lundi 11 janvier 2016

Mixed Media sous haute surveillance

Quand nous pratiquons le mixed-media, nous sommes sous haute surveillance : Gimmick ne dit rien mais n'en pense pas moins,

DSCN7990

Foxy, elle, préfère dormir et ne veut pas voir ça,

DSCN8001

Et Casper fait mine de regarder ailleurs, des fois qu'on lui demanderait son avis.

2016-01-111

Alors, évidemment, dans des conditions pareilles, on rate..... On rate mais comme on est persévérantes, on recommence. Pour moi, c'était cet après-midi et voilà ce que cela donne :

DSCN8006

Sur le forum "Incartades" une proposition a été faite : altérer deux cartes d'un jeu de cartes classique.

Les consignes se divisent comme suit : une carte est dite "technique". Un pas-à-pas est imposé pour apprendre une technique. Cette fois, il s'agissait de colorer une base, de passer un peu de gesso sur un pochoir et d'employer un tampon pour imprimer un motif.

La seconde carte est dite "thématique". Cette fois, le thème est "bulles". Bien sûr, j'aurais pu songer aux bulles du champagne, moi aussi, compte-tenu de la saison mais j'ai choisi une autre interprétation ; sur le fond passé au Gesso et auquel j'ai donné un peu de mouvement, j'ai tamponné des bulles. Certaines ont été coloriées en bleu, d'autres ont été embossées en doré. Pour expliquer cette envolée de bulles par-dessus le motif initial de la carte, j'ai collé un poisson. De tout petits coquillages ont été collés tout en bas de la carte et un fil de nylon se balade sur le recto avec, au bout, un hameçon home-made..... Dès que l'on bouge la carte, la "ligne de pêche" glisse et promène son hameçon qui semble chercher son poisson.

DSCN8007

DSCN8009

J'ai choisi de laisser apparent le motif de la carte parce qu'il s'agit de la carte "Joker". Le motif m'a amusée. C'est une otarie qui porte tout une pile de ballons sur le nez. Déjà la rondeur des ballons m'évoquait les bulles....

Sur l'autre carte, le grand tampon est une feuille d'érable contenant quelques impressions de lettres dans des polices différentes. On ne distingue pas précisément de quoi il s'agit mais il occupe bien l'espace. J'ai ajouté une autre feuille en palme dans le haut de la carte pour l'équilibre général....

DSCN8008

Voilà, c'était mon premier essai de mixed-media. Ce jeu de cartes connaîtra sa suite le mois prochain ! 

Posté par mimiweb à 23:39 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


lundi 3 août 2015

Exposition de Claudine Janik

Tu n'as peut-être pas conservé en mémoire ce rendez-vous dans le Morbihan que je te donnais ICI (clic) ? Et pourtant, s'il y a une exposition d'art textile qui mérite que tu te déplaces, c'est bien celle-là....

Claudine Janik, qui fut professeur de maths physique-chimie, s'est prise de passion pour le Shibori qu'elle a rencontré au Japon, en Inde, en Corée.... Tout l'art de la ligature qui permet de faire des réserve lorsque l'on teint un tissu. Là où se trouve la ligature, la teinture ne passe pas et au dénouement, il se fait une auréole ou une forme pâle au milieu de la couleur. Claudine, elle, pour explorer les différentes formes de Shibori, passe tantôt par la teinture (avec une préférence pour la teinture naturelle), tantôt par la décoloration. Elle obtient des panneaux qu'elle assemble et qui racontent, en impressions, ses états d'âme, ses souvenirs, les points marquants de sa vie. Et comme Claudine est très généreuse, elle explique ses façons de faire sans en faire le moindre secret. 

A notre appel, elle est venue en personne nous présenter et nous expliquer toute l'exposition. Un très agréable moment que nous aurions volontiers prolongé. Pour expliquer succinctement ce qu'est le Shibori, j'ai choisi de mettre en lien un site que j'ai trouvé par Google mais il y en a plein qui méritent d'être visiter et nombreux aussi sont les magazines et les livres qui développent ces techniques.

