LE BLOG DE MIMIBLUE

samedi 5 septembre 2015

Brodeuses, préparez vos aiguilles !

Par le passé, j'ai souvent eu l'occasion de montrer les splendeurs textiles croisées au Festival du Lin et de l'Aiguille qui, chaque année, occupe toute la place dans plusieurs des villages qui constituent la Vallée du Dun, en Seine-Maritime. Cette fois, il est question d'un...........

...........« Concours de Point de Croix »

qui se tiendra à l’occasion des 25 ans du « Festival du Lin et de l’Aiguille » les 1, 2 et 3 Juillet 2016

www.festivaldulin.org

_Concours_de_Point_de_Croix__2016____Festival_du_Lin_et_de_l_Aiguille____Association__Alliance_et_Culture____

_Concours_de_Point_de_Croix__2016____Festival_du_Lin_et_de_l_Aiguille___

bULLETIN_d_inscription_concours_Festival_du_Lin

 

L'avis de concours est adressé un an avant l'échéance de l'exposition, autant dire qu'il y a largement le temps de réaliser une oeuvre majeure. J'espère que nombreuses seront mes lectrices qui s'engageront dans ce challenge. Je t'offre une nouvelle aventure, vas-tu la laisser passer ?

images

 

Posté par mimiweb à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 4 septembre 2015

L'été nous quitte....

La semaine dernière a été catastrophique. Trois jours durant, il n'a pas cessé de pleuvoir. Puis le ciel s'est remis peu ou prou mais sans donner l'envie de sortir. Pourtant, dimanche, les amis qui séjournaient à la maison participaient à la Coupe Florio de Saint-Brieuc. Cette "coupe" est une petite course de côte de 2,7 kms allant du Carré Rosengart du Légué jusqu'au Parc des Promenades, côté Lycée Renan puis retour par la descente vers Le Légué, côté "Pays des Chimères" (restaurant) ou Maison des Cultures (actuellement encore en construction).

DSCN6749

DSCN6793

DSCN6794

 

Il y avait une petite centaine de voitures compétitrices qui devaient faire plusieurs montées de circuit en restant au plus près du temps chronométré. Point n'était nécessaire de faire des prouesses de vitesse ou des virages sur les chapeaux de roue. Le but du jeu était d'être le plus régulier possible. Il y avait de très belles voitures, classées selon des plateaux d'époques. La plus âgée était cette Benz de1913 au spectaculaire système d'entraînement des roues par chaîne. A noter l'absence de carter pour protéger la chaîne qui laisse suppose qu'en cas de rupture, il était fort dangereux de se trouver à proximité....

DSCN6753

 

L'avant-veille un défilé avait été organisé dans le cadre d'un concours de beauté. Dans cette épreuve, les passagers de la voiture sont habillés en costume de l'époque de leur véhicule. Hélas, je n'ai pas eu le plaisir d'y assister, tu n'auras donc pas de photo.....

En revanche, j'ai goûté les quelques heures de soleil du samedi après-midi et j'en ai profité pour faire un tour à Pordic d'abord et à Binic ensuite....

DSCN6746

DSCN6747

DSCN6748

Dimanche soir, en rentrant tardivement, nous avons essuyé un orage et la foudre s'est abattue, juste devant nous, sur la Chapelle Notre-Dame de l'Espérance d'Etables-sur-Mer. Une voiture, qui quittait le stationnement, marquait le stop pour nous laisser passer juste au moment où la foudre s'est abattue dans un grand fracas sur le clocher de la chapelle. Dans une gerbe d'étincelles de feu et derrière un panache de fumée, j'ai réalisé que la toiture du clocher avait disparu. A n'en pas douter, la voiture blanche qui tentait de repartir a dû recevoir des débris et des éclats car j'ai vu, aujourd'hui, que le toit avait été bâché, que la toiture du clocher était effectivement au pied de l'édifice et que le vitrail circulaire de la façade avait explosé.

télécharger

chapelle 2

 

Quelle tristesse ! L'article de presse que j'ai mis en lien ci-dessus explique l'étendue des dégâts bien plus importants que ce que je soupçonnais ....

Depuis, le temps est resté chafouin en offrant un sursaut de beau temps mardi, gâté mercredi par une belle averse, tandis qu'aujourd'hui il faisait légèrement frisquet... Du coup, je travaille un peu au jardin, plantant quelques rhizomes d'iris et déplantant le trop beau Clérodendron qui, manifestement, fait de très trop nombreux rejets et drageons capables de surgir à plusieurs mètres du pied-mère. Je ne prendrai pas le risque ! Ma voisine, qui en possède un ayant atteint 1,60 m ou plus, vient de devoir retirer deux plantules de belle taille qui avaient pris pied à quelques dizaines de centimètres de la plante d'origine....

clerodendron

télécharger (1)

 

Tout cela sent la fin de l'été. Je voulais un été indien et l'on m'a dit, tout à l'heure, que l'été indien 2014 était arrivé en octobre. Faut-il que j'attende ou dois-je me faire une raison ?

 

Posté par mimiweb à 00:12 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 24 août 2015

Exposition "20 ans Pascal Jaouen" - Quimper (29)

Cette exposition qui survole les vingt dernières années du travail de Pascal Jaouen était notée sur mon agenda et je comptais bien aller la voir. J'aime beaucoup ce que Pascal Jaouen a fait de la broderie traditionnelle Bretonne. D'un dessin très ancien il a su aborder un nouveau design et il a réussi le pari de l'intégrer dans la Haute Couture d'aujourd'hui.

