lundi 14 juillet 2014

Détissages 2014

aff_motif_mini

Comme chaque année, les Détissages se tiendront à St Thélo, non loin de Quintin, en Côtes d'Armor 22. Mon meilleur conseil ? Aller visiter le site dédié à l'évènement pour y retrouver :

- toutes les informations sur les artistes invités cette année et leur spécialité,

- le bulletin d'inscription pour le stage d'Arts Visuels proposé cette année,

- le bulletin d'engagement pour l'an prochain quand le thème passera aux "Durées", à la lenteur du temps qui s'écoule comme s'écoulent lentement les eaux du Lac de Guerlédan régulièrement vidé.

Posté par mimiweb à 00:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 11 juillet 2014

A vendre à NICE

Et idem pour
l'article concernant la vente de l'appartement de Nice dont on me dit que le lien ne fonctionne pas. Je viens de retourner sur Le Bon Coin et de reprendre le lien vers l'annonce. Je ne mets pas le lien mais l'adresse directement :http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/682127145.htm

Espérons que cette fois...

Nice - Alpes Maritimes....

P1000952 (800x376)

Une de mes amies y vend son appartement à un prix défiant toute concurrence pour l'endroit.

http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/682127145.htm

Je souhaite aider mon amie à trouver preneur pour l'aider dans une situation matrimoniale délicate ; donc, voyez l'annonce mais, vous qui avez un blog, faites le relais en diffusant largement cette information. Il est urgent que la proposition circule. Merci d'avance !

Posté par mimiweb à 23:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

mardi 8 juillet 2014

Anne Woringer expose à ERQUY - 22

Impossible de comprendre ce qui se passe une fois encore. Mes deux derniers articles n'apparaissent pas sur Canalblog quand on appelle mon blog. C'est pénible. Donc j'édite mon article sur l'exposition d'Anne Woringer et je le publie à nouveau. On verra bien si, cette fois, "on" me le laisse en place. Non mais....

 

 

 

Bon c'est dit et définitivement vrai : Anne Woringer est une artiste au talent indiscutable et sa réputation internationale n'est absolument pas usurpée.

Cette semaine et jusqu'au lundi 14 juillet inclus, Anne Woringer expose à Erquy, commune des Côtes d'Armor à un jet de galet du Cap Fréhel. Etonnant d'apprendre qu'une artiste de pareille envergure choisit Erquy pour exposer mais quand on apprend que c'est sur invitation familiale, on comprend mieux le choix des lieux. Non que le village d'Erquy ne vaille pas une telle exposition mais s'il s'était agi d'une invitation professionnelle, j'aurais vraiment aimé savoir de qui elle émanait. L'exposition a pris place au dos de l'Office du Tourisme, dans une galerie d'art plutôt agréable même si l'artiste n'a pas vue sur tous ses visiteurs à moins qu'ils montent jusqu'à elle.

Donc, Erquy nous attendait mardi dans une ambiance estivale baignée d'un grand et beau soleil mais rafraichie par un petit vent de nord-ouest plutôt actif. La visite de l'exposition était aussi prétexte à une belle promenade car le port et la plage sont tout à fait à recommander :

DSCN2182 (Copier)

DSCN2183 (Copier)

Avant de décider à quelle heure nous pourrions nous retrouver sur place, Irma m'avait rappelé un article intéressant que les "Nouvelles du Patchwork" (magazine édité par France Patchwork - fédération nationale du patchwork et des arts textiles) avait fait paraître. C'était en septembre 2008 et se rafraîchir la mémoire pour mieux connaître la personne n'était pas superflu même si l'on se rappelle toujours le travail d'Anne Woringer, pour le peu qu'on ait pu en voir.

 

Dès notre arrivée, c'est une vraie réunion de passionnées qui s'est tenue dans l'une des salles. Nous étions plusieurs à nous retrouver, ravies de nous rencontrer pendant les vacances mais aussi de revoir notamment les quilteuses de Paimpol qui nous avaient reçues à l'automne.

