Je titre mon article du nom de l'artiste textile qui expose à Kermouster (22) et qui m'intéresse particulièrement mais j'aurais tout aussi bien intituler le message du nom de Jean Degand, son époux, photographe de talent ou de Claude Dagué, poète, qui a su décliner ses vers en parfait écho des oeuvres photographiées et/ou brodées. Une exposition à six mains en totale harmonie que je recommande vivement à qui peut aller la voir.

Bien sûr, je ne vais pas vous montrer les oeuvres des uns et des autres dans leur détail car ce serait déflorer les pièces alors qu'il vaut mieux, pour qui peut, se rendre sur place pour aller les apprécier. Mon article est donc avant tout incitatif....

_copie-0_DSCN9494

_copie-0_DSCN9495

 

Jusqu'à présent, l'histoire commence par une photo. M-C Degand pose alors un regard qui enveloppe la totalité du cliché ou juste un détail. Elle a aussi habillé certaines photos (tirées sur papier aquarelle) de broderies, de retouches textiles qui font que l'on ne peut plus savoir qui de l'oeuf et de la poule. D'autant que l'artiste textile travaille à une représentation personnelle de ses pensées, de ses sensations, de ses sentiments.... Il sera difficile à Jean de trouver le paysage ou le détail qui viendra se coller à la représentation abstraite qu'aura faite son épouse mais ce sera peut-être alors l'heure d'une séparation des inspirations ? J'avoue que le concept actuel est tellement original et personnel qu'il me plait ainsi. Je ne ressens pas de manque par rapport à une création plus individuelle. Que l'inspiration vienne d'un regard personnel ou du regard posé sur le regard d'un autre, il ne s'agit tout de même que d'inspiration !

C'est parce qu'ils ont des attaches familiales à Kermouster que les uns et les autres ont choisi ces lieux sans pareil pour exposer. La vue que l'on a de cette place qui surplombe l'estuaire du Trieux est absolument imprenable, même en photo. J'ai fait de mon mieux ! Je sais qu'il en est une qui attend que je poste mon article pour venir déguster ces vues de son enfance ! J'étais avec une autre qui partage mes intérêts et ceux de cette éloignée qui aurait certainement aimé nous accompagner.

_copie-0_DSCN9485

_copie-0_DSCN9486

_copie-0_DSCN9487

_copie-0_DSCN9488

_copie-0_DSCN9489

_copie-0_DSCN9490

_copie-0_DSCN9491

_copie-0_DSCN9492

_copie-0_DSCN9493

Je regrette de n'avoir pas pris plus de photos de l'exposition. J'aurais ainsi pu mettre en ligne des images rapprochées après que l'exposition sera décrochée car certains ne pourront pas venir malgré mon bon conseil.