Au départ, Pascal Jaouen s'initie à la broderie Glazig et porte haut les couleurs de sa Bretagne, au point de porter le costume traditionnel. Sa broderie, de superbe facture, s'éclaire de coloris plus vifs (certainement ceux qui étaient il y a 150 ans) puis, le bodeur opère un mélange intime des motifs répertoriés tels que : la chaîne, les cornes de bélier, la palme, la plume de paon, les arêtes de poisson à des pièces de linge de maison, des vêtements et/ou des pièces décoratives très actuels.... 

01

DSCN6573

 

La broderie traditionnelle Glazig n'est jamais loin dans le travail du "brodeur bleu"... 

DSCN6577

DSCN6578

 

Sur la table d'accueil, autant d'étiquettes que de sites d'enseignement. Car l'Ecole de Broderie de Pascal Jaouen ne se contente pas de dispenser son enseignement à Quimper. Des professeurs se déplacent dès qu'un nombre suffisant d'inscrits permet de faire débuter un cours dans une cité. Ce pourra être Rennes ou Saint-Brieuc, ce qui représente 200 ou 180 kilomètres. Les cours sont dispensés à la journée, au trimestre, à l'année....

DSCN6579

 

02

 

Dès que l'on franchit le seuil de la grande salle d'exposition, c'est l'enchantement ! Si l'on compte un grand nombre d'oeuvres de Pascal Jaouen, on compte également un grand nombre de pièces réalisées par les élèves des différents cours dont je parlais ci-dessus. A voir ce que les élèves ont brodé, j'en déduis que le maître n'a pas à rougir de ses disciples car le travail est tout simplement merveilleux..... 

DSCN6586

DSCN6588

DSCN6590

Une autre discipline au menu professionnel de l'artiste : le stylisme, la création de vêtements et les défilés de mode...

DSCN6591

DSCN6592

03

04

 

Toutes les pièces nées de l'aiguille de Pascal Jaouen ont fait l'objet d'une mosaïque d'images qui permet d'en percevoir quelques détails...

05

 

Un peu comme un Triskell, une collection illustrant les éléments : l'eau, l'air et le feu...

06

 

DSCN6605

DSCN6615

DSCN6647

DSCN6648

DSCN6650

Bien sûr, ce que le public aura surtout retenu, ce sont les tenues de scène de la chanteuse Nolwenn Leroy pour son spectacle. Cette collaboration est sans doute un bon tremplin pour Pascal Jaouen que les Bretons connaissaient déjà bien mais qui devait aussi se faire connaître du reste de la France. Son talent aura certainement été couronné par ses pairs.....  

DSCN6662

 

Mais aussi les tenues de scène d'une autre chanteuse : Gwennyn, sur plusieurs années...

DSCN6696

DSCN6701

 

Et puis les pièces de la collection privée avec robes de mariée des différents "pays" de Bretagne et tenue d'homme ou bonnets d'enfants...

07

08

09

 

Le système d'insertion de photos dans les articles est infiniment lent, je ne peux donc pas en mettre des centaines... En revanche, je t'ai créé, dans la colonne à droite, un album dédié à Pascal Jaouen dans lequel tu vas retrouver toutes les photos que j'ai faites. Tu pourras même les faire défiler en diaporama pour les regarder en plein écran si tu veux profiter de tous les détails. 

Alors, que dis-tu de ce que tu viens d'apercevoir ? Magnifique, non ? J'espère que cet article succinct va t'inciter à aller feuilleter l'album. Tu y trouveras tellement plus de choses !!!

Posté par mimiweb à 00:30 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 23 août 2015

Pleyben et son enclos paroissial

En traversant la Bretagne pour aller à Quimper, j'ai fait une halte à Pleyben pour, enfin, visiter l'enclos paroissial que j'avais déjà vu mais que je n'avais pas pris le temps de visiter....

DSCN6552

DSCN6553

DSCN6554

 

Les personnages n'ont pas été sculptés dans la même qualité de pierres que celles qui ont servi à construire l'arc. On voit bien qu'il y a eu nettoyage même s'il reste, sur les personnages, des reliefs d'anciennes couches de couleur.... Il y a des restes de rouge tout comme on retrouve des traces de rouge sur les saints placés à l'entrée de l'église.

DSCN6555

DSCN6556

 

Plafond de bois peint en bleu clair, poutres décorées de motifs géométriques multicolores, l'église propose l'éclairage de la voûte pour les jours plus sombres.  

DSCN6557

Les orgues sont magnifiques,soutenues par des colonnes de bois habilement peintes en trompe-l'oeil de marbre noir.

DSCN6558PDSCN6559

 

Dans une vitrine sont exposés des ciboires et des encensoirs d'argent. Toutes les pièces datent des 17 et 18ème siècles. Il est vraiment très étonnant de pouvoir admirer un pareil trésor car je n'ai pas eu l'impression qu'il y ait un système de surveillance sophistiqué installé pour protéger cette collection. 

 

DSCN6560

DSCN6561

 

J'ai compté trois confessionnaux. Dans l'église, une jeune femme expliquait à ses deux fillettes ce qu'elles avaient autour d'elles. Quand elle a demandé à la plus jeune ce que pouvait être ce meuble, l'enfant a répondu : "un parloir !".... Amusant, non ? Et tellement vrai ....

