dimanche 2 avril 2017

Cuissons au feu de bois

Le titre de mon article est aussi le sous-titre du rassemblement d'artisans d'art à Léhon. Il s'agit, ce week end, des Journées Européennes des Métiers d'Art et, comme chaque année, j'ai poussé jusqu'à Léhon, près de Dinan en Côtes d'Armor.

Pour la première fois, la pluis nous a tenu compagnie. Oh pas de déluge mais plutôt des averses fréquentes d'une jolie pluie fine, parfois illuminée d'un soleil doux bien qu'il ne fasse pas encore très chaud. Comme toujours le site est une pure merveille et l'entrée dans l'Abbaye réserve cette belle surprise du jardin intérieur, jardin de plantes aromatiques et médicinales, parmi lesquelles on a installé quelques belles pièces sculptées ou de terre cuite et émaillées....

_copie-0_DSCN9546

_copie-0_DSCN9547

_copie-0_DSCN9548

 

Sur trois niveaux, les exposants se sont installés. Les rangs sont plus clairs que les années précédentes où, parfois, portés par le public nombreux, on passait devant les stands sans même pouvoir s'arrêter et regarder les belles pièces du créateur. Au rez-de-chaussée, nous avons retrouvé cet artiste que nous avions vu l'an passé et qui travaille le métal pour créer des sites imaginés à partir de friches industrielles qu'il a photographiées. Cette année, il a mis au point des appliques murales qui éclairent une photo placée à l'avant. L'effet est superbe et donne une nouvelle vocation aux lumières murales.

_copie-0_DSCN9549

_copie-0_DSCN9550

 

Malheureusement, de plus en plus d'exposants refusent que l'on prenne des photos, même de façon élargie. Peu reconnaissent que nous ne serions vraiment pas nombreux à pouvoir les imiter et savent que s'ils étaient copiés, les pièces faites "à la manière de" n'auraient pas la même valeur, voire ne pourraient être vendues. Prendre des idées, c'est ce que fait toujours le public qui visite une exposition de ce genre mais réaliser est un passage à l'acte que bien peu parvient à faire. 

J'ai quand même eu un peu de chance car le créateur qui suit m'a autorisée à montrer son stand et ses merveilleux sacs. Outre certaines formes particulièrement originales, ces sacs sont très joliment réalisés avec des tissus précieux comme la soie de ce petit sac, reproduction d'un modèle de l'époque Louis XIV, ou des tissus d'époque comme ce pied-de-poule bleu marine tout droit venu des années 50. Les tissus de la marque Dormeuil apportent un cachet inestimable à certains sacs dont les finitions forcent l'admiration : du cuir souple de veau, une poche intérieure faite du même tissu pour plus d'élégance encore, des surpiquages qui ajoutent du relief et confirment le graphisme du motif. J'en passe et de plus belles encore.

 

J'ai vraiment beaucoup aimé les tissus, leurs coloris et leurs impressions. Bref, Michel Gasnier, styliste et créateur de modèles uniques, mérite vraiment une visite de sa boutique-atelier : 2, place Saint-Sauveur à Dinan. Le mieux est encore d'aller faire un tour sur le blog de "Michel Gasnier Collections" qui y présente quelques-uns de ses très beaux modèles. 

_copie-0_DSCN9551

_copie-0_DSCN9552

 

J'ai également retrouvé là cette très gentille relieuse, Nathalie Le Jan, qui travaille le décor du papier de recouvrement qu'elle assortit aux peaux de poissons tannées qui gainent le dos de ses livres : livres blancs pour qui veut coucher là quelques souvenirs, livres de cuisine, livres de lectures, carnets en tous genre et tous plus beaux les uns que les autres. Cette fois encore, j'ai craqué.... Nathalie Le Jan pourra être retrouvée à partir du 6 avril à la Boutik de créateurs "Un été sous les Arcades" à Saint-Quay-Portrieux, 8 rue Georges Clémenceau.

_copie-0_DSCN9555

 

Pour le bon accueil et la gentillesse de sa maman qui gardait son stand, je citerais également Elisabeth Faure, créatrice de sacs en cuir qu'elle travaille à partir de morceaux de cuir issus de chez Hermès. J'ai aimé ses coloris corail et beige, particulièrement bien mariés....

