mardi 9 mai 2017

Le bonheur du jardin

Bien qu'il ne fasse décidément pas bien chaud et parce que le soleil se rappelle qu'il ne pleut pas tout le temps en Bretagne (contrairement à ce que l'on dit en permanence), le jardin profite. Les plate-bandes fleurissent doucement. Les rosiers développent leurs fleurs petit à petit. Pas tous en même temps et sans aller trop vite grâce à la fraîcheur. S'il faisait beaucoup plus chaud, les fleurs ne tiendraient sans doute pas bien longtemps. 

_copie-0_2017-05-091

 

Mon Pierre-de-Ronsard va exploser de fleurs sous peu. Il est plein de boutons floraux qui ne devraient plus tarder à s'épanouir.

_copie-0_DSCN0089

_copie-0_DSCN0090

 

Mais il n'y a pas que les roses, la sauge bleue commence sa floraison elle aussi,

_copie-0_DSCN0094

 

Les iris se montrent pour la première fois et j'ai eu la surprise, hier après-midi, de découvrir deux superbes iris jaunes et bordeaux.... Magnifiques !!

 

_copie-0_2017-05-093

 

La plate-bande de l'arrière de la maison, plutôt moche, va sans doute prendre meilleure mine dans les jours prochains car on va y installer une bordure qui va me permettre de remettre de la terre un peu partout. Au ras du sol, des boutures de rosiers qui ont bien pris vont offrir bientôt leur première floraison. Il suffira que les grimpants escaladent le mur pour, enfin, le cacher au maximum.

_copie-0_DSCN0102

 

Outre le bonheur du jardin, il y a aussi le bonheur de la rue. Les routes qui sont bordées d'arbres ont presque toutes mis des feuilles à la place des fleurs annonciatrices du printemps. Toutefois, de temps à autres, on a le plaisir d'un joli reliquat :

_copie-0_2017-05-09

 

Et puis, si la nature ne t'offre pas de fleurs, tu peux certainement contourner ce manque...........

Avant de partir en vacances, j'avais demandé à Fée Cousette si elle aurait la gentillesse de m'offrir des coupes de plantes grasses. Elle en avait apporté à l'atelier patchwork auquel nous appartenons toutes les deux et j'étais tombée sous le charme de ces petites joubarbes adorables qu'elle avait assemblées. Par la suite, elle en a fait tout un jardin artificiel absolument délicieux qui a eu gros succès parmi nous toutes. 

De mon côté, j'ai deux petits cache-pots magnétiques que je colle sur la porte de mon compteur électrique visible sur le mur de ma cuisine. Hélas ces petites boules cache-pots ne contiennent que de minuscules plantes qui n'ont pas suffisamment de terre au pied pour survivre. Lasse de voir mourir mes petites plantes, je me suis dit que deux plantes grasses artificielles seraient très appropriées.

Gentiment, Monique m'a fait de nombreuses coupes au point que ce ne sont pas deux plantules que je peux assembler mais trois !

_copie-0_DSCN0063

 

En superposant les coupes que l'on peut border de couleur, dont on peut ombrer les pétales, on obtient une jolie joubarbe dont on colle les différentes strates. Je ferai une photo dès qu'elles auront été mises en place ; il reste, de mes pauvres petites plantes, un soupçon de vie qui me laisse un peu d'espoir de les sauver à condition de les transplanter. Dès que j'ai acheté le matériel qui me manque, je procède à la permutation et je mets les joubarbes artificielles en place. N'est-ce pas ravissant ?

_copie-0_DSCN0064

 

En attendant, c'est tout de même le naturel qui l'emporte : le vent qui nous a surpris vendredi dernier m'a cassé un bel iris et une fleur de geranium. Les deux réunis dans un même vase donnent une jolie petite présentation qui ferait une belle aquarelle. N'est-ce pas, Martine ?

_copie-0_DSCN0065

 

J'espère que toi aussi tu te plais dans ton jardin ensoleillé et que tu profites de tes fleurs. La nature est si belle à regarder qu'il ne faut rien de plus pour se sentir bien.....

Posté par mimiweb à 15:43 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,


samedi 6 mai 2017

Zooloving....

Personne ne va être étonné si je dis que j'aime les animaux, n'est-ce pas ? Et chaque fois que je voyage, j'ai le plaisir de croiser des animaux adorables que je peux caliner et qui me le rendent bien.......... sauf celui-ci :

_copie-0_DSCN9663

_copie-0_DSCN9687

 

Et sauf celui-ci encore qui était le long d'un mur. Jolie décoration mais un peu posée à brûle-pourpoint.

