vendredi 16 janvier 2009

Découverte textile : la gaze thermofusible

Je la connaissais de réputation, je voulais l'employer : la gaze thermofusible. Elle ne se dégrade pas à la chaleur du fer à repasser mais à celle du décapeur thermique car il lui faut tout de même une vraie grosse chaleur pour se dessécher et s'effriter. Mais j'ai connu quelques difficultés.
D'abord, il faut vraiment rapprocher la buse du décapeur à trois ou quatre centimètres seulement du produit. Ensuite, il faut gratter avec un morceau de bois (baguette chinoise en bambou) pour travailler la fibre à temps, dès qu'elle commence à "bouger" et, enfin, il faut savoir que le fait de teindre préalablement le tissu ralentit le processus.
DSC02391__Large_
Mais j'avoue avoir été un peu désappointée par le peu de réactivité de la matière qui n'évolue qu'une fois brûlée. De ce fait, on a des colorations brunes et noires un peu gênantes et, surtout, on n'observe aucune déformation de type boursoufflures, cloques ou trouées spontanées que j'espérais. Il faut que j'apprivoise ce produit que je ne connais pas suffisamment.

Posté par mimiweb à 13:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « octobre 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
     1 2 3 4 5 6
    7 89 10 11 12 13
    14 1516 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31