samedi 3 août 2013

Surprise textile

Lorsqu'elle avait à peine quatre ans, j'avais pris ma petite-fille sur mes genoux et j'avais pour elle piqué librement sur un assemblage de morceaux de tissus qu'elle avait découpés et placés, selon son humeur, sur un support adhésif. Elle avait fait une ATC. Depuis elle n'avait de cesse de me réclamer un nouvel essai mais vous savez commment c'est : ce n'est pas le moment, on s'apprête à sortir, c'est l'heure de la sieste, c'est l'heure du bain de mer, c'est l'heure de la douche.... Bref, nous n'avions jamais réussi à recommencer.

Voilà qui est fait. Un espace de deux heures devant nous et je l'ai installée pour la réalisation d'une pochette et, là, énorme surprise : j'ai eu affaire à une petite fille de 9 ans très précise, appliquée, soucieuse de bien faire et de prendre son temps pour cela. Elle anticipait mes consignes, elle prenait des mesures pour que le pli soit bien perpendiculaire. Bref, géométrie et arithmétique ont soudain trouvé leur utilité pour donner ceci :

DSC02909 (Copier)

Je n'ai rien fait d'autre que coudre le bouton en place. Même la petite queue de rat en coton huilé a été placé bien au centre et repiqué... Mon seul regret : n'avoir pas suffisamment eu confiance pour changer le fil de la machine et en mettre un de couleur assortie au tissu. Mais, franchement, je ne m'attendais vraiment pas à autant de qualité.

Le grand frère, 12 ans, ne voulant pas être en reste, a demandé lui aussi à réaliser une pochette. Comme il est plus grand et plus hâtif, j'ai choisi de canaliser son intérêt en lui proposant une pochette "utile", une pochette de protection pour sa tablette. Difficulté supplémentaire : doubler le tissu d'un molleton ! Bien qu'il soit plus pressé d'en avoir fini avec les exercices, mon petit-fils a tenu jusqu'au bout de la tâche et ne m'a pas demandé de finir pour lui. Cette fois encore, je n'ai que placé les boutons qu'il a choisis et positionnés.

DSC02928 (Copier)

Si leurs vacances chez moi avaient été plus longues, je ne sais pas si j'aurais accepté la surenchère ad Vitam. Là, comme ils repartaient le lendemain matin, j'ai accepté, dans la foulée, de remettre ça avec ma première élève :

DSC02929 (Copier)

Les attaches auraient mérité d'être plus longues et que l'on choisisse un ruban plus facile à nouer mais quand la mercerie compte beaucoup de produits, cela jette la difficulté du choix dans les petites têtes. Alors on prend ce que l'on aime et pas ce qui ira bien. Néanmoins, vous aurez remarqué l'essai de point fantaisie ajouté au rabat ?

DSC02931 (Copier)

La relève serait-elle donc assurée ? Il me semble....

Posté par mimiweb à 23:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :


Couleurs de Bretagne, couleurs de l'été

2013-08-03 (Copier)

Les couleurs de Bretagne, c'est un ciel bleu et un grand coup de chaud, c'est une mer verte et un joli deux mâts qui entre dans le port, un jour de pluie qui mouille Paimpol et ses volets bleus, c'est une dorade grise et luisante qui s'endort sous un rond de citron.

Et les couleurs de l'été, comme souvent dans les jardins, c'est la lavande en pleine floraison qui attire des bourdons au ventre de velours, c'est un papillon qui s'attarde à claironner au fond de fleurs tubulaires, c'est le pavois des armes de Saint-Malo, c'est enfin un sèche-bouteilles que l'on a choisies rouges et qui éclairent entre deux lattes d'un portail peint en vert. Enfin, c'est le gros insecte noir qui s'empresse de quitter le mur de ciment où le soleil risque de le cuire.

2013-08-031 (Copier)

DSC02885 (Copier)

C'est aussi un tamaris qui porte les traces de l'averse mais qui s'allume de rose, guirlande de branchettes et ampoules d'eau claire....

Posté par mimiweb à 23:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

jeudi 25 juillet 2013

Petit jeu de la photo truquée

Pour aider à la bonne compréhension de la technique employée, voici comment j'ai procédé (en admettant que ma mémoire n'omette pas quelques étapes !).

