jeudi 11 juillet 2013

Dans le jardin 070713

Retard, retard, je suis en retard.... où est ma montre... Quelle heure est-il ?

Oui je suis TRES en retard pour ma participation hebdomadaire mais je soumets mon petit travail, moins spectaculaire que d’habitude peut-être mais qui m’a demandé plusieurs heures de travail....

HAMPES (Copier)

HAMPES3 (Copier)

HAMPES4 (Copier)

Et puis, bien sûr, ma photo d’origine prise dans le parc de la Villa Rohannec’h... sous les arbres, dans l’ombre :

DSC02604

Voilà.... Tout simple mais j’aime bien. Dommage ce n’est pas dans MON jardin mais vous me pardonnerez bien ça, non ?

Posté par mimiweb à 00:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Fête maritime

Dimanche dernier, une fête maritime nous a barré la route. Nous avons renoncé à la déviation pour aller voir de plus près ce que proposait cette fête du port de Saint-Brieuc mais nous n’avons pas découvert de choses très étonnantes. Néanmoins il ne faut jamais sous-estimer ces petites fêtes locales qui font sortir les gens de chez eux et leur font rencontrer leurs voisins....

DSC02627 (Copier)

D’abord, et c’est un peu normal au port, des bateaux : des vieux, des récents, des gros et des petits....

DSC02630 (Copier)

DSC02631 (Copier)

DSC02632 (Copier)

Et puis il y a aussi ceux qui ont envie d’aller voguer un peu....

DSC02633 (Copier)

DSC02634 (Copier)

DSC02635

DSC02637 (Copier)

Drôle de découverte supplémentaire : de curieux aviateurs dans leurs drôles de machines.... Une allusion incompréhensible pour ces deux jeunes filles ravies que la rue leur soit rendue pour s’y ébattre sans risque.

DSC02638 (Copier)

DSC02640 (Copier)

Quelques jolies voitures, aussi.... Mais j’ai choisi de faire un petit clin d’oeil à un certain Gérard qui se reconnaitra...

DSC02641 (Copier)

Et puis enfin ces moutons inouïs.... Deux danseuses que nous avons regardé évoluer pendant près d’une demi-heure et qui n’avaient toujours pas terminé leur ballet.... Or, cette musique, nous l’entendions depuis un long moment déjà alors que nous marchions le long du quai... Alors, reprenaient-elles des “phrases chorégraphiques” en boucle ou bien interprétaient-elles un ballet de près d’une heure de durée ? Quelle mémoire !!! Je ne savais pas que les moutons avaient une mémoire d’éléphant ......

DSC02642 (Copier)

En tout cas, il faisait une température d’environ 25° et je vous laisse imaginer ce qu’elles ont enduré dans leur costume de laine...

DSC02643 (Copier)

Finalement, nous l’avons prise, cette déviation....

Posté par mimiweb à 00:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

La Villa Rohannec’h

Depuis longtemps sa haute silhouette rose m’intriguait et, la regardant depuis la voie express que l’on emprunte au moins une fois par semaine, j’inventais tout un univers autour de cette villa ocre qui m’évoquait l’Italie ou la Riviera....

Poussée par la curiosité, tentée par l’avis d’exposition que j’ai lu, j’ai finalement décidé d’aller voir sur place et je n’ai pas été déçue.....

Rohannec’h, c’est tout un domaine créé par un armateur, le Vicomte de Gualès de Mézaubran, datant du début du 20ème siècle. Propriété privée, le site a été un temps dévolu à l’enseignement agricole puis, depuis 2007, le parc de 7 hectares s’est ouvert à partir du port du Légué pour qui souhaite grimper des dizaines de marches et s’offrir une balade à pied jusqu’à la villa, à moins que le promeneur souhaite arriver à la villa directement depuis le centre ville et entrer par un large portail donnant une vue élargie sur la maison elle-même. Depuis 2010, la villa est ouverte au public et reçoit des expositions, des ateliers ponctuels, une bibliothèque permanente et un jardin où se poser pour lire, boire un café etc... Elle est devenue un espace public géré par le Conseil Général du Département et occupé par des moments culturels variés.  Les manifestations y sont, pour la plupart, gratuites, sur simple réservation.

