LE BLOG DE MIMIBLUE

jeudi 18 septembre 2014

Dernières nouvelles....

.... de Charly qui n'est pas loin de reprendre la route vers le Massif Central. Le premier jour, j'étais déjà contente qu'il n'affiche pas la troisième paupière, signe infaillible d'un problème de santé ou d'un mal-être. Charly était donc en forme mais, si l'on observe les deux photos faites à deux jours d'intervalle, on peut réaliser les progrès comportementaux. Manifestement, il va de mieux en mieux et sa maîtresse, tout à l'heure, m'indiquait qu'il dormait à ses côtés la nuit dernière. Une très, très bonne nouvelle...

DSCN3020 (Copier)

Sur cette première image, l'on réalise bien que le regard de Charly est plein de méfiance et d'inquiétude. Presque dur. A ce moment-là, il venait seulement de prendre possession de sa boite en carton. Les chats adorent les boites en carton. Ils s'y couchent même si le carton est trop petit.

DSCN3021 (Copier)

Sur cette seconde photo, Charly a un regard plus clair, plus détendu. Il reprend sa position dans la famille, il reprend ses habitudes et ses aises. Charly a retrouvé les siens !

Son ami Basile, chat au départ nettement plus petit en taille, comprend mal que Charly soit revenu mais qu'il n'ait plus le poids d'autrefois, quand, lorsqu'ils jouaient, il l'écrasait en se couchant sur lui.... Bizarre.... En tout cas, ceci n'empêche pas Basile de dormir du sommeil du Juste.

DSCN3019 (Copier)

Quelle belle vie, la vie de chat en camping-car. Non ?

Posté par mimiweb à 23:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


Petite pluie ?

Pratiquement rien ce midi mais un peu de pluie tout de même, juste de quoi laisser quelques gouttes....

Clic, clac, ploc.... de grosses gouttes d'orage tombaient sur la terrasse ; quelques minutes plus tard, une petite averse et puis plus rien....

DSCN3025 (Copier)

2014-09-18 (Copier)

Posté par mimiweb à 23:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Au boulot !!!

Avec le mois de septembre réalisé en art textile, j'ai démontré ma ferme intention de me remettre au boulot. Avant de pouvoir reprendre ce travail, j'avais des encours à terminer tels que :

Avec les tissus obtenus lors de nos bidouillages (avec Irma), j'ai réalisé une très grande pochette à fermeture éclair. Je remercie Momobert d'ailleurs car je planchais depuis un moment pour savoir comment j'allais fermer les côtés de cette pochette. La trousse qu'elle m'a offerte est fermée d'un point de bourdon : j'en ai fait autant et c'est parfaitement ce qu'il fallait ! L'autre pochette peut contenir trois cartes (bleues ou de fidélité). Le hasard est venu à ma rescousse car chaque logement se retrouve d'une couleur différente d'un autre.... J'espère que Véro, qui m'avait demandé ces deux éléments, sera contente du résultat ? La grande pochette étant en lin, elle porte la trace de la pliure que je suis obligée de lui infliger pour la glisser dans un sachet-cadeau ....

DSCN3023 (Copier)

Marie-Christine, que je vois également en fin de semaine, ne sera pas en reste. J'avais acheté le cours de free crochet mis au point par Sophie Gelfi et, avec mes toutes petites connaissances de débutante, j'ai pu réaliser ceci.

Une autre pochette, de laine cette fois, fermée d'une fermeture à glissière. Je ne suis pas mécontente de ce que j'ai obtenu sachant que je dois me référer à ma bible des points dès que je veux faire du crochet car, d'une fois sur l'autre, je ne me rappelle plus comment l'on fait une demi-bride ou une bride.... Enfin, l'essentiel n'est-il pas le résultat ?

DSCN3024 (Copier)

Et pour fêter l'arrivée de Raphaël, une petite carte un peu spéciale qui accompagnera mon cadeau de naissance (une tenue de marin comme il se doit). Bien sûr, la carte serait un peu lourde à expédier en tant que courrier et, pourtant, il s'agit de tout petits galets. D'ailleurs, les "orteils" ont dû être tenus avec une pince pour être collés sur le papier de verre... Le tout doit mesurer 7 à 8 centimètres, la carte entrant dans une enveloppe pour carte postale.

DSCN3028 (Copier)

A présent, je vais pouvoir reprendre tous mes projets et me remettre au boulot !

Posté par mimiweb à 23:03 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le beau temps se maintient...

Le ciel se fait orageux, tout au plus.... Nous avons eu une petite averse ce midi mais rien de bien conséquent puisqu'il a continué de faire très chaud. L'orage n'a pas crevé le ciel ni ne l'a rafraîchi.

Ah, oui, à propos : la p'tite dame qui, ce soir au Journal Télévisé, témoignait depuis les îles Scandinaves où l'eau n'est qu'à 13° pour évoquer les "merveilleuses" vacances qu'elle passe au bord de l'océan Arctique, je la déclare "interdite de séjour en Bretagne". Elle a eu le toupet de dire "c'est comme la Bretagne mais au pôle".... Elle ne mérite plus notre eau émeraude, nos côtes déchiquetées, notre ciel bleu hortensia et la chaleur qui y règne encore aujourd'hui...NA !!!!

Et, puisqu'il fait toujours aussi beau, à toi qui l'aimes, notre Bretagne, je t'offre une nouvelle balade, une balade que j'ai déjà faite autour de l'Abbaye de Beauport, juste avant Paimpol.

DSCN3006 (Copier)

DSCN3007 (Copier)

C'était lundi, quand la brume floutait encore l'horizon....

DSCN3008 (Copier)

Sur la flaque, canards et cygne pataugeaient allègrement. Habitués à recevoir des morceaux de pain, les oiseaux sont toujours prêts à obéir à n'importe quel signal. On pourrait penser ce cygne en colère mais il ne faisait que se détendre les ailes en abordant le rivage. Un grand, beau cygne, curieusement célibataire...

DSCN3009 (Copier)

DSCN3010 (Copier)

DSCN3011 (Copier)

DSCN3012 (Copier)

DSCN3014 (Copier)

DSCN3015 (Copier)

Et puis retour par le circuit des falaises de Plouëzec avec petite pause sur la Pointe de Minard....

DSCN3016 (Copier)

DSCN3017 (Copier)

....... pour un panorama absolument merveilleux.

DSCN3018 (Copier)

Alors ? Qu'a-t-elle à voir avec l'océan Arctique, notre Manche ? Qu'a-t-elle à voir avec les territoires Islandais, Finlandais ou même Norvégiens, notre Bretagne ?

Et même notre campagne porte la brillance du soleil et les fruits de l'automne :

DSCN2921 (Copier)

DSCN2926 (Copier)

DSCN2927 (Copier)

DSCN2928 (Copier)

DSCN2929 (Copier)

DSCN2930 (Copier)

2014-09-164 (Copier)

Posté par mimiweb à 22:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 17 septembre 2014

Chemin de randonnée à St Quay

A partir de la Plage de la Comtesse (avec l'ile du même nom), suivre le chemin des douaniers, devenu GR34, pour aller jusqu'à la plage du Casino de Saint-Quay :

DSCN2986 (Copier)

L'île de la Comtesse, au départ du trajet...

DSCN2987 (Copier)

DSCN2988 (Copier)

DSCN2989 (Copier)

DSCN2990 (Copier)

DSCN2991 (Copier)

L'Hôtel Ker Moor (*****), anciennement villa privée.

DSCN2992 (Copier)

L'île Harbour avec son petit phare qui semble posé sur le toit de la maisonnette de garde.

DSCN2993 (Copier)

L'île de la Comtesse sous un autre angle.

DSCN2994 (Copier)

L'île de la Comtesse s'éloignant au fur et à mesure que l'on progresse sur le chemin de randonnée.

DSCN2995 (Copier)

DSCN2996 (Copier)

DSCN2997 (Copier)

DSCN2998 (Copier)

DSCN2999 (Copier)

Pause sous le sémaphore avec vue de Saint-Quay au loin....

DSCN3000 (Copier)

DSCN3002 (Copier)

Bord sculpté de la table d'orientation

DSCN3004 (Copier)

Arrivée sur Saint-Quay avec la piscine d'eau de mer

DSCN3005 (Copier)

et avec le Kiosque de bois.

Posté par mimiweb à 13:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :



mardi 16 septembre 2014

Embarquement pour..... l'île de Bréhat

Depuis l'année dernière, j'attendais de pouvoir retourner à l'île de Bréhat. Cette fois encore je n'ai pas pu tout voir mais c'est bien : ce sera une bonne raison pour y retourner !!

D'abord, il y a le trajet aller avec ce "réveil matinal" des mouettes. Pourtant il n'était pas si tôt que cela : 9 h 30...

2014-09-16 (Copier)

Et puis nous voici sur l'île.

Bréhat, à nous deux !!!

On croirait un cri de guerre mais c'est plutôt un cri d'amour. Comme j'aimerais que l'île puisse n'appartenir qu'à moi quelques heures. Quelques heures seulement. Je m'y sens si bien !

DSCN2933 (Copier)

Des fleurs partout même si nous sommes en fin de saison et que les agapanthes ont disparu, pas suffisamment arrosées ces derniers temps. Il nous reste les geranium, les amaryllis de jardin, les rosiers.... bref, Bréhat demeure bel et bien "l'île aux fleurs"....

DSCN2935 (Copier)

DSCN2936 (Copier)

DSCN2937 (Copier)

Je vais éviter les commentaires afin de te laisser visiter l'île comme si tu y étais. Nous avons abordé à Port Clos et avons aussitôt pris l'île par la gauche en direction des Verreries de Bréhat que nous visiterons l'année prochaine car nos pas nous ont porté au Moulin Birlot (le moulin à marées), à la Chapelle Saint-Michel, .....

DSCN2938 (Copier)

DSCN2939 (Copier)

DSCN2940 (Copier)

DSCN2941 (Copier)

DSCN2942 (Copier)

Les fleurs, très présentes certes, mais aussi quelques animaux : une chèvre indifférente, un hérisson apeuré, un chaton joueur et audacieux....

DSCN2943 (Copier)

DSCN2944 (Copier)

DSCN2945 (Copier)

DSCN2946 (Copier)

DSCN2947 (Copier)

DSCN2948 (Copier)

DSCN2949 (Copier)

DSCN2950 (Copier)

DSCN2954 (Copier)

DSCN2955 (Copier)

DSCN2956 (Copier)

DSCN2957 (Copier)

DSCN2958 (Copier)

DSCN2959 (Copier)

DSCN2960 (Copier)

Aujourd'hui, si nous n'avons pas vu la verrerie artisanale, nous nous sommes arrêtés à la pépinière de Bréhat où de nombreuses plantes nous attendaient : un Protea odorant, des agapanthes, des aeonium, des succulentes, .... Ces fleurs peuvent être obtenues par le site de la pépinière de Bréhat.

2014-09-165 (Copier)

DSCN2971 (Copier)

DSCN2972 (Copier)

DSCN2973 (Copier)

DSCN2974 (Copier)

DSCN2975 (Copier)

La Pépinière de l'Île est juste à la limite de l'île Nord. Notre visite au Phare du Paon sera pour une autre fois aussi, des impératifs "biologiques" nous obligeant à redescendre vers le bourg pour y trouver les "commodités" qui manquent un peu sur l'île, comme il manque un peu de bancs pour les moins mobiles... Mais faut-il transformer l'île en Disneyland ?

DSCN2976 (Copier)

DSCN2978 (Copier)

DSCN2979 (Copier)

DSCN2980 (Copier)

Traversée de retour et pied à terre à l'Arcouest sous un vent un peu vif et frais mais tellement vivifiant....

DSCN2981 (Copier)

Puis une halte sur le chemin de retour. La Croix des Veuves en Ploubazlanec, la Chapelle Perros (encore fermée ??) et le Murs des Disparus dans le cimetière du village.... Une pensée pour les marins disparus lors des campagnes de pêche en Islande.

DSCN2982 (Copier)

DSCN2983 (Copier)

DSCN2984 (Copier)

Posté par mimiweb à 23:51 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

Happy Birthday

J'ai été pas mal prise ces derniers jours, je n'ai pas eu le temps de mettre en ligne ce que j'ai reçu pour mon anniversaire.... et c'est dommage parce que c'est fort joli !

2014-09-162 (Copier)

Mon amie Momo m'a envoyé cette pochette joliment réalisée à partir d'un tissu qu'elle a peint et sur lequel elle a dessiné. C'est une pochette votive.... Si, si !!! Il y a des voeux écrits dessus : paix, sérénité, joie.... plein de très jolis voeux formulés pour moi. Et puis elle a joint ce coussinet à épingles brodé de chats gris (comme Gimmick ! ou presque) ainsi qu'une carte peinte sur carton ondulé.

Gigi62 a réalisé cette belle carte avec tissu et dentelle, agrémentée de rubans à messages.... Merci les Filles ! Touchée !!

Posté par mimiweb à 23:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Brumes et brouillard

Depuis quelques temps, la mer est floue dans le fond, sur la ligne d'horizon. Brouillard ? Brume ? Donc la brume est un brouillard qui s'élève sur l'eau quand le brouillard est une brume qui s'élève de la terre. Le résultat est le même : on n'y voit pas grand chose.

DSCN2895 (Copier)

DSCN2896 (Copier)

Mais cela n'empêche pas, lors des grandes marées de la semaine dernière, d'aller à la pêche et de gratter quelques belles palourdes.... Pas très nombreuses car on trouve souvent de petits coquillages qu'il vaut mieux remettre dans le trou et recouvrir pour les laisser grossir. La taille d'une palourde pêchable doit être de 4 cm d'une pointe à l'autre de la coquille, dans sa largeur....

2014-09-161 (Copier)

Posté par mimiweb à 22:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 14 septembre 2014

CHARLY a été retrouvé !!!!

Une fin heureuse pour cette histoire attendrissante : après un mois d'absence, après des heures de recherche, après tant de larmes, tant d'appels dans la campagne, Charly a fini par être "contacté" par toutes ces ondes positives. Il s'est rendu au village de Coëtmieux et est entré dans la boulangerie où on l'a reconnu d'après l'affichette placée sur le comptoir. Gardé captif le temps de prévenir ses maîtres, Charly a été confié à une amie des propriétaires le temps que ses maîtres remontent de Clermont-Ferrand pour le récupérer.

Charly est très amaigri, fatigué et un peu désorienté. Il verra un vétérinaire dès demain matin afin d'être soigneusement ausculté. Petit à petit Charly va reprendre ses marques et ses habitudes et très bientôt il n'y paraîtra plus.

Une issue heureuse que je tenais à dire le plus vite possible....

Charly3

Charly0

Posté par mimiweb à 18:45 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 10 septembre 2014

Exposition à Saint-Malo

TFRF7A0

Posté par mimiweb à 15:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

samedi 6 septembre 2014

Chat perdu à COËTMIEUX - 22

Nous avons eu une fausse joie : un Costarmoricain, qui a vu nos affichettes, nous a alertés mais hélas, le maître n'a pas reconnu Charly dans ce chat gris qui lui a été signalé....  Alors ne baissons pas les bras.

photo0268_001

J'épingle cet article en tête de liste afin qu'il reste à la vue de tous mes lecteurs.