 

DSCN6562

DSCN6563

DSCN6564

DSCN6565

DSCN6566

 

Il y a une foule de détails charmants à relever un peu partout.Et, une fois encore, c'est la couleur qui domine.

 

DSCN6567

DSCN6568

 

A l'extérieur, on sent nettement qu'il y a eu des ajouts architecturaux : cet arc d'abord qui semble d'une autre époque, cette pièce supplémentaire constuite en rotonde. En revanche, très certainement de la toute première période de construction, un ossuaire occupe un peu de l'enclos sans communiquer avec l'église. Hélas, le petit bâtiment était fermé entre midi et deux heures. Une fois encore, je râle contre l'accueil réservé aux touristes pendant l'été. Je sais bien qu'il faut du personnel ou des volontaires pour tenir boutique mais il faut aussi se rappeler qu'à partir de la mi-septembre, il n'y aura probablement plus un chat pour visiter l'église ; alors la saison ne vaut-elle pas qu'on fasse un effort durant cette courte période ? J'aurais aimé visiter l'ossuaire et, sachant qu'il y a des objets à vendre qui y sont proposés, j'aurais peut-être acheté quelque chose....  Il est écrit que l'argent récupéré de ces ventes va directement à la paroisse. Serait-elle déjà si riche qu'elle puisse de passer de vendre aux visiteurs ? Nous étions une vingtaine entre midi et 13 heures.... 

DSCN6572

Posté par mimiweb à 22:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 21 août 2015

Un petit tour de jardin ?

C'est parce qu'hier je suis allée me promener en campagne et que j'ai fait cette photo que l'idée m'est venue, ce matin, de faire un petit tour du propriétaire. J'ai fait un tour de jardin avant-hier pour le montrer à mes visiteurs mais, à bien y regarder ce matin, j'ai trouvé quelques nouveautés comme ce petit cyclamen miniature tout blanc fraîchement sorti de terre.... 

DSCN6523

 

L'été s'achève. Le jardin est en fin de floraison. Les plantes grasses, les succulentes, et les cactus se portent comme un charme. Ce matin, une abondante rosée me disait que la nuit avait sans doute été chaude et le matin frisquet. Un bon contraste pour fournir assez d'humidité aux pots qui en ont besoin.... Le Dipladenia ne se plaint pas. Je l'arrose de temps en temps et l'exposition plein Sud lui plait infiniment. C'est d'ailleurs dans le Sud que j'ai appris cela et c'est là-bas que l'on m'a soufflé l'idée de mettre cette plante sur ma terrasse où rien ne survit tant le soleil y tape...

DSCN6524

 

La suspension de Surfinia qui continue de parfumer délicieusement l'air a été entretenue avec soin par ma voisine quand il a fait si chaud et qu'il fallait hydrater la terre chaque jour. Il faut l'arroser chaque jour et permettre à l'eau de s'échapper mais, de plus, l'exposition la protège quelque peu : soleil le mtin, ombre à midi et couchant en fin de journée. 

DSCN6528

 

Pour indiquer la fin de l'été et la proximité de septembre, les Fuchsias fleurissent à qui mieux-mieux, même si un seul plant est adulte et que les autres sont issus de boutures que j'ai faites. Les mini cyclamens confirment et sortent leur petite tête de terre ou du feuillage de geranium vivace protecteur.

Fuchsia

Hélas, trois fois hélas, les rosiers ne fleurissent plus. Ils ont trop souffert de sècheresse au plus fort des chaleurs estivales. Le rosier ci-dessous, rose en bouton et rouge une fois épanoui, est le seul qui fasse encore quelques fleurs. Je l'arrose assez régulièrement et je pense qu'il est surtout très florifère. Son parfum est envoûtant. Le rosier blanc, lui, prêt à grimper dans l'olivier, expose ses dernières fleurs déjà bien abîmées. La cochenille a envahi le laurier-rose, les pucerons le Germini près du "menhir" et la cloque tord pas mal de feuilles. J'ai vaporisé du savon noir sur le laurier-rose mais rien ne se passe. Peut-être n'est-ce pas aussi immédiat dans les résultats et les effets ?

L

Roses et Crocosmia 

L'Hortensia du Mexique n'aura donc pas fleuri cette année.... Ce sera peut-être pour l'an prochain ? Mais une question me taraude : pourquoi en ai-je DEUX pieds ? J'ai bien le souvenir de cette jeune pousse que tu m'avais apportée, Joëlle, et que j'ai choyée pour qu'elle reprenne à coup sûr quand le jardin serait prêt à l'accueillir mais comment se fait-il qu'il y ait ce second pied que nous avons placé tout à côté.. ? A moins qu'il s'agisse déjà d'un rejet ? Car cet Hortensia me semble bien capable de lancer des rejetons un peu partout avant même d'avoir fleuri....

DSCN6530

 

Le Nemeusis est fringant. Le plant tout rose est un peu plus échevelé mais le tricolore, lui, est bien dense et bien ramassé sur lui-même... 

DSCN6534

 

Et puis il y a les prémices de cette plante fleurie dont j'avais fait un plant à partir d'une jardinière trouvée dans une rue du port. J'adore cette plante. Elle juxtapose le rose et le jaune d'une manière peu commune. Elle deviendra un très gros buisson si l'été prochain lui prête vie et si l'hiver est doux...

DSCN6536

 

L'Hibiscus de jardin s'est couvert de fleurs blanches à coeur violet. La fleur s'avère double. Quand le pied aura grandi, cela fera une très belle tâche claire dans le fond du jardin !