 

_copie-0_DSCN9553

 

Une autre exposante a attiré mon attention : Anne-Gaëlle Racapé, tapissier d'ameublement, sous la marque Agapantiss. Là encore j'ai aimé tout un carnets d'échantillons de tissus irrégulièrement damassés, comme usés, dans tout une palette de couleurs que l'on dit volontiers miennes. Un pourpre adouci de gris, un rouge ancien et quelques autres coloris tout aussi intéressants. Cette artisane d'art n'a pas souhaité que je prenne des photos qui seraient entrées en conflit avec celles proposées sur son site à découvrir  ICI. A retrouver : un petit fauteuil recouvert d'un patchwork de tissus dont du jean récupéré qui met donc des poches sur les côtés du siège. Amusant, original et pratique !!! 

Et puis, sur un palier bien éclairé et inratable pour qui montait l'escalier, le stand de Danièle Orhan-Horlick que nous avions laissées à La Galerie de Binic-Etables sur Mer la semaine dernière. 

Les visiteurs, à la fois attirés et intrigués par les pièces accrochées aux murs, ont parlé de chamanisme, d'Orient, d'Extrême-Orient, d'art orthodoxe, d'art Mexicain..... Faut-il vraiment toujours classer et cataloguer les styles, les genres, les gens ?    Danièle Orhan-Horlick crée à l'instinct, jouant avec les objets qu'elle touche et caresse parce qu'ils lui parlent. Ce qu'elle crée n'est rien de tout cela mais est tout cela en même temps, issu d'influences artistiques et culturelles diverses. Chaque petit objet collecté raconte une histoire et pour peu que cette histoire réussisse à s'unir à une autre, il nait alors un tout doté d'une personnalité, une pièce habitée qui happe celui ou celle qui l'observe. Habillée de tendresse et de souvenirs, la boite devient un autel, une ode à la femme, le cadre se fait miroir pour un auto-portrait inattendu, le tiroir se renverse pour s'associer à des étais improbables afin de ressembler à une petite chapelle ambulante. Pourtant, il n'y a rien de religieux dans ces ensembles, rien que l'illusion basée sur les souvenirs que nous pouvons avoir de choses ressemblant à celles-ci que nous voyions dans les maisons de nos anciens quand, jadis, aucune maison ne pouvait se passer de son bénitier, de sa statuette religieuse, de sa branche de buis bénite.

_copie-0_DSCN9556

 

Le cadre est tout à fait adapté à la collection que présente Danièle. Quelle autre fenêtre que cette fenêtre aux carreaux losangés et fermée d'une espagnolette aurait pu mieux convenir à l'ambiance de cet accrochage ? Dentelles, plis cousus et mots brodés s'associent tellement bien aux murs de pierre.... Et Danièle Orhan-Horlick ressemble tellement à ses créations. Non, décidément, rien de réellement exotique dans cet art singulier, si singulier.... Juste une impression d'ailleurs et d'autrefois !

 

_copie-0_DSCN9557

 

Et d'une année à l'autre, les murs se souviennent de ces talentueux artistes, de ces artisans, meilleurs ouvriers de France pour certains, qui se mettent au service du public et ont à coeur d'échanger avec lui, d'expliquer leurs savoir-faire.

_copie-0_DSCN9558

 

Et pourquoi ce titre "Cuissons au feu de bois" ? Parce que dans le jardin extérieur la part a été faite belle aux poteries et à leur cuisson. Des fours ont été construits sur place : four de briques réfractaires couvertes de glaise, four de papier fixé à l'aide d'un torchis en croûtes dessus et dessous, four de bouteilles où l'on pose côte à côte des bouteilles vides en recouvrant le cercle d'une couche de torchis. Travail alterné jusqu'à la pose finale d'un capot de torchis percé de la cheminée. En passant au large de ces fours, la chaleur nous capture et fait du bien dans la fraîcheur de la pluie qui tombe encore.  

_copie-0_DSCN9559

_copie-0_DSCN9560

 

Cette fois, je n'avais donc que peu de photos à proposer. Toutefois, ces journées se tiennent dans toutes les villes. Il faut se renseigner pour connaître les points d'exposition.

Dans ce même temps, à Plomelin - dans le Finistère -, notre amie Patchacha tient son stand et je lui souhaite une très heureuse exposition. Que son travail, si attachant, séduise le public et que son livre fasse l'unanimité. Bon dimanche, Patchacha ! 

17632027_1880221352218587_8210791336951457406_o

Posté par mimiweb à 15:39 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


jeudi 23 mars 2017

Lehon 2017

jema2015-actu

 

 

LES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D’ART 2017 - "SAVOIR(-)FAIRE DU LIEN" - 31 MARS, 1ER ET 2 AVRIL 2017

 

Les 31 mars, 1er et 2 avril 2017, les Journées Européennes des Métiers d’Art rassembleront les professionnels des métiers d’art français et européens autour d’un thème polymorphe et fédérateur :

 

« SAVOIR(-)FAIRE DU LIEN ».