Même si je continue mes activités, même si je vais me promener, je n'oublie pas Charly (tout juste 2 ans) qui s'est perdu non loin de chez moi. Son maître est remonté d'Auvergne pour retourner à l'endroit où Charly a disparu pour le cas où le chat tournerait en rond et reviendrait à son point de départ.

Aidez-nous à faire savoir les recherches qui sont menées. Mobilisez-vous !

Charly0

Charly a quitté le camping-car de ses maîtres à Coëtmieux dans les Cotes d'Armor  le 14 Août.
Des 10 zaines d'affiches ont été posées, mais toujours rien ! Ses maîtres sont extrêmement tristes.

Charly a deux ans. Il est plutôt un grand chat pesant presque 5 kgs. Il est stérilisé et porte une puce. Il est gris, la gorge blanche, tour du nez blanc et truffe rose.

Charly a été élevé au biberon. Il a laissé l'autre chat de la maison, son ami Basile, bien désemparé.
Quiconque le repère est prié de l'emmèner chez un vétérinaire afin de nous retrouver.
N°tél: 06 77 24 82 81

Si ce message peut être transféré vers des secrétariats de mairie, vers des services techniques municipaux, vers d'autres blogueurs et blogueuses du côté est de la baie de Saint-Brieuc.... Multiplions les contacts et les relais pour augmenter les chances de retrouver Charly.

Charly

Je sais à quel point je serais malheureuse si je devais perdre mon Gimmick. Merci de ce qui pourra être fait pour élargir le cercle des contacts !

Posté par mimiweb à 20:37 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

Un temps d'été...

Qui parlait d'été finissant ? Qui disait à la première goutte d'eau que l'automne arrivait ? Qui disait qu'il n'y aurait pas d'été indien cette année et que le froid de l'hiver arrivait déjà ? Pfffff.....

DSCN2865 (Copier)

DSCN2866 (Copier)

DSCN2867 (Copier)

DSCN2868 (Copier)

DSCN2869 (Copier)

Il fait très beau, il fait chaud et les lumières se font dorées pour descendre doucement sur l'horizon....

Posté par mimiweb à 14:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 5 septembre 2014

Bundles oubliés

C'était il y a un sacré bout de temps déjà, c'était un jour d'enterrement ou un jour de pendaison, comme tu voudras. C'était ICI. Et puis le temps a passé. La volonté initiale était de faire durer le jeu pendant une année sauf que de gros soucis sont venus obscurcir le ciel de Momobert. Plus tard, quand il aurait pu être l'heure, c'est chez moi que les choses n'allaient pas bien-bien.... Alors d'un commun accord nous avons attendu encore et puis, de négligence en oubli, on a trainé, laissé l'été passer pour nous réveiller, l'une et l'autre, dans un sursaut d'été indien.

Momobert a mis, sur son blog, le résultat de la dépendaison et de l'exhumation. Alors je me suis ruée sur mes propres bundles pour les ouvrir ; voici ce qu'il en résulte....

Il ne reste pas grand chose du bundle enterré. Les tissus ont mal supporté le travail chimique de la terre même si, chez moi, ni gel ni argile n'ont ajouté aux dégâts du temps sous terre.

DSCN2842 (Copier)

DSCN2843 (Copier)

Il y a tout de même le petit miracle de ce demi papillon formé de la proximité de tâches que l'on retrouvera plus loin davantage espacées. Et puis il y a ces pétales de toile que j'aime particulièrement.

DSCN2844 (Copier)

Mais il reste l'autre. Celui que j'avais pendu dans les branches de mon seringat. Ce même seringat que je croyais mort et qui a fleuri comme jamais au printemps, pendant un très long temps. S'est-il nourri du colis que j'avais attaché entre ses branches ? Peu probable.

DSCN2845 (Copier)

L'ouverture a été délicate car ficelle de cuisine et belle cordelette de lin étaient plus que mûres. Les ciseaux n'ont, pour ainsi dire, pas eu grand chose à faire...

DSCN2846 (Copier)

DSCN2847 (Copier)

Il fallait dégager les pièces métalliques : clés, clous, plaques, cornières.... car je les ai récupérées et tous les déchets organiques, restes des feuilles et fleurs que j'avais mises au départ.

DSCN2848 (Copier)

DSCN2849 (Copier)

DSCN2850 (Copier)

DSCN2851 (Copier)

Les lingettes "Decolor' stop" que j'avais mises ont vaguement teinté le tissu. J'aime beaucoup ces effets marbrés de vert....

DSCN2852 (Copier)

DSCN2853 (Copier)

Rien de tel qu'un bon lavage à la main pour récupérer le tissu même si la manipulation me vaut quelques trous supplémentaires.... La fragilité des toiles est mise à rude épreuve même sous le seul poids de l'eau. Reste que pour un emploi ultérieur, il faudra bien que les tissus aient été nettoyés.... Alors voici ce qu'il me reste après lavage :

DSCN2854 (Copier)

DSCN2856 (Copier)

DSCN2857 (Copier)

DSCN2858 (Copier)

DSCN2859 (Copier)

DSCN2860 (Copier)

DSCN2861 (Copier)

Même floues, les images rendent bien les impressions laissées sur les fibres. Pour les trous et les usures, je suis sûre que ce sera parfait dès que je saurai à quoi les employer (!!)

DSCN2862 (Copier)

DSCN2863 (Copier)

DSCN2864 (Copier)

Oui, Momobert. Je crois que ton mari a raison : il faut absolument que l'on suive une formation de momification car à quelques jours près, on n'avait rien du tout à présenter. Tu ne crois pas ?

 

Posté par mimiweb à 16:52 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 4 septembre 2014

Saisons au fil des mois....

Pendant un temps, j'ai fait partie d'un groupe qui relookait les CDs en les habillant. J'avoue m'être vraiment bien régalée à ces activités. Il se trouve qu'un jour quelqu'un avait lancé l'idée de réaliser un CD par mois et cette fréquence m'a donné l'idée d'un calendrier que je réaliserais sur douze mois, chaque CD témoignant du climat que l'on connait au cours dudit mois. Mon projet était de créer un calendrier qui serait perpétuel et que je feuillèterais en profitant, un mois durant, du CD en cours.

En fait de CD, rapidement j'ai préféré conserver le format carré de mes morceaux de tissu teint de rouille. Ils étaient trop beaux. Du coup, les CDs disparaissaient au profit d'une forme ronde qui deviendrait une sorte de poche dans laquelle j'allais pouvoir enfouir un ruban au bout duquel il me suffirait de fixer un papier. Ainsi, j'aurais possibilité de consulter, à n'importe quel moment du mois en cours, la ou les dates à retenir pour fêter les anniversaires que j'oublie immanquablement.

Mes douze carrés étaient finis et je n'avais plus qu'à les doubler quand mon Hom a eu l'idée d'en prélever quatre parmi ses préférés pour faire un cadre à accrocher au mur. Voici donc ceux qu'il a prélevés :

DSCN2827 (Copier)

Septembre avec sa mer encore bleue et son ciel nocturne brillant d'étoiles et violacé.

DSCN2829 (Copier)

Janvier que j'avais connu givré en Normandie avec des brouillards croustillant de cristaux de gel,

DSCN2831 (Copier)

Mars et le retour des bourgeons vert tendre, des fleurettes timides et avec des cieux rougissant au crépuscule pour annoncer un lendemain lumineux,

DSCN2832 (Copier)

et puis Novembre enfin qui, lors de ma réalisation, avait eu son gros lot de pluies et de giboulées, de flaques reflétant les étoiles scintillantes de sombres soirées presqu' hivernales.

DSCN2824 (Copier)

Agencés en bande, sur un fond de couleur taupe (et ni gris ni bleu comme il semble ici .... ???....) les quatre carrés donnent un petit tableau décoratif. Néanmoins, voilà que mon calendrier, qui était terminé, s'est vu amputé de quatre mois. Pas d'autre choix que de les recommencer.  Je me suis donc remise à l'ouvrage après un long, long, très long silence de machine à coudre. Fort heureusement, j'ai eu l'agréable surprise de voir tous mes moyens me revenir.

J'ai retrouvé du tissu teinté de rouille et je me suis lancée dans un mois de septembre que j'ai voulu plus figuratif. Basé sur une photo que j'avais faite au port de Saint-Brieuc, j'ai tenté e reproduire l'ambiance de la marée montante alors que le ciel de la soirée se teinte d'un rose saumonné qui sied bien à un port de pêche....

DSCN2822 (Copier)

Posté par mimiweb à 22:35 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 31 août 2014

La marine à travers le temps

Il y a huit jours, nous en étions là :

DSCN2780 (Copier)

DSCN2781 (Copier)

DSCN2782 (Copier)

C'était lors de la régate "Prince de Bretagne" que j'ai loupée parce que j'y suis arrivée carrément trop tard. La course était terminée, les concurrents affalaient les voiles. Ceux qui avaient acheté un billet pour s'approcher au plus près sur une vedette étaient prêts à rentrer au port....

DSCN2783 (Copier)

DSCN2784 (Copier)

DSCN2785 (Copier)

De superbes machines de course, racées et dotées de larges voiles solides

DSCN2786 (Copier)

DSCN2787 (Copier)

Une grande distance dans le temps que j'ai remontée en croisant la route, jeudi, de ce bateau de pêche des années 40... Le jeudi est le jour du marché de Binic et j'aime par-dessus tout les marchés d'été où les vacanciers traînent, où les vendeurs se font camelots et où les enfants ne se rappellent pas que les vacances s'achèvent et que bientôt l'école reprendra.

DSCN2789 (Copier)

C'était jeudi aussi, alors que l'été faisait un vrai retour chez nous, que la plage m'avait semblé si calme, au sable si fin et si blanc... Peu de baigneurs : il était près de midi.

DSCN2790 (Copier)

DSCN2791 (Copier)

DSCN2792 (Copier)

Tout cela pour te montrer comme il faisait beau. L'après-midi, en revanche, nous avons eu quelques passages nuageux qui ont fraîchi l'air mais ce n'était pas pire que la veille quand il faisait carrément gris. Mais, quitte à faire pleurer les autres régions, nous n'avions pas d'eau. Eh... non !!!

Et vendredi matin, re-belote : un temps superbe pour aller à Pordic cette fois. Il me fallait des galets que je n'ai d'ailleurs pas trouvés dans leur totalité. Je sais où je trouverai ceux qui me manquent...

DSCN2793 (Copier)

DSCN2794 (Copier)

Alors que je ne m'y attendais pas, une troisième génération de bateau est arrivée vers moi. Mais pas seule ! D'abord, sur cette première image, j'ai aussi photographié (sans le vouloir et sans le savoir) un oiseau qui, à l'agrandissement, s'avère ne pas être un goéland ni même un cormoran. Je ne sais pas de qui il s'agit. L'aile est claire avec une pointe sombre, elle est particulièrement longue et pointue. Le bec aussi est très pointu et long tandis que le cou de l'oiseau, lui, ne l'est pas. Alors un goéland en tenue de camouflage ? Un autre oiseau ? Oui, peut-être bien mais lequel ? De cette taille, nous n'avons pas énormément de variétés, dans nos airs Bretons....

DSCN2796 (Copier)

Et puis, en regardant de près la seconde photo que j'ai faite du Saint-Quay en balade, je me suis aperçue qu'un monument s'élevait à l'horizon. Et je crois bien qu'il s'agissait du Belem sous voiles qui arrivait comme prévu au Légué.

DSCN2798 (Copier)

Le Belem que je suis allée voir, comme il se doit. Ainsi, une autre génération de bateau venait nous visiter !

DSCN2799 (Copier)

DSCN2800 (Copier)

Difficile de faire des photos avec tout ce peuple à bord.... J'ai fait comme j'ai pu. Le bateau était sur le quai côté St Brieuc et juste après l'écluse. Il n'avait pas remonté en direction du grand pont parce que, sans doute, il aurait été difficile de couper la circulation automobile afin de ménager des stationnements pour le public visiteur. Il fallait donc franchir le bassin par la passerelle et se rendre, en face, à moins que l'on soit descendu par Cesson, auquel cas on était juste empêché d'approcher trop près. Bref, il y avait un peu de marche à pied à faire et les barrières qui canalisaient le public empêchaient aussi d'approcher le bateau pour le photographier.

DSCN2801 (Copier)

DSCN2802 (Copier)

DSCN2803 (Copier)

DSCN2804 (Copier)

DSCN2805 (Copier)

DSCN2806 (Copier)

DSCN2808 (Copier)

DSCN2810 (Copier)

DSCN2811 (Copier)

DSCN2812 (Copier)

Evidemment, d'aussi près, pas question de faire du plein cadre. C'est mal me connaître ! Je ne manque pas de ressources et j'ai fait demi-tour pour aller m'installer sur l'île de la Capitainerie d'où la vue était plus..... globale.

DSCN2813 (Copier)

DSCN2814 (Copier)

DSCN2816 (Copier)

DSCN2817 (Copier)

DSCN2818 (Copier)

Voilà donc comment en quatre jours se sont croisées plusieurs générations de bateaux. Une chance ......     j'y  étais  !!!!

Posté par mimiweb à 23:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 22 août 2014

Jardin exotique

Hier le ciel nous a fait croire un instant que les nuages allaient gagner la partie. On a même cru recevoir deux gouttes mais c'était sans compter avec le micro-climat que réserve le bord de mer car, arrivés à Roscoff, c'était le véritable été. Il faisait beau, il faisait bon. Pas chaud, chaud, chaud mais suffisamment bon pour ne pas souffrir de la chaleur en marchant tout en étant bras et jambes nues.

Car le programme était : visite du jardin botanique exotique de Roscoff. Il ne ferme qu'en décembre, janvier et février. Dès le 1er mars, il ouvre ses portes tous les jours de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 00 à 18 h 00. Mais en juillet et en août, les portes sont ouvertes toute la journée, de 10 h à 19 h sans interruption.

Le Jardin Exotique & Botanique est situé en Bretagne, sur la commune de Roscoff, dans le Nord Finistère, géré par le Groupement Roscovite des Amateurs de Plantes Exotiques et Subtropicales (G.R.A.P.E.S), association loi 1901, non loin du port de commerce et du nouveau port de plaisance en eau profonde « Le Bloscon »,  point de départ pour Plymouth, Cork, Santander et Bilbao.

Créé à partir de 1986, à l’initiative de Messieurs Daniel Person et Louis Kerdilès, ce jardin ne couvre que 16.000 m² mais paraît beaucoup plus vaste grâce à une conception originale qui mêle des allées sinueuses à des plantations massées sur des tertres, ce qui ménage des points de vue différents à chaque détour.
Le Jardin présente au public l’une des plus grandes collections de plantes australes et de cactus cultivés en plein air sous nos climats : une richesse botanique incroyable avec des plantes d’Afrique du Sud, de Nouvelle Zélande, d’Australie, d’Amérique du Sud, du Chili, des Iles Canaries, de Madère et des Açores.
Ainsi, vous pourrez admirer des collections de Protea, de Callistemon, d’Eucalyptus, de Pittosporum, de Kniphofia, d’Hebe….. parmi les massifs de composées sud-africaines aux floraisons étonnantes de profusion.   "" extrait du livret remis à l'entrée.