_copie-0_DSCN9694

_copie-0_DSCN9807

 

Ces deux-là sont des amours : ils s'aiment beaucoup, se surveillent un peu pour savoir lequel aura une caresse de plus par les maîtres mais savent aussi partager le même lit.

_copie-0_DSCN9808

 

Très rapidement, trop hâtivement, un petit coucou à Kikou qui voulait profiter des derniers rayons de soleil du jour....

 

_copie-0_DSCN9810

 

Quelques chevaux au centre équestre 

_copie-0_DSCN9825

_copie-0_DSCN9881

 

Et un joli suvenir : un âne tout gentil, tout câlin et si doux !!!

_copie-1_DSCN9851

 

DSCN9643-001

 

Et puis, bien sûr, celui qui attendait sagement à la maison, câliné par son nounou-soigneur, qu'on lui accorde à nouveau le droit de sortir dehors.

_copie-0_DSCN9279

Posté par mimiweb à 17:26 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

Exposition à Binic -22

Capture

Posté par mimiweb à 11:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 5 mai 2017

Début de remontée via le Sud-Ouest

Je me suis un peu mélangé les pinceaux dans mes programmations d'articles. Quelques abonnés ont dû recevoir un avis de publication qu'ils n'auront pas trouvée et je m'en excuse ! Mes articles étant très longs, je tente de les espacer un peu pour laisser aux lecteurs un rien de repos entre deux messages à lire. 

Après quelques jours seulement de pause dans le grand Sud, l'heure est déjà à la remontée. Il est encore prévu un arrêt dans le Sud-Ouest. Le départ se fait tôt le matin avec un temps très prometteur. Petite tenue et grands espoirs pour une journée ensoleillée et chaude.... Il n'y a pas de raison : hier il faisait beau et presque chaud, cela ne peut que continuer dans cet élan...

_copie-0_DSCN9944

 

Dans ce trajet retour, le ciel n'a pas été égal en cours de matinée. 

_copie-0_DSCN9945

_copie-0_DSCN9946

 

Les photos ont été faites en roulant donc je demande toute ton indulgence. Le paysage méditerranéen disparait petit à petit au profit d'une campagne moins typique et je m'accroche aux derniers cyprès pour conserver un peu de l'image des jours précédents. J'aime la Provence et ses paysages, j'aime les montagnes, les rochers et, bien sûr, la mer.... La Provence m'offre tout cela d'un seul coup. C'est le rêve. Il n'y a que la chaleur qui n'est pas mon amie. Tout le monde me dit que c'est juste une question d'accoutumance et je veux bien le croire car d'aucune, qui ne supportait ni soleil ni chaleur, enfile désormais un blouson polaire quand je suis bras nus.... 

_copie-0_DSCN9949

_copie-0_DSCN9953

 

_copie-1_DSCN9971

_copie-1_DSCN9973

 

A notre arrivée dans le Sud-Ouest, nous avions 28° et l'on nous annonçait un 32° pour le début d'après-midi quand nous étions encore loin et dans la voiture climatisée. Le lendemain serait donc forcément une belle journée pour aller se promener ? 

Sauf que c'était sans compter avec la pluie. Elle s'est mise à tomber dès le matin, en averses drues et continues La terre, au jardin, s'est vite alourdie sans qu'il ne soit plus possible d'y poser un pied....

_copie-0_DSCN9975

 

Dans la pluie battante, le tracteur fera quelques allers et quelques retours avant de renoncer et de s'en aller..... Et c'est tout ce que nous pourrons voir de la jolie campagne locale.

_copie-0_DSCN9979

 

Il fallait donc que nous rentrions en Bretagne pour y trouver le beau temps ? Ohh pas le jour de notre retour où nous avons eu une belle averse de neige en arrivant à Nantes. De gros et larges flocons. De vrais flocons qui volaient dans le vent et venaient s'écraser sur le pare-brise. Cela n'a duré que le temps d'une averse mais les températures extérieures étaient tout de même retombées bien bas. Aux dires de ceux qui nous attendaient chez nous, il était tombé une impressionnante averse de grêle .... Toutes les régions étaient donc touchées, comme ceci ou comme cela... Ici aussi deux journées de pluie avant que revienne le soleil.