_copie-0_2015-07-312

_copie-0_2015-07-313

 

L'exposition, installée dans la "Tisserie", est agrémentée de panneaux suspendus sur lesquels il suffit de lire la définition et la technique du Shibori selon le pays. Une très belle présentation dans un endroit qui se consacre au tissage et qui propose également des métiers à tisser avec démonstrations et essais pour les visiteurs. Des ateliers sont également destinés aux enfants....

_copie-0_2015-07-314

_copie-0_DSCN6251

 

_copie-0_DSCN6252

_copie-0_DSCN6257

_copie-0_DSCN6266

_copie-0_DSCN6267

_copie-0_DSCN6269

 

Présentées par l'artiste, les oeuvres prennent beaucoup plus de sens et nous plongent dans un univers de souvenirs, de sensations et d'histoire personnelle. Un beau moment plein d'émotions qui ajoute à la paix que l'on ressent à regarder cette exposition, pièce après pièce. Il y a là près de deux années de travail. Un parcours initiatique à faire lentement afin de savourer chaque tableau, parfois sous verre, parfois travaillé tel un quilt avec molleton fin et doublure. 

_copie-0_DSCN6315

_copie-0_DSCN6305

_copie-0_DSCN6307

_copie-0_DSCN6308

_copie-0_DSCN6309

 

Très sincèrement et en toute objectivité, si l'été t'autorise une promenade et si tu peux pousser jusqu'à Hennebont (Brandérion est tout à côté), ne remets pas à plus tard et fais un saut jusqu'à la Tisserie. Certes l'exposition de Claudine Janik ne prendra fin qu'au 30 septembre prochain mais procrastiner ne sert à rien sinon à oublier le rendez-vous et, franchement, ce serait dommage !

Dans la colonne de droite, cherche l'album dédié aux photos que j'ai faites de l'exposition. Elles sont taille entière et doivent permettre de les agrandir en cliquant dessus. Tente le diaporama, c'est très agréable. Et merci à Claudine pour ses explications et ce bon moment passé avec nous.

Au plaisir de te revoir, Claudine ! Et tiens-moi au courant de ton actualité, j'en ferai part sur mon blog pour drainer vers toi les lecteurs intéressés ....

samedi 4 avril 2015

Bricolage, bricolage....

Voici quelques temps déjà, dans un magasin de matériels et fournitures de cuisine, j'ai trouvé un colorant alimentaire composé à 80 % d'indigo naturel. De quoi obtenir un joli bleu.... Ni une ni deux, j'ai teint du tissu et du fil. Mouais mais rien n'est fixé... Du coup, si j'avais les doigts tout bleus en teignant le tissu, tout est parti illico avec un rien d'eau de Javel mais, et c'est plutôt logique, à la manipulation du tissu la peau se teinte de bleu encore. Je sens que travailler à la manière des Boros Japonais va me transformer en Schtroumpf !!!

Indigo (Copier)

Heureusement, il n'y avait pas le moindre risque de coloration quand j'ai terminé ce petit tableau "Bienvenue" qui n'attendait plus que quelques points pour être enfin achevé et trouver sa place derrière la fenêtre, près de la porte d'entrée.

Alors quel que soit la couleur de ton week end, je te le souhaite très agréable, tout doux et je te souhaite de JOYEUSES PAQUES !!!! Gare, ne mange pas trop de chocolat !!!

DSCN4981 (Copier)

Bouquet fleurs (Copier)

Posté par mimiweb à 22:38 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 25 juillet 2014

Eco teinture à froid....

Avec de l'eau, avec du fer dans l'eau et sur un tissu brodé, préalablement mordancé et déjà teint à la gaude. Une reprise qui permet d'obtenir un résultat marqué sur un fond tendrement coloré. Moi j'aime...

DSCN2365 (Copier)

DSCN2366 (Copier)

Pour la partie naturelle, j'ai posé des feuilles d'eucalyptus (les rondes, bleu-gris devenues un peu rouges sous les rayons du soleil parce que l'arbuste est exposé plein sud) et quelques autres feuilles ramassées à terre telles l'herbe-à-Robert encore jamais testée à chaud.