 

Liens culturels, sociaux, économiques… Liens entre générations, disciplines, territoires, professionnels… A travers cette thématique, l’Institut National des Métiers d’Art souhaite valoriser la diversité des métiers d’art et des connexions qu’ils génèrent ou induisent.

Quelle que soit leur nature – culturelle, sociale, économique, etc. –  les liens créés par les métiers d’art sont au fondement de leur identité. C’est la transmission d’un savoir-faire entre un maître et son apprenti ; la rencontre d’un consomm’acteur et d’un professionnel autour de valeurs partagées ; le lien qui relie le citoyen à un patrimoine culturel immatériel et bien vivant, la relation de transparence et de proximité d’une entreprise non délocalisable avec son territoire

Le territoire sera justement le cadre pour valoriser la signature de savoir-faire historiques ancrés au cœur de nos cadres de vie, et pour les relier à des modes de production et d’expression nouveaux.

Nous invitant tous « à faire lien », le thème « Savoir(-)Faire du lien » encourage à mettre en avant ce qui relie, ce qui nous unit et réunit, et donc tout ce qui peut concourir, grâce aux métiers d’art -savoir-faire fabriquant du lien - à réduire la distance entre les gens, entre la culture et les citoyens, entre les territoires, entre les peuples en Europe.

Pour connaître la liste des exposants, ou pour toute information concernant l'organisation :

Côtes-d’Armor
Jean-Pierre JEHAN
Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Côtes-d’Armor
La Croix Fresche Blanc – BP 43155 – 22100 DINAN Cedex
Tél. : 02 96 76 27 37 / jp.jehan@cma22.fr

Et, à Léhon, vous retrouverez Danièle Orhan-Horlick qui exposait à La Galerie d'Etables-sur-Mer.

slide1-min

JEMA à l'Abbaye de Léhon (22)

Programme de la manifestation

Notre Programmation débute le JEUDI 30 Mars 2017 à 11h00 jusqu'au DIMANCHE 02 Avril 2017 18h00
Thème " Cuissons au Feu de Bois" avec Veillée le vendredi soir

- Une animation sur 4 jours avec construction de four papier avec des scolaires,
Enfournement,cuissons dansdes Fours papiers , Four bouteilles,Fours traditionnels,
Défournement, Enfumage,
- Ateliers découvertes Mosaïque, Poterie,Vannerie,Tisserande

Programmation spéciale jeune public

 

Posté par mimiweb à 00:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 1 mars 2017

Journées Européennes des Métiers d'Art 2017

Beaucoup m'avaient demandé de les prévenir quand se tiendraient les nouvelles JEMA au sein de l'Abbaye de Léhon. Voici donc :

batiment

 

Programme de la manifestation à Léhon (près de Dinan - 22)

Notre Programmation débute le JEUDI 30 Mars 2017 à 11h00 jusqu'au DIMANCHE 02 Avril 2017 18h00
Thème " Cuissons au Feu de Bois" avec Veillée le vendredi soir

- Une animation sur 4 jours avec construction de four papier avec des scolaires,
Enfournement,cuissons dansdes Fours papiers , Four bouteilles,Fours traditionnels,
Défournement, Enfumage,
- Ateliers découvertes Mosaïque, Poterie,Vannerie,Tisserande

Programmation spéciale jeune public

Domaine d'activité

  • Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, Horlogerie
  • Bijoutier
  • Céramique
  • Céramiste
  • Cuir
  • Maroquinier
  • Luminaire
  • Fabricant de luminaires
  • Métal
  • Dinandier
  • Métal
  • Ferronnier-Forgeron
  • Mode et Accessoires
  • Modiste
  • Mode et Accessoires
  • Couturier
  • Papier, Graphisme et Impression
  • Enlumineur
  • Papier, Graphisme et Impression
  • Photographe technicien
  • Papier, Graphisme et Impression
  • Relieur
  • Textile
  • Brodeur
  • Textile
  • Ennoblisseur textile
  • Textile
  • Tisserand
  • Ameublement et décoration
  • Marqueteur
  • Ameublement et décoration
  • Mosaïste

Horaires

Vendredi 31 mars: ouvert de 11h00 à 22h00
Samedi 1er avril: ouvert de 11h00 à 19h00
Dimanche 2 avril: ouvert de 11h00 à 18h00
Entrée libre
Accueil des personnes à mobilité réduite

Contact

surlechemindelabbaye@gmail.com

img_20161201_135213

 

NB : le lien mis sous le mot JEMA de la première phrase de cet article permet de connaître toutes les manifestations prévues en Bretagne. Bonne lecture !