2013 nous présente “les nouveaux commanditaires” ou, qui peut désormais souhaiter telle ou telle action artistique ou culturelle, en partenariat avec les artisans d’art locaux et les institutions. Ainsi retrouve-t-on ici le projet de Tadashi Kawamata qui a oeuvré à Saint-Thélo, cité du lin et du tissage, autour d’une maison de tisserand qui devient, entre ses mains, le site de “Mémoire en demeure”, objet d’un film qui [illustre le modèle opératoire fondé sur le partage des idées et du travail qui incite à réinventer la notion de communauté et d’usage de l’oeuvre].

Pour ce qui concerne les ateliers, je me ferai un plaisir de vous en reparler la semaine prochaine....

DSC02586 (Copier)

Ma toute première visite a été pour les toilettes !!!! On ne se refait pas, que voulez-vous !!! Je vous laisse apprécier les “commodités”... Je vous rassure, la cuvette est des années 2011-2013 mais quel luxe que faire pipi dans pareil environnement. N’êtes-vous pas d’accord avec moi ?

DSC02587 (Copier)

DSC02588 (Copier)

Les persiennes ont été fermées pour les raisons de discrétion que vous imaginez mais il n’est pas nécessaire d’allumer la lumière, en journée la luminosité est bien suffisante pour “oeuvrer” sans que ce soit à tâton !!!

DSC02589 (Copier)

Je ne sais pas si le chauffage fonctionne bien l’hiver mais avouez que les radiateurs vous ont une de ces gueules....

DSC02590 (Copier)

Ici la salle de présentation des oeuvres que les artistes en résidence ont produites. Photos, textes explicatifs et maquettes permettent de cerner le projet, de suivre la réflexion de l’artiste, de voir la réalisation in situ. D’ailleurs, le 20 juillet prochain un circuit-visite en bus est organisé depuis Rohannec’h pour aller à la rencontre de personnes commanditaires et des oeuvres réalisées, à Saint-Thélo notamment....

DSC02591 (Copier)

La salle de bibliothèque où l’on peut trouver une documentation sur les sources ayant servi aux artistes mais aussi sur les lieux, sur le port etc... Je vous laisse apprécier l’imposte surplombant la porte d’entrée et la vue que l’on a depuis l’une des places qu’occupent les usagères ci-dessus :

DSC02592 (Copier)

DSC02593 (Copier)

De l’autre côté de la salle d’étude, une pièce assombrie permet de visionner un film qui explique qui, comme vous et moi, peut désormais devenir commanditaire. Ici, cet artiste a été commandité par des habitants et commerçants de Tours. Dans un quartier de la ville, une place ancienne méritait qu’on la sorte de l’oubli et qu’on lui redonne un lustre mérité. Ce “ciné-doc” raconte le processus des oeuvres en construction, par les acteurs eux-mêmes, à savoir les commanditaires, l’artiste, le médiateur et les partenaires....

DSC02594 (Copier)

DSC02595 (Copier)

L’invitation à quitter la villa pour son parc est très bien menée et l’on sort sur le parvis où l’on est happé par la vue. Les arbres semblent finir leur course dans la mer.... Plus bas, les bruits du port montent, assourdis tandis que les usagers de la villa s’installent qui sur de gros coussins, qui directement sur l’herbe ou dans des chiliennes mises à disposition....

DSC02596 (Copier)

Derrière soi, la villa s’allonge dans un effet de contre-plongée...

DSC02597 (Copier)

DSC02598 (Copier)

Et l’on se prend à descendre sur la pelouse pour atteindre un chemin de sous-bois qui, sans le dire, mine de rien, va nous faire descendre jusqu’aux marches qui dévaleront la pente. Les moins courageux, comme moi, contourneront la villa pour retrouver la voiture laissée au parking d’entrée, en façade de la villa...

DSC02599 (Copier)

DSC02600 (Copier)

Un coup d’oeil au port avant de remonter à l’abri des branches feuillues qui, en ces premiers jours de chaleur, sont une bénédiction pour la fraîcheur de l’ombre qu’elles offrent au-dessus de nos têtes.

