lundi 1 mars 2010

X, Y, Z comme.... recommençons !!!

J'avais quasiment tapé tout mon article. Non j'exagère, j'avais traité le livre et le blog. J'arrivais à la matière quand, une erreur de manipulation, et zou.... plus rien à l'écran... Bon Sang de bois !

XYZ

Je disais donc que je regroupais ces trois lettres car chacune, individuellement, ne me permettra pas de remplir ce dernier contrat du jeu du Petit Bac version textile. Alors, au choix de chaque lettre :

le Y pour le livre avec une couverture élégante pour l'un des nombreux livres consacrés à Yves Saint-Laurent.

51AKF285sAL

Pour le blog, j'avais passé pas mal de temps. En tapant "blog de X...", "blog de Y...." et "blog de Z..." dans la ligne du moteur de recherche, il est tombé quelques propositions qui m'ont permis d'ouvrir plusieurs blogs, tous plus navrants les uns que les autres.... Je sais bien que tous les goûts sont dans la nature et que chacun a bien le droit de faire un blog sur le sujet qu'il veut mais Mon Dieu .... Bref, passons, cela vaut mieux. De guerre lasse, j'ai finalement tapé "Annuaire des piquées du fil" et là, j'ai été gâtée. C'est autre chose ! Au fil de mes recherches, j'ai trouvé le blog de Zazapique qui fait de jolies choses comme celle-ci :

48999957_p

Un vrai bain de fraîcheur après tout le reste.

Vient ensuite la matière : le Zibeline.
Tout le monde connaît certainement cette fourrure longtemps employée pour des manteaux, des manchons, des toques....

Zibeline2008_4

Même si je trouve belle la fourrure, même si je la trouve exceptionnellement chaude et confortable (quoique), je ne peux pas me résoudre à porter la fourrure autrement que synthétique ! En effet, comment envisager de dépecer cette petite martre adorable ?

img8547yb5

Quand je prends tout contre moi, mon petit chat, je porte de la fourrure et vivante s'il vous plait. Quoi de plus chaud et de plus doux qu'un animal contre soi ? Ma Zouzou était parfaite avec ses longs poils. Mon Fifi avait un pelage si doux qu'on aurait dit de la soie. Sacha, lui, porte une fourrure très dense et laineuse, très agréable pour y fourrer ses doigts. Alors pour porter de la fourrure d'animal mort, ce sera une autre fois. Et vous ? Etes-vous, comme Carla Sarkozy, une militante anti-fourrure ?

Je vous l'avais bien dit. Avec ce jeu de lettres, peu de possibilités. Sinon, croyez bien que j'aurais évité le sujet de la fourrure. Et la technique textile, de couture ou autre point de tricot, alors ?
Abordons la broderie Yougoslave avec cette ceinture :

Yougoslave

Un petit point de tapisserie sur canevas, un montage avec doublure et agrafes. Bref, vous en saurez plus si vous allez sur ce site, atelier broderie.

Resterait encore à vous faire déguster quelque chose qui commence par X ou par Y ou encore par Z... L'Y fera l'affaire avec un Yaourt à la Grecque. D'accord ?

Préparation : 10 min
Cuisson : 0

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 4 pots de yaourt à la grecque (nature/crème) de 150 à 180 g
- 4 cuillères à soupe de sucre
- 1 sachet de sucre vanillié
- 1 cuillère à café de miel liquide
- 150 g de raisins secs noirs
- 20 cl de rhum de bonne qualité
- 6 biscuits au gingembre type "speculoos"
- quelques pistaches concassées
Préparation :
Faire tremper les raisins secs dans le rhum durant 30 min au moins.
Dans un grand saladier, mélanger les yaourts, le sucre, le sucre vanillé, le miel et les raisins noirs marinés au rhum. Réfrigérer
30 min minimum.
Casser grossièrement les biscuits au gingembre, repartir dans le fond de six coupes et recouvrir de la préparation au yaourt.
Parsemer de pistaches concassées.

C'est prêt à déguster !


Et alors, pour la teinture, je ne vois pas du tout. Alors vais-je oser ? Oui, j'ose : le pastel autrement appelée Guède se nomme Woad en anglais.... Ca le fait ou pas ?