DSCN6541

DSCN6542

 

Encore une fois parce que la chaleur a sidéré les plantes et les a empêchées de s'épanouir normalement, l'Hortensia nous donne de toutes petites inflorescences. On distingue quand même la forme conique de la fleur mais c'est si petit que j'en suis presque à espérer le printemps prochain pour avoir une floraison un peu plus typique.

 

DSCN6543

DSCN6544

 

La Véronique, elle, prépare sa floraison remontante, celle de la fin d'été après celle, magnifique, qu'elle avait offerte au printemps dernier. Les fleurs seront peut-être moins nombreuses cette fois mais si je continue d'arroser avec régularité, il se peut que j'améliore les choses ....

DSCN6546

DSCN6547

 

L'Héllébore refleurit. Je vais envisager lui remettre un bonnet de gaze afin de revueillir les prochaines graines mais je souhaite profiter un peu de ces jolies corolles vertes. J'adore la couleur ! Cela me fait penser à Marie-Pierre et à ses "Lundi vert" qu'elle propose chaque semaine.... Si tu aimes un tant soit peu les compositions florales, le jardin, les fleurs, les forêts, va faire un tour sur ce blog plein de fraîcheur à plus d'un titre !

DSCN6549

 

Je sais que j'ai planté plusieurs héllébores dont certaines doivent fleurir en blanc. Celle-ci serait-elle le résultat des graines que j'avais prélevées sur le sujet qui pousse dans la rue, sur le trottoir ? Je me rappelle bien avoir recueilli des graines et les avoir installées à cet endroit. Les autres héllébores ont-elles, elles aussi, un feuillage quelque peu....agressif ? Je sais que c'est évident sur la plante du trottoir de notre rue mais est-ce commun à cette famille de plantes ?

DSCN6550

 

Et c'est ainsi que s'achève l'ultime visite du jardin pour l'été 2015.... Si les arrosages se font réguliers et suffisants, le jardin devrait s'épanouir plus encore l'an prochain. Le paysagiste m'a prévenue : le jardin est "neuf", il faudra l'arroser les deux premières années le temps que les plantes se mettent en place. Ensuite, il faudra réduire pour éviter d'en faire un jardin gourmand. A moins qu'on y mette un arrosage en goutte à goutte.... (le sol avait été fait, je n'avais pas envie que l'on creuse de nouveau pour faire circuler des tuyaux. En plus, je ne savais même pas encore à quel niveau je mettrais le récupérateur....). 

Bonne fin d'été à toi !!!

DSCN6551

Posté par mimiweb à 15:40 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,



Une journée particulière

On croirait le titre d'un film, non ? Mais c'est qu'une journée qui réunit trois copines textiliennes est bel et bien une journée particulière..... Surtout quand l'une des trois vient de très loin : pense donc, Paris .... L'autre jour c'était Elizabehh, samedi c'était MLaure et avant-hier c'était Miclep. Irma et moi avons été gâtées, non ? Je sais bien qu'un de ces jours prochains Nanouanne sera là aussi et nous aurons été toutes réunies mais ..... pas ensemble !

Miclep est arrivée avec une de ses réalisations : une boite recouverte d'un papier peint recouvert d'empreintes comme elle et Momobert s'amusent à faire depuis pas mal de temps. Le mixed-media qui me tente tant mais auquel je résiste, ne voulant pas quitter mon cher textile.....

DSCN6518

DSCN6519

Mais, comme souvent, la boite était une boite à trésors.... De quoi faire un tampon pour jouer avec la peinture et s'amuser à superposer les empreintes... Quand elles ont été parties, j'ai continué sur la lancée des copines et j'ai fait un second tissu en modifiant légèrement le tampon histoire de voir...

DSCN6520

DSCN6521

DSCN6522

Alors, les Filles ? Qu'en dites-vous ? Bon, d'accord, je dois encore passer tout cela sous l'aiguille de la machine pour ajouter ma patte mais les empreintes sont plutôt jolies, non ?

Promis, dès que j'ai terminé le travail, je refais une photo.... En attendant, j'ai un Shibori à terminer et à mettre en ligne... Je vais utiliser le biais le plus clair bien que je le trouve encore un peu trop soutenu. Un orange clair aurait peut-être mieux convenu pour s'approcher des coloris de rouille que j'ai un peu partout. Bah, tant pis !

Posté par mimiweb à 14:39 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 19 août 2015

de Lucile Dupeyrat à Lucile Calvez

Je vous ai de nombreuses fois présenté Lucile Dupeyrat et je vous ai fait part de son actualité pour vous encourager à suivre son travail de qualité. Aujourd'hui, Lucile attire notre attention sur sa situation personnelle. Sans trop s'exposer, elle explique néanmoins qu'une divorce l'amène à changer d'horizons et de vie mais que les choses ne sont pas si faciles à faire qu'à dire. Tout est à recommencer du début, elle n'a plus rien...

Mieux que moi, je lui laisse le soin de développer ce pourquoi elle fait appel à nous. Tout peut lui être utile : mobilier, matériel informatique, fournitures pour travailler, argent....  Allez vite sur son site, elle vous explique tout ! Il y a urgence....

lucile dupeyrat

Posté par mimiweb à 22:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Saint-Thélo 2015

Tu te rappelles ? Je t'avais annoncé cette manifestation récurrente ? Oui, il y a longtemps mais si tu es organisé, tu l'avais notée.... Bref, alors que j'avais projeté tout à fait autre chose, je reçois un coup de fil de MLaure. Mais si, tu sais, ma copine de Normandie.... Elle allait à Saint-Thélo alors je suis allée à Saint-Thélo et j'ai eu le grand plaisir de la retrouver sur place. Nous ne nous étions pas vues depuis..... un an !!!

