LE BLOG DE MIMIBLUE

lundi 27 juin 2022

De la couleur des hortensias

Au jardin, l'alternance de chaleur et de pluies a fait se développer très rapidement les hortensias qui entament leur floraison un tout petit peu plus tôt qu'à l'habitude, avec quelques .....nuances.

L'hortensia "à feuilles de chêne" (quercifolia) a développé des feuilles énormes. La floraison, plutôt discrète, débute à peine. Elle sera blanche après avoir été crème mais ce sont les feuilles qui garderont la vedette jusqu'à la fin, en prenant des coloris orangés et rouge vif à bordeaux. Très bel hortensia actuellement simplement dans un pot. A noter que j'avais juste prélevé un morceau de tige sur un hortensia poussant sur une plate-bande devant un grand supermarché. Le pauvre, soumis à tous les climats, aux échappements des voitures sur le parking, n'a pourtant fait aucune difficulté à reprendre dans mon pot de fleur et à se développer.

_copie-0_2022-06-262

 

Avec un feuillage plus bleuté, on reconnaîtra ici le fameux "vanille-fraise" qui se développe énormément. Rabattu à 20 cm tous les ans, il n'hésite pas à monter jusqu'à hauteur d'une fenêtre et à s'élargir d'autant, voire même un tiers de fois davantage. Lui fera une floraison vert acide suivie d'une floraison blanche virant à rose jusqu'à rouge foncé à l'heure de sécher sur tige. Les inflorescences vireront aux bronze et rose lie de vin en fânant dans le vase où il passera l'hiver.. 

_copie-0_2022-06-263

 

Mais, très curieusement, c'est l'hortensia Aïcha qui, cette année, me réserve une drôle de surprise ; habituellement rose franc, il vire au bleu cette année. Certes, il s'agit d'un bleu mauve prêt à virer au rose mais quand même !!! Une question s'impose : avoir mis du vinaigre ménager dans notre cour (contre les mauvaises herbes) a-t-il fait changer le ph de la terre au point qu'elle passe de calcaire à acide ? Cela pourrait expliquer cette couleur bleue .....

_copie-0_2022-06-264

 

Une couleur bleue que l'on peut retrouver sur d'autres floraisons d'hortensias dont les fleurs plates que nous avons l'habitude de voir bleues ou bleutées.

_copie-0_P1060681

_copie-0_P1060687

_copie-0_P1060684

 

Une de mes clématites se fait remarquer également. Taillée quasiment à ras le sol, elle s'est mise en devoir d'escalader une structure de bois qui forme porte à ce couloir qui sépare notre garage de la maison. La floraison est superbe et me plait infiniment, d'autant qu'elle attire l'oeil au point de perdre de vue ce coin où je range mes.... poubelles ! (il faut bien trouver un endroit où les mettre...)

_copie-0_P1060657

 

Par ailleurs, le bel Hibiscus offert par les adhérentes du club de patchwork, que j'ai replanté dans un grand pot pour le laisser dehors, éclate en magnifiques fleurs, grands cornets d'un rouge très lumineux. Malheureusement nous essuyons quelques averses monstrueuses, pluies d'orage qui inondent notre chemin, et les jupons des fleurs s'en trouvent abîmés. 

_copie-0_P1060660

_copie-0_P1060663

 

Cet Hibiscus rouge à feuilles vert très foncé, peut se garder à l'intérieur, se planter dehors en pot ou en pleine terre. En pleine terre, il peut devenir un arbre imposant pour peu qu'on ait la place pour son développement. En pot, il freine un peu son expansion et permet qu'on le gère dans son expansion. Il est très différent de l'Hibiscus de jardin que j'ai en plate-bande dont la feuille, nettement plus petite et vert pâle ponctué de blanc, offre une floraison nettement plus petite. Pour autant les fleurs se ressemblent et ne laissent aucun doute quant à l'identification. 

Les orages spectaculaires de ces derniers jours obligent Samy à opter pour l'intérieur. Il préfère aller dehors le plus possible, bien sûr, mais il n'aime pas la pluie et, parfois, elle tombe en rideau au point que notre chemin d'accès s'en trouve transformé en rivière, d'autant qu'il semble que les eaux de pluie de la caserne des pompiers (juste auprès) et du terrain municipal anciennement pour les services techniques sont drainées vers le chemin, parallèle au nôtre, mais sur quelques mètres seulement. J'imagine qu'on avait pensé que les eaux se diffuseraient jusqu'à disparaître dans la terre sauf qu'en cas de gros flux, elles se convertissent en ruisseau qui rejoint notre chemin en franchissant la haie. En arrivant sur la route, ces eaux dévalent la pente de manière impressionnante et les voitures, en passant, créent des gerbes d'eau qui atteignent près de 2 mètres de hauteur....  Et c'est sans parler de l'inondation de la cour de la maison voisine, légèrement en contrebas.

_copie-0_2022-06-261

Pffff................ même pas marrant !!! Pauvre Samy

Posté par mimiweb à 10:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]


jeudi 23 juin 2022

L'été arrive...