DSC02609 (Copier)

La villa, vue de face...

DSC02617 (Copier)

En remontant vers le parking près de la grille d’entrée, on dépasse un petit bâtiment qui, à cause de ce lasso enroulé ou de cette palissade originale, se donne des airs de ranch. Nous n’avons pas su de quoi il s’agissait ni quelle est la vocation de ce bâti.

DSC02621 (Copier)

Et nous retrouvons le parking que borde un jardin de fruitiers où l’on a dressé des tables de culture et où l’on peut pique-niquer de manière conviviale autour d’une gigantesque table constituée de longues poutres de bois assemblées. J’avoue avoir levé la main pour attraper une cerise mais elle était loin d’être mûre.

Avant de vous dire à bientôt pour d’autres informations sur les contenus, je signale tout de même à votre attention, pour qui connait et apprécie, qu’une lecture sera donnée dans le parc du texte de François Morel “Hyacinthe et Rose” : [raconter le jardin de ces deux-là, c’est raconter leurs “vies minuscules”, faites de petits bonheurs et de grandes luttes, de sérieux et de fantaisie et rendre un bel hommage aux fleurs et aux émotions...]

Posté par mimiweb à 00:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 4 juillet 2013

Chaleur de l'été...

Et voici qu'en ce 4 juillet, le ciel nous offre ENFIN un peu de chaleur... Rien d'écrasant encore mais une douceur de vivre bien agréable pour fêter les vacances enfin arrivées. Et, dans l'enthousiasme d'un rayon de soleil tellement doux et caressant, deux mosaïques colorées :

2013-07-04 (Copier)Fleurs (Copier)

Les fleurs nouvellement écloses et, notamment les roses qui, en gros plan, expliquent si clairement comment s'enroulent leurs pétales. Il y a aussi ces plantes grasses qui fleurissent en jaune, la première agapanthe en train de se dégager de sa coque protecrice, la lavande qui bleuit le massif et le seringat double qui n'en finit pas de démontrer qu'il n'est pas mort. Mais il y a aussi cette sorte de rosier sauvage qui donne des fleurs blanches si délicates, le Bougainvillée qui arbore sa première bractée de l'année et qui raconte comment il a surmonté le froid de l'hiver et les pluies trop abondantes, et puis, pour bien la montrer, cette fleur qui s'est ouverte et dont je ne connais pas le nom...

DSC02562 (Copier)

DSC02563 (Copier)

Une graine que j'ai plantée au printemps débutant ? Le feuillage nous aura gagné de vitesse car tout ce qui ne donne pas son nom est, chez nous, immanquablement condamné à être traité comme la plus méchante des mauvaises herbes !

2013-07-041 (Copier)Insecte (Copier)

Et puis que raconter de ce premier vide-grenier où j'ai trouvé le stérilisateur idéal pour mes futures teintures et autres bouillons de sorcière ? Sinon peut-être le cadre plutôt accueillant ....

DSC02540 (Copier)

DSC02541 (Copier)

Posté par mimiweb à 15:11 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

De l’eau salée à l’eau douce....

DSC02517 (Copier)

Samedi dernier, malgré un temps très hésitant qui, finalement, cèdera la place à la grisaille et à un rien de pluie, j’ai encore cédé à la tentation de prendre une bouffée d’oxygène au port de Saint-Brieuc et de boire une tasse d’eau salée (c’est une image, bien sûr !)

DSC02518 (Copier)

DSC02520 (Copier)

Mais, avant que le temps ne se dégrade, nous avons profité d’un reste de beeau temps pour nous rendre là où je n’avais pas remis les pieds depuis plus de vingt ans : le barrage de St Barthelemy sur la commune de La Méaugon.... Juste au moment de notre arrivée, un petit délestage a fait chanter le barrage monumental. Rien que 6000 tonnes de béton !!!