Saint-Thélo est le rendez-vous de quelques artistes sélectionnés par Anne Guibert-Lassalle (entre autres) qui travaillent en rapport avec le fil, le textile et, pourquoi pas, le lin puisque le site avait autrefois vocation à la culture, la transformation et la commercialisation du lin et des produits qui en découlent. Un endroit que j'aime retrouver chaque année parce qu'il y a toujours au moins un artiste pour m'enthousiasmer.

Dès mon arrivée, j'ai été happée par Claire Gravand qui réalisait, dehors et en public, une méduse suspendue. Habillée de tulle blanc, la méduse déroulait des tentacules de tissu portant du texte et nous devions illustrer un mouchoir de motifs en rapport avec le message tiré au hasard dans une pochette. Ce message parlait de "choses sans importance qu'on ne regrette pas" ou de "choses belles" ou de "choses magiques" etc...  

DSCN6499

DSCN6500

DSCN6511

 

Dans la salle, à l'abri des quelques gouttes qui tombaient parfois, j'ai eu le grand plaisir de retrouver Martine Edard que j'ai rencontrée voici quelques années déjà. A l'époque elle travaillait des mousses et des lichens et les photos se retrouveront dans les pages de ce blog mais il faut remonter quelques années. 

Cette fois, Martine présentait ce sur quoi elle travaille depuis pas mal de temps déjà et que je suis via Facebook : l'écologique-teinture. Il s'agit de fermer des paquets de tissu dans lesquels on enferme des feuilles qui vont laisser leur empreinte, leur couleur, leurs détails anatomiques, sur de la soie ou du lainage. Les matières vivantes étant les seules qu'il ne faille pas mordancer au préalable.

Les résultats, après quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, sont absolument fantastiques. Ensuite, il "suffit" à Martine de couper les morceaux qui l'intéressent le plus pour un assemblage harmonieux et artistique. 

DSCN6491

DSCN6493

DSCN6494

DSCN6495

DSCN6496

 

Outre les impressions naturelles obtenues par contact direct, les tissus sont également teints à l'aide d'un produit naturel, une décoction faite à partir de feuilles, de fleurs ou de racines, dans lequel on fait bouillir un moment le petit colis ficelé.

DSCN6497

DSCN6498

 

Certains artistes, indisponibles ou trop éloignés, sont autorisés à envoyer une pièce que l'on accroche pour eux. Hélas, il manque alors le contact avec le public, la discussion, le partage.... Ainsi Corinne Bertheas-Dumont qui propose une toile peinte à l'acrylique et marouflée  :

DSCN6503

 

Et Françoise Vallée qui présentait une toile rebrodée de fils tendus pour donner l'illusion de traits peints et tirés à la règle :

DSCN6505

DSCN6506

 

Mais, pour étonner le public, Alice Calm avait sorti le grand jeu : on connait la broderie au point de croix en un fil sur un fil mais connait-on le même principe avec.......... des cheveux en guise de fil ? Le résultat est incroyable. Il faut une loupe pour apprécier vraiment car les initiales sont vraiment miniatures. L'étonnant est la couleur variable qui, en fait, résulte des couleurs des différents cheveux employés. 

DSCN6508

 

Elle proposait aux dames arrêtées devant elle de lui fournir un cheveu et préparait des pétales de fleurs à placer sous un petit verre. Le cheveu était posé sur le pétale. D'autres fois, elle brodait l'initiale de la personne à l'aide du cheveu fourni mais prévenait de l'attente car broder avec un fil ne peut pas aller vite alors, tu penses, avec un cheveu....

DSCN6509

Gérard Hunot, monté du Var, présentait tout une collection de toiles. Son principe de travail : placer une toile sur un enduit et, ainsi, graver trame et chaîne au point de donner l'illusion de la présence du tissu. Bien sûr, il y a tout un travail de couleur et quelques techniques supplémentaires de frottage, de rangement des fils, d'identification d'écossais etc... Mais il est étonnant de voir à quel point on est capable de visualiser un tissu qui ..... n'est pas là !

DSCN6515

 

DSCN6512

Un vrai beau travail d'artiste !

DSCN6516

Cette année, le thème de la manifestation était "Les Durées". L'un pérénise un tissu absent, une autre capture la forme d'une feuille rien qu'en collectant son tanin, une autre travail un cheveu et fixe le temps T sur un pétale de fleur, une autre encore attache à son oeuvre les mouchoirs noués qui portent le dessin d'une idée à conserver.... Bref, tout le monde présentait sa conception de '"la durée"', invoquant une définition inattendue.

Et, pour l'an prochain, il n'y a plus qu'à aller consulter le site qui propose le prochain sujet de réflexion et de tra vail.....: Zéro euro.... Si tu as une idée artistique de recyclage....

