vendredi 26 octobre 2012

Chronique d'un plantage annoncé

Comment ? Encore du jardinage ? Mais non, pas du tout.... Certes il aurait pu s'agir de jardinage après l'abattage du troène et de deux autres arbustes qui lui tenaient compagnie. Dans ce cas, j'aurais commencé mon article par une photo du genre suivant :

DSC00112 (Copier)

Mmm.... En regardant cette photo, je vois comme les palissades sont en fin de vie ! Pourvu qu'elles tiennent quelques temps encore, elles ne sont pas à l'ordre du jour. Ni à l'ordre de demain, d'ailleurs ! Enfin, ceci n'est pas mon propos. Donc, non, il ne s'agit pas de jardinage. D'ailleurs, je n'aurais pas parlé de plantage mais plutôt de plantation.... hé, hé... !!!!

Quand je parle de plantage, je parle de ratage.... un peu comme ma pâtisserie quand j'aborde la seconde réalisation d'une recette, en quelque sorte. Voici donc la belle histoire que je voulais vous raconter : il était une fois une technique d'impressions. Une technique d'impressions sur gélatine. Voici comment débute cette belle histoire .....

D'abord trouver la gélatine ou, plutôt, la gelée.... J'ai cherché pendant longtemps de la gélatine en poudre qui ne soit pas proposée en feuillets et j'ai eu beau chercher partout, je ne trouvais pas. Forcément, c'est de gelée qu'il s'agit et donc, ce n'est pas au rayon "aide à la pâtisserie" que vous trouverez la chose mais plutôt au "rayon sauces lyophilisées"....

Ensuite, pour préparer le pavé de gelée, il faut doubler tripler la dose de poudre préconisée : ici je devais mélanger un sachet à 1/2 litre d'eau, j'ai employé 2 sachets et j'ai ajouté 1/4 de litre d'eau pour mettre le troisième sachet à ma disposition. Je m'étais limitée dans mon achat car je n'étais pas certaine d'avoir le bon produit et c'est une première expérience d'impression. A propos d'expérience, je sais à présent qu'il me faudrait plutôt songer à mettre 4 sachets dans la même quantité d'eau !!!!!!

DSC00034

Dans la poudre que j'ai achetée, j'ai été impressionnée (déjà ?) par l'odeur s'échappant du sachet. Je croyais être chez mon dentiste !!! La présence de clou de girofle dans la préparation, sans doute....

Donc on mélange la poudre à la quantité prévue d'eau froide, on chauffe doucement jusqu'aux premiers bouillonnements, on coupe la flamme et on verse dans le contenant. J'avais prévu un grand plateau métallique qui aurait fait une jolie plaque mais craignant de n'avoir pas suffisamment de gelée au final, je me suis dis qu'il fallait limiter le contenant.

DSC00035

Un plateau récupéré d'une cantine scolaire fait parfaitement l'affaire. Enfin, j'espère !!!! En tout cas, il me semble que ma plaque de gelée fait la bonne épaisseur, non ?

DSC00037

Quelques minutes de refroidissement seulement et zou... au réfrigérateur ! En tout cas, il faut savoir que c'est très liquide. Sur mon plateau, j'aurais sans doute eu des soucis de transport même si le format rentrait tout de même dans le frigo.

images Là, je vous fais marquer un STOP !!!! La mise au réfrigérateur nécessite une vérification : que l'étagère soit parfaitement plane.... Vous comprendrez pourquoi un peu plus bas.

Alors l'histoire se poursuit quelques jours plus tard, après que la gelée a bien profité du froid du réfrigérateur. Là, il s'agit de démouler tout doucement, en glissant une main dessous,  et.... et.... et....

tout se casse et se déchire !!!!

La gélatine est fragile. Déjà, je m'étais aperçue qu'elle avait pris une forme "en sifflet".... A bien y regarder, je constate qu'il existe une légère différence de niveau entre le bord avant et le fond de l'étagère. Mon plateau s'est touvé en légère pente, la gelée a pris de manière nettement plus épaisse en front de plateau qu'en arrière.... La preuve, sa transparence qui laisse apercevoir la toile cirée protégeant la table au-dessous du papier cuisson. Et voilà ce que j'obtiens en démoulant, avec précautions, ma "gelli plate".... Enfin, plutôt ma "gelli traviole" :

DSC00105 (Copier)

Pourtant mon contenant était en plastique lisse. Rien n'y attache, tout se démoule aisément. J'ai pris soin de glisser mes mains sous la gelée mais......  Avec une plaque nette, d'aplomb et intacte, voilà en quoi consiste le principe de ces impressions :

- on étale d'abord une couche fine de peinture à l'eau ou d'encre,

- on pose des éléments (silhouettes, découpages, brindilles....)

- on maroufle une feuille de papier ou un tissu pour une première empreinte.

- On ôte les éléments semés à la surface et on replace une autre feuille pour une seconde impression sous le marouflage. Ensuite on vaporise la plaque d'eau pour la nettoyer au papier absorbant ou avec un chiffon.

- Cette opération peut se répéter à plusieurs reprises en étalant des peintures de couleurs différentes, en semant des objets différents....

Malgré le scénario catastrophe qui se profile avec ma plaque de gelée, j'insiste....

DSC00106 (Copier)

DSC00107 (Copier)

DSC00108 (Copier)

Et, parce que la plaque de gelée est cassée en mosaïque, impossible de maroufler le tissu comme il convient. Forcément !!

DSC00109 (Copier)

Une fois l'impression absorbée par le tissu, on enlève les éléments déposés sur la gelée et on utilise un autre morceau de tissu pour "prendre" le reste de couleur et de motifs "blancs". Ce morceau qui arrive en deuxième geste s'appelle le fantôme.... Il est d'autant plus fantômatique qu'il n'y a plus grand chose à absorber. S'il s'agissait d'impressions sur papier, sans doute le fantôme obtiendrait-il plus de résultat.

DSC00110 (Copier)

Même pas peur !!!!! J'y vais pour un passage supplémentaire. Après le jaune, après le rouge et après le vert, un dernier tour en couleur "chair" : un rose orangé un peu beige. Comme cela, juste pour voir...  et voici ce que cela donne, au final :

DSC00111 (Copier)

Bof ! Il n'y a pas grand chose à voir. La récompense est nulle par rapport à la dose de stress que cela m'a fait monter en flêche... C'est que je me stresse pour un rien, moi... Pas la peur de rater, pas d'enjeu et pourtant la trouille. La peur au ventre. Le trac !

Il n'est sans doute pas très utile que je dise qu'ensuite j'ai gentiment roulé le papier cuisson en y enfermant les fragments de gelée et que j'ai tout simplement jeté le tout à la poubelle.

Quelque chose n'a pas fonctionné. Il faudra que je recommence mais la gelée sera bien plus consistante. Je mettrai bien plus de poudre pour la même quantité d'eau et je veillerai à ce que le contenant refroidisse bien à plat afin d'avoir une plaque généreuse, épaisse et régulière... Appuyer dessus avec le rouleau n'en sera que plus aisé.

En attendant, je vous engage à aller voir la démo que propose une spécialiste. Vous cliquerez sur la proposition de Vidéo dans un premier temps puis, après avoir visionné la fabrication de la gelée, vous reviendrez sur le site pour cliquer sur la seconde proposition de Quick Vidéo.... Vous ne pourrez vous en sortir que mieux que moi. Je veux bien vos témoignages en commentaires à cet article, même dans plusieurs semaines !!!!

Posté par mimiweb à 23:45 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « octobre 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
     1 2 3 4 5 6
    7 89 10 11 12 13
    14 1516 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31