Quel plaisir, quand vient le printemps, que de pouvoir fouiller parmi les plantes en imaginant les nouveautés qui fleuriront le jardin. Comme l'an passé (mais en automne), s'est tenue à Tréveneuc une fête des plantes et des jardins. Un vrai bonheur à visiter en ce samedi matin, journée quasi estivale !

_copie-0_DSCN9625

 

Dans la chapelle du Château de Pommorio où se tenait la manifestation, il y avait deux expositions : l'une de tissages d'herbes, proposée par Nadine Dupeux, une artiste que j'avais découverte à la Maison de la Rance de Dinan, l'autre de photos animalières d'une expressivité sidérante. 

_copie-0_DSCN9628

_copie-0_DSCN9629

 

Dans le parc, tous les stands étaient prêts et les plantes n'attendaient plus que le visiteur. Il était pourtant encore bien tôt dans la matinée mais nombreux étaient les jardiniers venus pour ne pas rater la plante d'exception au risque qu'il n'y en ait plus l'après-midi.

_copie-0_DSCN9630

_copie-0_DSCN9631

 

En ce qui me concerne, c'est la plante qui suit qui m'a le plus marquée. L'ayant d'abord reconnue comme une primula pour son air de ressemblance avec la primevère ou le coucou, cette petite fleur est absolument magnifique avec un coeur doré et un liseré clair marginant chaque pétale qu'elle a plus nombreux. 

 

_copie-0_DSCN9632

_copie-0_DSCN9633

 

Pour aider le visiteur à faire son choix parmi toutes les variétés, une collection "échantillon" a été mise en scène dans un cadre noir et or, très Napoléon III. 

_copie-0_DSCN9634

_copie-0_DSCN9635

_copie-0_DSCN9636

 

_copie-0_DSCN9637

 

Toujours aussi fascinante, j'ai réalisé qu'il nous est possible, dans nos contrées abritées, de mettre dans nos jardins des fougères arborescentes. Néanmoins, mieux vaut un espace à l'ombre et, si possible, humide.

_copie-0_DSCN9638

 

En revanche, il y avait une autre collection de fleurs qui m'a captivée tant la petite fleur est élégante, graphique, avec des airs d'insectes à longues pattes.

_copie-0_DSCN9640

 

Tout un côté du parc d'accueil avait été converti en village d'osiériculteurs. On y trouvait des silhouettes à taille humaine, des paniers multiformes, des suspensions d'intérieur, des cônes pour grimpantes du jardin etc.....  

_copie-0_DSCN9641

_copie-0_DSCN9642

 

Comme la dernière fois, les rosiers Austin étaient largement représentés à des prix probablement imbattables. 

 

_copie-0_DSCN9643

_copie-0_DSCN9644

_copie-0_DSCN9645

 

Certaines plantes, plus timides, attiraient par la beauté simple de leurs inflorescences. 

_copie-0_DSCN9646

_copie-0_DSCN9647

 

D'autres plantes, à l'inverse, étaient nettement plus sophistiquées, telles les Protéa dont je m'étonne qu'elles puissent être élevées dans nos contrées mais si on le dit....

DSCN9648