Anne Woringer, extrêmement disponible, a passé un long moment à parler avec nous et à développer, pour nous, les techniques qu'elle a utilisées pour réaliser ses pièces. Pas le moindre secret qu'elle n'ait accepté de nous distiller, pas la moindre astuce de fabrication qu'elle n'ait accepter de nous offrir. Rares sont les artistes (textiles ou pas) qui acceptent un tel partage !

2014-07-08 17

Une forme de chronologie a été respectée qui permet de suivre, avec les années d'expérience, l'évolution artistique du travail d'Anne mais aussi la recherche pour quitter le plus vite possible la rigueur du patchwork traditionnel pour tendre vers la création contemporaine en passant par l'étape de teinture manuelle des tissus anciens.

Puis il y a le motif et l'expression de ces signes qui plaisent tant à Anne Woringer. Elle aime l'écriture, certes, mais elle aime encore mieux le signe, qu'il soit ou non significatif. Ainsi l'on retrouve des motifs proches des arts bruts, des arts premiers ou des signes qui se placent entre dessin et écriture, entre idéogrammes et taches....

DSCN2185 (Copier)

La couleur diminue petit à petit pour faire place aux contrastes simples qui mêlent le ton naturel à la couleur, le bleu indigo à la décoloration, le noir au blanc....

2014-07-08 17

2014-07-08 17

2014-07-08 17

Après la couleur vient le temps de la décoloration. Le processus s'inverse donc. Le tissu est teint ou acheté noir. Il n'est pas de grande facture car, grand teint, il n'obéirait pas aux voeux de l'artiste qui le froisse, le plie, le plisse, le coud, le fixe, le frise avant de le plonger dans....... l'Eau de Javel. Du temps de trempage dépendra le degré de décoloration puis ce sont de nombreux rinçages qui stopperont la chimie avant qu'au dernier rinçage le vinaigre blanc vienne fixer ce qui aura été obtenu. S'ensuivront les étapes de découpages, de rapprochements, de couture, d'applications.

2014-07-08 17

Parfois, les zones colorées sont tout simplement de vastes espaces brodés. Le fil mouliné a été brodé en lignes juxtaposées et serrées les unes contre les autres. L'oeil se laisse leurrer. D'autres fois, ce sont les espaces intermédiaires qui sont brodés d'un point avant en lignes posées en écho, sorte de quilting s'apparentant au sashiko. Ni la broderie ni le patchwork ne sont jamais bien loin.

2014-07-08 17

Quand ce remplissage quilté à petits points réguliers se fait en couleurs, Anne obtient des sortes d'ombrages colorés comme l'on peut en voir, l'été, à proximité des arbres.

2014-07-08_17

Cette exposition procure un réel plaisir et la gentillesse d'Anne Woringer donne vraiment l'envie de s'installer là, tranquille, juste pour regarder autour de soi. Car tout y est beau. Beau au point que j'aimerais beaucoup y retourner.  Pour peu qu'il fasse encore aussi beau, je rentrerai, une nouvelle fois, posée sur mon petit nuage, les yeux emplis des beautés du paysage et la tête pleine de souvenirs de teintures, de décolorations et de broderies.............

DSCN2181 (Copier)

DSCN2184 (Copier)

 

Posté par mimiweb à 22:08 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 3 juillet 2014

Catherine Chanteloube expose cet été

 Catherine Chanteloube expose cet été. A vrai dire, elle expose depuis le 21 juin dernier. Mais, Ô bonne nouvelle, elle expose jusqu'au 31 août 2014,

au Couvent des Cordeliers - à Saint-Nizier sous Charlieu, 42 - dans le département de la Loire.

Alors si ta route des vacances passe par ce département, ne roule pas droit devant et arrête-toi !

 

La Vilaine TB

 "La Vilaine"

Mousseline de coton,

découpée, froissée, cousue - 5 m x 3,50 m

Pièce exposée pour la première fois.

 

Tu auras la chance et le privilège de voir ces magnifiques hirondelles brodées en blanc sur une bande de singalette aérienne de 0,75 m x 13 m. Un vol d'hirondelles dont j'entends les cris aigus dans la fraîcheur soulageante d'une soirée estivale.

Quelle chance pour toi et quelle malchance pour moi qui suis et serai trop loin. A quand une exposition des oeuvres de Catherine dans nos environs Bretons et Briochins ? C'est pourtant à Saint-Brieuc que j'ai rencontré le travail de Catherine Chanteloube, puisse-t-il y revenir pour mon plus grand plaisir....