D'abord, j'ai choisi deux photos que j'ai ouvertes dans le logiciel Photofiltre. Pour celle qui concerne les chaises de jardin, j'ai demandé une inversion de couleurs puis, avec la souris, j'ai demandé à la "copier".

2013-07-19 13

2013-07-19 13

DSC02559 (Copier)

Et, en faisant le collage de la première image sur la seconde, j'ai joué sur la transparence afin que les deux photos se fondent autant que possible l'une dans l'autre.

24071 (Copier)

Puis j'ai pu reprendre ce premier résultat pour l'appliquer, tout en transparence encore, sur l'image de départ. Cette fois, il s'est agi de jouer sur les intensités de couleurs et de travailler la saturation des tons, voire de changer une couleur ou une série de couleurs.

24072 (Copier)

24073 (Copier)

Demander que les couleurs soient plus fortes puis le confirmer permet d'illuminer ce vert venu remplacer le rose.

24074 (Copier)

24075 (Copier)

24076 (Copier)

Et voilà comment je suis arrivée à ce résultat final qui a fait croire, l'espace d'un instant, à une de mes amies, qu'il s'agissait d'une vaste terrasse de belle demeure.... Mais non, je le précise, la photo a bel et bien été prise dans mon jardin, à travers les barreaux d'un dossier de chaise. Pour le reste, il faut fouiller le logiciel de traitement d'image et tenter des expériences. Si elles ne plaisent pas, il suffit d'aller dans "édition" et de supprimer la dernière action pour retrouver l'image d'avant...

24077 (Copier)

Mon petit exercice de la semaine vous plait-il ? Vous convient-il ? Et vous a-t-il surpris ? Moi je l'aime bien et je suis contente de ce que j'ai obtenu !

Posté par mimiweb à 01:11 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 24 juillet 2013

Et si l'on allait se rafraîchir au bord de l'eau ?

DSC02876 (Copier)

- "Dis donc Paulo, tu ne viendrais pas prendre un petit bain, toi ?

- "Mais si Marco... Je te suis de ce pas !"

DSC02877 (Copier)

Laissant nos deux goélands à dos argenté descendre pour leur baignade, j'ai retrouvé ma plante sauvage un peu plus loin. Elle a énormément grandi. Toutes les fleurs sont encore très fraîches. Je retournerai la voir d'ici quelques jours pour vérifier si elle monte en graines ou pas. Pardon pour cette espère ce caisson électrique : c'est laid, je sais mais indispensable aux bateaux qui sont le long du ponton, plus bas. Et puis je ne peux pas le démonter pour prendre la photo.... 

DSC02878 (Copier)

Même si le ciel s'est chargé de nuages menaçants, même si les températures baissent peu nous laissant imaginer que l'orage n'est pas loin, la journée débutait bien :

DSC02879 (Copier)

DSC02880 (Copier)

Le matin est vraiment le moment que je préfère pour aller au port. Mais, hélas, je n'avais pas le temps de m'attarder. Dommage....

DSC02881 (Copier)

La mer descendant, de nombreux pêcheurs prenaient le chemin du retour... Derrière ce bateau à la coque jaune, les mouettes volaient en formation, profitant des restes de poissons que le pêcheur rejetait à l'eau. Il est coutumier de vider les poissons pêchés avant l'arrivée au port et les oiseaux de mer le savent bien, s'approchant des bateaux un à un pour vérifier s'il s'agit d'un bateau de pêcheur ou pas. Et quand ils ont identifié un pêcheur, ils ne le lâchent plus jusqu'à l'amarrage !

DSC02882 (Copier)

L'éclairage d'Est ne donne pas l'impression que nous sommes le matin. Un dernier regard vers le large et, en guise de voyage au long cours, c'est plutôt retour à la maison pour préparer le déjeuner.