Isatis_tinctoria2_ou_pastel
woad

Et voilà comment se termine cet abécédaire à vocation textile, ce Jeu du Petit Bac version tissu... Cela vous a-t'il amusé(e) ? Avez-vous été fidèle, de lundi en lundi, pour retrouver nos définitions ? Je dis nous car nous étions quelques-unes à illustrer ainsi notre alphabet et je vous envoie vers Chantal qui a été très efficace aussi, ainsi que vers Nathalie qui en fut l'initiatrice.

Posté par mimiweb à 01:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


lundi 22 février 2010

W comme...

W Je ne vois pas très bien ce que je vais vous mettre avec ce W pour lettre de début de mots mais mon W était décidément trop joli pour que je ne le mette pas.

Le livre ? Windows 7 Facile.... Ben tiens, s'ils le disent... Il n'y a qu'à voir la joie qu'ils affichent sur leur visage pour le croire !

51IqzLDhJmL

Un blog : humour grinçant et analyse vinaigrée des interventions publiques sur le Blog de Wally. Allez-y faire un tour, vous verrez...

Une matière textile ? Alors, pour vous aider à comprendre le mot, sachez que ma mère n'a jamais employé de serpillière pour laver ses sols. Aujourd'hui encore, après 48 ans en Normandie et en Bretagne, elle utilise une wassingue. Ce mot est d'origine flamande et provient du mot laver : wassen ou du mot lavage : wassing.Toutefois, c'est une matière fort intéressante à considérer pour quelques détournements artistiques.

RZ570010_1

Franchement, je cale pour le reste. Un point de broderie ou de tricot qui commencerait par W ? J'ai beau me creuser le cerveau, ça sonne le vide... je dirais même que quand je parle ça fait de l'écho. Si, si... tellement c'est vide de chez vide.
Alors, si on mangeait pour remplir le creux ?

Un waterzoï ?

Préparation : 20 min
Cuisson : 1h
Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 1 gros poulet
- 3 branches de céleri
- 3 poireaux
- 6 carottes
- 1 oignon piqué d'un clou de girofle
- 1 bouquet garni
- 1 cuillère à soupe de persil haché
- 1 l de bouillon de volaille
- crème fraîche
- 2 oeufs
- sel et poivre
- beurre

Préparation :
Couper le poulet en morceaux, faire dorer, saler, poivrer, ajouter les légumes découpés, l'oignon, le bouquet garni.
Après 10 min de cuisson, mouiller de bouillon. Couvrir et laisser mijoter 45 min.
Retirer les morceaux de poulet et les légumes. Garder au chaud.
Peu avant de servir, lier la sauce avec la crème fraîche et les jaunes d'oeufs et éventuellement du maïzéna express.
Verser la sauce sur la viande et saupoudrer de persil.


Allez-y de confiance, c'est excellent !

Posté par mimiweb à 01:09 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

lundi 15 février 2010

V comme...

VV comme voilà une des dernières lettres de l'alphabet que je vais encore pouvoir illustrer. J'appréhende l'Y et le W... pas vous ?

Le livre ? "Visa pour Venise".... et l'on imagine les masques du carnaval, les robes des belles d'autrefois...

51DRT2SXW2L

Le blog ? Tu tapes "Blog de Vanessa" et il en tombe comme des feuilles à l'automne... Mais, parmi ceux que j'ai trouvés, il en est un qui a retenu mon attention : Vanessa bricole.... et plutôt bien. Voyez plutôt :

48929039

J'imagine que Manue est une de ses amies mais vous voyez le style : propre, franc, coquet, vif... moi j'aime bien...

La matière ? Le Velours, bien sûr.... comment faire autrement ? Mais alors un joli velours ; celui qui absorbe la lumière sans être trop mat, celui qui danse tant il est souple, celui qui épouse le corps... le Velours de soie ! Dans le genre :

231

ou bien

Robe_bretonne_en_velours_de_soie_noir_Auray_Le_Bono_manchettes_en_tulle_17141

Velours de soie et manchettes en tulle, c'est une robe Bretonne de la région d'Auray, hélas trop chère pour ma bourse.

Une technique textile : le Motif Vénitien pour revenir à l'idée du début. En principe, quand on parle "Point de Venise", on entend "dentelle à l'aiguille" dont les contours sont bordés de riches festons.

