Je vous l'avais promis, j'espère qu'il va vous convenir mais je ne suis pas experte et ne peux que vous présenter ce à quoi je suis parvenue. En vous y mettant, vous devrez obtenir peut-être aussi bien mais très certainement mieux. Je vous parlerai des sottises que j'ai faites plus tard....

Donc, il y avait ce CD d'avril que je devais faire et qui doit se placer sur un fond de sorte que l'ensemble, cohérent, illustre ce que fut le mois échu pour chaque participante. Pour ma part, c'est le voyage que j'ai fait dans le sud qui m'aura le plus marquée, c'est sûr.

Il y avait cette photo qui tenait beaucoup de place dans ma mémoire :

P1000949__800x600_

Le port de Nice. C'est vrai, le ciel était très bleu durant ce séjour et les paysages très boisés alors il me fallait de la couleur. Quoi de mieux que le port de Nice ?

Et puis il y avait aussi ce livre écrit par Val Holmes : "Textile Art Texile" dont je vous ai parlé voilà peu et où l'on peut suivre un vrai cours d'art textile avec quelques astuces.

Alors il y a eu la sélection de la photo, son retournement à l'écran et son impression sur du Vliesofix glissé dans l'imprimante. Val Holmes recommande d'exagérer les couleurs parce qu'il y a une certaine perte à cause du support et j'ai commis l'erreur d'imprimer mon sujet à l'envers sur mon tissu rouillé.... Même pas grave ! C'est l'impression générale qui compte (c'est le cas de le dire !)

DSC08008__Small_

Au moment de mon encollage, j'ai posé quelques morceaux de tissu bleu afin de renforcer le bleu du ciel et de l'eau dans mes finitions ultérieures. Effectivement, ainsi collé au fer sur le tissu rouillé, mon image a beaucoup perdu en précision. Je passe un second morceau de Vliesofix dans l'imprimante parce que le CD qui sera posé par-dessus doit porter la même image, les motifs devant se superposer ultérieurement.

DSC08009__Small_

Toujours faire coïncider le motif du dessus avec le motif du dessous afin de donner l'illusion que l'ensemble est posé sur un seul fond. Le CD doit faire corps, visuellement, avec le fond. Mes lirettes de tissu me donnent de la matière pour composer mon ciel, j'opte pour un cerné des formes au zigzag un peu large et quelques pirouettes de piqué libre au point droit, histoire de mettre du relief dans ce ciel.

DSC08019__Small_

Attention à ne pas trop en faire : il ne s'agit pas d'un ciel breton nuageux mais d'un ciel provençal plutôt calme. Selon Val Holmes, tout le choix que l'on fait tient dans la couleur. Il faut trouver une dominante qui se trouve dans le motif photographié et ne pas hésiter à l'accentuer pour donner de l'épaisseur au sujet. Il faut choisir la bonne couleur et déterminer si on brode "beaucoup" ou "peu" selon l'effet désiré. Moi j'ai envie de chaleur, d'extravagance, de bruit, de soleil, d'accent et de cris. Mon jaune sera vif, le rouge fera contraste...

DSC08015__Small_

Dans l'eau, je brode les reflets en zig zag tandis que sur le sujet, je brode au point droit et je n'hésite pas à charger. Je vérifie régulièrement que mon dessin est "raccord" entre le CD et le fond et je profite d'avoir l'aiguille de la machine enfilée dans telle couleur pour "peindre" tout ce qui est de cette couleur. Je travaille alternativement sur le fond et sur le cercle contrecollé sur de la cantonnière pour le raidir et lui donner de la tenue.

DSC08016__Small_

Pour être certaine de ne pas me tromper, je mets quelques touches de stylo de couleur et je repère ainsi les zones à broder en jaune ou en rouge. Les volets sont verts bien qu'ils semblent bleus sur cette photo et les fenêtres deviennent gris anthracite quand elles sont ouvertes.

DSC08017__Small_

Je me rappelle de convertir mes couleurs en reflets dans l'eau.

DSC08018__Small_

Je varie un peu les tons pour ajouter de l'ombre ou de la lumière : plus clair d'un côté, la lumière arrive de ce côté, plus sombre de l'autre pour figurer l'ombre. Les creux se dessinent.

DSC08020__Small_


Je fais régulièrement coïncider mon rond de CD avec le fond pour vérifier qu'il n'y a pas trop de différences et j'essaye de retrouver l'emplacement qui convient. Dès que le cercle bouge, il y a un décalage entre le fond et le CD, voyez le long store rouge à droite et la petite partie de store brodée sur le cercle... Le second est carrément sous le premier : pas facile de rattraper cela !

DSC08054__Small_

La mer prend de l'épaisseur. Je ne ferai pas paraître le gros bateau qui se trouve sur ma photo mais je place trois bateaux plus petits au bord du quai. Les mâts grimpent devant le bâtiment et je songe à leur reflet dans le port.

DSC08057__Small_

On se rappelle que le CD sera uniquement figuré par ce cercle brodé que j'ai bordé d'un bourdon bleu. En effet, j'en fais chaque fois une sorte de poche dans laquelle je glisserai un papier plus tard. Si le CD devient poche, il ne faut pas risquer d'abîmer la broderie du fond. Une "doublure", taillée dans un non tissé bleu (lingette Décolor Stop) est appliquée en guise de protection. Une piqûre tout autour et une autre pour appliquer un ruban d'attache puis je pourrai poser le CD par-dessus ce fond et piquer les trois quarts tout autour en laissant une ouverture dans le haut.

DSC08059__Small_

En attendant de savoir ce que sera la fiche que je veux fixer au bout du ruban, celui-ci sera roulotté et glissé dans la poche.

DSC08061__Small_

Le cercle d'habillage de CD a légèrement glissé. Pour rattraper le petit décalage, je décide de redonner quelques coups de crayon d'aiguille en bleu franc au niveau du quai mais, sotte que je suis, j'oublie que mon CD doit faire pochette et que cette action va coudre le cercle au fond... J'ai un passage étroit de deux doigts de large pour glisser ce que je veux cacher dans la pochette... Pas malin, ça, Mimi !

Et voilà donc le Port de Nice pour illustrer ce que le mois d'avril 2010 me rappelle...