Posté par mimiweb à 18:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 24 juin 2014

Sun printing et autres bidouillages

Certains jours, il fait bon prendre un peu de distance et s'en aller bidouiller comme on aime. Une vraie récréation proposée par une amie. C'est Irma qui m'a conviée à passer une journée et, parce que la Bretagne était bien ensoleillée, nous sommes convenues de céder à l'envie d'un "sun printing" (traduire impressions solaires)..... En fait il s'agit d'exposer un tissu imbibé de couleur sous le soleil en y posant des éléments. Les parties en contact avec les rayons ultra violets vont révéler la teinture tandis que celles restées à l'ombre de l'objet occultant resteront pâles. Plus le soleil est fort, plus l'impression est nette encore faut-il employer les bonnes couleurs.

Voici les quatre pièces issues de cette "cuisson" : deux ont été teintées avec des peintures pour soie, deux ont été teintées avec des Setacolor. En l'occurence, les deux premières pièces sont mon grand format couvert, à gauche, d'un protège-évier de plastique à formes de fleurs et, à droite, d'un napperon de coton et, pour Irma, ce joli format bleu qu'elle a recouvert d'un set de table de plastique fin aux motifs de dentelle en rosace.

Les sets ou napperons doivent IMPERATIVEMENT être très fins. L'épaisseur ayant tendance à créer des zones d'ombre. Et puis cette finesse va aussi permettre une très bonne adhérence au tissu ; la moindre zone qui bulle et qui "s'éloigne" du support élargit la zone d'ombre et trouble le motif. La précision va donc de pair avec un cache fin qui adhère bien.

A noter que nous avons saupoudré nos pièces de gros sel. Une petite question s'impose : les zones vraiment foncées sont-elles une évacuation de la couleur en périmètre du grain de sel ? Pourquoi ce cerné aussi prononcé ?

DSCN1887 (Copier)

Le napperon de dentelle en plastique a merveilleusement marché. L'impression de dentelle est très réussie et l'assemblage des couleurs fonctionne superbement. Bravo, Irma....

DSCN1888 (Copier)

Ce sont les Setacolor qui ont été employées sous les pochoirs alphabétiques d'Irma. Les carrés, métalliques, adhèrent bien au tissu mais l'épaisseur ne favorise pas la bonne révélation de la lettre même si, au final, ce tissu teint est tout à fait réussi.

DSCN1889 (Copier)

Pour ma part, j'ai employé, sur les Setacolors, des pochoirs de plastique transparent très fin. Ils ont particulièrement bien adhéré au tissu et ont fait corps avec lui sous le soleil. Les couleurs ont donc été accentuées par le soleil et les motifs se détachent extrêmement bien. 

DSCN1890 (Copier)

Le napperon de dentelle en tissu présente l'inconvénient de "boire" la peinture. Du coup, il reste mouillé plus longtemps que le support lui-même et ralentit un peu le processus de révélation. Le même napperon en tissu enduit ou en plastique serait préférable.

DSCN1891 (Copier)

 

Emportées dans notre élan, nous nous sommes décidées à continuer nos expériences et Irma m'a proposé un travail de marbrage sur mousse à raser..... Je n'avais encore jamais expérimenté et j'avoue m'être bien amusée. Un bac peu profond, de la mousse à raser bien lissée en surface, des encres acryliques et des peignes. Rapidement je trouve mon outil : la pique à brochette en bois.

DSCN1892 (Copier)

Une fois les gouttes de couleurs posées en surface de la mousse et après avoir "tiré" les taches colorées à l'aide de l'outil en dessinant des formes très en surface de produit, le tissu est délicatement posé et légèrement appliqué. Le temps de prise dépend de l'intensité de couleur souhaitée. Le travail se fait par aspiration et on le voit évoluer depuis l'envers que l'on supervise.

DSCN1893 (Copier)

On décolle le tissu sans hésiter et on profite du beau soleil du jour pour aller poser la pièce sur la pelouse afin qu'elle y sèche. La mousse qui reste adhérer au tissu s'élimine en séchant.