VENISE_GRD

Une recette Vite faite : Vermicelles de Riz aux champignons histoire de faire un tour du côté du Vietnam

Préparation : 10
Cuisson : 5
Ingrédients (pour 1 personnes) :
- 1 bol de vermicelles de riz
- 1/2 bol de champignons noirs et parfumés mélangés
- 1 petite échalote
- vinaigre de xerès ou balsamique
- fond de sauce au champignons
- 1 cuillère à café huile de sesame ou d'olive
Préparation :
Mettre les champignons à tremper dans de l'eau chaude 30 mn avant et le vermicelle de riz dans de l'eau froide 10 mn avant.
Eplucher l'échalote et la mettre à suer avec l'huile dans une casserole quelques minutes, y ajouter les champignons égouttés et effilés (noirs).
Préparer une sauce avec le fond (1 tasse à café d"eau chaude avec 4 cuillères à café bombées de fond. Bien mélanger et verser dans la casserole, mélanger et ajouter le vermicelle égoutté, mélanger à nouveau avec une fourchette pour bien détacher le vermicelle.
Laisser réduire quelques minutes en remuant de temps en temps.
Servir aussitôt.
Dégraisser la casserole avec le vinaigre et verser le tout sur l'assiette et mélanger à nouveau.
Accompagné d'une tranche de Surimi ou jambon, c'est léger et excellent pour un soir.


Et puis tiens, si on teignait ? On teindrait avec de la Verge d'Or pour obtenir un joli jaune. la Verge d'Or, vous connaissez, votre fleuriste en met très souvent dans vos bouquets jaunes, verts ou rouges. On l'appelle Solidago quand on le fait payer et on l'appelle Verge d'Or quand on la cueille sur un talus ! Voilà tout...

2242d6e74e2b2400a391a27859c6ee6f


Posté par mimiweb à 01:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

lundi 8 février 2010

U comme...

U U comme, Un peu plus difficile à traiter, cet alphabet, surtout à compter de maintenant pour les dernières lettres à illustrer ! Uh la la...

Le livre ? Ulysse from Bagdad dont voici la couverture...

51LyMd_yZ7L

Une technique apparentée au textile : les Jours Ukrainiens qui se divisent en broderies Myreschka et Prutik, que l'on ne trouve pas sur le net, celle-ci, mais en page 542 de "l'Encyclopédie des Ouvrages de Dames" de Thérèse de Dillmont. Un ouvrage à avoir chez soi en livre de chevet !

Burda_4

Une recette pour cuisiner l'Ulve, ou algue verte ou laitue de mer.... C'est bien ça qui manque : une recette afin que ce cette invasion sorte une exploitation utile, intéressante  de la chose dont les rochers seraient ainsi débarrassés.
Donc, en attendant la recette miracle, pas de légume, fruit ou autre viande qui commence par U dans mon imagination... sauf si je traduisais en Breton ou quelque chose comme ça !

Petite nouvelle de dernière minute : Martichat nous propose...U  légumes

udo | ulluque

Udo, le nom vernaculaire, d'origine japonaise (独活), de Aralia cordata, une plante de la famille des Araliaceae.

Le genre Aralia (les aralies) regroupe des plantes herbacées vivaces et des arbustes caducifoliés de la famille des Araliaceae, originaires de l'hémisphère nord (Asie, Amérique du Nord).

L’ulluco ou ulluque (Ullucus tuberosus) est une plante d'Amérique du Sud dont les tubercules se mangent, un peu comme la pomme de terre.

 

clip_image002

Et voilà, nous sommes sauvés.... Merci Martichat !!!

Posté par mimiweb à 01:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

lundi 1 février 2010

T comme...

le_T Moins richement décoré que les autres lettres, celle-ci est dessinée et sera refaite à l'or et aux vernis colorés... Une manière de vous montrer comment débute ce travail d'enluminure et vous prouver qu'il est à votre portée. Ce n'est pas moi qui ai dessiné ce joli T... qui promet TAIT....

Le blog que j'aimerais vous présenter aujourd'hui est TEMPUS FUGIT. Encore un site dédié à la broderie mais que voulez-vous, quand on aime...

Le livre recommandé pour cette lettre T : The liberated Canvas, écrit et proposé par Penny Cornell dont je vous est déjà présenté le travail.

Boxes

La technique textile pourrait bien être, cette fois, loin du tissu mais proche du tissage avec le tricot plein de possibilités et de ressources. Débutantes et néophytes, voyez ici. 6632134 Tricoteuses émérites, voyez là.


