Cette fois c'est sûr, nous allons trouver le beau temps ! C'est logique, c'est toujours comme ça !!! Et je pourrai bronzer un peu, me reposer dehors au soleil, bricoler au jardin, cuisiner sous l'auvent.... Oui, oui, c'est sûr. Enfin..... j'étais sûre. Mais j'avais tort. 

Ce méchant vent fort et très froid, on l'appelle "retour d'Est" dans le grand Sud. Il semble que ce soit le Mistral, tout droit descendu du Nord, qui fasse une escapade avant de revenir par l'Est, encore plus refroidi ! C'est bien ma veine ....

Notre court séjour a commencé avec la pluie et l'orage....

_copie-0_DSCN9786

_copie-0_DSCN9794

_copie-0_DSCN9797

_copie-0_DSCN9804

 

Heureusement, cela n'a pas duré ainsi. Le temps s'est rétabli, le soleil est revenu mais pas la chaleur.... La petite laine restait indispensable. Aux moments les plus chauds, j'ai fait un peu de jardinage .... 

_copie-0_DSCN9815

_copie-0_DSCN9818

_copie-0_DSCN9834

 Mais quand le temps a été chaud pour de bon, nous sommes partis visiter une bambouseraie devant laquelle nous étions passés de nombreuses fois et qui m'intriguait tellement....  Alors puis-je t'emmener avec moi pour une promenade rafraîchissante le long de la Siagne ? La Bambouseraie du Mandarin est posée le long de la Siagne, juste à l'entrée du village de Saint-Cezaire sur Siagne mais il semble qu'elle soit en fait sur le domaine de la ville de Montauroux. Pour te situer sur la carte, vois déjà du côté de Cannes et de Mandelieu puis remonte un peu vers Grasse, du côté du Lac de St Cassien. 

_copie-1_DSCN9836

_copie-1_DSCN9837

_copie-1_DSCN9838

_copie-1_DSCN9839

 

Les bambous comprennent beaucoup de variétés. Les feuilles sont différentes, dans leurs couleurs, dans leurs formes et leur taille. Les tiges sont également différentes selon les variétés. Parfois elles arborent des couleurs tout à fait inattendues, des lignes très graphiques et esthétiques. Les bambous sont vraiment très décoratifs. Leur souplesse permet d'en faire des arches quand on les courbe et les attache, leur hauteur en fait des perches de premier choix et leur résistance permet de les employer pour construire des échaffaudages solides. 

_copie-1_DSCN9840

_copie-0_DSCN9837

 

_copie-1_DSCN9838

_copie-1_DSCN9839

_copie-1_DSCN9840

_copie-1_DSCN9841

_copie-1_DSCN9842

_copie-1_DSCN9843

_copie-1_DSCN9844

_copie-1_DSCN9845

_copie-1_DSCN9846

_copie-1_DSCN9847

 

La promenade est dessinée, ponctuée de petites constructions qui évoquent l'Asie et ses habitats traditionnels. 

_copie-1_DSCN9849

_copie-1_DSCN9850

 

Dans un petit enclos, deux charmants petits ânes font la joie des enfants. L'un d'eux a un pelage aussi doux qu'une peluche. Très étonnant !

_copie-1_DSCN9851

_copie-1_DSCN9852

_copie-1_DSCN9853

_copie-1_DSCN9854

_copie-1_DSCN9855

 

L'eau tient également une place très importante. Elle cascade sur les rochers dans le cours d'eau tout proche, elle ruisselle dans un manège d'arrosage, elle est calme et couverte de cresson sauvage ici ou de nénuphars là.....

_copie-1_DSCN9856

_copie-1_DSCN9857

_copie-1_DSCN9858

 

_copie-1_DSCN9859

_copie-1_DSCN9860

_copie-1_DSCN9862

_copie-1_DSCN9863

_copie-1_DSCN9864

Même après qu'on l'ait coupé à sa base, le bambou laisse encore un résidus particulièrement beau. Les racines de surface ressemble aux pétales réguliers d'une fleur.  

_copie-1_DSCN9865

_copie-1_DSCN9866

 

Outre les barrières, les maisons, les planchers, les ponts, quelques meubles représentent aussi les emplois possibles du bambou. Ils ne sont pas fabriqués sur place. Ici on ne vent que des plants, des arbres en pots et des cannes de toutes longueurs. 

_copie-1_DSCN9867

_copie-1_DSCN9868

_copie-1_DSCN9869

 

_copie-1_DSCN9870

_copie-1_DSCN9871

_copie-1_DSCN9874

_copie-1_DSCN9885

Tu le sais déjà : j'aime beaucoup les carpes Koï. Elles me fascinent. Si j'avais eu l'espace nécessaire et suffisant, j'aurais fait installer une petite flaque d'eau rien que pour y mettre des plantes aquatiques et quelques carpes. En ville, j'aurais certainement moins redouté les prélèvements que font régulièrement les hérons. Mais le tout petit terrain que nous avons autour de la maison n'a pas permis un tel projet... 

_copie-1_DSCN9886

_copie-1_DSCN9887

_copie-1_DSCN9888

_copie-1_DSCN9889

_copie-1_DSCN9890

_copie-1_DSCN9891

 

La feuille d'érable est si graphique, le parasol Japonais si joli en toile de fond....... Je n'ai pas résisté à faire une petite photo prise par le dessous afin de jouer avec l'ombre et la transparence des feuilles. Un joli sujet que je pourrai explorer en art textile, je pense.

_copie-1_DSCN9893

_copie-1_DSCN9894

_copie-1_DSCN9901

 

Les cannes coupées, posées contre la maison (un ancien moulin), donne une idée de la longueur possible d'une canne de bambou. Selon l'usage que l'on veut en avoir, il sera possible d'acheter des cannes plus ou moins longues.

_copie-1_DSCN9902

_copie-1_DSCN9903

 

_copie-1_DSCN9904

 

Quelques images d'un palmier avant de franchir la porte de sortie et je te laisse...... J'ai fait beaucoup de photos. Je voulais tout te montrer mais j'ai bien conscience que cela fait un article très long et peut-être fastidieux pour certains lecteurs. 

_copie-1_DSCN9905

_copie-1_DSCN9906

_copie-1_DSCN9907

Etait-ce quand même une visite intéressante ? L'endroit était si agréable, si dépaysant, si rafraichissant que je ne peux que recommander cette visite pour qui se trouve dans les parages, fort beaux au demeurant. Je suis certaine que même ceux qui habitent tout près n'ont pas forcément poussé la grille d'entrée de la bambouseraie. Cet été, lorsqu'il fera très chaud, ce sera un refuge idéal. Une adresse à retenir donc !!!