LE BLOG DE MIMIBLUE

jeudi 14 mars 2019

Japon

Les petites Japonaises que j'avais montrées me plaisent toujours autant. J'en ai conservé qui feront de fort jolis marque-pages. Et puis j'en ai fait une autre pour une carte d'anniversaire que je peux te montrer puisqu'elle a été découverte par sa récipiendaire :

52964814_408383049991194_5608630932366950400_n

 

53643415_2589573284453716_4907318036274348032_n

Une manière comme une autre de renouveler mes voeux de bon et heureux anniversaire car il faut qu'ils durent un an !!!

Origami = pliage de papier.... Bien qu'il ne soit pas en papier, Nelson m'évoque chaque fois une citation chinoise qui dit "le chat est comme le papier, il se froisse facilement"... C'est drôle, non ? La preuve ? La tête bien contrariée du sus-nommé quand je veux le prendre en photo et que lui veut dormir.... Pas fâché mais très certainement froissé ! 

_copie-0_2019-03-14

 

A mon club de patchwork, certaines se sont passionnées pour les perles Miyuki. C'est superbe ! Il faut que tu ailles voir sur le blog du groupe si tu veux voir les merveilles qu'elles réalisent.... Elles créent leurs propres motifs à présent. Le 22 mars, l'une d'elles animera un stage ; je pourrai certainement faire de très jolies photos même si ce travail demande un temps phénoménal. En une journée, la progression permet à peine de faire une première photo car le motif commence tout juste à se dessiner. En tout cas Martine m'a offert un bracelet à mes couleurs et je l'adore.... Qui ? ou Quoi ? Les deux !! 

_copie-0_2019-03-141

 

N'est-ce pas magnifique ?

Posté par mimiweb à 14:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 12 mars 2019

Mars, le mois indécis

Tantôt le soleil brille et se met à chauffer délicieusement, tantôt le ciel passe au gris et devient pluvieux, tantôt c'est le vent qui se fait glacial et trop fort.... C'est le mois où l'on ne sait jamais comment s'habiller. En fait, c'est le mois où l'on se change le plus : une tenue chaude le matin, une tenue plus légère le midi et une tenue plus chaude en soirée.... 

Mais, dans le même temps, les bourgeons éclatent.... Les oiseaux gazouillent dès que le thermomètre passe les 11° ; les pariades se calment, les nids se remplissent et même quelques petits montrent le bout de leur bec.... Aïe, aïe... je redoute toujours le retour du froid pour ces petites boules de duvet encore si fragiles.

2019-03-112

DSCN8842

C'est ausi le moment d'attaquer qelques travaux au jardin ou de rempoter les plantes devenues un peu à l'étroit.... Moi c'est mon terrarium que j'ai refait. La mousse avait séché, les plantules avaient poussé et s'étaient anormalement allongées...

_copie-0_DSCN8840

_copie-0_DSCN8841

 

Le miracle des serres nous offre des pommes aussi lisses qu'en automne,

_copie-0_DSC02436

 

Dans quasiment tous les jardins de notre petite station balnéaire, il pousse des palmiers de Chine, des Cicas des Canaries. Même au port ils sont dans des bacs. Moi j'en ai un en pleine terre depuis l'année dernière qui a bien profité. Il est trois à quatre fois plus gros que son petit frère, en pleine terre aussi, mais sans doute moins bien exposé. Au nombre de mes rempotages, je dois aussi envisager mon Trachycarpus fortunei....  Ils ne demandent pas de soins particuliers et apprécient notre climat marin, doux et humide. Il n'y a que le vent qui abîme leurs palmes....

_copie-0_DSCN8743

 

Ici ce sont des Yuccas. Mais j'aime moins l'agressivité de leurs feuilles quoique j'aie, dans mes plates-bandes, une agave assez offensive aussi...

_copie-0_DSCN8744

 

Sur ces considérations botaniques, je te donne rendez-vous au prochain numéro ! 

Posté par mimiweb à 10:33 - Commentaires [14] - Permalien [#]

mardi 26 février 2019

Ode à la couleur

Samedi était si beau, si ensoleillé et si doux (18°) que tout le monde semblait s'être donné rendez-vous..... dehors. Restait à savoir comment s'habiller : la crainte de prendre un vêtement trop léger ou l'habitude de porter son manteau sans réaliser qu'à la marche, la température ferait monter la moiteur...

Outre le ciel très bleu et les premières fleurs de printemps déjà épanouies, d'autres couleurs ont accroché l'objectif de mon appareil photo même si, au départ, deux petites exceptions avaient orienté différemment le titre de mon article : 

_copie-0_DSC02386

 

Une sorte de poule d'eau grise à face blanche que l'on voyait à peine sur le Gouët aux eaux noires, 

_copie-0_DSC02387

 

Et ce chalutier aussi gris que la sterne dont il porte le nom....  Mais alors où est cette couleur ?