DSC02883 (Copier)

Posté par mimiweb à 17:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Exercice à la machine à feutrer

Pour mémoire, j'ai rephotographié le "kit de démarrage" qu'Irma m'avait offert :

DSC02873 (Copier)

J'ai agréablement profité du beau temps chaud pour m'installer dehors, sur ma table de jardin. J'ai adoré ! Pas trop de vent (quand tout s'envole ce n'est pas drôle du tout), pas trop de soleil non plus (nous avions quelques alertes à l'orage. C'était lundi) mais pas trop de desseins non plus... Alors, j'ai bricolé ceci :

DSC02874 (Copier)

Sur lingette Decolor'stop qui porte un joli mauve, inclusion de morceaux de tissus changeants. Plus le morceau à inclure est de petite taille, plus son effilochage ajoute à l'effet de fondu. En plus, il y a ce petit bruit des aiguilles-harpons qui entrent dans le tissu que j'adore. Cela croustille agréablement... Ci-dessus les aiguilles à l'intérieur du carter qui les protège et qui protège les doigts souvent approchés un peu trop près. Et là, si ça pique, ça arrache !

DSC02875 (Copier)

Voici donc le résultat de mon premier essai. A gauche, l'organza jaune a été inclus en périphérie en laissant quelques "bulles" lisses. Un effet intéressant que je conserve en mémoire pour l'avenir. Le brin de laine bleu marine aurait gagné à être interrompu de temps en temps. Cet effet de serti n'est pas le meilleur.

Bien sûr, il reste à apporter quelques modifications : piqué libre pour fixer les éléments inclus plus solidement, embellissements et, le plus important, la destination de cette petite réalisation.

J'espère que ma prof sera contente de moi ?

Posté par mimiweb à 16:32 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,


Petite dépanneuse

Mais non !! Il ne s'agit pas d'un camion.... Voyez plutôt :

DSC02871 (Copier)

Toute petite.... J'ai mis un mètre rigide auprès pour servir d'étalon,

DSC02872 (Copier)

Pleine de promesses.....

DSC02870 (Copier)

Mais, malheureusement, sans les petits ciseaux qui auraient été vraiment miniatures... Il faudra que je vérifie mais il me semble que l'enfile-aiguille est frappé d'un profil que je n'ai pas dans ma petite collection.

J'adore ces petits nécessaires. C'était tout de même bien conçu....

Posté par mimiweb à 16:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 22 juillet 2013

Le petit jeu de la photo truquée...

01

02

03

Après mes transformations progressives, voici l'original duquel je suis partie :

2013-07-19 13

Posté par mimiweb à 00:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]

dimanche 21 juillet 2013

Dans la chaleur épaisse de juillet

Le matin, tôt, le soleil se met déjà à nous chauffer mais c'est quand même le moment idéal pour aller faire un tour à pied et pour aller en bordure de mer...

Certains le font avec un sérieux qui m'épate. Que peut-il y avoir dans ces énormes sacs à dos ? Je suppose que c'est pour ajouter un handicap à l'épreuve de la marche ? Pour s'alourdir ? On a beau faire plusieurs kilomètres par le chemin des douaniers, si je conçois le besoin en eau et en nourriture, je doute que cela prenne un pareil volume ni fasse un tel poids....

DSC02868 (Copier)

Ils m'amusent souvent ces mille-pattes et, considérant leurs bâtons de marche, avec ce temps, on s'éloignerait quelque peu du climat "nordique".... Reste que si je me moque gentiment, je les admire. Par cette chaleur, marcher ainsi sur le GR34 à peine carrossable par endroits. Ils ont un courage que je n'ai pas et, pourtant, ça me ferait du bien, et puis, et encore !!! (Quoi, quoi, quoi mes liens ? What did you expect ?)

En tout cas, si le début d'après-midi est vraiment trop chaud pour que l'on sorte de chez soi, la fin d'après-midi au bord de la mer est rafraîchissante et apaisante à la fois. Il règne un calme en fin de journée qui fait plaisir à regarder.

DSC02849 (Copier)

DSC02850 (Copier)

DSC02851 (Copier)

Puisse ce dimanche vous avoir été agréable et profitable... Pour ma part, j'ai fait un petit saut à une brocante et j'y ai trouvé un petit rien que je vous montre très prochainement....

2013-07-21 (Copier)

Nous sommes le 21 : une pensée pour Greenye qui a dû collecter son bouquet mensuel déjà.