DSCN2685 (Copier)

DSCN2686 (Copier)

DSCN2687 (Copier)

DSCN2688 (Copier)

DSCN2689 (Copier)

Actuellement, le jardin présente environ 3500 espèces et variétés de plantes originaires de l’hémisphère sud. 
Flâner près du bassin peuplé de poissons rouges, de la fontaine nichée au creux des fougères arborescentes ou  écouter le bruissement de l’eau près de la cascade, apportera une note de fraicheur à votre visite.
Le Jardin Exotique & Botanique à Roscoff, c’est surtout un monde de fleurs, de couleurs, de senteurs extraordinaires dans un environnement enchanteur. C’est aussi un dépaysement à chaque détour de chemin, qui ravira les amateurs de photos, les botanistes et amoureux des jardins.

DSCN2690 (Copier)

Les cactées poussent dans une serre que l'on traverse, à proximité du point restauration car l'on peut tout à fait acheter de quoi manger sur place si l'on choisit de venir dès le matin.

DSCN2691 (Copier)

DSCN2692 (Copier)

DSCN2693 (Copier)

DSCN2694 (Copier)

"
Nous cultivons dans notre jardin, des plantes ramenées du monde entier et en grande partie de l’hémisphère sud. Elles sont arrivées en Europe après les grands voyages de découverte faits par les Européens à partir du XVe siècle.
En introduction, l’exposition présente un historique de cette découverte du monde puis ce qu’est un herbier. Ensuite, huit panneaux développent les voyages de certains explorateurs ou botanistes aux XVIIIe et XIXe siècles : James Cook, Joseph Banks, Daniel Solander, Francis Masson, Louis Antoine de Bougainville, Philibert Commerson et Jeanne Barret, Jacques-Julien Houtou de la Billardière et Auguste Glaziou.
Les 10 panneaux suivants parlent de quelques plantes poussant au Jardin exotique & botanique qui ont été ramenées à cette période  et racontent leur histoire : Araucaria columnaris, Banksia ericifolia, Billardiera longiflora, Echeveria gibbiflora, Eucalyptus globulus, Fabiana imbricata, Fragaria chiloensis, Protea cynaroides, Strelitzia reginae, Trachycapus fortunei.
L’exposition se termine par la mise en valeur d’explorateurs contemporains comme Francis Hallé, Philippe Danton, Jean Merret, Christine & Mario Bartolo. Le dernier panneau fait le tour de la bibliographie que nous avons utilisée pour faire le sujet.
L’exposition se déroule sur le parcours de la visite du Jardin exotique & botanique de Roscoff. Chaque panneau est de format A3 en texte bilingue français-anglais. 
  • Les Sphères en mosaïque de Sylvie Moyso  dans les bassins :

 


Du haut de notre rocher de 18 m de haut en bord de mer vous avez un superbe point de vue sur la baie et sur le nouveau port de plaisance Roscoff-Bloscon.


 
Actuellement, le jardin présente environ 3500 espèces et variétés de plantes originaires de l’hémisphère sud. 
Flâner près du bassin peuplé de poissons rouges, de la fontaine nichée au creux des fougères arborescentes ou  écouter le bruissement de l’eau près de la cascade, apportera une note de fraicheur à votre visite.
Le Jardin Exotique & Botanique à Roscoff, c’est surtout un monde de fleurs, de couleurs, de senteurs extraordinaires dans un environnement enchanteur. C’est aussi un dépaysement à chaque détour de chemin, qui ravira les amateurs de photos, les botanistes et amoureux des jardins.
 

Le Jardin Exotique & Botanique est situé près du port en eau profonde,  entre le bord de mer et la voie ferrée Roscoff-Morlaix, sur la commune de Roscoff qui est bordée des deux côtés par la mer et baignée par la dérive Nord-Atlantique du Gulf Stream qui adoucit le climat, ce qui créé un micro-climat. 
Le rocher, appelé Roc’h Hievec, situé coté Est, protège le Jardin Exotique des vents d’Est et restitue la chaleur pendant la nuit. En général, les températures ne descendent pas en dessous du 0°C près du rocher et n’atteignent que rarement –2°C en haut du jardin. Le facteur limitant est le vent : le jardin est divisé en petites parcelles par des haies qui limitent son action. Les précipitations tombent principalement du mois d’octobre au mois de février pour une moyenne globale de 880 mm de pluie par an.
La vue panoramique exceptionnelle qu’offre ce chaos granitique de 18 mètres de haut, permet non seulement de contempler toute la baie de Morlaix, les Sept Îles ainsi que le nouveau port de plaisance en eau profonde du « Bloscon » et mais également d’appréhender le jardin dans sa globalité.

DSCN2714 (Copier)

DSCN2719 (Copier)

DSCN2720 (Copier)

DSCN2723 (Copier)

DSCN2726 (Copier)

DSCN2702 (Copier)

DSCN2703 (Copier)

DSCN2704 (Copier)

DSCN2709 (Copier)

DSCN2711 (Copier)

Le cheminement, ponctué de roches, d'espaces ombrés et de pièces d'eau, donne une impression de grand territoire. La promenade donne l'envie d'une pause, notamment au-dessus de cette mare où sont rassemblés les poissons rouges et les tortues aquatiques.

DSCN2739 (Copier)

DSCN2741 (Copier)

DSCN2742 (Copier)

DSCN2746 (Copier)

Les fougères arborescentes nous surplombent à 3 mètres de hauteur.

DSCN2753 (Copier)

DSCN2754 (Copier)

DSCN2755 (Copier)

DSCN2757 (Copier)

DSCN2758 (Copier)

DSCN2761 (Copier)

J'ai pris plus de 80 photos dans ce domaine des plantes et des fleurs. Chaque saison livre son lot de floraison, la fin du mois d'août n'est sûrement pas la meilleure saison pour apprécier les fleurs. Je crois bien que j'y retournerai mais en avril ou en mai. Ainsi, la crassula rampante qui m'intéresse sera en fleurs à cette période et je me rendrai mieux compte du rendu de cette plante que je destine à devenir couvre-sol dans le jardin. De quoi limiter singulièrement les "mauvaises" herbes.

Posté par mimiweb à 23:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Clerodendum Bungei

Merci à Lynne qui a trouvé le nom de cette fleur que j'ai en pot et qui m'a été donnée, en bouture, par une amie qui, elle, l'a mise en pleine terre. C'est un massif buissonnant qui s'élargit par drageons sortant de terre, à côté du pied-mère. Pour le moment, le buisson mesure entre 1,20 et 1,50 m de hauteur pour 1,20 m de largeur.

DSCN2666 (Copier)

DSCN2667 (Copier)

Il s'agit donc d'un Clérodendron ou hortensia du Mexique. Je te mets la fiche descriptive ci-après...

Posté par mimiweb à 15:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 20 août 2014

Alors, à ton avis ?

Te rappelles-tu ma question du mois de juillet dernier ?

DSCN2331 (Copier)

Je te demandais ce que pouvait être cette bouture retrouvée dans un petit coin de mon jardin. En fait, j'ai eu la réponse par l'amie qui m'en a fait cadeau : il s'agit d'une bouture de sa propre plante dont....................  elle ignore le nom !!!

Profitant de ce qu'elle est actuellement en fleur chez elle, j'en ai fait quelques photos histoire de permettre plus facilement l'identification :

DSCN2665 (Copier)

La fleur est en fait une boule de fleurettes qui ressemblent au jasmin étoilé. Il n'y a toutefois aucun parfum qui s'en dégage. Le volume de la sphère est sensiblement celui de l'ail décoratif, d'une petite quinzaine de centimètres de diamètre.

DSCN2666 (Copier)

En revanche, les feuilles, sur la plante adulte, sont larges et veinées avec les bords crantés légèrement relevés. L'envers de la feuille, coloré de pourpre, rejoint les couleurs de la tige, veloutée et laissant croire à des épines alors qu'il ne s'agit que de poils hérissés.

DSCN2667 (Copier)

DSCN2668 (Copier)

DSCN2669 (Copier)

J'aimerais vraiment savoir de quoi il s'agit car je n'ai pas pu trouver sur internet bien que j'aie fouillé toutes les espères d'hortensias puisque je pensais qu'il pouvait s'agir d'un hortensia ou d'un hydrangea. Je suis preneuse de toute suggestion !!!

Le découpage de la feuille est sans doute le travail d'une chenille mais certainement pas de celle-ci, photographiée sur la route, bien plus loin....

DSCN2674 (Copier)

DSCN2675 (Copier)

Car hier mardi, après le déjeuner, nous sommes allés nous promener et avons fait un grand périple dans la campagne. J'avoue qu'à notre arrivée, l'indice de confiance avait légèrement descendu !

DSCN2663 (Copier)

13° !!! Le thermomètre externe de la voiture annonçait 13 degrés à midi. Bigre ! Nous n'avions pas eu ça depuis le tout début de juillet quand il pleuvait tant et qu'il faisait encore froid, quand nous doutions de l'arrivée de l'été...  Franchement, cette nuée de crachin qui nous arrivait dessus depuis l'horizon ne disait rien qui vaille mais....

DSCN2664 (Copier)

Un quart d'heure plus tard la pluie cessait et le soleil revenait, pour de bon. Ce pêcheur devait s'en douter pour avoir osé aller jusqu'en milieu de baie pour installer ses cannes à pêche.

DSCN2678 (Copier)

C'est donc sous le soleil que nous avons fait notre grande balade à pied, croisant de nouveau un très bel hortensia (j'ai démarré une nouvelle bouture - oui, encore une !) et quelques autres plantes dans les jardins. D'ailleurs je crois bien avoir rencontré la plus grosse agapanthe que j'aie jamais vue. Sûr, le diamètre de la boule florale devait largement atteindre les 25 cm de diamètre. Enorme ! J'aurais d'ailleurs dû la photographier. C'est parce qu'elle était à moitié fânée qu'elle ne m'a pas intéressée.

DSCN2680 (Copier)

DSCN2682 (Copier)

J'ai retrouvé avec délice le petit village où nous avions notre maisonnette de vacances et cette belle échancrure dans la côte abritant un petit port tranquille et sa plage très familiale. Sur notre route, un papillon prenait la chaleur et le soleil sur une plaque métallique clouée sur un poteau téléphonique. Il avait bien raison, on nous promet une chute vertigineuse des températures les matins prochains.

DSCN2670 (Copier)

DSCN2672 (Copier)

DSCN2683 (Copier)

S'il fait froid le matin mais que le soleil nous reste fidèle et qu'il fait une chaleur possible l'après-midi, ma foi, j'en prendrai mon parti.

DSCN2684 (Copier)

Et voilà ! C'était ma petite balade d'hier en bord de mer... Mais, surtout, tu peux essayer de trouver une réponse à ma question botanique ?

DSCN2666 (Copier)

DSCN2669 (Copier)

Et si le sujet "fleur" te plait, sache que j'irai voir un jardin botanique exotique et que je te ferai quelques photos pour te montrer l'endroit....

Posté par mimiweb à 23:56 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 18 août 2014

Chine dominicale

Peu de choses mais choisies.... A la fin de juillet, ce même vide-grenier proposait des kimonos de coton. J'avais failli en prendre un pour en découper le tissu mais j'avais hésité puis, finalement, renoncé pour ensuite regretter. Quand le village a fait l'annonce de son nouveau vide-grenier, j'y suis allée pour retrouver les kimonos qui........ n'y étaient plus. Néanmoins, il est bien rare que l'on rentre bredouille d'un vide-grenier. Alors.....

2014-08-18 (Copier)

Des fils extrêmement fins et des batiks Africains teints à l'aide de produits naturels et de plantes....

DSCN2656 (Copier)

DSCN2657 (Copier)

DSCN2658 (Copier)

DSCN2659 (Copier)

Je connais une certaine Annick qui va m'envier....

Posté par mimiweb à 18:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Une fille est née....

En Orient, quand s'installe un silence gênant, comme l'on dirait chez nous "un ange passe", on dit là-bas "une fille est née". J'ignorais cela mais, moi aussi, je trouve la formule jolie. Elle méritait d'être retenue. C'est Annie qui l'explique sur son site.

miniature

En juillet dernier, à l'occasion de l'exposition d'Anne Woringer, j'étais en compagnie d'Irma quand nous avons eu le plaisir de faire la connaissance d'Annie. Entre ces deux-là, il y a eu comme un coup de foudre artistique. Elles diffusent la même lumière, elles s'auréolent des mêmes couleurs, elles s'enroulent dans les mêmes matières.

Une seconde rencontre, ailleurs, s'imposait qui nous a permis de découvrir les multiples talents d'Annie : peinture, dessin, accessoires, bijoux. Elle crée dans tant de domaines artistiques, que le mieux est encore d'aller visiter son site. Pour cela, clique ICI. Mais lors de notre entrevue, j'ai moi aussi reçu en cadeau l'un des superbes colliers textiles qu'elle réalise. Celui d'Irma est dans les tons parme, le mien dans les gris...

DSCN2565 (Copier)

DSCN2566 (Copier)

Posté par mimiweb à 18:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Exposition en Ile-de-France

Pour celles qui sont dans le secteur, qui seront dans ce secteur ou qui ont envie de monter dans le secteur..... :

affiche expo 2014_20

Posté par mimiweb à 10:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Saint-Thelo - Les Détissages 2014 -

J'y étais Samedi. Et j'ai eu une bien belle surprise : voir arriver mon amie MLaure que je n'avais pas vue depuis une année. Double plaisir ! Nous avons passé un super moment sur les différents sites d'expositions....

A peine la voiture garée le long d'une haie d'hortensias plats, nous avons opté pour aller voir l'exposition de l'invité d'honneur, l'artiste David Balade.

Basé à Pléven (22130), David Balade -Atelier Ker Is- "Art et Illustration", a depuis très longtemps étudié le motif celtique. Pour coller au thème des Détissages 2014, il a exposé dans l'espace Kawamata, tout une série de motifs celtiques colorés d'encres aux teintes douces et aquatiques.

DSCN2579 (Copier)

DSCN2580 (Copier)

DSCN2581 (Copier)

Nous avons échangé pendant un bon moment ; David Balade peut être intarissable sur le sujet qu'il maîtrise parfaitement. Sa connaissance de l'Histoire de cet art celte est insondable, celle du Japon impressionnante et son étude sur la méduse passionnante. Nous n'avons pas pu rester pour la conférence qu'il donnait plus tard en soirée et l'avons bien regretté.

DSCN2582 (Copier)

DSCN2583 (Copier)

Ce motif quelque peu hypnotique et troublant se joue d'effets optiques et vient tromper notre esprit en l'entraînant dans des circuits dessinés d'ombres et de tubes absorbants, dans des labyrinthes irréels.