_copie-0_DSC02389

 

Peut-être ici, sur cet autre chalutier bleu, posé en premier plan d'une perspective qui laisse apercevoir le haut viaduc qui enjamble le Légué, port de Saint-Brieuc, 

_copie-0_DSC02380

 

ou bien sous le préau du quai des pêcheurs où je voulais photographier les tas de filets, parfois étendus à terre pour les réparations, qui représentent une belle harmonie de couleurs vives. Le mur est devenu page blanche pour quelques graffiti que je trouve plutôt réussis. Pas toi ?

_copie-0_DSC02390

_copie-0_DSC02391

 

Oups.... Erreur de casting, celui-ci est blanc et noir... 

_copie-0_DSC02392

 

Mais la couleur est aussi sur les maisons du port. On les aperçoit bien depuis la route du viaduc et l'effet est des plus réussis sur fond de baie toute bleue ou plutôt verte...

_copie-0_DSC02404

_copie-0_DSC02406

_copie-0_DSC02407

 

Je les trouve particulièrement pimpantes, ces façades colorées. Et la couleur fait du bien quand la grisaille se fait insupportable en fin d'hiver. 

_copie-0_DSC02408

 

Alors, du coup, on la voit partout la couleur.... Elle parvient même à réconcilier les bateaux et les maisons...

_copie-0_DSC02409

 

Du côté du Carré Rosengart, la couleur s'est posée avec légèreté sur le verre de préaux, 

_copie-0_DSC02412

_copie-0_DSC02413

 

Et, sans qu'on la cherche, la couleur vient s'imposer devant nos yeux...  Même le cygne, qui a passé là tout l'hiver, semble s'assortir à son environnement...

_copie-0_DSC02414

 

Et puis là-bas, dans les virages de Plérin où elle a son pré de décollage, s'élevait la mongolfière jaune venue concurrencer le jaune éclatant du soleil.

_copie-0_DSC02423

_copie-0_DSC02425

 

Dommage, le ballon ne s'est pas reflété dans l'eau pour jouer à la Mondrian avec les coques des bateaux et leurs mâts.

_copie-0_DSC02427

_copie-0_DSC02430

 

Pour autant que le port soit coloré et pétillant, comment ne pas jeter un oeil sur le Gouët, là-bas, de l'autre côté du pont ? Certes les couleurs manquent et le vert domine mais je trouve l'ambiance un peu mystérieuse et très attirante.

_copie-0_DSC02432

_copie-0_DSC02434

 

Alors pour que mon ode à la couleur s'achève sur une note vivement colorée, voici une petite nature morte du dimanche matin.... Nelson vient toujours vérifier ce que je fais et, quand je sors les pommes, le beurre n'est jamais très loin ni la pâte feuilletée qu'il aime beaucoup !!!

_copie-0_DSC02436

Posté par mimiweb à 18:53 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

vendredi 22 février 2019

Exposition de patchwork à Langueux - 22 -

DSCN8800-001

DSCN8804-001

Posté par mimiweb à 20:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mais si ! Je travaille !

Je ne soumets pas beaucoup de choses nouvelles sur mon blog et pourtant je travaille..... un peu !

DSCN8805-001

 

Les petites Japonaises en origami que je n'avais pas pu faire à mon club....Je me rattrape... La toute première est en bas à droite de ces quatre. La dernière est montée sur une carte pour l'anniversaire de ma petite-fille. J'espère qu'elle aimera... 

DSCN8809-001

DSCN8810-001

DSCN8811-001

DSCN8812-001

 

Et puis : 

 

1 - J'ai découpé deux cercles identiques dans un tissu jaune avec de petits motifs. Pour tout dire, j'ai posé une assiette sur mes deux épaisseurs et j'ai contourné avec un stylo qui s'efface à la chaleur....  puis j'ai bordé chacun des ronds avec un biais assorti. 

DSCN8814-001

 

2 - A quatre centimètres du bord, j'ai piqué un rond régulier que je n'ai pas fermé complètement afin de pouvoir garnir le centre avec de la bourre synthétique. Le centre devient ainsi pique-épingles.

DSCN8815-001

 

3 - J'ai ensuite mesuré le périmètre total que j'ai divisé en autant de "loges" que je voulais mettre de bobines de fil. Et j'ai juste fait un point, à la main, de place en place, en courant tout au bord.

DSCN8816-001

 

4 - Une fois chaque bobine installée dans son nid, j'ai fait passer un fil élastique de loge en loge et au coeur de chacune des bobines. J'ai serré et j'ai fait un noeud à boucles que je pourrai ouvrir chaque fois que j'aurai besoin ou que je voudrai sortir une bobine et en mettre une autre....

DSCN8817-001

 

Ici on voit mieux le fil élastique qui passe dans la bobine et qui passe de logement en logement... 

DSCN8818-001

 

Voilà. Ce n'est pas tout mais le reste sera montré aussi.... Ne sois pas trop pressé(e) ! 

Posté par mimiweb à 00:15 - - Commentaires [28] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « mars 2019 
    dimlunmarmerjeuvensam
         1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 1213 1415 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    31