DSC02521 (Copier)

A la surface de l’eau, côté lac de retenue, des milliers de petits poissons s’agitaient... Un instant, j’ai même cru qu’il s’agissait de tétards mais vérification faite, il s’agissait bel et bien de petits poissons ; petits gougeons ? Une friture à l’abri de toute prédation, la pêche n’est pas autorisée à cet

endroit.... DSC02522 (Copier)

DSC02525 (Copier)

Le lac s’étire en longueur et permet, de chaque côté, une longue balade sous les branches. Une promenade rafraîchissante en ces instants quelque peu orageux, presque trop chauds...

DSC02527 (Copier)

DSC02528 (Copier)

D’un côté, le bleu et de l’autre le vert. Au loin côté eau, un superbe pont aux jambes élancées.... et le scintillement du soleil d’été (un des premiers jours vraiment dignes de la saison)...

DSC02529 (Copier)

DSC02530 (Copier)

Au milieu du lac, quelques cormorans attendent patiemment l’heure de la pêche, quand les poissons remonteront en surface pour saisir les moustiques et les moucherons revenus avec la fraîcheur de fin de journée.... La friture ne semble pas les séduire, ils attendent des proies plus volumineuses....

DSC02532 (Copier)

DSC02534 (Copier)

La balade se fait au sommet du barrage, sur une route somme toute assez large, avec des rambardes de chaque côté et quelques puits d’observation des bouches de passage d’eau.

DSC02535 (Copier)

 

DSC02536 (Copier)

Au moment de rejoindre le parking aménagé en haut de la colline, l’herbe m’offre le spectacle étincelant des gouttes de rosée du matin restées emprisonnées d’une toile d’araignée.

DSC02537 (Copier)

La nature, peu impressionnée par l’oeuvre que représente ce barrage, continue de nous émouvoir....

DSC02539 (Copier)

Loading...
>>

Posté par mimiweb à 01:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Copine en vitrine !!!

DSC02511 (Copier)

La commerçante de Saint-Brieuc qui vend les machines à coudre rue de Rohan a proposé à Irma de laisser quelques-unes de ses créations pour animer sa vitrine. Hélas, photographier à travers un carreau pose le problème des reflets mais voici à peu près ce que donne cette exposition provisoire....

DSC02512 (Copier)

En plus des tableaux, petits et grands, quelques bijoux textiles réalisés en feutrage à l’aide d’une machine à puncher :

DSC02513 (Copier)

DSC02515 (Copier)

D’ici peu, le magasin pourrait avoir le produit qui, pour l’instant, manque à son stock. Une bonne initiative, je crois bien....

DSC02516 (Copier)

Pêche au filet

Chaque semaine, alors que je dois me rendre de l’autre côté de la baie, je néglige la voie rapide au profit d’un itinéraire plus sympathique : une petite route sans confort qui longe très exactement la côte et aboutit au port...

2013-06-14 17.05.55 (Copier)

2013-06-14 17.06.02 (Copier)

2013-06-14 17.06.04 (Copier)

2013-06-14 17.06.07 (Copier)

J’adore aller au port. Je le préfère plein et par marée haute mais on ne choisit pas....  Quand la mer est basse, il faut savoir s’occuper.

Pour exemple, ces pêcheurs qui ont explosé leur filet en remontant près d’une tonne de sable. Les filets étaient remplis d’algues et les algues remplies de sable. La maille n’a pas résisté....

2013-06-27 10.59.42 (Copier)

L’avantage que présente le port de Saint-Quay est d’être toujours plein et de ne pas avoir de marche de franchissement à passer pour y entrer ou en sortir. C’est un énorme avantage, tant pour les plaisanciers que pour les pêcheurs professionnels. Le moindre retard n’est donc pas pénalisé.

2013-06-27 11.00.07 (Copier)

Les pêcheurs ravaudaient leur filet au moment de mon passage. Le trou du filet a été ôté, une partie de filet neuf a été ajoutée et fixée par des noeuds. J’ai pu rester un peu sur place tandis que le filet était fixé à son câble d’entourage. La navette est remplie du fil de nylon ; le ravaudeur utilise cette “aiguille” pour passer une première fois puis pour, au deuxième tour, entrer dans la boucle précédente. Il réalise ainsi un noeud qui bloque son fil puis il passe à la maille suivante qui représente un intervalle d’environ six centimètres. Il serre d’un coup sec avant de lancer le point suivant.

