dimanche 1 février 2015

Week end orangé

J'y suis depuis hier après-midi.... J'ai fini à 20 heures passées ce soir. De la vaisselle, des taches, des coulures, du ménage.... Pas mal de boulot, donc...

De quoi s'agit-il ? J'ai voulu faire les orangettes de Nelly. C'est long, très long... Le lien permet d'aller trouver la recette.

DSCN4260 (Copier)

Il s'agit, dans un premier temps, de récupérer la peau des oranges. Donc, il suffit de peler les fruits en incisant quatre pétales.

DSCN4265 (Copier)

Puis il faut confire les peaux avant de les détailler. Moi, j'ai fait l'inverse (par erreur pour mieux faire) et il faut faire des bâtonnets assez larges et, bien sûr, je les ai fait très fins.... Trop fins, ils ont été fragiles lors de la dernière étape.

Pour confire les peaux, il faut d'abord les blanchir à plusieurs reprises avant de les faire cuire dans un sirop à raison de trois ou quatre montées en température.... Bien sûr, si elles sont trop cuites, les orangettes casseront mais si elles sont trop peu cuites, elles seront amères. Il faut qu'elles deviennent légèrement translucides, tout simplement.

DSCN4267 (Copier)

Un bon séchage va commencer d'abord par un long moment d'égouttage avant le passage au four à chaleur tournante.

DSCN4268 (Copier)

J'ai fait un premier passage de dix minutes à 50° mais comme cela me semblait insuffisant, j'ai fait un second passage, toujours de dix minutes, mais à 80° cette fois. Trop tiède pour que cela cuise mais assez chaud pour sécher un peu les peaux.

DSCN4269 (Copier)

Mais la grande difficulté a été de chocolater les orangettes. Je les ai passées, une à une, dans le chocolat fondu mais je n'allais pas assez vite et le chocolat refroidissait trop vite. Je l'ai donc réchauffé légèrement et j'ai jeté les orangettes dedans mais récupérer les copeaux s'est avéré tellement compliqué.

Je crois que la solution consiste à poser les orangettes sur une grille, voire sur un tulle posé sur une grille, pour verser le chocolat sur les orangettes. Le surplus de chocolat tombe alors dans un plat posé sous la grille. Les orangettes sont alors chocolatées sur un seul côté. On laisse refroidir et on tourne les peaux une à une pour recommencer l'opération. Cela me parait tellement plus technique....

Moi j'ai vraiment tâtonné au point qu'en réchauffant une troisième fois mon chocolat pour le liquéfier, il s'est trouvé trop cuit et donc trop pâteux pour continuer. J'ai dû renoncer à terminer.

Mais rien ne se perd et tout peut servir ! J'ai donc jeté mes pelures confites dans la marmite à confiture où la chair des fruits baignait dans le sucre depuis la veille. Moi j'aime quand la confiture a de la mâche.

DSCN4270 (Copier)

J'en ai fait trois pots de belle taille et un plus petit.... Le verdict ? : "Mortel, qu'il a dit l'Hom"..... Mouais, je veux bien le croire si j'en juge l'état dans lequel je suis ce soir après deux après-midi et une matinée debout à bidouiller ma popotte et à nettoyer vaisselle et mobilier. J'adore cuisiner mais ce qui m'ennuie vraiment c'est tout le ménage qui va avec !

DSCN4272 (Copier)

DSCN4273 (Copier)

Posté par mimiweb à 21:23 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « octobre 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
     1 2 3 4 5 6
    7 89 10 11 12 13
    14 1516 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31