_copie-1_DSCN0016

_copie-1_DSCN0017

_copie-1_DSCN0018

Posté par mimiweb à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 4 mai 2017

Dans le grand Sud....

Comme mes récits de voyages sont très longs et mes articles très copieux, j'ai décidé de les publier au fil du temps pour te laisser respirer entre deux. Car comme mon séjour a été le plus long à cet endroit, forcément, c'est là que j'ai fait le plus de photos. J'espère que tu les apprécies et que je ne t'ennuie pas ? 

Cette fois, ce sont quelques vues des environs et, notamment, du gigantesque Lac de St Cassien. On s'y baigne, on y canote, on y joue, on y lézarde.... Il faut dire qu'en saison les plages sont totalement inaccessibles : à 8 h 30 du matin, il n'y a plus un centimètre carré où poser sa serviette. Les accros sont déjà là, aggrippés à leur carré de sable et bien décidés à marquer leur propriété pour ne pas en céder la moindre parcelle. L'après-midi, ils seront tous recroquevillés sous les parasols tant le sable sera bouillant et tant le soleil sera brûlant. Les locaux, du coup, se rabattent sur l'eau douce du lac qui propose à peu près toutes les mêmes activités que les plages les mieux équipées, même sur le plan du logement puisque les campings ne sont pas oubliés.

_copie-0_DSCN9910

 

En cette saison, c'est plutôt la pêche qui attire les visiteurs. Le lac couvrant plus de 3 kilomètres carrés, les endroits où se poser, canne à la main, ne manquent pas. 

 

_copie-0_DSCN9911

Les 23° de cette journée-là avaient quand même attiré quelques baigneurs déjà prêts à se rafraîchir dans les eaux..... encore froides. Cependant, cette petite langue d'eau peu profonde avait été chauffée toute la journée et devait avoir remonté en température.

_copie-0_DSCN9912Ce

_copie-0_DSCN9913

_copie-0_DSCN9914

 

Une piste permet (ou plutôt pourrait permettre à quelqu'un très en forme) de faire le tour du lac à pied. Le matin, des embarcations longues et effilées, portant six à huit rameurs, s'entraînaient à l'aviron, les sportifs dopés par les hurlements d'un accompagnateur (barreur) installé dans un zodiac tout proche, porte-voix en main. Les bateaux glissent tellement légèrement sur la surface de l'eau que ce sport semble aisé.... L'embarcation fend à peine l'eau, tout en délicatesse et en douceur, et file à grande vitesse. Les entraînements semblent plutôt prendre l'eau le matin. L'après-midi, d'autres bateaux feraient des obstacles dangereux... 

 

_copie-0_DSCN9919

_copie-0_DSCN9920

_copie-0_DSCN9921

 

Un grand pont enjambe une partie du lac que les voyageurs découvrent s'ils quittent l'autoroute, à quelques centaines de mètres de là.

_copie-0_DSCN9923

_copie-0_DSCN9925

 

La nature, protégée, permet de découvrir de jolies fleurs, des essences d'arbres et leurs fruits, des champignons et même des cailloux intéressants. 

 

_copie-0_DSCN9926

 

Les genèvriers exposent leurs baies au soleil...

_copie-0_DSCN9927

 

..... et les chênes de nouvelles feuilles. Ici deux espèces de chênes se partagent le territoire : le chêne vert et le chêne-liège. Des morceaux énormes d'écorces tombent à terre mais ils sont d'une légèreté très étonnante.

_copie-0_DSCN9928

 

Certaines plages ont été aménagées où l'on peut rejoindre une île ou un plongeoir, où l'on peut jouer dans des structures gonflables et flottantes. Les estivants peuvent louer des pédalos qui, parfois, prennent cette allure particulière quand ils sont dotés d'un toboggan pour tomber dans l'eau et nager.

_copie-0_DSCN9930

 

Si j'ai mis ma main auprès de la branche, ce n'est pas une erreur de cadrage mais c'est pour donner la mesure de la feuille relativement petite. Une manière, pour la plante, de se protéger car ici, quand le vent souffle, la nature est bousculée copieusement.

_copie-0_DSCN9933

 

Le massif n'a rien à envier, en beauté, à ce merveilleux lac. Les roches sont là, massives et mystérieuses. Elles sortent soudain d'une brume de chaleur qui les enveloppe tôt le matin.