 

Posté par mimiweb à 11:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mardi 5 avril 2016

JEMA du 1er au 3 avril 2016

JEMA ou Journées Européennes des Métiers d'Art.....

Comme l'an passé, c'est à Léhon, près de Dinan, que j'ai choisi d'aller voir la vaste exposition installée au sein de l'Abbaye, sur trois étages. 

slide1-min

""Près de 5 000 visiteurs

..., Jean-Jacques Gohier et Joëlle Le Guiffant, adjointe tourisme, patrimoine et culture, sont aux anges : « L’année dernière, nous avons comptabilisé 3 857 visiteurs, précisent-ils. Cette année, nous avons atteint les 4 907 entrées ! De plus, avec la restauration sur place, certains visiteurs ont pu rester quasiment toute la journée pour admirer et échanger avec les 75 artisans et artistes. Nous sommes déjà partants pour 2017, avec encore des nouveautés, mais chut ! On dévoilera ce sujet plus tard. »"" Extrait d'un article relevé sur internet et à retrouver par ce lien "clic"...

Cette année encore, je répondais à l'invitation de Danielle Orhan-Horlick pour admirer ses productions colorées et originales. Elles sont exotiques et ont quelque chose d'Oriental, de Mongol peut-être, à moins que ce ne soit Chinois ou bien encore ne serait-ce pas Mexicain ou plus près de nous : Africain ?

Entre esprit décoratif et esprit votif, ses petits cabinets ont eu du mal à  trouver place sur les murs de pierres peu enclins à se laisser percer par les petites épingles acérées habituelles. Heureusement, les joints se sont montrés plus tendres et plus accueillants.

Danielle utilise une multitude d'accessoires pour composer ses tableaux et objets. Parfois, ces éléments sont récupérés pour une nouvelle vie à mille lieues de la première, parfois ils sont plus surprenants tels ces petits os si blancs, si fins, dont la forme met un accent aigu ou circonflexe sur les lignes d'un roulotté de soie ou d'un cadre de bois ciré. L'artiste, à la coiffure nattée qui évoque tout à la fois le folklore Russe et Frida Kahlo, dévoile là sa sensibilité communicative au coeur d'une atmosphère mystérieuse et esthétique..... A voir absolument !!!

Danielle Orhan-Horlick

Dehors, dans les jardins, une grande promenade à faire dans le pré qui accueillait une foule d'artisans du rotin qui exposaient là autant de paniers et de cheminées à planter dans le jardin pour aider un rosier grimpant ou une clématite, des sculpteurs sur bois et sur pierre ou un ferronnier d'art.... Le site, bucolique à souhait, apporte une bouffée rafraîchissante dans un paysage verdoyant et médiéval où pavés rebondis et colombages servent d'écrins à de vieilles pierres que colorent des fleurs de toutes essences.

DSCN8855

DSCN8859

Le jardin clos de l'abbaye reproduit le jardin médiéval constitué de fleurs et de plantes médicinales. J'ai surtout remarqué, ponctuées de sculptures d'extérieur, les héllébores blanches et noires posées sur les écorces blanches. Quelques artisans étaient installés dans le péristyle et j'ai particulièrement apprécié une potière dont la production consiste essentiellement en des galets flottants pour les pièces d'eau. Une note romantique à adopter sans restriction, quelle que soit la taille du bassin de jardin que l'on a mais qui peut aussi agrémenter une terrasse, tout simplement.

DSCN8863

DSCN8864

DSCN8865

DSCN8867

DSCN8868

Sincèrement, tous les exposants réunis cette année avaient de quoi emporter tous les suffrages. Je n'ai pas pu tout photographier, certains artistes n'appréciant pas toujours que l'on puisse emporter un peu de leur talent avec notre APN ni divulguer sans barrières des modèles qu'ils ont bien du mal à protéger. J'ai donc préféré opter pour les sites internet mais, bien sûr, je ne présente ici qu'une toute petite sélection parmi ces 75 artisans d'art présents. 

J'ai particulièrement remarqué  HEKO, un photographe qui travaille dans la communication, la publicité et la création de sites internet notamment en Anglais, en Allemand et en Néerlandais. Derrière le lien proposé ci-dessus, tu trouveras une galerie et, connaissant mon goût pour la matière, la rouille et la couleur, tu comprendras mon coup de coeur.... (les images du site étant protégées, je ne peux t'en soumettre qu'un extrait. Désolée).

bleurivete

Alain Lauras, lui, proposait un univers à la fois poétique et dur d'architectures de friches industrielles. Elles sont imaginaires pour la plupart, réalisées à partir de métal façonné, assemblé (et peu soudé) et oxydé. C'est une plongée dans le dessin et la bande dessinée tout à la fois. C'est vintage et contemporain du même coup.... A voir ! 