Pour celles qui aiment la Toile à matelas, de jolies compositions comme celle-ci : coussin_toile__E0_matelas A assembler, pourquoi pas, avec une Toile de Jouy et ce blog collectif pour les "amoureux de la Toile de Jouy"...Moi j'en connais plus d'une qui adore ça !!! boutis_esprit_toile_de_jouy_288_1 Et puis une recette avec des Topinambours ? Moi j'aime beaucoup mais mon intestin un peu moins. Dommage.... Ingrédients (pour 4 personnes) : - 4 à 5 topinambours - 20 à 30 grosses crevettes roses cuites - 20 cl de crème fraîche - ciboulette - sel, poivre Préparation : Brosser les topinambours, les laver. Dans une casserole, faire chauffer de l'eau salée. Quand elle bout, y plonger les topinambours. Laisser cuire à petits bouillons pendant 15 mn. Pendant ce temps, décortiquer les crevettes et couper la ciboulette. Une fois la cuisson terminée, éplucher les topinambours et les couper en tranches épaisses (environs 0,5 cm maximum). Dans une sauteuse, faire fondre une grosse noisette de beurre et y faire revenir les tranches sur feu moyen environs 5 mn sur chaque face. Elles doivent être dorées et très tendres. Disposer les tranches de topinambours au fond de 4 ramequins, poser au dessus 5 à 6 crevettes. Saler et poivrer la crème fraîche et en mettre deux à trois cuillerées dans chaque ramequin. Saupoudrer de ciboulette puis enfourner dans un four chaud à environs 180 degrés pendant 5 à 10 mn. topinambour Je vous mets un topo santé à propos du topinambour car il ne serait pas conseillé aux diabétiques ? Et puis la plante tinctoriale commençant par T : Le THE, tout simplement.... Le thé est lui aussi riche tanin. Utilisez de préférence un thé de chine car les feuilles ont fermenté et le bain de teinture prend plus facilement. Le mordançage n'est pas indispensable et le bain au thé peut parfois être utile pour renforcer une couleur délicate. Vous obtiendrez des coloris doux de roses, de beiges et de caramel clair !

Posté par mimiweb à 01:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


lundi 25 janvier 2010

S comme....

enluminure_005

S pour blog comme dans "Sakartonn" le blog à présent bien connu de Véronique qui brode, cartonne et coud. Un blog à ne manquer sous aucun prétexte, il est une source d'informations inépuisable où vous trouverez tout à propos d'expositions, de nouveautés ainsi que les blogs très intéressants que Véro aura trouvés pour vous.

troussesouvenir_06
Extrait du blog Sakartonn : trousse souvenir d'un voyage fait en Alsace.

S comme "La Crise de la Sardine à l'âge d'or de la Dentelle" dans la collection Mémoires des Editions Ouest-France.

406540530_L

S comme Soie, une matière merveilleuse dont on ne se lasse pas ; chaude l'hiver, fraîche l'été, la soie retient la lumière en émettant une couleur légèrement poudrée. Un rien de matité qui donne plus de profondeur à la moindre broderie.

gr_img_0035

Et même sans vouloir faire de publicité exagérée ou trop favorable, il serait difficile de ne pas évoquer le Ver à Soie, le temple de la soie sous toutes ses formes....

S comme Surfilage, une action de moins en moins employée en couture. Pourtant le surfilage avait pour vertu d'arrêter l'effilochage du tissu et ça évitait les pendouilles de fils sur les mollets !

surfilage4

Où vous dit-on qu'il vaut mieux surfiler au fil à repriser qu'au fil à coudre ? Ici.

S comme Sardines, forcément. Et puis Rillettes de Sardine tant qu'on y est et même Rillettes de Sardines express pour qui n'a pas le temps de cuisiner mais va recevoir du monde à l'apéro ou pour une entrée simple et vite réalisée dans une dînette d'été...

                                                                                                                  
Ingrédients (pour 4 personnes):
- 2 boîtes de filets de sardine
- 5 ou 6 portions de vache-qui-rit
- 1 petit jus de citron
- ciboulette
- sel poivre

Préparation:
Ecraser à la fourchette les sardines.
Bien mélanger avec le fromage.
Ajouter un petit jus de citron (1/2 citron), un peu de sel et de poivre et pas mal de ciboulette.
Servir sur des toasts.
                        
                                                                                

                        
                           

Personnellement, je ne suis pas une fan de la vache-qui-rit. Je n'ai jamais aimé, même étant enfant. Alors je fais un mélange d'1/3 de chair de sardine, 1/3 de moutarde et 1/3 de crème fraîche. Je rectifie l'assaisonnement en goûtant et je mets au frais quelques instants avant de servir....