Le mordançage avait été fait à l'alun. L'article consacré à cette première étape se trouve en amont dans le blog. En utilisant un tissu déjà traité, je n'ai quasiment pas eu de travail à faire. J'ai pris mon tissu, j'y ai posé mes feuilles, j'ai roulé le tissu en boudin serré et j'ai ligaturé à la ficelle de cuisine. J'ai mis en Tupperwaere avec de l'eau chaude et, sans refaire cuire, j'ai laissé poser une petite semaine avec quelques éléments de fer jetés dans l'eau. Tout simplement. Développer mon tissu ce matin m'a fait grandement plaisir !

Posté par mimiweb à 18:20 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 8 juillet 2014

Anne Woringer expose à ERQUY - 22

Impossible de comprendre ce qui se passe une fois encore. Mes deux derniers articles n'apparaissent pas sur Canalblog quand on appelle mon blog. C'est pénible. Donc j'édite mon article sur l'exposition d'Anne Woringer et je le publie à nouveau. On verra bien si, cette fois, "on" me le laisse en place. Non mais....

 

 

 

Bon c'est dit et définitivement vrai : Anne Woringer est une artiste au talent indiscutable et sa réputation internationale n'est absolument pas usurpée.

Cette semaine et jusqu'au lundi 14 juillet inclus, Anne Woringer expose à Erquy, commune des Côtes d'Armor à un jet de galet du Cap Fréhel. Etonnant d'apprendre qu'une artiste de pareille envergure choisit Erquy pour exposer mais quand on apprend que c'est sur invitation familiale, on comprend mieux le choix des lieux. Non que le village d'Erquy ne vaille pas une telle exposition mais s'il s'était agi d'une invitation professionnelle, j'aurais vraiment aimé savoir de qui elle émanait. L'exposition a pris place au dos de l'Office du Tourisme, dans une galerie d'art plutôt agréable même si l'artiste n'a pas vue sur tous ses visiteurs à moins qu'ils montent jusqu'à elle.

Donc, Erquy nous attendait mardi dans une ambiance estivale baignée d'un grand et beau soleil mais rafraichie par un petit vent de nord-ouest plutôt actif. La visite de l'exposition était aussi prétexte à une belle promenade car le port et la plage sont tout à fait à recommander :

DSCN2182 (Copier)

DSCN2183 (Copier)

Avant de décider à quelle heure nous pourrions nous retrouver sur place, Irma m'avait rappelé un article intéressant que les "Nouvelles du Patchwork" (magazine édité par France Patchwork - fédération nationale du patchwork et des arts textiles) avait fait paraître. C'était en septembre 2008 et se rafraîchir la mémoire pour mieux connaître la personne n'était pas superflu même si l'on se rappelle toujours le travail d'Anne Woringer, pour le peu qu'on ait pu en voir.

 

Dès notre arrivée, c'est une vraie réunion de passionnées qui s'est tenue dans l'une des salles. Nous étions plusieurs à nous retrouver, ravies de nous rencontrer pendant les vacances mais aussi de revoir notamment les quilteuses de Paimpol qui nous avaient reçues à l'automne.

Anne Woringer, extrêmement disponible, a passé un long moment à parler avec nous et à développer, pour nous, les techniques qu'elle a utilisées pour réaliser ses pièces. Pas le moindre secret qu'elle n'ait accepté de nous distiller, pas la moindre astuce de fabrication qu'elle n'ait accepter de nous offrir. Rares sont les artistes (textiles ou pas) qui acceptent un tel partage !

2014-07-08 17

Une forme de chronologie a été respectée qui permet de suivre, avec les années d'expérience, l'évolution artistique du travail d'Anne mais aussi la recherche pour quitter le plus vite possible la rigueur du patchwork traditionnel pour tendre vers la création contemporaine en passant par l'étape de teinture manuelle des tissus anciens.