2013-06-27 11.06.28 (Copier)

2013-06-27 11.06.34 (Copier)

2013-06-27 11.06.49 (Copier)

2013-06-27 11.06.56 (Copier)

2013-06-27 11.07.00 (Copier)

2013-06-27 11.07.04 (Copier)

2013-06-27 11.07.11 (Copier)

J’ai fait tout une quantité de clichés. Mis bout à bout, ils auraient parfaitement pu reconstituer le geste....

2013-06-27 11.26.29 (Copier)

2013-06-27 11.26.59 (Copier)

2013-06-27 11.27.31 (Copier)

2013-06-27 11.28.10 (Copier)

2013-06-27 11.28.53 (Copier)

Au ponton principal, le “St Quay”, vieux gréement permettant de faire des balades en mer en famille, attend sagement pour lever l’ancre....

2013-06-27 11.34.49 (Copier)

2013-06-27 11.34.58 (Copier)

2013-06-27 11.35.13 (Copier)

2013-06-27 11.35.34 (Copier)

Alors, je t’embarque ?

Posté par mimiweb à 00:12 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

dimanche 30 juin 2013

Un petit tour sur une presqu’île

De l’autre côté de la baie, là où se trouve la Maison de la Baie de Saint-Brieuc, se trouve aussi la maison de mes parents que ma Maman a mise en vente.... Je voulais juste vous laisser humer l’ambiance qui y règne pour, sinon vous donner l’envie de l’acheter, vous inciter à en parler autour de vous pour qui serait heureux de l’apprendre et, qui sait ?, de venir visiter....

DSC02492 (Copier)

DSC02493 (Copier)

La vue, d’abord... Vue sur la baie, ici à marée basse et dont on aperçoit le flot plus loin, à droite....

DSC02496 (Copier)

Le jardin de la maison ensuite avec ses roses, ses sentolines, ses arbres fruitiers...

DSC02499 (Copier)

DSC02500 (Copier)

DSC02501 (Copier)

DSC02502 (Copier)

DSC02503 (Copier)

DSC02504 (Copier)

DSC02505 (Copier)

Avec, à l’arrière, une vue aussi sur le village et sur son clocher, distant de 800 mètres maximum....

DSC02506 (Copier)

DSC02507 (Copier)

DSC02508 (Copier)

La vue dégagée qu’il y a depuis la porte d’entrée de la maison puisque, devant, la zone est non constructible suivant la loi littorale.

DSC02509 (Copier)

DSC02510 (Copier)

Et, sur simple demande, je me ferai guide pour une visite approfondie....

Posté par mimiweb à 01:05 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

jeudi 27 juin 2013

Freecolors lance un appel....

Héloïse, de Freecolors, lance un appel....

2

Le principe est simple :

Dans toute technique qui est la vôtre (tricot, crochet, couture, Fimo, etc...) vous réalisez un végétal de votre choix (fleur, tige, herbacée, arbre, feuille, écorce, etc....) afin d’aider Héloïse à créer un mur végétal représentant un “jardin imaginaire”.

L’origine de son souhait passe par deux expériences précédentes dont elle avait tiré deux robes qui ont été exposées partout où Héloïse a exposé son savoir-faire en free crochet. Mais, cette fois, la destination du mur végétal est toute autre ; le papa d’Héloïse a été victime d’un accident et peine à s’en remettre. Elle espère que les formes et les couleurs, en lui rappelant son propre jardin qu’il adore, aideront à le remettre sur pied en lui redonnant le moral.

Aiderez-vous Héloïse à concrétiser ce jardin imaginaire ?

Posté par mimiweb à 16:14 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

Un petit tour de jardin ?

Allez, juste un petit tour. Juste parce qu’hier il faisait beau et chaud, que c’était le premier jour de l’été et que j’ai vu mon jardin avec des yeux différents....

DSC02456 (Copier)

Depuis la porte-fenêtre mon jardin prend des airs qui me plaisent énormément...