Il y a plusieurs critères qui indiquent que l'été arrive.... Il y a le soleil, c'est sûr, il y a la chaleur, c'est certain et puis il y a..... l'envie d'aller au marché, de faire une petite balade à Paimpol, l'envie de tourner autour des bassins du port ou du côté de l'abbaye de Beauport, mais il y a aussi : 

les petits bourdons tout doux qui fouillent les fleurs d'acanthe, 

_copie-0_P1060522

le petit lézard gris qui vient sur la pierre de granit pour chauffer ses écailles au soleil,

_copie-0_2022-06-22

les baigneurs qui vont se rafraîchir dans la mer, 

_copie-0_P1060525

_copie-0_P1060528

_copie-0_P1060536

les petits oiseaux qui prennent leur premier envol,

_copie-0_2022-06-221

le chat qui préfère l'ombre fraîche dans la maison plutôt que l'ombre des arbres dehors,

_copie-0_P1060549

les plantes grasses qui explosent de mille fleurs colorées, 

_copie-0_P1060585

les papillons qui viennent danser en couple ou à plusieurs au-dessus des plate-bandes, 

_copie-0_2022-06-222

les jolis bateaux de bois qui reprennent place dans le port après une toilette Ripolinée de bleu, de vert, de rouge...

_copie-0_2022-06-223

et puis il y a aussi les delta-planeurs qui profitent du souffle chaud pour s'élever toujours plus haut dans le ciel, 

_copie-0_P1060615

 enfin, il y a ces paysages que l'on embrasse du regard, dont on ne se lasse pas et qui nous étouffent d'une bouffée de bonheur.

_copie-0_2022-06-224

 Mais il y a surtout cette date fatidique du 21 juin qui nous dit que c'est l'été quand résonne la musique dans la rue. 

Ce que j'aime particulièrement ? Qu'il fasse aussi doux dans la journée (le gros coup de chaleur était vendredi dernier) et qu'il pleuve la nuit. Oui, ça j'aime particulièrement..... et le jardin aussi !!!

Posté par mimiweb à 00:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 15 juin 2022

Parti animaliste.... Euh...

Parti-pris animaliste voulais-je dire !!! Pas de politique sur ces pages.... Quoique...

En tout cas, ce sont les animaux qui ont capté mon regard cette semaine. Samy tout d'abord, prêt à grimper partout... Il tire sa longe derrière lui et contourne les obstacles par la droite, puis par la droite, puis par la droite.... et se retrouve avoir fait trois fois le tour de chaque chose. S'il tire plus fort, les pots de fleurs se renversent, les plantes se déterrent ou les tiges cassent... Parfois je me demande comment il a pu faire car, selon toute évidence, pour éviter l'obstacle, il est passé par-dessus !!! Hier, en grimpant sur un fauteuil de jardin en rotin de plastique, il a pris son élan et s'est retrouvé....sur le toit !!! Problème : en redescendre.... Heureusement, Maîtresse arrive toujours à temps pour lui sauver la mise.

_copie-0_2022-06-15

 

Et puis, un matin au petit déjeuner, ce geai venu chercher le sien parmi les graines mises pour les petits oiseaux du ciel. 

_copie-0_P1060429

_copie-0_2022-06-152

 

Un bel oiseau décidément que j'avais déjà aperçu sur le faîte du mur d'enceinte et que j'avais entendu parmi le concert des merles et des moineaux. Un cri reconnaissable que j'avais eu du mal à identifier au départ, trouvant ce cri de pie un peu curieux.... Et pour cause !!

Et puis, bien sûr, le maître des lieux : le moineau.... Il y en a des dizaines ici. Ils nichent un peu partout et nous laissent, chaque année, leurs portées d'une quinzaine de petits affamés. 

_copie-0_P1060496

_copie-0_P1060499

 

Ces hippocampes, sont-ils affamés, eux aussi, ou pas ? Difficile à dire... Ils sont à retrouver sur le blog de mon groupe de patchwork, SQPatch, et ils seront à vendre lors de notre exposition de Novembre prochain, exposition que nous appelleront "Terre & Mer", tout notre travail étant de faire des animaux qu'ils soient marins ou de la ferme....Il y aura du choix. 

_copie-0_P1060502

Posté par mimiweb à 14:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 7 juin 2022

Hospitalisée ?

Mon évocation d'une hospitalisation a fait réagir quelques lecteurs. Je te rassure, rien de vraiment grave ! Depuis le début du mois de février je souffrais de démangeaisons intenses et, à me gratter, je m'étais copieusement esquinté la peau. Le médecin, impuissant comme la dermatologue en ville que j'étais allée consulter, n'avaient pas su quoi dire à propos de ces plaques rouges et à relief, à propos de ces "granulations" sous-cutanées, à propos de l'enflure importante de mon bras.... Donc photos, demande d'avis des dermatologues de l'hôpital et convocation pour m'avoir sous la main. 

D'abord il a été question d'une "gale transmise par le chat à l'homme et pas nécessairement transmissible à d'autres hôtes humains".... Naaaannnnn !!!! Mon pauvre Samy.... Du coup il a eu droit à une visite vétérinaire en bonne et due forme. Une gale ? Il se serait gratté comme un forcené, il aurait perdu du poil par plaques...