S comme Souci pour une teinture similaire à celles obtenues avec les pelures d'oignon, en jaune plus ou moins foncé, voire en orangé...

souci1


Et il ne vous manquait rien, la semaine dernière ? Ben la teinture, pardi. Que diriez-vous d'un joli pourpre à obtenir avec du raisin ? On sait déjà que le vin tache. Il teint         également grâce à la présence de colorants dans la         peau du raisin. Comme beaucoup d'autres couleurs fournies         par les baies et les fruits, les teintes obtenues sont         très fragiles et instables.

raisin_noir2
images

Ah... ce S.. Si je vous disais que j'ai, une fois de plus, perdu la totalité de mon article avant de l'avoir fini ? Dès que l'on quitte l'écran pour s'en aller chercher une image ou un site internet, on prend d'énormes risques. Mais ça y est, j'en suis venue à bout quand même !!!

Posté par mimiweb à 04:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

lundi 18 janvier 2010

R comme...

R    R comme cette belle lettre enluminée. J'adore les enluminures et j'ai eu le privilège d'aller rencontrer une artiste qui a travaillé devant moi tout en m'expliquant les secrets de son art. Comme il faut un joli coup de crayon, ce n'est même pas la peine que je m'y essaye ! Elle se nomme Marine Corbel, elle est pleine de talent et elle partage souvent les ateliers animés par Richard Lempereur, calligraphe de renom et auteur de quelques livres particulièrement esthétiques et poétiques.
Comme Marine Corbel ne semble pas avoir de blog ni de site, je vous offre "Térébenthine" pour vous régaler un peu ! Dommage que ce site ne commence pas par un R, j'aurais eu une de mes rubriques....

Non, pour le blog, je vais vous faire visiter L'R de rien un blog rempli de jolies choses brodées.

46959278_p

Pour la matière, un mot me revient en mémoire : le Reps. Enfant, ma mère avait fait un dessus de lit et des rideaux en reps et le mot avait longtemps sonné à mes oreilles comme une vraie rareté et un tissu précieux.

Reps et Régence

Le reps est un tissu dont l'endroit est effet trame,ce qui implique l'utilisation d'une trame trés rédulière pour obtenir un aspect net du tissu.

Diverses armures trames et taffetas (qui est le vrai reps) ont été utilisées pour la fabrication de reps mais aussi en trame et sergé 2 lie 1 qui donne un peu plus de brillant du coté chaîne,ce tissu prend alors le nom de Régence.

On ne trouve pas grand chose autour du reps aussi mieux vaut-il une illustration de la Ruche (ou rucher), autre joli petit nom évocateur de froufrous... La ruche  (en dehors de nous parler de miel et d'abeilles), est un galon froncé, bouillonné qui sert à faire des bordures décoratives, voire des cocardes.

826854d179fa15ce728b0031186c948a

Cette illustration est tout droit issue du blog de Petit Citron.

Pour faire une ruche, il faut prendre une longueur importante de ruban, le replier de telle sorte que les deux bords se chevauchent. Des points verticaux, peu espacés, fixent ce chevauchement. Puis on passe une aiguille enfilée sous ces points verticaux et on crée une glissière qui va permettre de resserrer, peu ou prou, notre ruban qui sera posé en bordure. La grosse ruche était souvent utilisée pour border les béguins et aboutissaient à un gros noeud de satin à pans flottants.

Autre technique de travail, le point de Reprise dont on a fait de fort jolis samplers :

marquoir_ancien_GO_Brodev

Image empruntée à Brodev. Sur le blog de Brodeuse 92 qui explique tout sur le point de reprise.

Pour le livre, je me tourne vers le peintre-brodeur Caroline Roussel. Google nous en donne pas mal de sites pour information... et je vous conseille donc "L'Art en Broderie" - Caroline Roussel peintre-brodeur, textes de Nathalie Bresson. Une visite extraordinaire du point de Beauvais, de la broderie au crochet avec des illustrations extraordinaires, des photos de tableaux extraordinaires... enfin, bref, tachez de le feuilleter pour vous faire votre idée mais le travail de Caroline Roussel est vraiment à connaître !

cheval

image24

parfum

Il est vraiment dommage qu'on ne puisse pas apercevoir mieux le travail inouï de cette artiste. Les photos ne peuvent pas s'agrandir, elles sont enregistrées de sorte qu'on ne puisse pas en majorer le format mais je le déplore car vous auriez été d'autant plus intéressés que vous auriez pu voir de près de nombre de points au centimètre et comme ni vous ni moi ne saurons jamais en faire autant, nous ne risquons pas de plagier ce travail-là. J'espère avoir émoustillé votre curiosité néanmoins !