DSCN1894 (Copier)

Avec ma pique à brochette, je m'éclate en volutes et autres "plumes" marbrées...

DSCN1895 (Copier)

Irma terminera sa séance plus en douceur et en teintes pastel.

DSCN1896 (Copier)

La légèreté des plumes ne fera pas s'envoler les carrés de tissus sagement posés sur la pelouse aux rayons du soleil de fin d'après-midi. Il faut prévoir un peu de temps de séchage. Lorsqu'il y a eu trop de mousse résiduelle, Irma a tenté le raclage très léger. Mais elle a travaillé beaucoup d'enveloppes et de cartes qui feront des courriers fort élégants dans un futur proche.

DSCN1897 (Copier)

Mes couleurs sont fortes et flashies. Ce n'est pas vraiment "moi" mais j'ai travaillé dans l'optique d'un travail demandé par quelqu'un qui aime, par-dessus tout, les couleurs fortes et contrastées.....

DSCN1898 (Copier)

La dernière pièce présentée ci-dessous est une production d'Irma que j'ai baptisée "vol d'hirondelles".... d'accord ? ou pas d'accord ?

DSCN1899 (Copier)

Pour les autres productions, je te conseille d'aller visiter le blog d'Irma qui a déjà publié un long et bel article sur cette merveilleuse journée où nous avons travaillé à quatre mains. Merci encore, Irma, pour cette récréation tout à fait salutaire.... La journée m'a carrément reboostée.... !!!! A bientôt chez moi !!!!

 

NB : Irma me communique un petit changement à apporter à mon article : "j'ai pris un polycoton pour mes impressions chiffres et lettres et pas setacolor mais encre colorwash. La couleur prends moins bien sur le polycoton. Ce qui marche bien c'est du lin et du coton (soie certainement aussi) et des pochoirs bien plaqués sur le tissu".

Pardon Irma mais voilà les choses rétablies. C'est important pour qui souhaiterait tenter les mêmes expériences que nous....

Autre détail : sur un site, la personne utilise une "case à germination" de sa serre chaude pour éblouir ses tissus. Serait-ce alors la lumière vive et pas les UV qui sont responsables de la révélation des couleurs ?

Posté par mimiweb à 23:22 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,


samedi 21 juin 2014

Pour qui était en attente....

Sans doute l'un des derniers articles sur le blog SQPATCH car voici qu'arrive la trève estivale. Pour qui attendait de voir le début du travail d'art textile des participantes, c'est ICI.

Et si ce blog te plait, tu peux t'y abonner également et le faire connaître autour de toi !

DSCN1882 (Copier)

Posté par mimiweb à 16:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Festival du Lin et de l'aiguille

Comme chaque année aura lieu, début Juillet, le Festival du Lin et de l'Aiguille dans la Vallée du Dun....

Festival du Lin et de l’Aiguille

 

 

 

 

Dans 2 semaines débutera

la 23ème édition tant attendue du Festival !

 

 

Rejoignez-nous les 4, 5 et 6 Juillet 2014 dans 10 Communes de la Vallée du Dun et ses environs.

 

 

Ci-joint, découvrez le programme détaillé du Festival 2014.

 

 

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à nous contacter au 02.35.57.25.20.

 

 

Alliance & Culture

6, Rue Pasteur

76740 FONTAINE-LE-DUN

02 35 57 25 20

www.festivaldulin.org

Pour lire le programme et trouver toutes les informations utiles sur les artistes invités, les exposants, le marché au lin, les divers sites etc... , cliquer ICI.

Posté par mimiweb à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 19 juin 2014

Photographie, photographieuse....

C'est vrai que j'aime photographier et si j'en avais les moyens j'aimerais faire encore mieux avec un matériel plus pointu. Néanmoins, le petit bridge que j'ai me permet déjà pas mal de choses. De quoi me satisfaire. De quoi te satisfaire ?

2014-06-19

DSCN1865

DSCN1866

DSCN1872

DSCN1873

Voilà. C'était la rose du matin. La rose rose. La rose rose et arrosée de rosée.

2014-06-191 (Copier)

DSCN1871 (Copier)

DSCN1864

Posté par mimiweb à 23:42 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

Il fait beau. Il fait très beau !