 

_copie-0_DSCN9935

_copie-0_DSCN9936

_copie-0_DSCN9937

_copie-0_DSCN9938

 

Tantôt à végétation rase, tantôt couverte de forêt, cette montagne que l'on nomme colline par ici cache aussi de jolis itinéraires forestiers comme celui qui permet de longer (encore !) la Siagne, turquoise aux eaux vives.

_copie-0_DSCN9939

 

_copie-0_DSCN9940

_copie-0_DSCN9941

Ainsi se terminait notre court séjour dans le grand Sud. L'an prochain, je me promets de me poser un peu plus longtemps (pas trop non plus pour plein de raisons) et de profiter plus avant des alentours mais aussi du jardin, de la piscine, et, surtout et avant tout, de ma famille.... Ceux-là sont loin et nous manquent. Forcément !

Posté par mimiweb à 16:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


Destination : grand Sud...

Cette fois c'est sûr, nous allons trouver le beau temps ! C'est logique, c'est toujours comme ça !!! Et je pourrai bronzer un peu, me reposer dehors au soleil, bricoler au jardin, cuisiner sous l'auvent.... Oui, oui, c'est sûr. Enfin..... j'étais sûre. Mais j'avais tort. 

Ce méchant vent fort et très froid, on l'appelle "retour d'Est" dans le grand Sud. Il semble que ce soit le Mistral, tout droit descendu du Nord, qui fasse une escapade avant de revenir par l'Est, encore plus refroidi ! C'est bien ma veine ....

Notre court séjour a commencé avec la pluie et l'orage....

_copie-0_DSCN9786

_copie-0_DSCN9794

_copie-0_DSCN9797

_copie-0_DSCN9804

 

Heureusement, cela n'a pas duré ainsi. Le temps s'est rétabli, le soleil est revenu mais pas la chaleur.... La petite laine restait indispensable. Aux moments les plus chauds, j'ai fait un peu de jardinage .... 

_copie-0_DSCN9815

_copie-0_DSCN9818

_copie-0_DSCN9834

 Mais quand le temps a été chaud pour de bon, nous sommes partis visiter une bambouseraie devant laquelle nous étions passés de nombreuses fois et qui m'intriguait tellement....  Alors puis-je t'emmener avec moi pour une promenade rafraîchissante le long de la Siagne ? La Bambouseraie du Mandarin est posée le long de la Siagne, juste à l'entrée du village de Saint-Cezaire sur Siagne mais il semble qu'elle soit en fait sur le domaine de la ville de Montauroux. Pour te situer sur la carte, vois déjà du côté de Cannes et de Mandelieu puis remonte un peu vers Grasse, du côté du Lac de St Cassien. 

_copie-1_DSCN9836

_copie-1_DSCN9837

_copie-1_DSCN9838

_copie-1_DSCN9839

 

Les bambous comprennent beaucoup de variétés. Les feuilles sont différentes, dans leurs couleurs, dans leurs formes et leur taille. Les tiges sont également différentes selon les variétés. Parfois elles arborent des couleurs tout à fait inattendues, des lignes très graphiques et esthétiques. Les bambous sont vraiment très décoratifs. Leur souplesse permet d'en faire des arches quand on les courbe et les attache, leur hauteur en fait des perches de premier choix et leur résistance permet de les employer pour construire des échaffaudages solides. 

_copie-1_DSCN9840

_copie-0_DSCN9837

 

_copie-1_DSCN9838

_copie-1_DSCN9839

_copie-1_DSCN9840

_copie-1_DSCN9841

_copie-1_DSCN9842

_copie-1_DSCN9843

_copie-1_DSCN9844

_copie-1_DSCN9845

_copie-1_DSCN9846

_copie-1_DSCN9847

 

La promenade est dessinée, ponctuée de petites constructions qui évoquent l'Asie et ses habitats traditionnels. 

_copie-1_DSCN9849

_copie-1_DSCN9850

 

Dans un petit enclos, deux charmants petits ânes font la joie des enfants. L'un d'eux a un pelage aussi doux qu'une peluche. Très étonnant !

_copie-1_DSCN9851

_copie-1_DSCN9852

_copie-1_DSCN9853

_copie-1_DSCN9854

_copie-1_DSCN9855

 

L'eau tient également une place très importante. Elle cascade sur les rochers dans le cours d'eau tout proche, elle ruisselle dans un manège d'arrosage, elle est calme et couverte de cresson sauvage ici ou de nénuphars là.....