Pour la recette, que diriez-vous de cuisiner un riz sauvage en Risotto ?

125 g de riz sauvage (en sachet cuiseur)
- 1 courgette
- 1 tomate
- 15 cl de vin blanc sec
- 1 pincée de cumin
- 1 pincée de curry
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre
- 1 noix de beurre (pas obligatoire)

Préparation :

Laver, éplucher et couper la courgette en petits dés (2cm sur 2cm environ). Laver et couper également la tomate en dés.
Faire cuire le riz sauvage dans de l'eau (environ 18-20 minutes selon les inscriptions recomandées).
Pendant ce temps, saisir la courgette avec l'huile d'olive bien chaude. Y mettre ensuite les dés de tomates. Ajouter le curry et le cumin. Saler et poivrer. Mélanger.
Couvrir la préparation de légumes avec le vin blanc. Fermer le couvercle. Laisser mijoter jusqu'à absorbtion complète du vin blanc.
Lorsque le riz est cuit, l'égoutter soigneusement et ajouter la préparation de légumes-vin blanc. Mélanger.
Pour une texture plus fondante, ajouter éventuellement une petite noix de beurre sur le riz encore chaud. Laisser fondre puis mélanger délicatement.

Posté par mimiweb à 02:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

lundi 11 janvier 2010

Q comme....

IMG0050_smallDès que l'on évoque le Q et que l'on cherche un attribut relatif au textile, un seul mot arrive et s'impose : Quenouille. Pourtant, il est une expression que l'on aimerait mieux comprendre :


Tomber en quenouille

Être laissé à  l’abandon.
Se dit de quelque chose qui perd sa valeur ou sa force.

La quenouille est un attribut typiquement féminin d’antan, c’est un bâton dont l’extrémité est garnie de laine, de chanvre ou de lin destinés à être filés. En effet, au Moyen Âge, le travail du filage de la laine avec le rouet et la quenouille était dévolu exclusivement aux femmes.Le mot quenouille entre dans l’expression “tomber en quenouille”, dès le XVIe siècle, en désignant un domaine qui passe par succession dans les mains d’une femme. La quenouille étant un symbole féminin. Par extension, en 1913, la locution “tomber en quenouille” se dit en parlant d’une chose qui perd sa valeur.Peut-être que cette deuxième signification (la seule qui perdure actuellement) est-elle due à la piètre qualité de gestionnaire reconnue aux femmes à cette époque… Ainsi un bien légué à une femme devait-il forcément se dévaluer et donc “tomber en quenouille”. La quenouille a donc très vite été le symbole de caractères réputés alors typiquement féminins: la faiblesse et la déchéance.De nos jours si l’expression “tomber en quenouille”‘ désigne toujours quelque chose qui est abandonné son lien direct avec la femme a été, heureusement, oublié!

filer_la_quenouille_a_Reggio_Calabre_

Le côté textile est directement abordé. Il me sera sans doute difficile de trouver une suite à ce jeu dans la lettre du jour mais je vais tenter quand même.

Le blog : Quilt-Corner.com où je me suis inscrite. Faut voir....

La recette de cuisine ? Les quenelles, bien sûr !!!

Recette Quenelles à la sauce crevettes 

  Quenelles à la sauce crevettes Agrandir la photo

Recette proposée par Laëtitia Hurdebourcq 

Voir ses recettes.

 
 

Facile

 
      
Pour 2                                personnes :
  • 6 quenelles nature (voir ma recette)
  • Beurre de crevette :
  • 25 g de beurre salé
  • 25 g de crevettes
  • Sauce :
  • 75 g de crevettes
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 100 ml de vin blanc
  • Persil
  • Sel
  • Poivre
  • Citron
  •     Préparation : 20  mn    
        Cuisson : 10 mn    
            Repos : 0 mn        
            Temps total : 30 mn        

    Pour le tissu, rien entre Organza et Popeline que je puisse présenter en lettre Q. Quel tissu porte cette initiale ? Je n'en vois aucun. Le Quadrillé ? Peut-être : tissu à carreaux imprimés ou tissés à fils colorés pour donner une toile décorée de lignes qui s'entrecroisent en dessinant des carrés comme dans le tissu écossais.

