les miens sont anciens, achetés chez Fleur de Lin et Bouton d'or, à Dinan. Vente par correspondance...

Inchies_avec_bouton__Small_

Attendez avant de fixer toutes les barrettes car celles qui vont dépasser du format de l'ouvrage vont nous gêner pour poser notre biais tout autour de l'ouvrage. Commencez à fixer les barrettes au centre du top et n'en gardez que deux ou trois à mettre en place en fin de travail. J'avoue avoir commencé à coudre les miennes en laissant libre toute la partie qui allait, plus tard, recouvrir le biais. Repliées et maintenues avec une épingle à tête, ces barrettes n'avaient plus besoin que de quelques points pour être fixées en fin de travail tandis que l'essentiel était déjà cousu car ne pas pouvoir transpercer le top serait sans doute plus difficile.

Il n'est pas nécessaire de coudre tout autour des barrettes, trois ou quatre points placés sur chaque longueur et chaque largeur suffisent bien à les maintenir en place. Rien ne doit tirer dessus plus tard qui nécessite une fixation plus solide.

Vue_arasante_effet_produit__Small_

Ce travail est assez long, fastidieux et fait mal au dos. Je reviendrai donc demain pour la suite... Ménagez-vous !

Posté par mimiweb à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « août 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
      1 2 34 5
    6 7 8 9 1011 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31