samedi 24 octobre 2015

Que faire avec des betteraves ?

Des betteraves crues que j'avais demandées pour faire une soupe de sorcière. Si, si !!! Mais cette fois, une vraie soupe : des betteraves, des pommes de terre, une branche de céleri, du lait gloria non sucré en boite et le tour est joué pour avoir une soupe, non pas de rouille cette fois, mais d'un rose fuchsia étonnant et vraiment joli. Et puis ce n'est pas tout : c'est également très bon !

Alors les feuilles, elles, se sont retrouvées sur un tissu, bien sûr.... Ainsi que quelques feuilles d'hortensia et de geranium vivace. 

_copie-0_DSCN7287

Le tout a cuit dans un bouillon rougi par les peaux de betteraves.

_copie-0_DSCN7288

Et a fini en ..... paupiette !!!

_copie-0_DSCN7289

_copie-0_DSCN7293

A la fin de l'épisode précédent, j'avais laissé en attente un "rôti" cuit.... Voyons comment il a traversé le temps, celui-ci....

_copie-0_DSCN7295

Le marquage est coloré tendrement mais rien de bien précis ....

_copie-0_DSCN7298

_copie-0_DSCN7299

 Ah ? Quoique....  J'aime bien cette silhouette et ces traces vertes, turquoise, violettes....

_copie-0_DSCN7301

_copie-0_DSCN7302

Bon on se rappelle surtout que le geranium vivace semble vouloir marquer mieux que n'importe quel autre feuillage.... 

Dans les mêmes temps, quelques copines jouent aussi à la sorcière et nous convenons qu'il faut bien un peu de fer pour que l'évidence s'invite dans nos expériences. Je suis bien décidée à regarder ma paupiette d'un autre oeil !!!

montage fleurs

Posté par mimiweb à 22:08 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 29 septembre 2015

Soupe(s) de sorcière

_copie-0_DSCN6889

 

Trois morceaux de tissu : un tissu de pure laine acheté en magasin, deux morceaux de lin.

Le premier morceau de lin est resté trois jours dans le lait de Soja. Pourquoi trois jours ? Parce que je n'ai pas eu le temps de m'en occuper plus rapidement...... Après cette trempette, le tissu a été essoré et mis à sécher. Je l'ai récupéré raide et râpeux avec, semble-t-il, une odeur assez spéciale. 

_copie-0_DSCN6946

 

Les feuilles d'eucalyptus reçues par colis postal avaient séché. De source sûre, il suffit de les mettre à tremper dans l'eau tiède pour qu'elles retrouvent leurs qualités de fraîcheur. Toutes leurs qualités !

_copie-0_DSCN6947 

_copie-0_DSCN6948

 

Le second morceau de lin a été traité avec de l'alun mélangé à des cristaux de soude et de la crème de tartre. Le tout a été porté à ébullition doucement puis a été maintenu à petits bouillons pendant une heure avant d'être simplement laissé tel quel dans son bouillon pendant deux jours. Après rinçage cette fois, il a été mis à sécher avant d'être rehumidifié. Il faut effectivement remouiller le tissu avant d'y déposer les feuilles d'eucalyptus.... Feuilles et fruits ! A noter que j'ai employé les deux races d'eucalyptus, feuilles venues du Sud de la France et feuilles cueillies au parc tout près...

_copie-0_DSCN6949

_copie-0_DSCN6950

Parallèllement, des fleurs de Surfinia conservées de jour en jour ont été portées à ébullition dans un volume d'eau. Cette soupe a bouilli pendant une heure afin que la décoction puisse être utilisée ensuite, filtrée, à la cuisson des "bundles" que j'avais faits (tissu + feuilles roulés en rôti et ficelés).

Etonnamment, quand j'ai mis les bundles à bouillir dans la décoction de fleurs, le jus a instantanément bruni. 

_copie-0_DSCN6952

 

Les bundles en sont ressortis...... verts !!! (de rage ? pffff... Sais pas...) Le tout a été mis à sécher au soleil (il y en a suffisamment pour que l'on en profite au maximum)

_copie-0_DSCN6965

_copie-0_DSCN6966

_copie-0_DSCN6967

_copie-0_DSCN6968

 

Les trois tissus ont été mis sur le fil à linge pour une photo recto verso.... Quelques traces de feuilles mais rien de bien excitant. Sans fer, les marques ne noircissent pas mais ne marquent pas très fort non plus....

_copie-0_DSCN6969

_copie-0_DSCN6970

_copie-0_DSCN6971

_copie-0_DSCN6972

_copie-0_DSCN6973

Ci-dessus, le résultat RECTO et ci-dessous, le résultat VERSO.