    Alors, puisque je ne suis pas très inspirée, je vous offre "Born to quilt", un univers douillet de quilts à réaliser. Avec un petit coucou de la main vers les nuages et le Labrador parti en voyage cosmique.

    Idem. Pour la teinture, pas d'inspiration non plus et rien sur le site "tincto" qui énumère nombre de plantes ayant des propriétés tinctoriales. Alors quoi ? Eh bien je vous dirais encore Quenelle car faites-en tomber sur votre chemise blanche et vous verrez si ça ne teinte pas et de manière très tenace, tiens....

    Posté par mimiweb à 02:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
    Tags :

    lundi 4 janvier 2010

    P comme....

    pcomme ... Paimpol ! Joli port de pêche où j'ai usé mes semelles à faire le tour des bassins quand ce n'était pas dans les rues piétonnes ou encore au marché du mardi matin. Hélas, quand reverrai-je hélas, de ce petit village, fumer les cheminées ? Et en quelle saison..... Ben l'été pardi ! Plus question d'y aller tous les deux mois, j'ai vendu notre maisonnette de vacances qui s'y trouve (ou pas loin) mais l'été, c'est sûr, j'irai faire de réguliers pèlerinages !!!!

    Alors le blog du jour et la photo du jour :
    port_de_paimpol

    C'était juste ce qu'il faut de nostalgie au terme de cette année 2009 qui a, jeudi dernier sur le dernier coup de minuit, laissé la place à

    2010 : BONNE ET HEUREUSE NOUVELLE ANNEE !!!!!!!!!!


    D'abord le livre. Les bonnes résolutions de lecture, en 2010, ne sauraient être déjà oubliées....
    "Qui n'a jamais rêvé, en passant devant une boulangerie d'où s'échappait une alléchante odeur, de la retrouver à la maison et de faire son pain soi-même ? Grâce aux machines à pain, rien de plus facile, il suffit d'un peu d'imagination pour réaliser de délicieux pains en un tournemain."

    9782840388784FS

    (La photo n'est pas celle correspondant au livre dont je cite le résumé entre guillemets mais je n'ai pas pu prélever la photo de couverture pour vous en faire la promotion. Tant pis...).

    Toujours dans le cadre des bonnes résolutions : la recette. Celle du Pain d'épices, bien sûr.... Je ne l'ai pas terminé, il est délicieux, c'est ma fille qui le fait et dont je vous livre la recette ci-après.

    A préparer deux jours avant dégustation.
    Il vous faut : 220 g de farine, 120 g de miel, 100 g de sucre, 20 cl de lait, tiède 1 sachet de levure de boulangerie (fondu dans une c. à café de lait tiède), 1 c. à café de canelle, 1 cuiller à café de "4 épices" (à trouver réunies dans un flacon de Monsieur Ducros).

    Simple : vous mélangez tous les ingrédients dans votre saladier et vous coulez dans un moule à cake durant 45 minutes au four réglé sur 160°. C'est tout, c'est facile et c'est drôlement bon !!!!

    "Il est difficile de déterminer avec précision les origines de cette délicieuse gourmandise qu'est le pain d'épices. On retrouve des traces de lointains cousins dans la Grèce antique, puis chez les romains. Mais il s'agissait plutôt de gâteaux au miel que de véritables pains d'épices. Non, la véritable recette du pain d'épice que l'on connait de nos jours nous viendrait en fait des chinois. En effet, le Mi-Kong, était consommé dès le Xème siècle. Mi-Kong veut dire pain de miel. Il était composé de farine de froment, de miel, parfumé de plantes aromatiques, et cuit au four. Les arabes l'empruntèrent aux chinois et les occidentaux le ramenèrent des terres saintes suite aux croisades !
    Bon évidemment, depuis le pain d'épice s'est amélioré, il est devenu une gourmandise, alors qu'à ses débuts il était consommé comme un aliment... De nos jours, on trouve de très nombreuses recettes de pain d'épice, ce qui fait qu'à chaque fois, on a toujours envie de goûter pour voir"

    pain_d_epices_a_l_orange_apiflor_187

    La matière ? Que trouverons-nous comme explication pour définir la Percale et ses applications ? Lorsque j'étais enfant et que j'apprenais la couture à l'école primaire, l'exercice du samedi après-midi se faisait sur un carré de percale que nous collions ensuite, entre deux pages de notre cahier dans lesquelles nous avions découpé une fenêtre. De cette manière, recto et verso étaient également visibles tandis que les bords étaient fixés, hors effilochage, par la colle rapprochant les pages..... J'ai le souvenir d'un tissu extrêmement fin et pas vraiment de ce qui est aujourd'hui employé à réaliser des draps !