_copie-1_DSCN9856

_copie-1_DSCN9857

_copie-1_DSCN9858

 

_copie-1_DSCN9859

_copie-1_DSCN9860

_copie-1_DSCN9862

_copie-1_DSCN9863

_copie-1_DSCN9864

Même après qu'on l'ait coupé à sa base, le bambou laisse encore un résidus particulièrement beau. Les racines de surface ressemble aux pétales réguliers d'une fleur.  

_copie-1_DSCN9865

_copie-1_DSCN9866

 

Outre les barrières, les maisons, les planchers, les ponts, quelques meubles représentent aussi les emplois possibles du bambou. Ils ne sont pas fabriqués sur place. Ici on ne vent que des plants, des arbres en pots et des cannes de toutes longueurs. 

_copie-1_DSCN9867

_copie-1_DSCN9868

_copie-1_DSCN9869

 

_copie-1_DSCN9870

_copie-1_DSCN9871

_copie-1_DSCN9874

_copie-1_DSCN9885

Tu le sais déjà : j'aime beaucoup les carpes Koï. Elles me fascinent. Si j'avais eu l'espace nécessaire et suffisant, j'aurais fait installer une petite flaque d'eau rien que pour y mettre des plantes aquatiques et quelques carpes. En ville, j'aurais certainement moins redouté les prélèvements que font régulièrement les hérons. Mais le tout petit terrain que nous avons autour de la maison n'a pas permis un tel projet... 

_copie-1_DSCN9886

_copie-1_DSCN9887

_copie-1_DSCN9888

_copie-1_DSCN9889

_copie-1_DSCN9890

_copie-1_DSCN9891

 

La feuille d'érable est si graphique, le parasol Japonais si joli en toile de fond....... Je n'ai pas résisté à faire une petite photo prise par le dessous afin de jouer avec l'ombre et la transparence des feuilles. Un joli sujet que je pourrai explorer en art textile, je pense.

_copie-1_DSCN9893

_copie-1_DSCN9894

_copie-1_DSCN9901

 

Les cannes coupées, posées contre la maison (un ancien moulin), donne une idée de la longueur possible d'une canne de bambou. Selon l'usage que l'on veut en avoir, il sera possible d'acheter des cannes plus ou moins longues.

_copie-1_DSCN9902

_copie-1_DSCN9903

 

_copie-1_DSCN9904

 

Quelques images d'un palmier avant de franchir la porte de sortie et je te laisse...... J'ai fait beaucoup de photos. Je voulais tout te montrer mais j'ai bien conscience que cela fait un article très long et peut-être fastidieux pour certains lecteurs. 

_copie-1_DSCN9905

_copie-1_DSCN9906

_copie-1_DSCN9907

Etait-ce quand même une visite intéressante ? L'endroit était si agréable, si dépaysant, si rafraichissant que je ne peux que recommander cette visite pour qui se trouve dans les parages, fort beaux au demeurant. Je suis certaine que même ceux qui habitent tout près n'ont pas forcément poussé la grille d'entrée de la bambouseraie. Cet été, lorsqu'il fera très chaud, ce sera un refuge idéal. Une adresse à retenir donc !!!

Posté par mimiweb à 10:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 3 mai 2017

Remontée vers le Lot-et-Garonne

Après notre bref séjour à Dax, un autre bref séjour à Marmande. Notre séjour correspondait à un évènement festif familial qui a duré deux jours et demi ce qui laisse assez peu de place au tourisme. 

Le climat plutôt sec et chaud de la région a permis, en ce printemps débutant, à de belles fleurs de s'épanouir. Bien sûr, j'en ai profité pour les photographier :

_copie-0_DSCN9706

_copie-0_DSCN9707

_copie-0_DSCN9708

_copie-0_DSCN9712

_copie-0_DSCN9714

Généralement, la chaleur met rapidement fin aux floraisons. Cette fois, nous sommes cueillis par un petit vent glacial qui devrait faire durer l'immense floraison du muguet qui s'étale jusque sur le trottoir... 

_copie-0_DSCN9717

_copie-0_DSCN9718

_copie-0_DSCN9720

_copie-0_DSCN9722

 

La fête de Pâques a été l'occasion de visiter l'église, son orgue et ses vitraux.

_copie-0_DSCN9724

 

_copie-0_DSCN9727

_copie-0_DSCN9728

_copie-0_DSCN9731

_copie-0_DSCN9733

 

Entre deux repas, nous sommes allés faire une petite balade digestive...