Dans la salle des artistes en résidence, juste à côté,

DSCN2584 (Copier)

La première artiste plasticienne, tisserande de haute lisse qui travaille le tissage végétal, manquait à son poste. Nous l'avons retrouvée à l'extérieur en train de préparer une composition tissée de cordelettes, fils et végétaux. En effet, Catherine Libmann disséminait ses oeuvres sur un parcours autour de la Maison du Lin. Son travail était représenté par des posters réalisés à partir de ses papiers artisanaux dans lesquels les fibres végétales prennent des allures d'idéogrammes Japonais. Travail en résonnance avec celui de David Balade.

DSCN2597 (Copier)

DSCN2598 (Copier)

DSCN2599 (Copier)

DSCN2600 (Copier)

Parmi ses oeuvres à découvrir en extérieur, celle installée sous le porche de l'église :

DSCN2644 (Copier)

DSCN2645 (Copier)

DSCN2646 (Copier)

La seconde artiste, Marie Mativet, travaille le tissu et le pli. Des évènements familiaux dramatiques l'avaient empêchée de travailler en amont et elle commençait tout juste une oeuvre qui devait être achevée le lendemain, dimanche. Son but : sur un dessin représentant une pierre des murs de Saint-Thélo et les différentes matières qui le composent, elle devait poser des zones de tissus pliés serrés en respectant les zones sombres ou claires, les ombres, les parties éclairées et représenter le granit, le feldspath, le quartz et le mica.

Je l'ai regardée un moment alors qu'elle pliait à force une première bande de tissu bleu marine et qu'elle plantait profondément les épingles fixant ce mouvement. Un travail plus douloureux à voir qu'à faire selon l'artiste elle-même.

DSCN2585 (Copier)

La troisième artiste plasticienne textile représentait, à mon sens, la pépite de la mine. Formée aux Arts Plastiques aux Beaux-Arts de Montpellier et  enseignante, Elodie Sabardeil a vécu plein de vies malgré son jeune âge. Sculpteur, elle a aussi voulu étudier, entre autres, le tissage au Mexique et a conservé, de ce contact textile, un goût pour le tissu et la couture à laquelle elle s'est formée toute seule. Un jour, reprenant ses dessins d'ateliers d'études, elle a alors tenté de les reproduire sur le tissu qu'elle manipulait et avec sa machine à coudre. Etonnamment, elle ne travaille pas en piqué libre mais avec pied presseur et griffes d'entraînement !

Elodie Sabardeil commence par faire un dessin de son sujet, ce qui lui permet de s'imprégner des traits, des formes, des angles forts, des ombres et des valeurs. Puis, à coups de marche avant et de marche arrière, elle brode son tissu de manière plus ou moins dense selon qu'elle veut créer une courbe, un volume, une zone ombrée. Sa signature consiste en ses fils qu'elle laisse volontiers en surface.

DSCN2586 (Copier)

DSCN2587 (Copier)

Son sujet du jour, un agriculteur du village qui, trop occupé par ses tâches professionnelles, ne pouvait venir la rencontrer que le dimanche matin. Elodie se promettait alors de l'interviewer et d'enregistrer cet entretien pour le confronter au portrait qu'elle brodait à partir de la photo de son correspondant encore mystérieux....

DSCN2588 (Copier)

Je crois qu'il faut retenir le nom de cette artiste car nous devrions la revoir lors des évènements artistiques à venir !

DSCN2593 (Copier)

Anne-Marie Lharidon, elle, proposait son Atelier du Menez Hom où Aquarelle, Calligraphie et Art-thérapie sont présentées en formations professionnelles susceptibles d'apporter une méthode et un savoir-faire pratique, utiles dans la vie personnelle et dans l'environnement professionnel. Cette formation à la Trace Originelle s'adresse plutôt aux thérapeutes et aux accompagnants. Bien sûr chaque discipline s'appuie sur le motif sans, pour autant, s'approcher du textile.

DSCN2589 (Copier)

Enfin, mutique et penché sur son carreau, Pierre Varenne travaillait à une nouvelle oeuvre contemporaine. Sans doute le travail nécessitait-il une concentration extrême qui empêchait l'artiste de communiquer avec son public. Ses oeuvres devaient suffire à notre approche....

DSCN2590 (Copier)

DSCN2591 (Copier)

DSCN2592 (Copier)

DSCN2594 (Copier)

DSCN2595 (Copier)

DSCN2596 (Copier)

Dans une aile de la Maison du Lin (musée et librairie), se cachaient les "cabanes à métamorphoses" avec, dès l'entrée, une illustration du "Mystère de la chambre jaune" (une enquête de Rouletabille sous la plume de Gaston Leroux) avec une cabane organisée par Anne Guibert-Lassalle, organisatrice des Détissages.

DSCN2601 (Copier)

Je n'ai pas pu faire autrement que photographier la maison avec ce visiteur devant. Installé, il photographiait l'intérieur de la cabane et je pense qu'il revivait quelque chose de son enfance.

DSCN2602 (Copier)

DSCN2603 (Copier)

DSCN2604 (Copier)

Venait ensuite la cabane extrême-orientale signée Arnould dont les parois, composées de pans de soie ancienne ayant servi de manteaux de moines, portaient des estampes brodées à la manière des idéogrammes Japonais. Pourtant l'oeil exercé saura déchiffrer....

DSCN2605 (Copier)

DSCN2606 (Copier)

DSCN2607 (Copier)

Sauras-tu traduire l'illustration suivante ? Les mots sont tracés de haut en bas, les lettres tirées comme élastiquées et la fin de la locution se lit sur la gauche, se délayant dans sa signification....

DSCN2608 (Copier)

DSCN2609 (Copier)

DSCN2610 (Copier)

Venait ensuite le "Petit chateau deviendra grand" construit par Rozenn Gléonec. Une bâtisse constituée de dizaines, de centaines de détails importants, pliés, plissés, cachés dans des tiroirs ou dans des boites. Une foule d'illustrations du château conjuguée en images, étiquettes, cartes, transferts, timbres même.... Inénarrable ! Je suis entrée dans la cabane et, comme une enfant, je m'y suis assise pour fouiller, ouvrir, lire, replier une partie des éléments offerts à ma curiosité. J'aurais pu rester là plus d'une heure encore que je n'aurais pas tout vu. Cette cabane ne se visite pas, c'est une aventure que l'on y vit !

DSCN2611 (Copier)

DSCN2612 (Copier)

DSCN2613 (Copier)

DSCN2614 (Copier)

DSCN2615 (Copier)

DSCN2616 (Copier)

DSCN2617 (Copier)

DSCN2619 (Copier)

Quel souci du détail ! Quel travail aussi !!! Des heures de préparation, de conception, de mise en scène....

Pour finir en ce lieu, Guillaume Bur faisait un voyage dans le temps depuis son lit d'enfant jusqu'aux jupons de sa mère ; un chemin à parcourir dans un sens comme dans l'autre en suivant, tel un téléphérique, des cordons que l'artiste a voulu ombilicaux.

DSCN2621 (Copier)

DSCN2622 (Copier)

DSCN2624 (Copier)

J'ai raté, dans les extérieurs et dans le village, les aquarellistes qui se sont installés tantôt dans l'herbe, tantôt sur un trottoir et qui, en fin de journée, devaient se rassembler derrière l'église. Cette église que je suis allée visiter parce qu'il s'y tenait également une exposition de mouchoirs de mariée : de jolis mouchoirs fragiles et délicats, parfois brodés des initiales de la jeune fille, toujours brodés de motifs complexes et minutieux. Des heures de travail, là encore, avec une aiguille bien plus fine que les fines aiguilles que nous pouvons acheter aujourd'hui, si j'en crois les rares trous laissés dans la toile lors du travail décoratif.

DSCN2647 (Copier)

DSCN2638 (Copier)

DSCN2639 (Copier)

DSCN2640 (Copier)

DSCN2641 (Copier)

DSCN2634 (Copier)

DSCN2635 (Copier)

DSCN2636 (Copier)

DSCN2637 (Copier)

Je regrette juste que cette exposition, ouverte de 14 à 17 heures sur le programme et de 14 à 18 heures sur l'affiche appliquée à l'entrée de l'église, ait été fermée dès mon arrivée. A 17 h 15 à peine, la dentellière Françoise Varenne, épouse du dentellier aperçu dans l'espace textile du site Kawamata, rangeait ses plaques aux mouchoirs tendus.

Nous restait alors l'artiste topiaire, Jacques Aubert, sculpteur végétal :

DSCN2629 (Copier)

DSCN2630 (Copier)

DSCN2631 (Copier)

D'autres structures de grillage à poule avaient été mises en formes animales et, dans la mousse tassée placée dedans, des plantes grasses avaient été piquées. Ne reste plus qu'à attendre quelques semaines pour que le grillage disparaisse sous la pousse des végétaux.

A propos de végétaux, Saint-Thélo est un charmant village fait de maisons en pierres et de fleurs plantées partout, des hortensias essentiellement.....

DSCN2652 (Copier)

DSCN2648 (Copier)

Le climat de centre Bretagne, probablement plus humide que celui que nous avons sur la côte, a pour avantage de plaire aux hydrangeas. Pour preuve, la taille impressionnante que sont capables d'atteindre certaines fleurs....

DSCN2649 (Copier)

DSCN2650 (Copier)

DSCN2651 (Copier)

DSCN2653 (Copier)

DSCN2654 (Copier)

DSCN2655 (Copier)

Qui étonnerai-je quand j'avouerai avoir fait deux prélèvements en vue de bouturages ? 

Voilà. Les Détissages 2014 sont terminés. Hier dimanche, il y avait à ajouter l'exposition du travail fait par les stagiaires installés dans la Maison des Toiles et le concert d'Anne Auffret, harpiste celtique.

2015 a pour thème "Les Durées"..... Il me serait évidemment possible de développer l'histoire de Pénélope mais ce serait me servir d'un véritable marronnier. Je préfère prélever une partie textuelle de  " Saint_Th_lo_Appel___candidature_2 "  l'appel à candidature.

"   Les artistes intéressés par Détissages-les durées réfléchiront à l’effet du temps sur leur créativité. Ils se demanderont, par exemple, si la matière textile se prête davantage à l’installation qu’à la performance, si la fibre textile fait obstacle à l’expression de la spontanéité ou au contraire la favorise.
La durée de la réalisation artistique est un paramètre important, sinon crucial, du processus de création, mais elle affecte aussi l’autonomie des oeuvres. La manipulation des textiles dans les oeuvres altère leur aspect, parfois leur nature. Quels sont les rapports entre oeuvres textiles et conservation ?   "

 

Pardon pour l'importance de cet article mais j'avais promis un long reportage bien illustré. Je n'aurais pas voulu avoir menti !!

dimanche 17 août 2014

Des roses encore....

C'est forcément la fête de quelqu'un, aujourd'hui.... Alors voici, rien que pour le plaisir : des roses. Des roses encore ....

DSCN2574 (Copier)

Roses (Copier)

Cela me permettra peut-être de me faire pardonner pour avoir fêté un anniversaire avec tant de retard. N'est-ce pas ? En tout cas, s'il n'est pas encore arrivé, mon courrier est en route....

DSCN2564 (Copier) (Copier)

Mon petit présent, fait de mes petites mains, avec toutes les maladresses d'une parfaite débutante...

Posté par mimiweb à 00:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 14 août 2014

Détissages 2014

Juste pour te rappeler ce rendez-vous :

aff_motif_mini

Posté par mimiweb à 00:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 13 août 2014

Sautes d'humeur....

Je parle des sautes d'humeur du ciel, bien sûr. Fort heureusement, nous sommes loin d'avoir toute la pluie que la météo nous promet. Néanmoins, il n'est pas contestable que le temps fait le yoyo et alterne entre superbes éclaircies et passages nuageux, voire averses...

Pour preuve, le temps que nous avions hier mardi. Pluie le matin, petite "pissée" de rien l'après-midi et belles éclaircies qui ont mis une foule sur les plages et le "Saint-Quay" au large avec passagers inscrits à la promenade.

DSCN2559 (Copier) (Copier)

A voir le calme de la mer et le bleu de l'eau comme du ciel, comment croire qu'une heure plus tard il pourrait faire aussi sombre à cause de nuages amoncellés au-dessus de nos têtes, apportés par un vent levé au fur et à mesure que la marée évolue.... ?

Saint-Quay (Copier)

Posté par mimiweb à 23:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

C'est un fameux trois mâts, hissez haut !

C'était samedi dernier. Le temps se maintenait malgré de gros nuages noirs menaçants. Il fallait en profiter pour sortir et l'idée d'aller voir la "Fête des Vieux Gréements" à Paimpol m'a plu. C'était, pour les groupes de chants de marins, une bonne occasion de répéter avant l'heure du Festival de Chants de Marins où la ville, cette fois, sera cadenassée et uniquement accessible à qui aura acheté son billet ou son passe trois jours.

Il y avait pas mal de petits bateaux de bois (dont un pointu Méditerranéen joliment restauré) et la plupart avaient sorti leurs voiles teintes, ce qui rendait au port les traits qu'il devait avoir au temps des Islandais, les jours de retour de pêche.

Embarcations (Copier) (Copier)

La marine ancienne était à l'honneur et circuler au ras des embarcations avec les chants de marins en fond sonore prenait une coloration très particulière. J'ai eu des envies de coiffes, de Toukenn, de Catioles, de châles et de sabots mais le folklore s'arrêtait aux chansons. Pour le reste, il s'agissait d'un marché d'artisanat d'art avec quelques stands très attractifs dont celui d'une potière de talent où j'ai craqué. J'ai craqué pour un petit pot en Raku. J'en rêvais depuis si longtemps. Cette potière est basée à Kerity, juste à l'entrée de Paimpol et je devrais la revoir en décembre, au marché de Noël.

Gréements (Copier) (Copier)

Groupe chants de marins (Copier) (Copier)

Surprise, parce que pas inscrit au nombre des bateaux devant être présents, le trois-mâts "Bel Espoir" faisait halte avant de reprendre sa route vers Brest. Un grand et beau bateau élégant. L'équipage était constitué pour partie par des jeunes gens "différents" mais l'on sait que le Bel Espoir avait pour mission initiale d'emmener, loin des mauvaises tentations de la ville, des jeunes engagés dans une dérive délinquante. J'imagine que sa mission d'aide s'est élargie à d'autres publics en besoin de distraction, de voyage, d'évasion...

DSCN2521 (Copier) (Copier)

DSCN2522 (Copier) (Copier)

DSCN2523 (Copier) (Copier)

DSCN2525 (Copier)

DSCN2526 (Copier) (Copier)

C'est peut-être le mauvais temps de la veille qui a poussé ce bateau à chercher abri au port de Paimpol. Il faut dire que l'horizon était bouché et la vue limitée à 500 m tout au plus. Un temps à ne pas mettre un trois-mâts dehors !

DSCN2527 (Copier) (Copier)

DSCN2528 (Copier) (Copier)

DSCN2529 (Copier) (Copier)

DSCN2530 (Copier) (Copier)

DSCN2532 (Copier) (Copier)

DSCN2533 (Copier) (Copier)

Malgré les bruits de la fête, les chants de marins qui se superposaient, le clapot, un plaisancier avait trouvé le moyen de s'endormir.