    818143003099_1_big

    Pour la technique, je regrouperai tout en parlant des patrons de couture qui sont utiles, nécessaires et indispensables pour mener à bien un projet de couture. Pour s'amuser un peu, que diriez-vous de patrons destinés à coudre des vêtements de baigneurs et de poupées ???? C'est Petit Citron qui nous les propose !!!

    show_image_in_imgtag

    Et pour pantalon commençant par un P (technique souvent réputée difficile), je propose cette petite salopette pour poupée....

    Reste à évoquer la plante qui teinte naturellement et j'aurais énuméré le blog, le livre, la technique de travail textile, la matière, la recette de cuisine et enfin, la fameuse plante ; le tout devant impérativement, cette semaine, commencer par un P. Ainsi je récapitule les règles de notre Jeu du Petit Bac à retrouver dans la totalité de l'alphabet.....

    Bien sûr, en matière de teinture, la première idée qui vient à l'esprit pour citer une plante qui commence par P sera Pastel et les jolies teintes bleues que cette plante fleurie propose. Moi je vais faire dans le jaune mais, attention, dans le jaune fort et qui tient. Avec quelle plante ???? Ce que vous avez dans votre cuisine ou votre jardin à coup sûr : le Persil !!!!

    93562431persil_fris2_jpg

    Alors amusez-vous et tentez les infusions, les décoctions, l'écrasement de la plante au marteau sur le tissu....


    Posté par mimiweb à 04:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
    Tags :

    lundi 28 décembre 2009

    O comme.... Oh c'est le nouvel an !!!


    nouvel_an_02

    ms_413_12_4a O comme le blog d'Odile et ses passions pour les tissus, la broderie au point de croix, les chiens, les machines à coudre anciennes....

    Une livre qui commence par O : "pliages textiles" pour Origami, l'art des pliages même en tissu...

    5177GQKKG6L

    La technique textile que je retiens, en ces temps de fêtes et de faste, c'est la Broderie Or. Un petit livre pour comprendre et, pourquoi pas, s'y initier :

    images

    et un blog pour se rincer l'oeil ! Broderie d'Or.

    Pour la matière, je serais assez attirée par l'Organza de soie. Pour tout savoir, un site d'information : Casames avec un historique sur ce textile.

    Une petite recette : le cake aux Olives et aux lardons !!! Un amuse-gueule très sympathique qui donne envie de soleil et nous emmène vers le sud.
    Préparation : 15 min
    Cuisson : 45 min
    Ingrédients (pour 4 à 6 personnes):
    - 200 g de farine
    - 1 sachet de levure
    - 3 oeufs
    - 1 pincée de sel
    - poivre moulu
    - 10 cl d'huile (tournesol, olive...)
    - 10 cl de lait chaud
    - 100 g de gruyère ou de comté râpé
    - 200 g de lardons ou de jambon coupé en dés
    - 150 g d'olives vertes dénoyautées

    Préparation :

    Faire bouillir de l'eau, et y plonger les lardons 2 min.
    Les égoutter, puis les faire revenir dans une poêle, sans matières grasses, jusqu'à ce qu ils soient bien dorés; réserver.
    Dans un saladier (ou dans le bol du robot), mettre la farine, la levure, les oeufs, le sel, le poivre et l'huile.
    Bien mélanger, puis ajouter le lait chaud, le fromage râpé, les olives égouttées et les lardons.
    Graisser un moule à cake, le tapisser de papier sulfurisé beurré et y verser la préparation.
    Mettre au four 45 min environ à thermostat 6/7 (200°C), en couvrant avec un papier aluminium à mi-cuisson si le cake dore trop vite.

    Laisser tiédir dans le moule, et servir tiède ou froid.


    Et ça, moi la pas très douée, je sais le faire et je le réussis. Alors vous pouvez y aller de confiance, c'est facile !

    Posté par mimiweb à 02:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
    Tags :


    ">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « août 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
      1 2 34 5
    6 7 8 9 1011 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31