Puis il y a le motif et l'expression de ces signes qui plaisent tant à Anne Woringer. Elle aime l'écriture, certes, mais elle aime encore mieux le signe, qu'il soit ou non significatif. Ainsi l'on retrouve des motifs proches des arts bruts, des arts premiers ou des signes qui se placent entre dessin et écriture, entre idéogrammes et taches....

DSCN2185 (Copier)

La couleur diminue petit à petit pour faire place aux contrastes simples qui mêlent le ton naturel à la couleur, le bleu indigo à la décoloration, le noir au blanc....

2014-07-08 17

2014-07-08 17

2014-07-08 17

Après la couleur vient le temps de la décoloration. Le processus s'inverse donc. Le tissu est teint ou acheté noir. Il n'est pas de grande facture car, grand teint, il n'obéirait pas aux voeux de l'artiste qui le froisse, le plie, le plisse, le coud, le fixe, le frise avant de le plonger dans....... l'Eau de Javel. Du temps de trempage dépendra le degré de décoloration puis ce sont de nombreux rinçages qui stopperont la chimie avant qu'au dernier rinçage le vinaigre blanc vienne fixer ce qui aura été obtenu. S'ensuivront les étapes de découpages, de rapprochements, de couture, d'applications.

2014-07-08 17

Parfois, les zones colorées sont tout simplement de vastes espaces brodés. Le fil mouliné a été brodé en lignes juxtaposées et serrées les unes contre les autres. L'oeil se laisse leurrer. D'autres fois, ce sont les espaces intermédiaires qui sont brodés d'un point avant en lignes posées en écho, sorte de quilting s'apparentant au sashiko. Ni la broderie ni le patchwork ne sont jamais bien loin.

2014-07-08 17

Quand ce remplissage quilté à petits points réguliers se fait en couleurs, Anne obtient des sortes d'ombrages colorés comme l'on peut en voir, l'été, à proximité des arbres.

2014-07-08_17

Cette exposition procure un réel plaisir et la gentillesse d'Anne Woringer donne vraiment l'envie de s'installer là, tranquille, juste pour regarder autour de soi. Car tout y est beau. Beau au point que j'aimerais beaucoup y retourner.  Pour peu qu'il fasse encore aussi beau, je rentrerai, une nouvelle fois, posée sur mon petit nuage, les yeux emplis des beautés du paysage et la tête pleine de souvenirs de teintures, de décolorations et de broderies.............

DSCN2181 (Copier)

DSCN2184 (Copier)

 

Posté par mimiweb à 22:08 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


jeudi 19 juin 2014

Absences

Tu dois te dire que je manque décidément beaucoup à l'appel ? C'est que les jours se suivent, se bousculent, sont très remplis et que je ne fais plus trop face.... si je reprends la chronologie de mes absences, il y a d'abord eu ces dix jours de vacances pour évènement familial dans le Sud :

2014-06-07 (Copier)

DSCN1683 (Copier)

DSCN1691 (Copier)

DSCN1713 (Copier)

DSCN1714 (Copier)

Il y a eu une escapade en Italie que je ne connaissais pas du tout, avec une jolie pause à San Remo :

DSCN1715 (Copier)

DSCN1718 (Copier)

DSCN1720 (Copier)

DSCN1722 (Copier)

DSCN1725 (Copier)

Il faisait beau et déjà presque trop chaud pour nous qui arrivions d'une Bretagne ensoleillée, certes, mais légèrement plus fraîche.

DSCN1728 (Copier)

DSCN1731 (Copier)

DSCN1732 (Copier)

DSCN1737 (Copier)

DSCN1740 (Copier)

J'aime beaucoup la vie Italienne mais j'aime nettement moins la folie des scooters qui se faufilent partout. Il faut serrer les f....s donc nous avons plutôt circulé à pied. Une bonne occasion pour se lécher quelques vitrines au passage comme des bijouteries, des boutiques de vêtements et de sacs et, bien sûr, des magasins de chaussures. Ce n'est pas une légende : les Italiens font vraiment de belles chaussures. Et pas très chères, encore que je n'aie pas noté de différence entre les prix pratiqués là-bas et ceux de chez nous.... A mon avis, l'Europe a encore frappé !