_copie-0_DSCN9767

 

_copie-0_DSCN9768

 

D'ailleurs, à part cela, qui saurait me dire ce qu'est cet arbre ? J'ai pris une photo d'un peu loin et une autre, rapprochée, avec la grappe de fruits. Cela pourra peut-être aider à l'identification ?

_copie-0_DSCN9769

_copie-0_DSCN9770

_copie-0_DSCN9772

_copie-0_DSCN9773

 

_copie-0_DSCN9775

_copie-0_DSCN9776

_copie-0_DSCN9779

 

Et notre visite s'achève avec cette jolie vue sur le cloître, jardin public. Même si le vent était très froid, nous avons tout de même eu une dernière journée chaude, très ensoleillée et pleine d'encouragements pour une semaine que j'espérais remplie de soleil. Mais.......

_copie-0_DSCN9782

Posté par mimiweb à 19:50 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 mai 2017

Périple vers le soleil

Je rentre d'une escapade que nous avons faite vers le soleil. Soleil et chaleur, à ce moment là, étaient au rendez-vous. Certes petite chaleur printanière mais chaleur tout de même.

La première étape de mon voyage était Dax. Dax et ses 18 centres de cure, en réalité plus de 30 centres de soins si l'on prend en compte ceux situés dans les villages des environs immédiats de la ville. Dax et son arène, Dax située dans les Landes entre forêt de pins, océan et Pyrénées.

_copie-0_DSCN9652

 

En partant de la maison, le soleil se levait tout juste sur le port, mettant des ors sur l'eau et dans le ciel. Moral au beau fixe : le beau temps allait nous accueillir à coup sûr.

_copie-0_DSCN9656

_copie-0_DSCN9657

 

A Dax, nous avons découvert, entre autres, de belles maisons et de très beaux hôtels en voie de réhabilitation. 

_copie-0_DSCN9661

_copie-0_DSCN9662

 

Le taureau est l'animal Dacquois par excellence. Cette statue rend hommage à ces pauvres bêtes qui se rendent à l'arène pour combattre ; en d'autres occasions, elles s'y rendent pour de simples jeux d'acrobatie, bien moins dangereux et tellement plus joyeux !

 

_copie-0_DSCN9663

_copie-0_DSCN9664

 

Derrière le kiosque à musique l'arène se dresse fièrement. Au-dessus de la porte d'entrée, un fronton très décoré accueille le public. 

_copie-0_DSCN9665

_copie-0_DSCN9666

 

Conçue à la manière des édifices du Moyen-Orient, l'arène possède des parois ouvertes comme des moucharabiehs dans le but d'aérer le public exposé aux rayons dardants du soleil et à l'émotion de l'instant.

_copie-0_DSCN9667

 

La culture taurine Dacquoise est très ancienne. L'arène a fêté son centenaire tandis qu'une feria soulignait les huit siècles de traditions tauromachiques.

 

_copie-0_DSCN9668

 

L'autre activité de pointe de Dax est donc la cure thermale. Les soins visent les rhumatismes, l'arthrose et les problèmes articulaires. La méthode employée se résume surtout à l'emploi des sources d'eau chaude qui fument au coeur de la ville. Etonnamment, le climat océanique plutôt humide serait responsable de douleurs rhumatismales mais les sources naturellement chaudes les soignent.... 

_copie-0_DSCN9669

_copie-0_DSCN9670

 

Le centre ville est bien nanti en matière de commerces de tous genres. Une grande halle offre un marché permanent, des galeries commerciales proposent les commerces habituels des centres villes. 

Dans la halle des métiers de bouche, ce perroquet avait décidé de m'élire sa préférée du jour. Grimpé sur ma main puis mon bras, il a terminé sur mon épaule, imitant mon rire chaque fois que je pouffais. Au bout d'un moment, parce qu'il était temps de remprendre notre promenade, nous avons souhaité le voir retourner sur son perchoir. Mais l'oiseau ne voulait pas s'en aller ni, surtout, être dérangé par qui que ce soit. Le coup de bec menaçant, personne ne pouvait plus m'approcher jusqu'à ce qu'il voie sa maîtresse revenir. Ouf ! Elle avait le droit de l'embrasser, de le câliner, de le caresser sans qu'il s'en plaigne pour le plus grand plaisir des visiteurs. 

_copie-0_DSCN9672

Les galeries, elles, sont d'une architecture incroyablement décorative. La grande verrière offre une lumière zénitale magnifique pour éclairer les tableaux peints sur les murs. 