_copie-0_P1050608

Alors quoi ? Allergie ? à quoi ? J'ai repris ma lessive d'avant et, dès bientôt, je retente la nouvelle lessive que j'avais achetée... Test ! On verra bien !!! Même pas peur...

Quoi d'autre ? La grosse contrariété que j'ai eue d'avoir été accusée par ma propre mère de lui adresser des appels téléphoniques anonymes et d'avoir "piraté" son ordinateur ? Bien possible parce que, celle-là, elle me reste en travers.... Il s'en est suivi d'autres reproches, notamment d'être trop présente. Bien, je resterai donc chez moi et dégagerai le terrain... 

Ou alors peut-être une manifestation tardive d'un Covid long.... Pourquoi pas. J'avoue avoir constaté que j'ai le réseau veineux très en surface, juste sous la peau au point de faire des plaques purpuresques à me gratter. Dès que je m'effleure du bout des ongles, je provoque un besoin de me gratter et j'ai quelques manifestations neurologiques de toute évidence. 

En tout cas, rien de grave : les démangeaisons ont stoppé, ma peau se refait petit à petit. On m'a désinfectée, lavée, trempée, baignée, enduite... De tout cela je tire sûrement quelques bénéfices ! Suite au prochain numéro !!!

Posté par mimiweb à 09:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Jours d'orage

Nous avons essuyé deux beaux orages et avons déploré une vraie rivière dans notre chemin ainsi que dans la rue. C'est impressionnant comme l'eau peut grossir son flot et se faire un passage là où ce n'est vraiment pas prévu.... Heureusement, nous n'avons pas eu les grêlons énormes que l'on nous a montrés à la télé et qui ont, dans d'autres régions, occasionné de très gros et graves dégâts... Tout au plus une averse de grêle cinglante mais j'avais mis mes plantes grasses à l'abri : elles n'aiment pas du tout la grêle qui fait de vraies brûlures sur les feuilles.

Rien que du soleil pour nous rendre au restaurant.... C'était le jour où les membres de mon club se réunissaient autour de belles et bonnes assiettes. Je tiens à le citer pour l'excellence de ses mets et la générosité de ses portions : l' Exotique à Etables-sur-Mer (22). Une adresse à tester et à se transmettre ! 

_copie-0_P1060311

 

L'orage a, en revanche, guéri le troglodyte de sa timidité : celui-ci nous a donné tout un récital et à l'heure où j'écris ce post, il continue, perché sur notre antenne de toit !!

_copie-0_P1060370

_copie-0_P1060377

_copie-0_P1060386

 

Trois jours ! J'ai travaillé trois jours de suite sur le projet de "Au Fil d'Emma" : une valisette avec une place pour chaque chose.... J'avais pris du retard : un mardi à l'hôpital, un mardi avec des visiteurs et on a tôt fait de perdre le fil.... J'ai pu rattraper mon retard et terminer la valisette, pratique, et envoyer mes photos à Emma Coutancier pour participer au concours qu'elle a lancé en parallèle de ce SAL (projet d'ouvrage au long cours). 

Tadamm !!! Et voici l'objet de ma fierté...

_copie-0__copie-0_2022-06-06

Je ne dis pas que ce fut facile, loin de là. Piquer du Vinyl n'est pas une sinécure, avoir trop peu de curseur pour pouvoir employer la fermeture au mètre que j'avais achetée nécessitent un peu d'imagination. Pour le Vinyl qui colle sur le plastique de la machine à coudre, j'ai utilisé une feuille de teflon vendue normalement pour la pâtisserie et souvent employée pour le scrapbooking;;; en faisant un trou juste pour le passage de l'aiguille, le Vinyl glisse bien sans que l'on doive l'équiper d'un pied en Teflon que je ne possède pas. 

J'ai appris à mes dépends que les curseurs de fermetures à glissière ne sont pas universels. Pour tenter d'équiper le métrage de fermeture que j'avais acheté, j'ai coupé quelques fermetures de petite taille pour en récupérer le curseur. J'ai installé le curseur sur la fermeture au mètre et là, catastrophe, ça ouvrait dans un sens et ça....ouvrait encore dans l'autre sens. Je croyais naïvement que de taille semblable, les curseurs rendaient le même service !!! Donc j'ai bidouillé et mis des petites fermetures éclair bout à bout.... C'est invisible et je suis contente du résultat obtenu ! 

De même coudre ce qu'on appelle du Mesh et qui est ce tissage élastique percé de mille trous n'est pas de tout repos mais c'est moins difficile que redouté. Au final, la valisette est prometteuse ! Les vidéos d'Emma restent en ligne sur Youtube jusque fin août et le patron (traduit) pour la réalisation est à acheter au magasin ou par correspondance. J'ai mis le lien plus haut....

_copie-0__copie-0_P1060389

Posté par mimiweb à 08:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « juin 2022 
    dimlunmarmerjeuvensam
       1 2 3 4
    5 6 78 9 10 11
    12 13 14 1516 17 18
    19 20 21 22 2324 25
    26 2728 29 30