DSCN2534 (Copier) (Copier)

DSCN2535 (Copier) (Copier)

A l'heure de la marée haute, les bateaux s'entassaient dans l'écluse pour entrer dans le bassin. C'était aussi l'heure, pour le "Bel Espoir", de reprendre la mer et de quitter Paimpol. Le gonflable l'a écarté du quai puis lui a fait faire un demi-tour en le poussant moteur à fond. C'est à ce moment-là que le "Saint-Quay" est arrivé pour se joindre aux autres vieux gréements.

DSCN2551 (Copier) (Copier)

DSCN2552 (Copier) (Copier)

Pour moi aussi il était l'heure de repartir mais, surtout, j'avais envie de rejoindre un lieu d'où je savais voir la passe parfaitement. Je voulais voir le "Bel Espoir" toutes voiles dehors....

Les autres bateaux permettent de faire des comparaisons de taille et de prendre conscience de la grandeur du trois-mâts.

DSCN2555 (Copier) (Copier)

DSCN2556 (Copier) (Copier)

Mais très vite, le beau voilier a mis cap à l'ouest et nous a tourné le dos. Nous n'allions pas dans la même direction....

DSCN2558 (Copier) (Copier)

Posté par mimiweb à 23:41 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 10 août 2014

La Vallée des Saints

En fait de vallée, c'est sur une colline que sont posées les statues monumentales du site de Carnoët, non loin de Callac -22-. Les Saints fondateurs de la Bretagne, tous plus ou moins évadés de l'actuel Pays de Galles, sont représentés par des sculpteurs qui viennent, plusieurs fois par an pour certains, tailler dans le granit (plusieurs sortes de granits sont employés) les figures de ces saints dont certains, au nombre de sept, sont le prétexte du Tro-Breizh (tour de Bretagne). Les croyances sont fortes, en Bretagne, pour ces saints auxquels on attribue souvent (à tort ou pas) des vertus guérisseuses. Parfois, c'est une erreur de traduction qui fait le caractère spécial de la figure sculptée, parfois ce sont des miracles relatés qui obligent à faire paraître tel ou tel élément auxiliaire qui fait reconnaître le saint.

DSCN2496 (Copier)

DSCN2497 (Copier)

DSCN2498 (Copier)

DSCN2499 (Copier)

La vue lointaine sur le paysage du centre Bretagne donne une idée de la hauteur de ce site dit "valée"...

DSCN2500 (Copier)

DSCN2501 (Copier)

DSCN2502 (Copier)

DSCN2503 (Copier)

DSCN2504 (Copier)

DSCN2505 (Copier)

C'est pour le papillon que j'ai pris cette photo....

DSCN2509

DSCN2510 (Copier)

Je n'ai pas eu le temps de visiter cette chapelle, non loin de la colline aux Saints mais, une autre fois, je tâcherai de prévoir du temps pour m'y rendre. La chapelle est indiquée juste après que l'on a quitté l'endroit, sur la droite, et vaut certainement que l'on s'y intéresse aussi.

DSCN2511 (Copier)

DSCN2512 (Copier)

DSCN2513 (Copier)

Ce week end doivent être inaugurées les statues qui ont été sculptées au titre du chantier 2014. Certaines sont déjà sur la colline, d'autres (annoncées dans le petit catalogue) devaient sans doute être encore à l'abri de quelque hangar bien caché.... Un site à noter dans tes tablettes si tu cherches un bel endroit à visiter quand il fait beau. Par temps de pluie, je pense que la colline doit être difficile d'accès car on marche dans la prairie, directement.

Posté par mimiweb à 20:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 9 août 2014

Papiers découpés, papiers pliés....

Il s'agit d'une exposition très intéressante que j'ai vue voilà deux jours. Elle se tient aux étages du Château de la Roche-Jagu et l'entrée m'a permis de faire d'une pierre (d'un billet) deux coups : visiter l'exposition autour du papier et visiter à nouveau le château que j'avais visité voilà longtemps déjà.

Plusieurs artistes se sont appliqués à traiter le papier de manières différentes. Le thème "fil rouge" est l'architecture, le principe est la découpe ou le pliage, l'objectif est la maquette d'un bâtiment connu ou pas et le matériel reste le papier, qu'il soit Arches ou autre....

DSCN2477 (Copier)

DSCN2472 (Copier)

DSCN2472 (Copier)

DSCN2473 (Copier)

Le principe est effectivement la découpe du papier, soit à la lame de rasoir (cutter), soit au laser. La feuille est d'abord placée à plat, le monument est reproduit en une seule dimension mais, une fois découpé, l'ensemble est tiré vers l'avant pour créer la 3 D. Impressionnant de précision et d'anticipation !

DSCN2476 (Copier)

DSCN2474 (Copier)

DSCN2475 (Copier)

Un univers fantastique qui donne de quoi lire pendant des heures et qui emporte totalement l'imagination...

DSCN2478 (Copier)

DSCN2479 (Copier)

Le relief est illustré par coupes de niveaux qui peuvent être faites de couches superposées comme ci-dessus ou juste par lamelles découpées (si on ne prend que la ligne turquoise de chaque couche) ou encore en négatif. Travail intéressant d'interprétation qui m'a moins enthousiasmée que les autres découpages....

DSCN2481 (Copier)

DSCN2480 (Copier)

D'autres artistes exposaient encore et, à l'étage supérieur, des installations, toujours sur le thème de l'architecture, permettaient qu'on les pénètre ou qu'on les contourne. Etonnant, une pièce du château, transformée en coin-lecture, avait été habillée de rideaux et de tapis, meublée de canapés et de fauteuils, nantie de tables couvertes de livres manifestement prêtés par une bibliothèque. On pouvait donc s'installer là pour lire et prendre le temps d'une pause, assis dans un fauteuil ou posé sur l'un des coussins garnissant les rebords de fenêtres où la lumière, filtrée par des verres travaillés, était un peu plus forte qu'au coeur de la pièce. Une impression curieuse car on n'a pas l'habitude de visiter ce château autrement que totalement vide.

DSCN2482 (Copier)

Dans la cour, près de l'entrée du château, une montgolfière de bois était exposée, toujours dans le cadre de la manifestation autour de l'architecture. Il s'agit de l'oeuvre d'une artiste, sollicitée par une école à trois classes seulement pour éduquer les enfants depuis la petite section jusqu'au CM2. Cette pièce est en réalité un jeu d'extérieur qui sera bientôt installé dans la cour de l'école pour accueillir les enfants en récréation dès la rentrée.

DSCN2483 (Copier)

La salle de billetterie du château où l'on vend aussi beaucoup de livres notamment de jardinage est agrémentée de rosiers grimpants. Il faut préciser que le domaine de la Roche-Jagu est un parc, pour partie regagnée sur la forêt descendant jusqu'au niveau du Trieux qui passe sous le château et pour partie consacrée au jardinage écologique. Des démonstrations sont faites de tissages de saule pour créer des bordures de plate-bandes, de créations d'hôtels à insectes, de fauchage de lin ou de blé cultivés selon des méthodes sans produits phyto-sanitaires. Le jardin est plutôt à voir au printemps pour les fleurs qu'on n'y trouve plus en août...

DSCN2484 (Copier)

DSCN2485 (Copier)

De partout l'on peut avoir un regard pour les boucles du Trieux que l'on remonte à bord d'un ancien chalutier dans une visite guidée qui mène de Lézardrieux à Pontrieux sachant qu'il existe aussi toujours un petit train qui fait le trajet et permet de contempler des paysages absolument invisibles depuis la route. Il y a quelques années, ce petit train était un ancien collier de wagons de bois tractés par une admirable locomotive à vapeur mais la pauvre est devenue un peu trop vieille pour faire ce travail et elle a regagné son musée Parisien.

DSCN2486 (Copier)

DSCN2487

DSCN2490

Papillon "colibri". Celui-ci est particulièrement énorme, je ne pouvais pas le manquer ; mais ses battements d'ailes extrêmement rapides floutent un peu l'image.

DSCN2493 (Copier)

Fenêtre de saule et châtaignier pour une vue verte cadrée selon son choix.

DSCN2494 (Copier)

Cardon bleu

DSCN2495 (Copier)

Vue sur le jardin potager.

Il existe aussi le jardin des Simples où chacun peut froisser, frictionner, concasser tiges et feuilles pour humer les bonnes odeurs des plantes médicinales ou herbes culinaires.

Le parc ne manque pas d'intérêt. Les essences d'arbres sont tellement variées (chambre tropicale avec palmiers et bananiers) qu'à chaque période elles offrent des couleurs, des fleurs ou des feuillages remarquables. Tout un cheminement te fait descendre jusqu'à la rivière où un quai d'embarquement subsiste et t'accompagne de jeux d'eaux : des visages crachent l'eau durant 20 minutes toutes les vingt minutes et participent à l'arrosage des plantes, d'étages en étages.

Si tu recherches un peu sur mon blog, tu peux retrouver les images d'une de ces promenades faites du côté parc....

jeudi 7 août 2014

Saint-Thélo -22- La Maison des Toiles fêtes ses 10 ans

La Maison des Toiles, à Saint-Thélo près de Quintin, est une suite logique à la Fête des Tisserands que je t'ai présentée. Il s'agit d'un musée qui propose, pour thème permanent, la transformation du lin de bout en bout jusqu'à toutes ses applications en tissage, commerce, alimentation, cosmétologie, revêtement de sol (linoleum), isolation thermique etc... etc... car les applications sont vraiment très nombreuses et, parfois même, tout à fait inattendues. Cette exposition didactique s'intitule "de la graine à la toile".

Chaque année, dans ce même lieu, vient s'ajouter une exposition plasticienne. Cette fois, ce sont 4 artistes plasticiens qui sont venus décliner "les cabanes à métamorphoses" dont voici l'affiche.

Et, en plus, l'espace Kamatawa  - EUH "Kawamata".... heureusement que MLaure a souligné l'erreur...- (du nom de l'artiste Japonais qui a créé le lieu et dont on  peut voir le travail à la Villa Rohannec'h à Saint-Brieuc) abritera plusieurs artistes textiles :

 

 A noter que si le centre bourg est interdit à la circulation, le stationnement tout proche et les accès seront facilités.

Toutefois ces manifestations que nous devons aux efforts bienveillants et efficaces d' Anne Guibert-Lassalle ne peuvent se concrétiser qu'avec la collaboration active des artistes. Détissages 2015 proposera de travailler autour des "Durées" : temps qui file, temps qui s'effiloche, temps qui s'égrène maille après maille, temps qui se détricote......  Les artistes intéressés peuvent d'ores et déjà s'inscrire pour participer à la prochaine sélection. detissages_durees_appelProgramme et formulaire d'inscription (le formulaire vierge avait été élaboré pour Détissages "Antiquaires" 2013 mais reste valable pour 2015)

 

 

Nombreuses étaient ceux et celles qui attendaient des précisions à propos de cette manifestation artistique. Les voilà clarifiées et j'espère que tu pourras organiser ton planning pour venir sur place car cela vaut le déplacement !

 

Posté par mimiweb à 10:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 6 août 2014

La Fête des Tisserands

Je n'ai pas pu te raconter ma sortie de dimanche parce que ma connexion internet était minable. Impossible de faire admettre mes images dans mon article. J'ai préféré attendre d'autant que la Fête des Tisserands de Quintin (22) que je t'avais indiquée était surtout une fête folklorique bon enfant. Bien sûr, le public côtoyait le lin et quelques stands démontraient le traitement de la fibre tout au long de sa transformation.

Quintin est une ville ancienne, faite de pierres et de granit gris. C'était une ville fortifiée, ceinte de douves, qui possède encore un château actuellement en travaux de restauration.

DSCN2407 (Copier)

Quelques magasins ont conservé l'allure d'échoppes comme cette mercerie aux étagères largement remplies de laines. Il me semble même avoir lu un panneau "Bergère de France" à la porte...

DSCN2408 (Copier)

Mais si les bâtiments sont rudes et un peu austères, cela n'empêche en rien l'humour ! Voici une Joconde "bigoudènée" qui ne manque pas de ....sel ! A noter tout de même que la "Bigoudénie" se trouve de l'autre côté, en Finistère Sud ; si tu recherches bien en avril ou mai de l'an passé, tu trouveras un voyage que j'ai fait en Cornouaille et pas mal de photos de la région.

DSCN2409 (Copier)

DSCN2410 (Copier)

DSCN2411 (Copier)

Pas mal de personnes avaient, elles aussi, bloqué la date du 3 août sur le calendrier. Petite fête locale qui plait toujours à ceux qui ont envie d'un but pour sortir prendre l'air et marcher un peu.... Aux accents de la musique celtique, certains sont entrés dans la danse...

DSCN2412 (Copier)

Le lin était présent en filigrane : un bouquet ici, une gerbe là et d'autres qui nouaient des mèches entre leurs doigts.

DSCN2413 (Copier)

DSCN2415 (Copier)

Une petite gavotte au son d'une bombarde, d'un violon, d'un accordéon et, bien sûr, d'un biniou.

DSCN2416 (Copier)

DSCN2417 (Copier)

La Fête des Tisserands se donne une mission pédagogique visant à faire connaître et à revaloriser le lin, patrimoine local jadis très important. En effet, la région cultivait abondamment le lin et fournissait jusqu'aux Amériques en tissus fins et appréciés. Les "toiles de Bretagne" étaient très réputées et faisaient la richesse de gros propriétaires liniculteurs.

DSCN2418 (Copier)

Une fois tissé, le lin était comprimé en balles serrées prête à être embarquées.

DSCN2419 (Copier)

Ici, les personnes qui tenaient ce stand expliquaient le "blanchissement" du lin. Je n'ai pas entendu l'explication et le stand a été fermé pour que les deux responsables puissent rejoindre les autres participants au défilé. En revanche, j'ai vu un gros maillet de bois sur la table et j'imagine qu'il devait y avoir un traitement un peu brutal sur le linge mouillé et peut-être saupoudré de cendres de bois. C'est la méthode employée pour détacher le linge au lavoir alors il n'est pas impossible que la recette ait aussi été utilisée pour le blanchiement. Enfin, j'imagine....

DSCN2420 (Copier)

Evidemment, en montrant les stands suivants, je suis en plein anachronologisme. Brayage, teillage et peignage sont des étapes qui interviennent avant le tissage et, bien entendu, avant que la pièce de lin soit mise en balle.

DSCN2421 (Copier)

Ci-après, la dame faisait une démonstration de filage et obtenait un fil assez fin bien que peu régulier. Elle avait un petit coup de main amusant pour démarrer la danse de son fuseau : elle le "lançait" en utilisant son tablier. Elle posait son fuseau contre sa cuisse et imprimait le mouvement de rotation comme on lance une toupie puis elle utilisait le mouvement de rotation pour filer son lin encore filasse.