_copie-0_DSCN6974

 

Pas forcément très satisfaite des résultats, je me suis lancée dans une seconde aventure. Toujours sur un lin traité au lait de Soja, j'ai semé directement feuilles et fleurs. Eucalyptus, basilic, persil, laurier, surfinia.... 

_copie-0_DSCN7008

et dans un sachet, des "mauvaises" herbes conservées au fur et à mesure de leur cueillette. Tu sais ces feuilles qui s'agrippent à ta peau et qui courent dans la pelouse..... Cette fois, pas de décoction mais la poignée est directement mise dans la casserole. 

_copie-0_DSCN7009

 

A nouveau 1 heure de cuisson et une nuit et un jour dans le bouillon qui refroidit. Le bundle a profité, lui aussi, des beaux rayons de soleil que nous avons mais entre jardinage, ménage, popotte, couture, je n'ai pas encore eu le temps de l'ouvrir.... Il attendra encore un peu. Une pause plus longue ne peut pas lui être néfaste, n'est-ce pas ?

Posté par mimiweb à 22:21 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 3 août 2015

Exposition de Claudine Janik

Tu n'as peut-être pas conservé en mémoire ce rendez-vous dans le Morbihan que je te donnais ICI (clic) ? Et pourtant, s'il y a une exposition d'art textile qui mérite que tu te déplaces, c'est bien celle-là....

Claudine Janik, qui fut professeur de maths physique-chimie, s'est prise de passion pour le Shibori qu'elle a rencontré au Japon, en Inde, en Corée.... Tout l'art de la ligature qui permet de faire des réserve lorsque l'on teint un tissu. Là où se trouve la ligature, la teinture ne passe pas et au dénouement, il se fait une auréole ou une forme pâle au milieu de la couleur. Claudine, elle, pour explorer les différentes formes de Shibori, passe tantôt par la teinture (avec une préférence pour la teinture naturelle), tantôt par la décoloration. Elle obtient des panneaux qu'elle assemble et qui racontent, en impressions, ses états d'âme, ses souvenirs, les points marquants de sa vie. Et comme Claudine est très généreuse, elle explique ses façons de faire sans en faire le moindre secret. 

A notre appel, elle est venue en personne nous présenter et nous expliquer toute l'exposition. Un très agréable moment que nous aurions volontiers prolongé. Pour expliquer succinctement ce qu'est le Shibori, j'ai choisi de mettre en lien un site que j'ai trouvé par Google mais il y en a plein qui méritent d'être visiter et nombreux aussi sont les magazines et les livres qui développent ces techniques.

_copie-0_2015-07-312

_copie-0_2015-07-313

 

L'exposition, installée dans la "Tisserie", est agrémentée de panneaux suspendus sur lesquels il suffit de lire la définition et la technique du Shibori selon le pays. Une très belle présentation dans un endroit qui se consacre au tissage et qui propose également des métiers à tisser avec démonstrations et essais pour les visiteurs. Des ateliers sont également destinés aux enfants....

_copie-0_2015-07-314

_copie-0_DSCN6251

 

_copie-0_DSCN6252

_copie-0_DSCN6257

_copie-0_DSCN6266

_copie-0_DSCN6267

_copie-0_DSCN6269

 

Présentées par l'artiste, les oeuvres prennent beaucoup plus de sens et nous plongent dans un univers de souvenirs, de sensations et d'histoire personnelle. Un beau moment plein d'émotions qui ajoute à la paix que l'on ressent à regarder cette exposition, pièce après pièce. Il y a là près de deux années de travail. Un parcours initiatique à faire lentement afin de savourer chaque tableau, parfois sous verre, parfois travaillé tel un quilt avec molleton fin et doublure. 

_copie-0_DSCN6315

_copie-0_DSCN6305

_copie-0_DSCN6307

_copie-0_DSCN6308

_copie-0_DSCN6309

 

Très sincèrement et en toute objectivité, si l'été t'autorise une promenade et si tu peux pousser jusqu'à Hennebont (Brandérion est tout à côté), ne remets pas à plus tard et fais un saut jusqu'à la Tisserie. Certes l'exposition de Claudine Janik ne prendra fin qu'au 30 septembre prochain mais procrastiner ne sert à rien sinon à oublier le rendez-vous et, franchement, ce serait dommage !

Dans la colonne de droite, cherche l'album dédié aux photos que j'ai faites de l'exposition. Elles sont taille entière et doivent permettre de les agrandir en cliquant dessus. Tente le diaporama, c'est très agréable. Et merci à Claudine pour ses explications et ce bon moment passé avec nous.

Au plaisir de te revoir, Claudine ! Et tiens-moi au courant de ton actualité, j'en ferai part sur mon blog pour drainer vers toi les lecteurs intéressés ....


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « novembre 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
        1 2 3
    4567 8 9 10
    11 1213 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30