_copie-0_DSCN9673

 

_copie-0_DSCN9674

 

La légende de la création de la ville raconte qu'un légionnaire Romain possédait un vieux chien tout perclus de douleurs rhumatismales. Le pauvre chien tomba dans la rivière et fut emporté par le courant sans que son maître puisse le sauver. Il partit alors à la guerre mais, à son retour, son chien l'attendait, tout ragaillardi. Le légionnaire comprit alors que le séjour dans l'eau avait soigné les maux du chien... Ainsi naquit la légende de Dax et du pouvoir de ses eaux. 

_copie-0_DSCN9675

 

Au retour de notre promenade, nous sommes revenus à l'arène pour en visiter l'intérieur, ce qui n'avait pas été possible lors de notre premier passage. A l'arrière, dans la cour, il y a la chapelle où les toreros vont se recueillir avant de combattre le taureau. Ils prient Notre-Dame d'Espérance de les maintenir en vie, de les épargner et de donner une belle mort, glorieuse, au taureau courageux.

_copie-0_DSCN9676

_copie-0_DSCN9677

_copie-0_DSCN9678

 

_copie-0_DSCN9679

_copie-0_DSCN9680

_copie-0_DSCN9681

 

En quittant l'arène, voir cette magnifique glycine odorante m'a redonné un peu de l'oxygène qui me manquait. Puis nous nous sommes dirigés vers la côte Landaise pour y découvrir quelques jolies stations. 

_copie-0_DSCN9682

 

Capbreton où les bateaux à peine rentrés au port, le poisson est venu sur des étals posés sur le quai, Seignosse et Hossegor.... La plage, une vue sur l'Espagne au loin et, bien sûr, les surfeurs....

_copie-0_DSCN9691

 

_copie-0_DSCN9692

_copie-0_DSCN9693

_copie-0_DSCN9695

_copie-0_DSCN9696

_copie-0_DSCN9697

 

_copie-0_DSCN9694

 

Non loin se trouve la maison natale de Saint-Vincent-de-Paul. L'endroit est assez étonnant. Tout près de la maison se trouve une basilique que nous n'avons pas pu visiter car il y avait un office. 

_copie-0_DSCN9701

 

Ce gros chêne qui a connu Saint-Vincent a subi quelques travaux de restauration. La partie gauche de l'arbre, nécrosée, a été remplacée par un béton tandis qu'un rejet de l'arbre était planté plus loin, au ras de la maison (que l'on a tournée de 90° par rapport à son emplacement initial afin qu'elle ouvre sur l'espace du parvis de la basilique). 

_copie-0_DSCN9702

_copie-0_DSCN9702-001

 

La maison se visite sans guide. Etonnamment, elle est très grande pour l'époque : une chambre pour le fils aîné, une chambre pour les trois cadets et une chambre pour les filles tandis que les parents, eux, se contentaient d'une très petite chambre. Une gigantesque cheminée servait à la préparation des repas de cette grande famille. 

_copie-0_DSCN9703

 

Là encore, une superbe glycine m'attendait, guidée en arbre et chargée de fleurs embaumantes et ainsi s'achevait notre courte visite à Dax. Promesse est donnée d'y retourner un peu plus longuement car il parait que les environs sont remplis d'endroits passionnants à visiter. Alors....

 

_copie-0_DSCN9704

_copie-0_DSCN9705

 

Posté par mimiweb à 23:26 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :

lundi 1 mai 2017

Pour ce 1er mai.....

Pour ce premier Mai, le premier et le seul de l'année (incroyable, non ?), je t'offre de cueillir, sans modération aucune :

 

Posté par mimiweb à 15:15 - Commentaires [26] - Permalien [#]

jeudi 27 avril 2017

EXPO à la Gouesnière, près de SAINT-MALO

face à l'église et à la mairieSans titre 2
Pour tour renseignement complémentaire :
durandpat@hotmail.com
06 61 45 49 29
A mes bien-aimés lecteurs : Si vous souhaitez que je publie un article pour votre exposition, adressez-m'en l'affiche en format jpg s'il vous plait. Bien sûr, je ne m'intéresse qu'aux expositions relatives aux arts textiles....

 

Posté par mimiweb à 11:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « juin 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
        12 3
    4 567 8 9 10
    11 121314 15 16 17
    18 19 20 212223 24
    25 26 27 28 29 30