DSCN2423 (Copier)

Ces femmes, qui se mettaient à la disposition du public pour démontrer les gestes d'autrefois, ont très certainement travaillé en tant que tisserandes, il n'y a pas si longtemps. La fileuse était taquinée par une amie en visite qui lui disait que son fil n'était pas bon et ne passerait pas le contrôle. Des réflexions qui sentaient le vécu et la complicité entre employées collègues d'un même atelier.

La démonstration du tissage était un peu scolaire mais efficace. La dame expliquait comment sa navette devait prendre les fils en quinconce d'un rang à l'autre et comment il fallait faire passer les fils de chaines d'avant en arrière avant que, la navette passée, il s'agisse de tasser les rangs tissés à l'aide d'un peigne.

DSCN2424 (Copier)

Comme souvent, dans les villages, l'église s'offre portes ouvertes. Une petite visite s'imposait donc...

DSCN2425 (Copier)

DSCN2426 (Copier)

J'ai aussi poussé vers la Maison du Tisserand qui est un musée. Le prix d'entrée étant un peu élevé à mon goût pour un contenu déjà vu ailleurs, j'avoue ne pas avoir fait l'effort.

DSCN2427 (Copier)

J'ai juste pris une photo du rouet placé dans le hall et de sa quenouille de filasse maintenue par un ruban. L'objet est toujours très beau.

DSCN2428 (Copier)

Le défilé était plein de fraîcheur et de gaieté. Les participants, costumés, prenaient un vrai plaisir à défiler au milieu du public amassé sur les trottoirs.

DSCN2430 (Copier)

DSCN2431 (Copier)

J'ai été étonnée de voir quelques participantes coiffées de la Toukenn qui est la petite coiffe de la région de Paimpol, un peu éloignée. On m'a confirmé que la région de Quintin pouvait avoir "emprunté" cette coiffe ce qui explique que d'autres femmes portaient des bonnets de travail, certainement pllus proches de la réalité. C'est un peu le problème avec les fêtes de village : le jeu l'emporte souvent sur l'Histoire....

DSCN2434 (Copier)

DSCN2435 (Copier)

Qu'à cela ne tienne, le défilé rendait hommage à toutes les couches de la société Quintinaise, depuis l'ouvrier liniculteur jusqu'aux bourgeois propriétaires.

DSCN2436 (Copier)

DSCN2437 (Copier)

DSCN2438 (Copier)

L'occasion t'est ainsi donnée de voir le dos des châles du Tregor : ils sont brodés ton sur ton dans la pointe et sont frangés de soie. Enfin étaient car ceux qui sont maintenant refaits sont frangés de ruban synthétique étroit. Néanmoins, le ruban se prête bien aux noeuds qui doivent créer un réseau tout autour du tissu.

DSCN2440 (Copier)

Dans ce défilé, les bourgeois étaient représentés notamment avec ces femmes vêtues de jupes à tournure sous une veste à petite basque. Une tenue réalisée en satin dans une couleur marron particulièrement seyante.

DSCN2441 (Copier)

Les seuls qui ne s'amusaient pas vraiment étaient les chevaux : les pauvres patinaient sur le sol trop lisse et ils avaient parfois du mal à tirer le plateau ou la calèche de bois. Etonnamment, le grand plateau réservé à la reine du lin semblait facile à faire bouger....

DSCN2442 (Copier)

DSCN2443 (Copier)

DSCN2444 (Copier)

DSCN2445 (Copier)

DSCN2446 (Copier)

DSCN2447 (Copier)

DSCN2449 (Copier)

DSCN2450 (Copier)

DSCN2452 (Copier)

DSCN2453 (Copier)

DSCN2454 (Copier)

DSCN2455 (Copier)

DSCN2456 (Copier)

DSCN2457 (Copier)

Une tente avait été réservée aux artisans d'art. Bien sûr, c'est la partie textile qui m'a arrêtée....

DSCN2458 (Copier)

Je me suis intéressée au travail proposé par trois brodeuses en démonstration. D'abord, bien entendu, la réalisation du filet de coton à l'aide d'une petite navette puis la broderie sur grille.

DSCN2460 (Copier)

Cette broderie est celle utilisée sur le fond de coiffe traditionnelle.

DSCN2461 (Copier)

La Toukenn est une reconstitution, de même que le châle qui, lui aussi, m'a intéressée. Regarde bien la partie qui précède les franges. C'est de ces noeuds dont je parlais plus haut....

DSCN2462 (Copier)

La brodeuse-enseignante a été formée par Pascal Jaouen à la broderie Glazig (Bretagne sud - Finistère) mais aussi par Paul Balbous qui est davantage attaché à la broderie traditionnelle quand Pascal Jaouen, lui, est davantage orienté vers une broderie contemporaine, plus créative...

DSCN2463 (Copier)

Pour pouvoir restaurer des coiffes anciennes, la brodeuse nous a expliqué qu'elle faisait réaliser des longueurs de broderie en Angleterre faute de pouvoir les réaliser elle-même. Mais la commande doit impérativement consister en une bonne longueur, ce qui implique un investissement certain. Elle nous dit en avoir fait réaliser pour 800 euros ! J'espère pour elle qu'elle peut revendre des coiffes à bon prix pour rétablir sa trésorerie...

DSCN2464 (Copier)

Voici la fin de mon long, très long article. Je termine donc avec la broderie sur papier qui utilise la bande cartonnée comme patron, par transparence, pour broder la bande de tulle fin.

DSCN2465 (Copier)

Et je ne quitterai pas Quintin sans avoir tapé un peu du pied sur le podium, dans une danse "bien de chez nous" !!!

DSCN2467 (Copier)

Posté par mimiweb à 00:59 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 5 août 2014

Maman, les p'tits bateaux....

du port de Paimpol....

Oui, juste une petite balade pour celles et ceux qui sont coincés en ville et ne peuvent pas s'échapper en bord de mer.

DSCN2397 (Copier)

DSCN2398 (Copier)

DSCN2399 (Copier)

DSCN2400 (Copier)

DSCN2401 (Copier)

DSCN2402 (Copier)

DSCN2403 (Copier)

DSCN2406 (Copier)

Voilà, ici prend fin cette petite balade que je t'ai proposée. Moi je l'ai faite samedi......

Posté par mimiweb à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 28 juillet 2014

Bloquez la date !

affiche tisserands 2014

Posté par mimiweb à 00:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 27 juillet 2014

Ca y est : je me suis remise à l'eau....

Mais non, je n'ai pas arrêté l'alcool. Ca, c'est fait depuis longtemps et je ne bois guère que de l'eau plate, c'est vrai. Non, ce dont il s'agit c'est d'eau de mer : j'ai pris mon premier bain depuis..... ouh..... allez, je te le fais à cinq-six ans et topons-là !

D'abord un petit bain de pieds.... Je l'ai trouvée... fraîche... et je me suis dit que j'allais sans doute avoir du mal à me baigner quand la mer serait pleine, un peu plus tard dans la soirée. Pour tout dire, c'est vrai. J'ai eu quelques difficultés à me mettre à l'eau mais quand j'ai enfin réussi, je l'ai trouvée délicieuse, parcourue de courants bien chauds et, parfois, de courants bien froids....  Néanmoins, j'ai été heureuse d'avoir franchi ce pas. Un petit pas pour beaucoup mais un pas de géant pour la Mimi !!

DSCN2373 (Copier)

Depuis le bord de mer, depuis mon bain de pied, la vue sur la côte est très différente de ce que j'ai l'habitude de te montrer. Tu constateras que le soleil ne manquait pas en ce samedi après-midi et, moi pêcheuse de palourdes, je me suis pris des coups de soleil terribles sur le dos et les épaules. La photo de dessus t'aura permis de constater que j'ai un vrai teint de rousse et que je brûle très vite et très facilement. J'avais juste oublié de me mettre de la crème protectrice que j'avais pourtant à portée de main, dans la banane que j'avais accrochée à ma taille.... Pffff.... Aujourd'hui, j'ai le coeur qui bas derrière !

DSCN2374 (Copier)

DSCN2375 (Copier)

La mer offre un tas de surprises comme cette mouette que l'on croirait voir marcher sur l'eau... En fait, elle profite d'un cordon de sable. Tout simplement...

DSCN2376 (Copier)

Juste une petite vue sur la plage que je rejoins et qui sera ma plage de bain un peu plus tard quand la marée aura remonté. Je t'ai désigné le bungalow d'où je prends les photos de pleine mer que j'ai prévu de te montrer un peu plus bas.

DSCN2377 (Copier)

DSCN2378 (Copier)

Le long de la Pointe, il y a de plus en plus de petits bateaux. Cela me plait beaucoup, cela donne de la vie.

DSCN2379 (Copier)

DSCN2380 (Copier)

DSCN2381 (Copier)

Quand la mer est totalement au plein, il sort un tas de bateaux du port ; ils s'élancent vers le large, certains pour pêcher un peu, d'autres pour faire des ronds dans l'eau et se faire plaisir.

DSCN2382 (Copier)

DSCN2383 (Copier)

Le zoom me permet de faire des clichés rapprochés jusque de l'autre côté et d'isoler la Maison de la Baie et le clocher de l'église d'Hillion.

DSCN2388 (Copier)

DSCN2389 (Copier)

Voilà, ma sortie d'hier t'a-t-elle plu ? Aujourd'hui encore il faisait grand beau et j'ai fouillé un vide-grenier voisin dans l'espoir d'y trouver un coupon de coton noir, pas cher. Malheureusement, je suis rentrée bredouille !

DSCN2390 (Copier)

DSCN2391 (Copier)

Bateau lancé à pleine vitesse,

DSCN2395 (Copier)

Grand voilier accroché à l'horizon qui porte à rêver de voyages lointains et d'escapades marines....

DSCN2396 (Copier)

Posté par mimiweb à 23:51 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 25 juillet 2014

Eco teinture à froid....

Avec de l'eau, avec du fer dans l'eau et sur un tissu brodé, préalablement mordancé et déjà teint à la gaude. Une reprise qui permet d'obtenir un résultat marqué sur un fond tendrement coloré. Moi j'aime...

DSCN2365 (Copier)

DSCN2366 (Copier)

Pour la partie naturelle, j'ai posé des feuilles d'eucalyptus (les rondes, bleu-gris devenues un peu rouges sous les rayons du soleil parce que l'arbuste est exposé plein sud) et quelques autres feuilles ramassées à terre telles l'herbe-à-Robert encore jamais testée à chaud.

Le mordançage avait été fait à l'alun. L'article consacré à cette première étape se trouve en amont dans le blog. En utilisant un tissu déjà traité, je n'ai quasiment pas eu de travail à faire. J'ai pris mon tissu, j'y ai posé mes feuilles, j'ai roulé le tissu en boudin serré et j'ai ligaturé à la ficelle de cuisine. J'ai mis en Tupperwaere avec de l'eau chaude et, sans refaire cuire, j'ai laissé poser une petite semaine avec quelques éléments de fer jetés dans l'eau. Tout simplement. Développer mon tissu ce matin m'a fait grandement plaisir !

Posté par mimiweb à 18:20 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 24 juillet 2014

Quand monte l'orage...

Hier mercredi, petite surprise matinale : le ciel s'est obscurci pour une grisaille brumeuse malgré les 22° du début de journée. Tantôt ici, tantôt là le soleil me saluait tandis que je contournais le V de la baie pour aller de l'autre côté. Soleil timide d'abord puis suffisant pour que j'aille, en famille, marcher un peu le long de la mer à Saint-Cast.

La plage de Saint-Cast représente un très grand croissant blond fermé à gauche par le port et à droite par l'île des Hébihens, point d'exclamation de la baie de Saint-Malo.

DSCN2340 (Copier) (Copier)

DSCN2341 (Copier) (Copier)

La partie droite de la plage n'est pas surveillée. Elle est donc moins fréquentée et se retrouve site privilégié des sports aquatiques.

DSCN2342 (Copier) (Copier)

La partie gauche, plus proche de la ville, est une plage surveillée dotée de nombreux clubs pour enfants, de loueurs de parasols et chaises longues avec un accès pour handicapés.

DSCN2343 (Copier) (Copier)

DSCN2344 (Copier) (Copier)

J'ai bien du mal à me rappeler le port tel qu'il était avant les travaux d'aménagement. Pourtant, j'y allais volontiers me promener.

DSCN2345 (Copier) (Copier)

Sur l'île des Hébihens, il y a une grande plage de sable clair que l'on aperçoit très nettement depuis la plage de Saint-Cast. Manifestement, nombreux sont ceux qui, grâce à un petit bateau, vont s'y cacher, sans doute histoire de se trouver un coin plus tranquille et moins fréquenté.

DSCN2346 (Copier) (Copier)

DSCN2347 (Copier) (Copier)

Bien sûr, ce qui retient aussi l'attention à Saint-Cast, ce sont les jolies villas, grosses maisons de famille, souvent résidences secondaires.

DSCN2348 (Copier) (Copier)

DSCN2349 (Copier) (Copier)

DSCN2350 (Copier) (Copier)

DSCN2351 (Copier) (Copier)

Le ciel orageux avait laissé place au soleil. Juste de quoi avoir envie d'aller à la plage et de se baigner. Il faut dire que, malgré le vent, la température était de 24°. Un temps agréable pour une longue balade à pied que j'ai faite avec plaisir. Retour par la ville avec lèche-vitrine : j'ai vu quelques paires de chaussures qui auraient bien fait mon goûter de quatre heures mais, hélas, mon porte-monnaie n'est pas assez rebondi !

DSCN2352 (Copier) (Copier)

Aujourd'hui l'orage a finalement éclaté. Moi qui le sens arriver d'ordinaire, je n'avais eu aucun signe avant-coureur. Le tonnerre a grondé, les éclairs ont flashé et une pluie nourrie est tombée pendant deux heures au moins avant de cesser et de, petit à petit, céder la place au beau temps. Douce chaleur, ambiance moite, ciel bleu-gris et une bonne envie de descendre au port..... Silence, mer d'huile : j'aurais volontiers cru que nous étions le matin et que le port m'appartenait totalement....

DSCN2354 (Copier)

DSCN2355 (Copier)

A 19 heures passées, la journée était finie pour beaucoup. Rares étaient ceux qui étaient encore au travail. Il n'y avait plus guère de bateaux sur l'eau. Les derniers rentraient rapidement. Il faut dire que l'eau était si plate que certains seraient sans doute restés volontiers au large à pêcher à la ligne. J'ai même vu trois pêcheurs à la ligne entassés sur un gonflable ; il s'agissait d'une annexe de bateau qu'ils utilisaient comme embarcation et j'espère pour eux qu'aucun bateau plus gros n'aura fait de remous car ils s'éloignaient de plus en plus du rivage, portés vers le large par les courants, inconscients du danger qu'ils couraient sur leur coque de noix. Ils ont certainement confondu la mer avec un petit étang en campagne !

DSCN2359 (Copier)

DSCN2360 (Copier)

DSCN2362 (Copier)

DSCN2361 (Copier)

DSCN2364 (Copier)

bateau filet

Ce soir, il fait plutôt lourd et le coucher de soleil avait pris de drôles de couleurs. Espérons que demain ne soit pas encore un jour d'orage.....