DSCN6507

 

Posté par mimiweb à 21:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 16 août 2015

D-Day Academy

Profitant de notre visite à Ouistreham chez les amis qui nous ont invités, nous sommes allés voir le fameux Pont de Bénouville posé sur le Canal de Caen à la mer. Ce pont a été le théâtre du Débarquement lors de la dernière guerre. Bien sûr, toute la côte a été le site du débarquement et les hommages aux libérateurs ne manquent pas. Cimetières militaires, sites de batailles, batteries de défense Allemande, blockhaus etc... ponctuent toute la côte jusque dans les terres. Les musées ne manquent pas mais les collections ne sont pas toutes aussi nourries que celle de la D-Day Academy qui, outre les récits précis des évènements, propose de grimper à bord de véhicules militaires d'époque pour sillonner les endroits à visiter. 

DSCN6441L

 

Le pont que l'on emprunte aujourd'hui est une réplique. L'original ne présentait pas les dimensions utiles pour les bateaux d'aujourd'hui. Sa fonction de relevage empêchait les plus gros tonnages de remonter le canal et les hauts mâts risquaient de s'y accrocher. Il a donc fallu réaliser une copie qui, fort heureusement, est bel et bien conforme à l'original avec les normes exigées de nos jours. 

Ci-dessous, le Château de Bénouville ; celui-là même où B. Obama a séjourné lors des festivités mémoriales. A l'époque du débarquement, il s'agissait d'un établissement de refuge pour mamans célibataires. A l'écoute du message codé à la radio, la directrice avait fait descendre femmes et bébés dans les caves, personne n'avait été blessé. 

DSCN6443

 

Au musée tout proche, une réplique de planeur est exposée. Ces planeurs qui sont arrivés discrètement tout près du pont afin d'en retirer les charges explosives, placées par les soldats Allemands qui devaient le faire sauter si des troupes alliées venaient à s'approcher. La D-Day Academy possède d'ailleurs un demi-planeur qui permet de se rendre compte que tout était en bois très fin, contreplaqué et balsa, et en toile. Un équipement bien léger pour planer dans les airs....

DSCN6446

Et au musée, en revanche, c'est bien l'original du pont qui est exposé dehors. Nous n'avons pas visité le reste du musée car il était déjà trop tard et il allait fermer. 

DSCN6447

 

C'est en visiteurs privilégiés que nous avons pu pénétrer, seuls, dans la D-Day Academy. Nous avons pu admirer la totalité des pièces authentiques que ce musée vivant possède. C'est impressionnant. L'odeur est assez saisissante. On est replongé dans l'atmosphère des années 40-45 d'un coup d'un seul. 

DSCN6451

 

La D-Day Academy vous propose de revivre le débarquement de Normandie comme si vous y étiez. Il s'agit d'un musée sur roues. 

"Sous la direction d'historiens spécialistes expérimentés, laissez vos cinq sens vous transporter dans le passé grâce aux atouts inédits d'un grand musée mobile 1944. Pour la première fois, les documents et objets de la période, contenus dans les véhicules d'époque, donnent, in Situ, aux amateurs, un rendez-vous émotionnel et culturel fort avec l'Histoire. "

Réservez vite sur www.ddaca.com - email : info@ddaca.com - Tél. : 06 63 83 51 90

DSCN6452

 

Certaines pièces de la collection privée ont été récupérées au fond de mares ou étaient enterrées profondément. La qualité du matériel est altérée mais les objets n'en sont que plus troublants. 

DSCN6453

DSCN6454

DSCN6455

DSCN6456

 

DSCN6458

DSCN6459

DSCN6464

DSCN6466

DSCN6467

Et la sortie en véhicule n'est pas la moindre des aventures. Selon les membres de l'association, le public enfantin est particulièrement intéressé par les récits de cette Histoire du Débarquement. Parcourir le même trajet que les GIs, suivre la même route au fil du récit et illustrer ainsi les cours d'Histoire dispensés à l'école sont une vraie motivation pour les plus jeunes. 

Une idée de week end à thème ou une idée de cadeau ? En tout cas, renseignez-vous car, à partir de 65 euros, la D-Day Academy se propose de vous faire visiter l'Histoire comme vous ne l'avez jamais fait....

Posté par mimiweb à 00:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

samedi 15 août 2015

Ouistreham ....

Arrivée mercredi midi à Ouistreham, j'ai cru avoir apporté un orage dans ma valise car le temps a chaviré aussitôt que je suis descendue de voiture, ou presque... En fait, l'après-midi, je suis allée marcher en front de mer et j'ai longé la plage immense jusqu'à Lion-sur-Mer. Une vaste plage de sable blond où semblent réuni tout ce qui se fait en matière de divertissements et de loisirs : char à voile, vélo, karting, location de chiliennes, prêt de livres, soins corporels et massages, promenades à poney ou à cheval, .... bref, tout se loue, tout se pratique et quiconque dit s'ennuyer à Ouistreham le fait franchement exprès !

La mer s'était retirée pour la marée basse sans, toutefois, partir trop loin. Ainsi, quelle que soit la marée, les baigneurs n'ont pas loin à courir.

DSCN6423

 

Un vent vif, venu du Nord, soufflait fort soulevant le sable pour nous cingler au passage. Mais il donnait l'occasion aux sportifs Kite-surfers de faire quelques démonstrations spectaculaires et aux amateurs de cerfs-volants de s'en donner à coeur joie.

DSCN6425

DSCN6427

 

Le lendemain, après un orage tonitruant, le vent avait laissé place à une moiteur toute aoûtienne mais l'horizon se cachait derrière une brume légère. 