DSCN1744 (Copier)

DSCN1746 (Copier)

DSCN1749 (Copier)

A notre retour d'Italie, nous avons repris contact avec le village où nous habitions. Des effluves de citrons et de tilleul flottaient dans l'air.... Le petit marché local nous a ravis avec ses quelques fromages et rares légumes....

DSCN1751 (Copier)

Puis, avant de repartir, nous avons visité quelques petits villages peu éloignés. Il faut dire qu'en terme de kilomètres, on avait déjà ce qu'il fallait dans les sandalettes !

DSCN1756 (Copier)

DSCN1760 (Copier)

DSCN1762 (Copier)

DSCN1765 (Copier)

DSCN1766 (Copier)

DSCN1767 (Copier)

Difficile de quitter une région aussi belle même si la halte suivante allait nous arrêter en Lot-et-Garonne qui n'est pas une vilaine région non plus avec ses forêts, ses vallons, ses vignes et ses couchers de soleil enflammés. Sur le chemin du retour, je n'ai pas résisté à l'envie (renouvelée) de photographier la Sainte-Victoire. Elle a été largement peinte et peinte encore par Cézanne entre autres mais je ne dis pas que je ne me laisserais pas faire pour une inspiration textile. N'est-elle pas belle ?

DSCN1783 (Copier)

Petite pause donc. La basse-cour a été sage et tranquille. La chaleur n'est pas encore trop forte, l'herbe continue de pousser. Le coq et ses poulettes n'aime rien d'autre que picorer les pousses nouvelles et faire sortir les vers de terre.

DSCN1795 (Copier)

DSCN1803 (Copier)

Tout près du Gers, il y avait une visite à ne pas manquer. Lectoure, le village et le site de teinture au pastel. Sauf que les ateliers ferment à 17 heures et que je suis arrivée à ...... 17 h 05 !!!!  Enrageant....

Mais je retournerai pour visiter les ateliers et suivre les étapes de la teinture. La maison est belle avec ses volets teints au bleu (il parait que ça éloigne les insectes) et son jardin tranquille...

DSCN1809 (Copier)

J'ai tout de même pu stopper un des garçons qui allait étendre ses derniers tissus teints. Même ses mains sont bleues..... et quel bleu !!!

DSCN1810 (Copier)

Même le chat n'avait pas fini sa sieste, couché sur le chemin ; c'est à peine s'il ne fallait pas l'enjamber pour entrer dans la maison...

DSCN1811 (Copier)

DSCN1812 (Copier)

Quelle .... zut alors !!! Ne pas pouvoir visiter à cinq minutes près.... Ce n'est vraiment pas de chance.... Je suis bien décidée à y retourner mais quand ?

DSCN1813 (Copier)

DSCN1814 (Copier)

DSCN1815 (Copier)

DSCN1816 (Copier)

DSCN1817 (Copier)

Dans le hall, les différentes mises en scène permettent de voir les différents bleus qu'il est possible d'obtenir avec cette plante. Il y a aussi quelques réalisations faites, le plus souvent, avec du papier mais que je trouve tout à fait dignes d'art textile.... Il s'agit de collages. Parmi les papiers découpés, quelques petits morceaux de tissus teints. C'est du plus bel effet, ne trouves-tu pas ?

DSCN1818 (Copier)

Et dehors, les plantes. Les plantes et les différents stades, sachant que ce sont les gousses noires qui contiennent les graines à replanter. J'avoue ne pas avoir osé en  prendre....

DSCN1819 (Copier)

DSCN1820 (Copier)

DSCN1821 (Copier)

Voyant ma déception, la responsable m'a offert un petit morceau de tissu teint en souvenir de mon passage et mon amie, elle, m'a offert ces deux petits savons...... bleus..... Une question me taraude : vais-je être transformée en strumpf si je me lave avec ces petits savons ?