 

Posté par mimiweb à 23:10 - Commentaires [11] - Permalien [#]

samedi 20 juillet 2013

Les Concasseurs

Coco, le concasseur de cacao, courtisait Kiki la cocotte.
Kiki la cocotte convoitait un caraco kaki à col de caracul;
mais Coco, le concasseur de cacao, ne pouvait offrir à Kiki la cocotte qu'un caraco kaki sans col de caracul.
Le jour où Coco, le concasseur de cacao, vit que Kiki la cocotte arborait un caraco kaki à col de caracul il comprit qu'il était cocu.

Cet extrait de sketch de Bernard Haller m'est venu instantanément à l'énoncé du nom des animateurs de ce stage court d'initiation à la sérigraphie. J'avais une bonne idée de ce en quoi consiste la sérigraphie mais y aller voir de plus près et essayer moi-même m'a vraiment tentée. Je me suis inscrite à deux demi-journées très sympa et très distrayantes.

C'est d'abord le lieu qui séduit :

DSC02609 (Copier)

Vous vous rappelez la Villa Rohannec'h que je vous avais présentée ? Le programme des deux mois d'été comprend quelques animations tournant en boucle au fil des semaines. La sérigraphie n'est, hélas, pas reconduite en août : il fallait donc s'inscrire sans hésiter. D'autant que le groupe constitué était plus important que je l'aurais pensé.

Le principe de participation : s'égayer dans le domaine de Rohannec'h (ou plus loin pour les plus courageux car il faut se refaire le trajet de retour ensuite) et rapporter une collecte de produit choisi pour la réduire en poudre et en faire un pigment. Pour le fun, il fallait signaler le lieu de prélèvement afin qu'il soit géolocalisé (cela permettra une mémoire des lieux pour des stages futurs). Pour ma part, toujours attirée par les végétaux en tant que "sorcière" habituée aux bouillons de teintures, je n'ai pas réussi à m'attacher aux écorces comme certains, au bitume comme d'autres, aux coquilles de moules comme une autre enfin...

DSC02844 (Copier)

Le challenge était de faire en sorte d'obtenir, après "concassage", la valeur d'un bol de matière. Même si j'ai hésité avec la Berce, photo plus bas, c'est l'oseille sauvage qui a emporté ma faveur. Le Rumex L. (dont je sais à présent que les racines peuvent peut-être m'intéresser pour une teinture jaune), présentait l'avantage de donner beaucoup de matière en un même endroit. J'ai donc égrainé tant que j'ai pu les tiges, remarquant que les grains, très verts à l'ombre, se panachaient de rouge sur les plants très exposés au soleil.

DSC02845 (Copier)

DSC02847 (Copier)

Après avoir passé les graines sous le pilon d'abord puis sous le mixer, j'ai obtenu cette expèce de bouillie que j'ai dû allonger d'eau. En effet, le mixer plongeant (un blender aurait été préférable) a totalement surchauffé et fondu sous l'effort à fournir.

DSC02848 (Copier)

Hélas, la mixture est bien verte tant que la matière est éparse dans l'eau mais la couleur tend à disparaitre quand le mélange se sépare après décantation. Très vite, je n'ai plus eu d'espoir d'obtenir un jus suffisant colorant pour devenir l'équivalent d'une encre.

2013-07-18 16

Le principe de réalisation : un cadre de bois est tendu d'un nylon très fin au tissage serré. Désormais, il est rare qu'il s'agisse de soie (qui a donné la racine du mot séri graphie) mais la préparation de la toile reste la même. Il faut "épargner" le motif que l'on souhaite encrer et on "occulte" le reste de toute la zone à l'aide d'un produit photosensible qui sèche et obstrue les interstices du tissage. Ce produit est visible en bleu. Quant au  motif, il est proposé en tête-bêche sur deux cadres qui se complèteront donc pour obtenir un rond entier muni d'un carré au centre avec deux zones qui se superposeront donc. L'intérêt d'une encre suffisamment transparente est donc clair puisqu'il y aura superposition partielle et que la couleur s'en trouvera modifiée.