DSCN6472

DSCN6475

 

Entre deux gouttes de pluie, nous avons refait une longueur de plage avant de rentrer par la rue, histoire d'apercevoir l'arrière des villas magnifiques qui bordent la côte. Les maisons perdent un peu de leur lustre au fil du temps car les entretenir coûte un bras. Néanmoins prions pour que les promoteurs immobiliers ne puissent pas mettre la main sur ces pépites remplies d'histoire, ils seraient capables de les faire raser pour monter des tours d'appartement à leur place.

DSCN6478

DSCN6485

 

Une bien belle promenade malgré le temps qui m'a permis de rêver devant les magnifiques villas datant du siècle dernier ou de la fin du précédent. Des propriétés familiales désormais divisées en plusieurs appartements ; certains sont loués par les vacanciers qui s'offrent ainsi un luxe devenu rare et précieux : habiter une maison extraordinaire jadis occupées par tout une famille...

DSCN6480

DSCN6481

DSCN6482

DSCN6483

 

Côté mer, les villas présentaient la face la plus avantageuse, doublant les fenêtres pour pouvoir admirer la mer tout au long de l'hiver malgré les tempêtes. Mais vues depuis l'autre côté, c'est le parc qui ouvre sur la rue. La villa n'en reste pas moins belle, ajoutant à son architecture, arbes et fleurs du jardin.

DSCN6490

 

Cette verdure, ajoutée aux parfums d'iode et d'algues, offre un terrain idéal aux divers insectes.....

DSCN6489

Mais au large de la station balnéaire, le long de la route, une autre maison force à s'arrêter. Elle offre un vrai spectacle que personne ne peut ignorer...

DSCN6428

DSCN6429

DSCN6430

DSCN6431

DSCN6432

DSCN6433

DSCN6434

DSCN6435

DSCN6436

 

Une maison un peu folle dont on dit qu'elle appartient au propriétaire de la poterie (et jardinerie désormais) de Bavent. Un endroit où l'on cuisait de magnifiques épis de faîtage et des tuiles vernissées, hautes en couleurs, pour les maisons Normandes à colombages. De là à parler d'une maison de fou....

DSCN6438

Posté par mimiweb à 23:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Collier avec portrait

Je ne t'avais pas montré le collier qui m'a été offert et qui vient compléter ma bijouterie textile déjà composée d'un collier de roses et du collier bleu marine que je t'ai présenté voici quelques jours. Cette fois, il s'agit d'un collier avec portrait. Je l'appelle Phèdre. Ne trouves-tu pas qu'elle porte bien son prénom ?

collier Annie Tannous

 

Le visage est peint sur ivoire. Il s'agit d'une touche ancienne de piano. Un recyclage inattendu mais qui va aussi dans le sens de la défense des animaux chassés, tués, braconnés pour leurs défenses ou leurs dents. Recycler ces éléments est un acte d'opposition qui va dans le sens de l'interdiction de la vente de l'ivoire car c'est une manière de prouver qu'il est possible d'employer la matière sans alimenter la demande asiatique toujours aussi importante, hélas. Ne détruisons plus les claviers des pianos anciens mais réutilisons la matière !

Cette fois l'artiste est Annie Tannous. Chaque pièce est unique mais si sur le site que je t'ai mis en lien tu vois quelque chose qui te plait et qui ne serait plus disponible, Annie Tannous mettrait tout en oeuvre pour créer quelque chose de personnel approchant le modèle repéré. 

Annie Tannous travaille toutes les matières. Elle crée des objets très originaux qu'elle vend au profit de la scolarisation des enfants de Syrie. Alors en achetant une de ses créations, non seulement tu te fais plaisir avec quelque chose de très particulier et d'esthétique mais, en plus, tu fais plaisir à un enfant ....

Parure textile

Je t'ai montré mon joli collier bleu sur un article précédent.... Voici ce qu'il donne dans quelques autres couleurs :

unnamed (1)

unnamed (2)

unnamed (3)

unnamed (4)

unnamed (6)

unnamed

unnamed2

 

Quand je t'aurai dit que l'artiste se nomme Anne Lamour, tu sauras presque tout. Elle n'a pas de site (ceci pour répondre à Emma qui me demandait) mais elle a un email (lamour.anne@numericable.fr) pour qui souhaiterait commander. Ses colliers sont faits à partir d'un ruban de coton teint par ses soins et plissés puis fixés. Tout un art, donc.... Le prix ? 40 euros.... Pas cher pour un tel boulot et un tel effet décoratif.

Posté par mimiweb à 22:14 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 11 août 2015

URGENCE !!!!

Elle n'a pas plus de huit mois. Elle est superbe, toute petite et toute fine, avec un poil très doux et brillant et de jolies couleurs réparties harmonieusement. Elle a une bavette blanche et quatre petits gants tout blancs.... Hélas, elle n'a eu qu'un défaut : se trouver engrossée si jeune. Les propriétaires n'ont pas dû supporter.... A moins que l'heure des vacances sonnant.... Bref, elle a eu son chaton dans la haie !

Elle est vraiment très douce, se frottant aux jambes, se dressant sur ses pattes pour venir chercher la caresse et la main. Elle ronronne de bonheur sitôt qu'on la caresse. C'est une petite chatte si mignonne qu'elle ferait une compagne d'intérieur idéale....

2015-08-103

Le chaton doit avoir deux mois. Il est parfaitement sevré. Il mange avec grand appétit les sachets de nourriture pour chats et les croquettes que les riverains mettent dans les soucoupes. 