DSCN1851 (Copier)

DSCN1852 (Copier)

DSCN1853 (Copier)

DSCN1854 (Copier)

Posté par mimiweb à 22:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

Jardin et floraisons

Juin est à mon sens le mois le plus floral. L'été, et s'il est très chaud c'est pire, propose peu de fleurs et leur conservation est autrement plus difficile. Pendant notre absence, la voisine s'est occupée de la maison. A notre retour, un beau bouquet de roses m'attendait mais une amie est venue me rendre visite et m'a apporté ces roses-ci que je trouve infiniment jolies. Bien sûr j'ai tenté la bouture, je ne peux pas m'en empêcher. Avoue tout de même qu'il eut été dommage de ne pas essayer. Non ? Cette rose est vraiment très, très belle.... J'y ai adjoint une fleur du seringat que je croyais mort et qui fleurit comme jamais.

DSCN1826 (Copier)

DSCN1827 (Copier)

Cette période de roses en tous genres est, pour moi, un enchantement...

DSCN1828 (Copier)

DSCN1829 (Copier)

C'est aussi la fin de la floraison des pavots. Ceux-là sont rouge vif, de la couleur des coquelicots mais d'un format tout autre. Néanmoins, si je refais faire le jardin, je ne sais pas si je pourrai conserver ces plantes un peu difficiles à gérer. Le feuillage est envahissant, la floraison de courte durée.... Faut voir...

DSCN1835 (Copier)

DSCN1836 (Copier)

DSCN1837 (Copier)

Je ne manque pas de fleurs à vrai dire. Je suppose que si l'on clique sur l'image du jardin, on aura l'énumération agrandie de ce qui s'y trouve. Je n'ai pas tout identifié car, parfois, j'ai ici ou là une petite bouture de rosier qui a bien pris mais qui ne fleurit pas encore. C'est tout le problème des boutures : elle peuvent bien prendre mais mettre du temps à évoluer. Alors que si l'on plante une fleur qui est en pot depuis quelques années déjà, on aura un sujet résistant et prêt à croître tout de suite....

DSCN1842 (Copier)

DSCN1843 (Copier)

DSCN1844 (Copier)

DSCN1845 (Copier)

Il est impossible de charger les images ce soir et je commence à m'énerver singulièrement. Une image sur quatre se résume à un logo "verre à pied" qu'il faut effacer pour tenter le rechargement de ladite. Casse-pieds !!!

DSCN1846 (Copier)

DSCN1847 (Copier)

Tiens, à propos, tu vas peut-être pouvoir me dire si ma sauge est comestible ? Je sais qu'il existe plein de sauges. D'ailleurs j'en ai deux puisque, en façade de maison, j'en ai une qui fait de petites fleurs rouge et blanc. Mais celle-ci, qui est bleue, est-elle consommable ?

DSCN1848 (Copier)

Le tour du propriétaire-jardinier se termine avec ce fond d'allée où j'ai deux rosiers "parfumés", dont l'un est grimpant, qui ont bien du mal à grandir. La terre n'est pas bonne et il en manque. Je dois organiser une bordure qui me permettra de surfacer avec une terre plus nourrissante.

DSCN1849 (Copier)

Alors, pour terminer ce billet, je te montre une vitrine qui se trouvait vide et qu'il s'agissait de regarnir. Deux kalenchoés, un Saint-Paulia et un Sempervivum qui, je l'espère, dureront un peu. Ni les kalenchoés, ni la rosette cactée n'ont besoin de beaucoup d'eau et les vaporiser devrait suffire si l'ambiance de la pièce n'est pas trop chaude. En revanche, pour le Saint-Paulia, je ne sais pas quel régime convient.... Je ne sais même pas comment s'écrit cette fleur et la recherche Google ne fonctionne pas du tout, ce soir.... Souci de connexion je pense... Je ne sais même pas si mon article va pouvoir être publié.

DSCN1850 (Copier)

Posté par mimiweb à 22:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « octobre 2017 
    dimlunmarmerjeuvensam
    12 34 56 7
    8 910 11 12 13 14
    15 16 1718 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31