DSCN1840 (Copier)

Bien sûr, j'ai acheté (plutôt cher) un sachet de graines. J'aurais dû en prendre dans le jardin, cela aurait amoindri ma dépense. La première année on a les feuilles et la seconde année seulement, les fleurs. Les graines se sèment en pleine terre en fin d'année, entre septembre et novembre. La plante est quelque peu envahissante, il faut la semer là où la terre est contenue sinon la plante s'élargit rapidement au-delà des limites.

DSCN1841 (Copier)

Bon, je tâcherai de trouver un endroit possible....

Posté par mimiweb à 22:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 11 mars 2014

Des nouvelles de mes teintures ?

J'en ai parlé l'autre jour en déplorant que mes pelures de potimarron, longuement découpées en lettres et en chiffres, n'aient pas eu d'effets sur ma teinture de tissu. Mais ça, c'était avant..... Avant que les tissus soient secs. Parce que, maintenant, voilà ..... tadaaaaammm !!!

DSCN1259 (Copier)

DSCN1261 (Copier)

DSCN1262 (Copier)

Ben quoi discrètes ? Oui, j'assume : discrètes ! Discrètes mais présentes....

Et puisqu'on en est aux nouvelles, je devais vous en donner d'un certain tissu préparé. Alors, voilà !

DSCN1274 (Copier)

DSCN1275 (Copier)

 

DSCN1285 (Copier)

Je t'épargne les bavures que j'ai faites à la surjeteuse ; elle faisait des boucles que j'ai coupées. Mais rassure-toi, un point de bordure, fait à la machine, maintient le tout. Les bords sont juste un peu frangés. Un nouveau genre, quoi !

Posté par mimiweb à 16:20 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 22 septembre 2013

Michèle Forest, une exploratrice vous fait découvrir....sa mode !

collection automne hiver 2013

 

Vêtements femme : robes, tuniques, jupes, gilets, vestes, manteaux...

 

Parures métal, cuir, coton..

 

 

 

vente privée

 

vendredi 27 septembre de 18h à 21h

 

samedi 28 et dimanche 29 septembre de 14h à 19h

 

12, rue du Chalet - 92600 Asnières sur Seine

 

www.micheleforest.com

 

 

 

VISUEL EXPO ATELIER1

 


PLAN-RUE-DU-CHALET2

Michèle Forest
12, rue du Chalet - 92600 Asnières
01 47 33 49 56 - 06 77 08 03 22

Posté par mimiweb à 00:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 13 septembre 2013

Teintures végétales : énième essai.

Quand je les ai vues qui me faisaient de l'oeil, je me suis dit que je reviendrai plus tard avec un sac en plastique..... et quand, dimanche midi, en rejoignant la voiture j'ai levé la tête sur le parking, elles étaient là, juste au-dessus de ma tête. Impossible de résister. Qu'auriez-vous fait à ma place ?

2013-09-07 12

Si je ne me trompe pas, il s'agit de laurier-palme. Celui dont on fait ses haies. Je n'avais jamais vu les haies donner de fruits mais, manifestement, si on laisse la haie faire un arbre, les fruits arrivent. Enfin, c'est ce que j'imagine.... Quelle serait l'autre explication ? Donc de jolis fruits bien dodus, bien noirs, bien mûrs si j'en crois ceux déjà tombés à terre...

2013-09-07 12

Des fruits gros comme des grains de raisin, organisés en grappe autour d'une tige centrale assez forte. Des fruits dont le jus tache assez fort si j'en crois mes doigts....

2013-09-07 12

Par contre, inutile de chercher à cueillir des grappes, les grains se détachent séparément et viennent dans la main. J'ai toujours un petit sac plastique dans mon portefeuille ou dans mon sac. Si, si, je vous promets que c'est possible. Très finement plié et soigneusement aplati, il ne prend aucune place...

DSC03528 (Copier)

Alors traitement habituel : casserole + baies + eau ..... Ebullition, cuisson à petits bouillons pendant une heure...... Après quoi on écrase les grains scupuleusement afin que la pulpe donne tout son jus et on laisse poser toute la nuit.