Il faut dire que la petite chatte n'a eu qu'une mauvaise idée : venir faire son chaton à côté de maisons occupées par des vacanciers. Personne pour les adopter elle ni son petit. Les personnes qui les ont trouvés sont généreuses et pleines d'attention mais ont déjà un ou deux chats à la maison. Difficile d'élargir l'adoption à deux chats supplémentaires !

2015-08-104

Pauvres petits mignons.... Bientôt viendra l'heure du départ pour les occupants des maisons et les chats n'auront alors plus aucune nourriture. Les riverains n'étaient pas là quand est apparue la petite chatte, d'autres maisons restent encore inoccupées. Il s'agit souvent de maisons de vacances et les occupants sont sur le point de repartir. Certains quittent les lieux ce week end. L'urgence est totale.

J'ai soumis la situation à un amoureux des chats mais s'il se décide favorablement,  ce sera sans doute pour l'un des chats mais pas pour les deux. 

La petite chatte s'accoutumera très certainement dans un appartement ou une maisonnette avec jardinet. Le chaton, lui, plus sauvageon, aura sans doute besoin de plus d'indépendance et d'espace. Mais à l'instant, je ne sais pas s'il est mâle ou femelle, ce qui peut tout à fait changer la face de .... son devenir ! 

Seule condition pour adopter l'un, l'autre ou ces deux jeunes chats : venir en Côtes d'Armor si on ne les habite pas !!! A votre bon coeur, M'sieurs Dames.... Viiiiiite...

 

Posté par mimiweb à 00:19 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

lundi 10 août 2015

Parure

J'ai fait comme mes copines : j'ai craqué pour un collier textile que j'admire. Je l'ai choisi bleu pour me distinguer de mes amies qui ont opté pour le turquoise, pour le jaune d'or, pour le bleu tendre etc.... 

Je le trouve absolument magnifique. A toi de juger !

2015-08-105

N'est-ce pas superbe ? Il s'agit du plissage artistique d'un ruban de coton qui a été teint dans divers tons de bleus,  histoire de créer un camaïeu doux et graduel qui donne beaucoup de relief à la sculpture textile.

Et si toi aussi tu en veux un, sache que je peux te communiquer les coordonnées de l'amie qui se charge d'en vendre quelques-uns pour l'artiste. 

Posté par mimiweb à 23:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

Règne animal

Au mois de mai dernier, je l'avais sorti d'une cuve de récupération d'eau de pluie où il barbotait. J'aurais pu l'y laisser mais je me doutais que le temps pouvait devenir assez beau et chaud pour assécher la cuve. Un risque à ne pas laisser courir à un amphibien. 

Depuis je l'ai retrouvé, caché dans une mini caverne d'un mur. Une fente suffit à le laisser partir en chasse d'insectes dès le soir venu et le trou est suffisamment grand pour lui offrir un gîte sécurisé. J'aime les petits crapauds. Ils sont fort utiles au jardin et chaque jardin, semble-t-il, possède le sien. Je souhaite juste qu'il se plaise chez moi longtemps encore pour qu'il continue à protéger mon jardin des mangeurs de feuilles tendres...

DSCN6316

DSCN6317

DSCN6318

Mes photos sont un peu floues. Désolée ! Il faut dire que dès que je m'approche, Balthazar retourne vite fait dans son logis. Je tâcherai de reprendre un portrait de mon petit crapaud....

Pour changer des amphibiens, je propose de retourner à une autre catégorie animale, un peu plus grande, un peu plus grosse. Une race remise au goût du jour pour des travaux particuliers, dans des zones peu accessibles. Débardage en forêt, aération du foin dans les près très pentus, autant de travaux infaisables avec des véhicules lourds et peu maniables qui ont tôt fait de se retourner quand le terrain se fait scabreux....

Le cheval Breton est remis à la mode car il s'avère nettement plus efficace que bien des machines et nettement moins onéreux. En plus, il est très beau ce qui ne gâche rien.....

2015-08-101

Une superbe force de la nature, non ? Et à le voir travailler, l'on comprend tout l'intérêt qu'il y a à redonner à ce cheval de quoi faire la preuve de son utilité. 

Ici, il s'agit d'un cheval loué avec son meneur qui le transporte en camionnette. Le tout est une société qui se met au service de qui en éprouve le besoin et les terrains pentus que l'on aperçoit sur la côté, cultivés malgré le danger de l'inclinaison, nécessitent bien ce genre d' "outil" sans lequel il serait impossible de les entretenir tant elles sont ingrates.

 

Posté par mimiweb à 23:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

Balade, balade,

Le bord de l'eau,

DSCN6322

DSCN6330

DSCN6333

 

la grève au bout du chemin qui passe auprès de la Croix des Veuves, à Ploubazlanec,

DSCN6335

DSCN6348

 

et l'observation de lichens colorés.

DSCN6351

DSCN6352

 

Un ciel qui hésite entre le bleu et le gris mais un paysage toujours aussi beau,

DSCN6355

 

avec cette petite chapelle, fermée, lovée entre les arbres et les genêts de la lande.

DSCN6357

 

Et puis finir avec la visite d'une église refaite dans l'esprit coloré d'autrefois avant de se réfugier dans un bar, histoire de se rafraîchir après autant de marche et de grimpette.

DSCN6367

Posté par mimiweb à 23:26 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,



">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « septembre 2015 
    dimlunmarmerjeuvensam
      1 2 3 45
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30