Posté par mimiweb à 22:45 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

mardi 22 juillet 2014

Hortensias de Bretagne

Plutôt que les montrer un à un, j'ai choisi de t'en proposer une mosaïque. D'autres grandiront qui, cette année, n'ont pas encore fleuri. J'ai fait des boutures qui ont bien pris mais qui mettront du temps à s'installer....

2014-07-22 (Copier)

Le jardin n'est pas des plus beaux ces temps-ci. La chaleur assomme un peu les fleurs, les rosiers ont beaucoup fleuri et ralentissent leur épanouissement, les vivaces ont défleuri et cèdent la place aux graines qui montent en maturation...

DSCN2336 (Copier)

DSCN2337 (Copier)

DSCN2338 (Copier)

En revanche, les lauriers-roses aiment le temps que nous avons : beaucoup de pluie au printemps, la fraîcheur de début Juillet et le choc thermique avec les chaleurs estivales qui sont arrivées chez nous.

DSCN2317 (Copier)

DSCN2318 (Copier)

Malgré leur déplacement, trois ou quatre clématites se sont installées, la Ville de Lyon a été coupée par mégarde (mais repartira du pied. ..... peut-être ?) et deux autres se développent bien dont une qui fleurit déjà.

DSCN2319 (Copier)

Le rosier blanc, qui a ouvert cinq roses d'un coup pour sa première floraison, est si gêné par mes compliments admiratifs que le rose lui monte aux joues..

DSCN2320 (Copier)

Les lys tigrés parfument le jardin, j'attends les lys blancs.

DSCN2321 (Copier)

L'un des deux rosiers rouges n'en finit pas d'éclore ses fleurs en bouquets,

DSCN2322 (Copier)

et les agapanthes sont enfin ouverts. Il faut donc attendre les deux tiers du mois de juillet pour que le jardin bleuisse pour de bon.

DSCN2323 (Copier)

Etonnamment, l'azalée rose apprécie également.

DSCN2324 (Copier)

Et ce geranium en pot exhale des parfums sublimes de menthe. Je l'avais "olfactivement" repéré en me promenant au port et il a suffi que je coupe une tigette pour qu'elle reprenne dans un pot. Il sent si bon que je ne peux pas me passer de chiffonner son feuillage chaque fois que je sors. Je l'ai placé au Nord pour qu'il reste au frais mais il profite du soleil du matin quand même....

DSCN2325 (Copier)

Sans parfum, cette verveine fleurit pour la seconde fois. Il avait décliné quand je l'avais posé sur le rebord de fenêtre, il s'épanouit totalement depuis que je l'ai rapproché du geranium parfumé. Une histoire d'amour botanique ?

DSCN2326 (Copier)

Je n'oublie pas les délicates pâquerettes de l'Erigeron qui organise, au pied des plantes, un volume intéressant, une ombre rafraîchissante et qui retient la terre.

DSCN2327 (Copier)

Cet autre geranium, vivace et non parfumé, fait office de couvre-sol même s'il progresse peu là où il se trouve car la terre n'est guère nourrissante.

DSCN2328 (Copier)

D'ailleurs, je me demandais s'il ne serait pas judicieux d'organiser sa transplantation au pied des plantes fleuries. Est-ce que le couvre-sol est une parade efficace contre les mauvaises herbes ? Est-ce que la quantité de massifs volumineux crée un ensemble suffisamment compact pour que les mauvaises herbes ne parviennent plus à s'installer ?

DSCN2329 (Copier)

En tout cas, de dessous le béton, dans cet espace totalement ravagé lors des travaux récents, les dahlias ont trouvé le moyen de grandir tout de même et aussi de fleurir comme en témoigne cette première fleur rouge....

DSCN2330 (Copier)

Le rosier Pierre de Ronsard ne prospère pas vraiment. Il n'a fait que quelques roses. Fort jolies, certes, mais peu nombreuses. Je l'imaginais déjà escaladant la palissade.... Ce sera peut-être pour l'année prochaine ? Les peaux de banane lui avaient donné la pêche, les noyaux de pêche lui donneront-ils la banane ?

DSCN2332 (Copier)

Du coup, les crocosmias auxquels je ne tiens pas du tout et que j'enlève volontiers, ont eu le droit de fleurir, histoire de contribuer au volume des plate-bandes et d'ajouter de la lumière...

DSCN2339 (Copier)

 

A propos de plante autorisée, qui saurait me dire ce que j'ai fait reprendre là ? Une tige bien droite, qui se garnit de feuilles, qui aime que le pot soit posé sur un socle bien humide. Plante à fleur ou non ? Est-ce que la petite taille du pot n'est pas un obstacle à son développement pour atteindre une éventuelle floraison ?

 

DSCN2331 (Copier)

Merci pour ton coup de main pépiniériste !!!

Coupable or not coupable ?

DSCN2335 (Copier)

Certes, le voilà surpris en pleine observation. Y aura-t-il un oiseau pour tomber de cet arbre ? Un petit zozio avec lequel jouer un moment ?

Mais est-ce lui qui, hier matin, a attrapé ce jeune oiseau que j'ai trouvé dans l'herbe ? Probablement ! A moins que le petit oiseau ait été attaqué par un autre oiseau plus gros comme une pie ? On voit cela assez souvent.

Ce que l'on voit plus rarement toutefois, c'est quand l'oiseau est un jeune mandarin certainement échappé de quelque cage ou volière des environs. Pauvre petit oiseau que j'ai récupéré, soigné, câliné, réchauffé et rassuré. Soulagé de la douleur que devait provoquer ce trou qu'il avait derrière la tête, il a dormi un moment avant de boire puis de manger. J'ai emprunté une cage en me disant que, dès qu'il serait remis, je pourrais demander à une de mes amies de le prendre en volière parmi ses autres oiseaux.

Sauf que la nuit a été fatale à l'oiseau que j'ai retrouvé raide et froid ce matin. Cela m'a bien peinée mais puis-je en vouloir à mon chasseur ? Est-il coupable ou non coupable ? Que plaidera-t-il quand il sera jugé ? Coupable d'avoir, quelques heures plus tard, réglé son compte à un très joli mulot qui n'a pas bien supporté d'être bousculé à grands renforts de claques, même si les griffes n'étaient pas de sortie.....

Posté par mimiweb à 23:09 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

Balade maritime

Cette fois c'est vers le port de St Brieuc que mes pas m'ont portée. Plage, marée, bateau, oiseau, ciel, soleil, phare...

DSCN2257 (Copier)

DSCN2258 (Copier)

DSCN2278 (Copier)

Depuis le phare d'entrée du port, la vue résume la vallée du Gouët et les maisons qui longent le quai. Certaines sont désormais repeintes dans des coloris pour le moins inattendus comme turquoise profond mais qui apportent un peps indéniable au port.

DSCN2284 (Copier)

En face, les vestiges de la tour que j'avais photographiée et qui veille encore et toujours sur l'embouchure. Moins avenant, le quai empierré construite pour ajouter un débarcadère dédié aux gros cargos qui ne pouvaient pas entrer dans le port. C'est cette zone que l'on s'emploie à dévaser (ou désabler) à chaque marée basse en rejetant la tangue prélevée au dos des installations. Ce sable est alors envoyé en fond de baie par les courants.... Ou comment l'on modifie la côte en se plaignant ensuite des dégâts que peuvent faire les tempêtes....

DSCN2285 (Copier)

DSCN2286 (Copier)

Quasiment à l'aplomb du petit phare, certaines maisons bénéficient d'une très large vue sur mer. D'autres, tout en bas, sont fidèlement restaurées et conservent le souvenir des maisons de pêcheurs.

DSCN2287 (Copier)

A cette saison, seuls mouettes et goélands occupent le terrain ; quelques juvéniles, déjà, s'emploient à se disputer le moindre mollusque et s'entraînent à se voler dans les plumes en s'insultant copieusement.

DSCN2301 (Copier)

Avec le beau temps que nous avons, avec le soleil et la chaleur, les aloés et les figuiers de barbarie trouvent ici une place exotique admissible dans ce paysage Breton. L'introduction de plantes méditerranéennes se fait très bien dans notre climat mais dénature quelque peu le paysage quand même...

DSCN2307 (Copier)

2014-07-21 (Copier)

Alors, elle t'a plu cette balade maritime ? Oui ? C'est MOI qui l'ai faite.....

Posté par mimiweb à 22:58 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 14 juillet 2014

Je n'ai pas su résister....

Ne crois pas que je sois fille facile ; non ! Si je n'ai pas su résister, c'est à l'envie de retourner, une fois de plus, voir l'exposition d'Anne Woringer. Trop bien ! Comme disent nos descendants....

C'était hier dimanche. Le soleil, à nouveau, était au rendez-vous après une matinée crachineuse. Grand beau mais aussi grand vent.

J'ai tout revu avec plaisir, j'ai pris mon temps avec délice et j'ai parlé avec Anne Woringer avec bonheur. Une femme aussi charmante mérite d'être soutenue dans ce travail artistique de haute valeur. Elle a besoin d'indigo pour continuer son oeuvre. Si tu sais où elle pourrait se fournir, n'hésite pas à le lui faire savoir, par le biais de mon blog au besoin. Je ferai suivre. Elle est allée en Chine mais on lui a dit que seules, quelques minorités employaient encore l'indigo, là-bas dans les montagnes lointaines. Elle est allée en Inde mais il n'y avait pas de teinturier possédant ce bleu profond. Un ami a fait teindre plusieurs mètres au pastel. Mais, si ce tissu peut être utilisé à certains ouvrages, il ne convient pas au travail de décoloration actuel. Trop pâle. Alors je compte un peu sur toi pour creuser le sujet par Facebook, par tes relations personnelles, par tes promenades estivales..... Parfois une boutique en détient, parfois c'est une agence de voyage qui illustre ses voyages d'objets et de produits exotiques. Regarde bien, on ne sait jamais !

Je suis rentrée la tête pleine d'envies et d'idées, et ..... pleine de vent !!!! La veille, déjà, à Saint-Quay-Portrieux :

DSCN2186 (Copier)

DSCN2187 (Copier)

DSCN2188 (Copier)

DSCN2189 (Copier)

DSCN2190 (Copier)

Et hier, entre le port d'Erquy et la vaste plage de Caroual :

DSCN2250 (Copier)

Ci-dessus, depuis le belvédère aménagé au-dessus de la plage de Caroual

DSCN2251 (Copier)

DSCN2252 (Copier)

La couleur de l'eau est parfois d'un bleu turquoise étonnant, parfois d'un vert émeraude profond mais, toujours, il flotte dans l'air un parfum d'algues brunes qui rappellent les vacances de notre enfance, quand il n'était pas encore question d'algues vertes, de pollution, de nitrates etc...

DSCN2253 (Copier)

DSCN2254 (Copier)

La plage de Caroual, gigantesque, était autrefois dédiée aux chars à voile entre autres engins de plaisir. A présent, ce sont davantage les planches à voile que l'on retrouve ici, les chars et les kite-surfs étant partis du côté de Saint-Pabu, très grande plage située juste avant Pléneuf, sous le village de La Couture. C'est à Saint-Pabu que sont mes nombreux souvenirs de vacances, quand les hauts pins maritimes n'avaient pas encore été abattus par les tempêtes devenues de plus en plus violentes et de plus en plus fréquentes.

DSCN2255 (Copier)

Hier le vent faisait mousser la mer. Flot agité que les voiliers n'ont pas voulu affronter. Marée de fort coefficient qui détermine le temps que nous aurons dans les jours prochains (et je suis plutôt optimiste pour le coup). Pour les amateurs de bains de mer, il y avait de quoi s'amuser. Mais, manifestement, les baigneurs trouvaient l'eau un peu fraîche... D'autres avaient choisi le seau, la pelle et un peu de pêche à pied.

DSCN2256 (Copier)

Mais je ne saurais te priver de quelques pièces textiles supplémentaires :

DSCN2214 (Copier)

DSCN2219 (Copier)

Posté par mimiweb à 11:31 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Feuilles

Chez Patchacha, une série "feuilles" a débuté en début d'année. D'abord uniquement imaginé à son intention propre, Patchacha a accepté que quelques-unes de ses lectrices se joignent à elle dans cet exercice. Sans obligations aucunes, sans techniques particulières, sans aucune contrainte, le jeu consiste à proposer, chaque mois, une étude de feuille. Certaines l'ont faite sur papier, d'autres sur tissu, d'autres encore sous la forme de bijoux..... Moi j'avais bien commencé et puis je me suis laissée déborder par un emploi du temps mal maîtrisé. Mon idée était de rattraper mes retards accumulés en présentant plusieurs pièces d'un seul coup mais je n'y suis pas parvenue.

Voici donc une petite étude de feuilles d'eucalyptus mais j'ai un peu honte ; la pièce n'est pas doublée ni encadrée, rien n'est terminé. Il faudra que je reprenne mes carrés et que je les finalise un peu mieux si je veux, un jour, les présenter quelque part !

DSCN2193 (Copier)

Sur tissu rayé toile à matelas, deux carrés de gros coton blanc traités à la Gelliplate avec, comme formes-masques, des feuilles d'eucalyptus, fines et pointues pour certaines, rondes et alternes sur la branche pour d'autres.

DSCN2194 (Copier)

Mes couleurs ont hésité entre vert et bleu. Le rouge s'est imposé. L'eucalyptus en pot que j'ai sur ma terrasse m'offre de jolies feuilles aussi rondes que des pastilles et d'un très joli gris-bleu mais l'excès de soleil, le manque d'eau ou je ne sais quel motif font virer les feuilles au rouge....

DSCN2195 (Copier)

J'ai également joint à ce travail coloré, des feuilles séchées et teintes, achetées tel quel en magasin. Elles sont fragiles et cassantes mais ont bien supporté la piqûre machine.

DSCN2196 (Copier)

Les silhouettes d'arbres sont brodées en piqué libre et sont un hommage à un superbe eucalyptus qui se trouvait dans un parc voisin. Il n'a pas supporté la dernière tempête et est resté quelques temps à terre, racines à l'air avant qu'on l'enlève. Il laisse un grand vide dans le parc et dans mon coeur....

Posté par mimiweb à 00:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Manquerais-je de tissus ?

Il faut croire que je manque de tissus parce que j'en ai ENCORE acheté. Le week end dernier, un atelier de récupération de vêtements effectuait une vente au kilo où j'ai trouvé un peu de velours, un peu de satin, beaucoup de voiles imprimés :

DSCN2191 (Copier)

Posté par mimiweb à 00:33 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :

Détissages 2014

aff_motif_mini

Comme chaque année, les Détissages se tiendront à St Thélo, non loin de Quintin, en Côtes d'Armor 22. Mon meilleur conseil ? Aller visiter le site dédié à l'évènement pour y retrouver :

- toutes les informations sur les artistes invités cette année et leur spécialité,

- le bulletin d'inscription pour le stage d'Arts Visuels proposé cette année,

- le bulletin d'engagement pour l'an prochain quand le thème passera aux "Durées", à la lenteur du temps qui s'écoule comme s'écoulent lentement les eaux du Lac de Guerlédan régulièrement vidé.

