vendredi 21 novembre 2014

Promenade Bretonne

Une promenade à Guingamp et la découverte d'un joli cheminement le long du Trieux.... Une autre fois, je pousserai jusqu'au moulin annoncé sur le panneau mais j'avoue qu'hier il faisait un peu frais pour insister le long de l'eau.

DSCN3730 (Copier)

A l'angle inférieur gauche de ma photo, le parapet d'une terrasse de restaurant.... Je m'imagine très bien (avec un rien de soleil en plus) déjeuner le long du Trieux, au calme de cette rivière peu agitée, même si on a fait une petite cascade pour animer un peu le "terrain", balisé de suspensions, des kayakistes....

DSCN3731 (Copier)

DSCN3732 (Copier)

DSCN3733 (Copier)

DSCN3734 (Copier)

A gauche, un ancien lavoir où s'agenouillaient, dans leur caisse de bois, les laveuses de linge. La mousse a disparu de la surface de l'eau !

DSCN3735 (Copier)

DSCN3736 (Copier)

La partie en amont de la rivière est une zone plus calme pour les sportifs. Je suppose que l'entraînement sur cette rivière ne doit pas manquer de charme. Ramer dans un tel paysage n'est pas vraiment ramer !

La balade est un peu courte dis-tu ? Possible... Mais il faisait frisquet pour qui n'avait pas prévu un vêtement compatible avec une promenade à pied (imprévue) et, d'ailleurs, le mal semble fait si j'en crois ma consommation de Kleenex aujourd'hui ...

Posté par mimiweb à 23:24 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 24 janvier 2014

En avant, Guingamp !

Qui ne connait pas ce slogan ? Même moi qui suis nullissime en football, je connais. Alors c'est dire.... Bon, d'accord, Guingamp ça mévoque des choses... C'est une petite bourgade à une quarantaine de kilomètres de chez moi que je fréquentais davantage quand j'habitais plus près, dans ma petite maison de vacances. A Guingamp, il y a deux évènements importants pour moi : la Saint-Loup qui, pendant plusieurs jours, met la ville en fête et regroupe bagadou et danseurs Bretons et puis l'exposition installée chaque été qui, très souvent, a à voir avec le textile. J'y ai rencontré des brodeurs Bretons de renom, j'y ai vu quelques petits miracles de création artistique. Bref, une expo à voir !!!

A Guingamp, je n'avais jamais pris le temps de visiter l'église pourtant en plein milieu de la grande rue commerçante du bourg. Une belle cathédrale qui rend hommage à une Vierge noire : Notre-Dame de Bon Secours. Mais voyez plutôt....

D'abord de belles ruines qui se détachent sur le ciel bleu que nous avions samedi dernier.... (Depuis ça s'est gâté !)

004 (Copier) (Copier)

005 (Copier) (Copier)

006 (Copier) (Copier)

007 (Copier) (Copier)

008 (Copier) (Copier)

Ensuite, l'église...

009 (Copier) (Copier)

010 (Copier) (Copier)

011 (Copier) (Copier)

012 (Copier) (Copier)

013 (Copier) (Copier)

Remarquez les vêtements de la Vierge et de l'Enfant, brodés de bleu...

014 (Copier) (Copier)

015 (Copier) (Copier)

Après une petite chapelle à prières, un gisant installé dans une alcôve. Je n'ai pas su lire la légende ! J'ai juste compris qu'il était question du Sénéchal (autant dire le Ministre de l'Intérieur) de Charles de Blois, un des ducs de Bretagne, héritier du trône. Charles de Blois, aussi appelé Blois ou bienheureux Charles de Blois, né en 1319 à Blois, mort le 29 septembre 1364 à Auray. Fils de Guy Ier de Châtillon, comte de Blois et de Marguerite de Valois, sœur de Philippe de Valois. On sait qu'il fut admis au couvent de Guingamp où il suivait les offices dans l'église (sans doute cette église ?)

L'histoire de Guingamp, ville close, dont l'église appartenait au château montré en début d'article, est assez riche d'évènements même si cette ville semble bien jeune. Xème siècle seulement !

016 (Copier) (Copier)

017 (Copier) (Copier)

018 (Copier) (Copier)

019 (Copier) (Copier)

020 (Copier) (Copier)

021 (Copier) (Copier)

022 (Copier) (Copier)

024 (Copier) (Copier)

Moi je rêve toujours de pouvoir accéder aux coursives du premier étage et, à force de rêver, je finis par avoir une illusion de vécu. Mon imagination me permet d'avoir, d'en haut, la vue que je pourrais avoir de l'église vue depuis ce couloir encore illustré de croix peintes en rouge sombre, un reste des couleurs qui devaient décorer l'église. Car, on l'oublie trop souvent, l'église était extrêmement colorée jadis. Les couleurs s'en sont allées par les années et les frottements de passages mais les colonnes étaient peintes et couvertes de motifs thématiques. C'est dans l'église, au frais ou à l'abri du froid, que l'on venait se rencontrer, vendre ses poules ou son beurre. Les prostituées y étaient nombreuses. A cette époque point n'était question de chaises, de bancs ni de silence.... Il s'agissait d'une sorte de cour couverte. Accessoirement on y priait.

025 (Copier) (Copier)

026 (Copier) (Copier)

C'est dans le "hall" d'entrée que se trouve la Vierge Noire ainsi que tous les ex Voto offerts par les croyants exaucés ou par la ville reconnaissante.

027 (Copier) (Copier)

028 (Copier) (Copier)

Posté par mimiweb à 11:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « décembre 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
          1
    23 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31