2013-07-18 16

2013-07-18 16

On repousse d'abord l'encre vers l'extrémité du cadre (le soulever empêche une coloration partielle du papier que l'on placera dessous). Pour cet atelier il s'agissait de sérigraphier un motif sur une feuille de papier en faisant deux passages d'encres de couleurs distinctes. Mais en lieu et place du papier, l'on aurait pu tout aussi bien sérigraphier un tissu à condition qu'il soit bien tendu sur la table.

2013-07-18 16

Les encres, obtenues par le mélange des matières concassées avec un gel synthétique (qui plastifie la couleur en quelque sorte), ont des origines bien différentes :

2013-07-18 16

Les animateurs se sont efforcés de faire un premier passage avec une teinture sombre (les écorces, finement poncées, ont donné une poussière qui, une fois mélangée au produit, est devenue une pâte onctueuse ressemblant à une crème dessert -vous savez celle pour laquelle on se lève !-) mais deux résultats ont été particulièrement spectaculaires : les coquilles de moules qui ont donné une sorte de talc blanc violine devenu beige sur le papier, les gravillons qui, pillés, ont donné aussi un pigment grège des plus intéressants. Une autre écorce, laissée trop liquide après mélange parce que moins réduite en poussière, a coulé en donnant un graphisme bulleux très décoratif.

2013-07-18 16

Les coloris très variés ont permis de jouer avec les contrastes : les motifs étant tête-bêche, un passage premier dans un sens et un passage second dans l'autre sens permettent d'obtenir un rond complet mais deux zones sont alors superposées et les coloris parviennent à se fondre optiquement pour donner un accord nouveau.

2013-07-18 16

2013-07-18 16

Plus la matière est grossière, moins "l'encre" est onctueuse et lisse. Plus la matière est grossière, plus l'encre est liquide et passe vite au travers de l'écran. De quoi créer des effets involontaires qui nous éloignent de la sérigraphie propre et lisse souhaitée pour les travaux de précision mais qui nous rapprochent d'un résultat artistique tout à fait passionnant.

2013-07-18 16

2013-07-18 16

L'ensemble des résultats donne une jolie exposition.... Le gris-beige de la première feuille est le résultat du passage des coquilles de moule dans le mortier. Le vieux rose clair a été obtenu à partir d'une poudre de brique dans laquelle il restait des particules de plâtre. La brique pure donne un ocre rouge plus affirmé. Le noir est issu de charbon (peut-être de charbon de bois ?) réduit en poudre. Néanmoins, le mélange en question était resté liquide et a provoqué quelques coulures donnant un résultat esthétique mais un peu baveux.

2013-07-18 18

2013-07-18 18

2013-07-18 18

Voilà donc en quoi consistait cette initiation à la sérigraphie. J'espère que mon compte-rendu vous aura donné l'envie de mieux connaître cette technique ou, si vous êtes dans les Côtes d'Armor, de participer au prochain stage que proposeront les Concasseurs ? Ils n'ont pas dit non à notre demande d'une nouvelle édition en juillet 2014.... Affaire à suivre, alors ?

Et je saurai que les végétaux ne deviennent pas les pigments qui conviennent à ce type d'exercice. Cela dit, cela m'aura permis d'admirer ....

2013-07-18 14

la Monnaie-du-Pape qui a été semée dans un petit jardin de partage,

2013-07-18 14

et des ombellifères en pleine floraison. Mais, cependant, je me demande tout de même si les graines de Berce, pillées dans le mortier de marbre..... va savoir....

2013-07-18 14

 

 

Posté par mimiweb à 00:45 - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 18 juillet 2013

Quelques photos au hasard de la balade

DSC02820 (Copier)

DSC02821 (Copier)

DSC02822 (Copier)

DSC02823 (Copier)

DSC02824 (Copier)

DSC02826 (Copier)

DSC02827 (Copier)

DSC02828 (Copier)

 

DSC02836 (Copier)

DSC02837 (Copier)

DSC02839 (Copier)

Et avant de vous dire à bientôt, voici quelques oiseaux de mer....

DSC02684 (Copier)

DSC02688 (Copier)

DSC02843 (Copier)

En espérant que le beau temps se maintienne et continue de durer....

Posté par mimiweb à 00:41 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « octobre 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
     1 2 3 4 5 6
    7 89 10 11 12 13
    14 1516 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31