Posté par mimiweb à 00:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 11 juillet 2014

A vendre à NICE

Et idem pour
l'article concernant la vente de l'appartement de Nice dont on me dit que le lien ne fonctionne pas. Je viens de retourner sur Le Bon Coin et de reprendre le lien vers l'annonce. Je ne mets pas le lien mais l'adresse directement :http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/682127145.htm

Espérons que cette fois...

Nice - Alpes Maritimes....

P1000952 (800x376)

Une de mes amies y vend son appartement à un prix défiant toute concurrence pour l'endroit.

http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/682127145.htm

Je souhaite aider mon amie à trouver preneur pour l'aider dans une situation matrimoniale délicate ; donc, voyez l'annonce mais, vous qui avez un blog, faites le relais en diffusant largement cette information. Il est urgent que la proposition circule. Merci d'avance !

Posté par mimiweb à 23:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

mardi 8 juillet 2014

Anne Woringer expose à ERQUY - 22

Impossible de comprendre ce qui se passe une fois encore. Mes deux derniers articles n'apparaissent pas sur Canalblog quand on appelle mon blog. C'est pénible. Donc j'édite mon article sur l'exposition d'Anne Woringer et je le publie à nouveau. On verra bien si, cette fois, "on" me le laisse en place. Non mais....

 

 

 

Bon c'est dit et définitivement vrai : Anne Woringer est une artiste au talent indiscutable et sa réputation internationale n'est absolument pas usurpée.

Cette semaine et jusqu'au lundi 14 juillet inclus, Anne Woringer expose à Erquy, commune des Côtes d'Armor à un jet de galet du Cap Fréhel. Etonnant d'apprendre qu'une artiste de pareille envergure choisit Erquy pour exposer mais quand on apprend que c'est sur invitation familiale, on comprend mieux le choix des lieux. Non que le village d'Erquy ne vaille pas une telle exposition mais s'il s'était agi d'une invitation professionnelle, j'aurais vraiment aimé savoir de qui elle émanait. L'exposition a pris place au dos de l'Office du Tourisme, dans une galerie d'art plutôt agréable même si l'artiste n'a pas vue sur tous ses visiteurs à moins qu'ils montent jusqu'à elle.

Donc, Erquy nous attendait mardi dans une ambiance estivale baignée d'un grand et beau soleil mais rafraichie par un petit vent de nord-ouest plutôt actif. La visite de l'exposition était aussi prétexte à une belle promenade car le port et la plage sont tout à fait à recommander :

DSCN2182 (Copier)

DSCN2183 (Copier)

Avant de décider à quelle heure nous pourrions nous retrouver sur place, Irma m'avait rappelé un article intéressant que les "Nouvelles du Patchwork" (magazine édité par France Patchwork - fédération nationale du patchwork et des arts textiles) avait fait paraître. C'était en septembre 2008 et se rafraîchir la mémoire pour mieux connaître la personne n'était pas superflu même si l'on se rappelle toujours le travail d'Anne Woringer, pour le peu qu'on ait pu en voir.

 

Dès notre arrivée, c'est une vraie réunion de passionnées qui s'est tenue dans l'une des salles. Nous étions plusieurs à nous retrouver, ravies de nous rencontrer pendant les vacances mais aussi de revoir notamment les quilteuses de Paimpol qui nous avaient reçues à l'automne.

Anne Woringer, extrêmement disponible, a passé un long moment à parler avec nous et à développer, pour nous, les techniques qu'elle a utilisées pour réaliser ses pièces. Pas le moindre secret qu'elle n'ait accepté de nous distiller, pas la moindre astuce de fabrication qu'elle n'ait accepter de nous offrir. Rares sont les artistes (textiles ou pas) qui acceptent un tel partage !

2014-07-08 17

Une forme de chronologie a été respectée qui permet de suivre, avec les années d'expérience, l'évolution artistique du travail d'Anne mais aussi la recherche pour quitter le plus vite possible la rigueur du patchwork traditionnel pour tendre vers la création contemporaine en passant par l'étape de teinture manuelle des tissus anciens.

Puis il y a le motif et l'expression de ces signes qui plaisent tant à Anne Woringer. Elle aime l'écriture, certes, mais elle aime encore mieux le signe, qu'il soit ou non significatif. Ainsi l'on retrouve des motifs proches des arts bruts, des arts premiers ou des signes qui se placent entre dessin et écriture, entre idéogrammes et taches....

DSCN2185 (Copier)

La couleur diminue petit à petit pour faire place aux contrastes simples qui mêlent le ton naturel à la couleur, le bleu indigo à la décoloration, le noir au blanc....

2014-07-08 17

2014-07-08 17

2014-07-08 17

Après la couleur vient le temps de la décoloration. Le processus s'inverse donc. Le tissu est teint ou acheté noir. Il n'est pas de grande facture car, grand teint, il n'obéirait pas aux voeux de l'artiste qui le froisse, le plie, le plisse, le coud, le fixe, le frise avant de le plonger dans....... l'Eau de Javel. Du temps de trempage dépendra le degré de décoloration puis ce sont de nombreux rinçages qui stopperont la chimie avant qu'au dernier rinçage le vinaigre blanc vienne fixer ce qui aura été obtenu. S'ensuivront les étapes de découpages, de rapprochements, de couture, d'applications.

2014-07-08 17

Parfois, les zones colorées sont tout simplement de vastes espaces brodés. Le fil mouliné a été brodé en lignes juxtaposées et serrées les unes contre les autres. L'oeil se laisse leurrer. D'autres fois, ce sont les espaces intermédiaires qui sont brodés d'un point avant en lignes posées en écho, sorte de quilting s'apparentant au sashiko. Ni la broderie ni le patchwork ne sont jamais bien loin.

2014-07-08 17

Quand ce remplissage quilté à petits points réguliers se fait en couleurs, Anne obtient des sortes d'ombrages colorés comme l'on peut en voir, l'été, à proximité des arbres.

2014-07-08_17

Cette exposition procure un réel plaisir et la gentillesse d'Anne Woringer donne vraiment l'envie de s'installer là, tranquille, juste pour regarder autour de soi. Car tout y est beau. Beau au point que j'aimerais beaucoup y retourner.  Pour peu qu'il fasse encore aussi beau, je rentrerai, une nouvelle fois, posée sur mon petit nuage, les yeux emplis des beautés du paysage et la tête pleine de souvenirs de teintures, de décolorations et de broderies.............

DSCN2181 (Copier)

DSCN2184 (Copier)

 

Posté par mimiweb à 22:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 3 juillet 2014

Catherine Chanteloube expose cet été

 Catherine Chanteloube expose cet été. A vrai dire, elle expose depuis le 21 juin dernier. Mais, Ô bonne nouvelle, elle expose jusqu'au 31 août 2014,

au Couvent des Cordeliers - à Saint-Nizier sous Charlieu, 42 - dans le département de la Loire.

Alors si ta route des vacances passe par ce département, ne roule pas droit devant et arrête-toi !

 

La Vilaine TB

 "La Vilaine"

Mousseline de coton,

découpée, froissée, cousue - 5 m x 3,50 m

Pièce exposée pour la première fois.

 

Tu auras la chance et le privilège de voir ces magnifiques hirondelles brodées en blanc sur une bande de singalette aérienne de 0,75 m x 13 m. Un vol d'hirondelles dont j'entends les cris aigus dans la fraîcheur soulageante d'une soirée estivale.

Quelle chance pour toi et quelle malchance pour moi qui suis et serai trop loin. A quand une exposition des oeuvres de Catherine dans nos environs Bretons et Briochins ? C'est pourtant à Saint-Brieuc que j'ai rencontré le travail de Catherine Chanteloube, puisse-t-il y revenir pour mon plus grand plaisir....

Posté par mimiweb à 18:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 24 juin 2014

Sun printing et autres bidouillages

Certains jours, il fait bon prendre un peu de distance et s'en aller bidouiller comme on aime. Une vraie récréation proposée par une amie. C'est Irma qui m'a conviée à passer une journée et, parce que la Bretagne était bien ensoleillée, nous sommes convenues de céder à l'envie d'un "sun printing" (traduire impressions solaires)..... En fait il s'agit d'exposer un tissu imbibé de couleur sous le soleil en y posant des éléments. Les parties en contact avec les rayons ultra violets vont révéler la teinture tandis que celles restées à l'ombre de l'objet occultant resteront pâles. Plus le soleil est fort, plus l'impression est nette encore faut-il employer les bonnes couleurs.

Voici les quatre pièces issues de cette "cuisson" : deux ont été teintées avec des peintures pour soie, deux ont été teintées avec des Setacolor. En l'occurence, les deux premières pièces sont mon grand format couvert, à gauche, d'un protège-évier de plastique à formes de fleurs et, à droite, d'un napperon de coton et, pour Irma, ce joli format bleu qu'elle a recouvert d'un set de table de plastique fin aux motifs de dentelle en rosace.

Les sets ou napperons doivent IMPERATIVEMENT être très fins. L'épaisseur ayant tendance à créer des zones d'ombre. Et puis cette finesse va aussi permettre une très bonne adhérence au tissu ; la moindre zone qui bulle et qui "s'éloigne" du support élargit la zone d'ombre et trouble le motif. La précision va donc de pair avec un cache fin qui adhère bien.

A noter que nous avons saupoudré nos pièces de gros sel. Une petite question s'impose : les zones vraiment foncées sont-elles une évacuation de la couleur en périmètre du grain de sel ? Pourquoi ce cerné aussi prononcé ?

DSCN1887 (Copier)

Le napperon de dentelle en plastique a merveilleusement marché. L'impression de dentelle est très réussie et l'assemblage des couleurs fonctionne superbement. Bravo, Irma....

DSCN1888 (Copier)

Ce sont les Setacolor qui ont été employées sous les pochoirs alphabétiques d'Irma. Les carrés, métalliques, adhèrent bien au tissu mais l'épaisseur ne favorise pas la bonne révélation de la lettre même si, au final, ce tissu teint est tout à fait réussi.

DSCN1889 (Copier)

Pour ma part, j'ai employé, sur les Setacolors, des pochoirs de plastique transparent très fin. Ils ont particulièrement bien adhéré au tissu et ont fait corps avec lui sous le soleil. Les couleurs ont donc été accentuées par le soleil et les motifs se détachent extrêmement bien. 

DSCN1890 (Copier)

Le napperon de dentelle en tissu présente l'inconvénient de "boire" la peinture. Du coup, il reste mouillé plus longtemps que le support lui-même et ralentit un peu le processus de révélation. Le même napperon en tissu enduit ou en plastique serait préférable.

DSCN1891 (Copier)

 

Emportées dans notre élan, nous nous sommes décidées à continuer nos expériences et Irma m'a proposé un travail de marbrage sur mousse à raser..... Je n'avais encore jamais expérimenté et j'avoue m'être bien amusée. Un bac peu profond, de la mousse à raser bien lissée en surface, des encres acryliques et des peignes. Rapidement je trouve mon outil : la pique à brochette en bois.

DSCN1892 (Copier)

Une fois les gouttes de couleurs posées en surface de la mousse et après avoir "tiré" les taches colorées à l'aide de l'outil en dessinant des formes très en surface de produit, le tissu est délicatement posé et légèrement appliqué. Le temps de prise dépend de l'intensité de couleur souhaitée. Le travail se fait par aspiration et on le voit évoluer depuis l'envers que l'on supervise.

DSCN1893 (Copier)

On décolle le tissu sans hésiter et on profite du beau soleil du jour pour aller poser la pièce sur la pelouse afin qu'elle y sèche. La mousse qui reste adhérer au tissu s'élimine en séchant.

DSCN1894 (Copier)

Avec ma pique à brochette, je m'éclate en volutes et autres "plumes" marbrées...

DSCN1895 (Copier)

Irma terminera sa séance plus en douceur et en teintes pastel.

DSCN1896 (Copier)

La légèreté des plumes ne fera pas s'envoler les carrés de tissus sagement posés sur la pelouse aux rayons du soleil de fin d'après-midi. Il faut prévoir un peu de temps de séchage. Lorsqu'il y a eu trop de mousse résiduelle, Irma a tenté le raclage très léger. Mais elle a travaillé beaucoup d'enveloppes et de cartes qui feront des courriers fort élégants dans un futur proche.

DSCN1897 (Copier)

Mes couleurs sont fortes et flashies. Ce n'est pas vraiment "moi" mais j'ai travaillé dans l'optique d'un travail demandé par quelqu'un qui aime, par-dessus tout, les couleurs fortes et contrastées.....

DSCN1898 (Copier)

La dernière pièce présentée ci-dessous est une production d'Irma que j'ai baptisée "vol d'hirondelles".... d'accord ? ou pas d'accord ?

DSCN1899 (Copier)

Pour les autres productions, je te conseille d'aller visiter le blog d'Irma qui a déjà publié un long et bel article sur cette merveilleuse journée où nous avons travaillé à quatre mains. Merci encore, Irma, pour cette récréation tout à fait salutaire.... La journée m'a carrément reboostée.... !!!! A bientôt chez moi !!!!

 

NB : Irma me communique un petit changement à apporter à mon article : "j'ai pris un polycoton pour mes impressions chiffres et lettres et pas setacolor mais encre colorwash. La couleur prends moins bien sur le polycoton. Ce qui marche bien c'est du lin et du coton (soie certainement aussi) et des pochoirs bien plaqués sur le tissu".

Pardon Irma mais voilà les choses rétablies. C'est important pour qui souhaiterait tenter les mêmes expériences que nous....

Autre détail : sur un site, la personne utilise une "case à germination" de sa serre chaude pour éblouir ses tissus. Serait-ce alors la lumière vive et pas les UV qui sont responsables de la révélation des couleurs ?

Posté par mimiweb à 23:22 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 21 juin 2014

Pour qui était en attente....

Sans doute l'un des derniers articles sur le blog SQPATCH car voici qu'arrive la trève estivale. Pour qui attendait de voir le début du travail d'art textile des participantes, c'est ICI.

Et si ce blog te plait, tu peux t'y abonner également et le faire connaître autour de toi !

DSCN1882 (Copier)

Posté par mimiweb à 16:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Festival du Lin et de l'aiguille

Comme chaque année aura lieu, début Juillet, le Festival du Lin et de l'Aiguille dans la Vallée du Dun....

Festival du Lin et de l’Aiguille

 

 

 

 

Dans 2 semaines débutera

la 23ème édition tant attendue du Festival !

 

 

Rejoignez-nous les 4, 5 et 6 Juillet 2014 dans 10 Communes de la Vallée du Dun et ses environs.

 

 

Ci-joint, découvrez le programme détaillé du Festival 2014.

 

 

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à nous contacter au 02.35.57.25.20.

 

 

Alliance & Culture

6, Rue Pasteur

76740 FONTAINE-LE-DUN

02 35 57 25 20

www.festivaldulin.org

Pour lire le programme et trouver toutes les informations utiles sur les artistes invités, les exposants, le marché au lin, les divers sites etc... , cliquer ICI.

Posté par mimiweb à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,