Le lendemain, je fais mijoter mon tissu préalablement traité à la Lessive Saint-Marc pendant une heure et j'ajoute l'alun. Je laisse poser toute une nuit dans le jus et je rince le lendemain seulement.

Dans ce cas, les tissus ont tellement dégorgé que j'ai une piètre confiance dans la durabilité de ma teinture. Allez, indice de confiance : 2 sur 10 !!! Mais j'ai insisté et j'ai rincé à l'eau froide avant d'emporter mon tissu pour le mettre à sécher. Et là : une bizarrerie s'est produite..............

DSCN0040Ce morceau de tissu a été plissé en éventail et ligaturé au milieu ainsi qu'aux extrémités. Après rinçage, j'ai coupé les liens et j'ai trouvé un tissu curieusement marbré de rose violacé et de gris-bleu. Pourquoi cette différence de couleur ? Mon tissu était blanc au départ.....

DSCN0041

Mais la bizarrerie s'est produite avec l'autre tissu. Celui qui avait été noué sur lui-même au centre et aux extrémités. Celui-là, parce que ses noeuds étaient restés lâches, a pris la teinture partout quand même. Au rinçage, je l'ai trouvé uni. Au moment où j'ai voulu aller le mettre au fil à linge pour le faire sécher, je l'ai posé sur un rebord de fenêtre en ciment lisse et j'ai aussitôt aperçu des taches gris-bleu apparaitre. Elles n'étaient que là où le tissu avait porté sur le ciment. J'ai donc déplacé le tissu et reproduit l'opération pour le même résultat. En appliquant mon tissu, zone après zone sur le ciment, j'ai obtenu le résultat sur l'ensemble de mon tissu mais je ne l'explique vraiment pas.... En séchant, les marbrures sont restées...

DSCN0042

DSCN0043

Les couleurs sont très jolies et vives à souhait mais je ne pense pas qu'elles soient bien solides et qu'elles tiendront aux UV ou au moindre lavage.... Mais tant pis, pour un travail textile artistique qu'on ne lave pas, cela conviendra bien....  Contente de mon résultat, j'ai attrapé le pochon où j'avais entassé les pelures d'oignons rouges. Même décoction avec une nuit de pause, même cuisson du tissu avec une nuit de pause, même rinçage mais sans dégorgements exagérés et j'ai obtenu.....

DSCN0044

DSCN0045

DSCN0046

DSCN0047

Et voilà ......

Et savez-vous ce qui me ferait vraiment plaisir ? Que vous vous lanciez dans la teinture aux baies de laurier-palme pour me dire si, vous aussi, vous observez cette histoire de marbrures de contact. Je serais très intéressée de le savoir. A moins que vous ayez une explication à me donner ?

Posté par mimiweb à 17:34 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 20 août 2013

Avec des mûres

En lisant mon article sur la teinture végétale avec des myrtilles, Monique a eu l'idée de transposer la recette et d'employer des mûres. C'est vrai que c'est la saison ou presque !!!

"J'ai remplacé le cassis prévu par des mûres ;  après séchage à l'ombre il reste un gris bleuté qui me plait. Les pochons synthétiques qui contenaient les fruits sont d'un joli bordeaux." (commentaire de Monique T. sur mon article d'origine).

Et, pour preuve, elle m'a envoyé ces deux photos :

P1020394

P1020395

Merci à Monique de m'avoir envoyé ces photos. Le bleu grisé qu'elle a obtenu est plutôt joli, légèrement moiré du même violet que l'on retrouve sur la pochette d'organza. Moi je suis ravie d'avoir donné l'envie à certaines de se lancer dans des expérimentations de teintures végétales.... Monique ne me dit pas si elle avait préparé son tissu préalablement (en le lavant à la lessive St Marc, par exemple) ni si elle a employé un mordanceur pour favoriser l'imprégnation des pigments (de la poudre d'alun que l'on peut se procurer en pharmacie, tout simplement). Quoi qu'il en soit, le résultat est très sympathique et je suis ravie de le présenter ici.

Posté par mimiweb à 23:11 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « avril 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
          1
    23 4 5 6 7 8
    910 11 12 131415
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30