Alain2011_00027

Tu auras certainement fait un parallèle entre les "usines" d'Alain Lauras et mes "partages" des oeuvres de Chirsty Elson Designs sur Facebook ? Cet artiste n'était pas le seul à me rappeler ce décor que j'aime tant. Richard & Julie Goodwin-Jones, avec leur Raku, rejoignait eux aussi cet univers :

img-squ-3d69

Les aquarelles de Martine Trellu m'ont également beaucoup attendrie. Simples, romantiques, élégantes, ces peintures légères et transparentes jouent avec les lieux et les couleurs. Le site internet ne me permet pas de te montrer un extrait du "jardin de ma mère" que j'ai vraiment beaucoup aimé. Nénmoins, la fiche d'inscription de l'artiste comportant un extrait de son oeuvre, j'ai pu prélever ce visuel. Martine Trellu a également publié un livre, je peux t'en soumettre la couverture.... 

couv_livre

Va voir le site et promène-toi dans "Le jardin de ma mère", tu comprendras mon émotion.

p1170871

Photo trouvée après édition de l'article sur la fiche récapitulative des exposants à retrouver tout en bas du billet.

De plus, j'ai promis à Martine de te parler des stages d'aquarelle qu'elle propose. C'est sur l'île d'Oléron, dans une maison Art Déco dont les fenêtre ouvrent sur l'océan. Elle te promènera parmi les cabanes de pêcheurs, devenues ateliers d'artistes pour beaucoup, et t'apprendra autant le dessin que l'emploi des couleurs. 

Le stage est programmé du 28 août au matin au 30 août au soir. Tu arriveras la veille à la Durandière et tu pourras déguster la cuisine de Françoise Ledos. Un stage en résidence pour 8 personnes au plus. La liste du matériel, les options de ton choix et les tarifs sont à retrouver sur la plaquette qu'elle te fera parvenir si tu appelles le 05 46 76 72 82 (ma.trellu (arobase) free.fr).

Un autre stand a aussi retenu mon attention, celui d' Aurélie Fin. Joli patronyme pour qui travaille la porcelaine et a choisi de créer des objets diffusant subtilement la lumière.... 

12495051_475326472658689_6145907453593888738_n

Du même coup, elle présentait le travail de son compagnon, également modeleur qui travaille la terre et le bronze à l'Atelier de la Bruyère où sont programmés des stages d'initiation et qui te propose de se mettre à ta disposition pour organiser le stage adapté à ta demande non loin de Caen ! Tu pourras y apprendre le travail à la cire perdue à moins que tu préfères apprendre l'émaillage et la cuisson radu, le travail sur le grès ou encore la porcelaine.

dsc03705

N'as-tu jamais regardé de près ces élégants insectes que l'on aperçoit parfois le soir, posé sur le mur, dont le corps est vert, comme phosporescent ? Mais aurais-tu imaginé emprisonner ces ailes si délicates dans un pendentif ? Hilde Orye l'a fait ! Un dessin au crayon d'une incroyable finesse, un travail de mixed-media très raffiné....

12112473_801598753300079_6031273023663445300_n

12742463_863051520488135_6712919083240907493_n

A propos de délicatesse, je n'ai pas pris le nom de ce grand jeune homme qui met sa vie au service de la lumière et qui en modifie le reflet. Je m'explique : il crée des tableaux superbes et décoratifs en bois qui consistent en des reliefs de différentes formes, polies à la main, qui s'orientent tantôt vers la droite, tantôt vers la gauche, en respectant un angle précis d'inclinaison. L'accumulation de ces bouchons crée tout un relief clair qui se joue des ombres et devient tableau contemporain à accrocher au mur. Mais là où intervient la magie c'est qu'il s'agit aussi d'une lampe. Le tableau est muni d'ampoules pour un éclairage intimiste mais la lumière, en affleurant les bouchons, projette sur le mur le profil d'un visage de jeune femme ou de jeune homme. L'effet est élégant, mystérieux... Une présence étonnante basée sur le travail initial des inventeurs de la photographie et de Muybridge entre autres. 

Mon article est un peu long et demeure incomplet. Je ne pouvais pas décrire chaque stand mais tu peux les retrouver en suivant ce lien CLIC ! Certains artistes, déprogrammés en dernière minute, ont été remplacés mais je ne retrouve pas forcément certains de ceux que j'ai remarqués.... 

Posté par mimiweb à 10:55 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « novembre 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
       1 234
    5 6 7 8 910 11
    12 13 141516 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30