DSC02457 (Copier)

même si, vu dans l’autre sens, il est un peu moins......brillant. En tout cas, pour la première fois, les ficoïdes ont fleuri.... un petit parterre qui s’illumine de très jolies fleurs aux pétales multiples.

DSC02458 (Copier)

DSC02459 (Copier)

Pour la première fois de l’année, j’ai pu prendre un bain de soleil sur le lit de pelouse.... Il était là depuis de nombreuses semaines qui attendait que le soleil et la chaleur viennent. Hier ce fut le cas... Aujourd’hui, ça ne l’était plus ; un petit vent frais qui demandait un bon gilet....

DSC02460 (Copier)

Mon petit seringat a commencé à fleurir l’an passé. Il a fleuri un peu plus cette année et les fleurs sentent infiniment bon.

DSC02462 (Copier)

DSC02463 (Copier)

DSC02464 (Copier)

A propos de parfum, ce rosier, que j’ai eu pour ma Fête des Mères l’an passé, n’a vraiment rien à envier au seringat. Les grosses roses rose pâle exhalent un parfum très doux, presque sucré.

DSC02465 (Copier)

Dans l’angle du jardin, une de mes nombreuses boutures de rosiers a pris et me donne déjà sa première rose. Pas très grosse mais bien enroulée et d’un joli rose “pétale”. Elle n’a aucun parfum mais elle est très belle.

DSC02466 (Copier)

Derrière les rosiers orange, j’ai utilisé les branches du vieux seringat pour suspendre le panier fleuri et voilà que ce bon vieux seringat reprend vie... Je n’avais pas vu les branches enfeuillées lui sortir du pied et je n’avais même pas vu les quelques fleurs doubles qu’il m’a de nouveau données.

DSC02467 (Copier)

DSC02468 (Copier)

Toutes les boutures de fuchsias que j’ai faites aussi ont pris... Mais est-ce la bonne époque pour replanter les boutures qui ont sorti quelques fleurs ?

DSC02469 (Copier)

DSC02470 (Copier)

Au départ, je n’avais pas envie de conserver les rosiers rouges qui étaient là quand je suis arrivée. Je rêvais de rose, de bleu, de blanc et j’écartais les autres couleurs mais, finalement, ces rosiers rouges m’ont séduite. Les rosiers orange et jaune aussi d’ailleurs. Comment se défaire de fleurs aussi belles ?

DSC02471 (Copier)

Sur le pilier de bois pourri, le petit rosier rose fuchsia s’est mis à grimper. Est-ce qu’un rosier sur tige peut grimper ? A-t-il été forcé de rester ainsi tout en boule sur son pied tige ? Comment faut-il faire ?

DSC02472 (Copier)

Si tout continue d’aller aussi bien, il sera bientôt concurrencé par la jolie clématite de Lanloup dont j’ai récupéré une bouture. Joëlle m’a apporté la petite tige que j’ai mise en terre et la voilà qui commence à pousser, doucement, tranquillement.... Si tout va bien donc, l’an prochain elle escaladera son pilier et fleurira en rose de fleurs toutes juponnées.... Mais ça, c’est si tout va bien. C’est une autre histoire.....

DSC02473 (Copier)

DSC02474 (Copier)

Sur le mur de la maison, le rosier grimpant Ghislaine de F..... s’est couvert de fleurs. Il porte trois couleurs : des boutons orange-saumon, une floraison jaune-orangé et des fleurs en fin de floraison qui pâlissent jusqu’à devenir blanches avec quelques reflets roses. C’est un rosier très vigoureux, facile à trouver et qui ne déçoit jamais. J’ose le recommander mais suis-je objective quand il s’agit de roses ?

DSC02475 (Copier)

DSC02476 (Copier)

Toujours au nombre des boutures qui ont abouti, le rosier rose vif a déjà donné trois très jolies roses ; le bouton est bien enroulé et très serré.... Je ne sais plus s’il s’agit d’un grimpant, d’un tige ou d’autre chose. D’ailleurs qu’est-ce qui diffère un rosier “tige” d’un rosier “buisson” ? Les appellations me sont très mystérieuses....

DSC02477 (Copier)

Le Pierre de Ronsard, grimpant celui-là, porte plein de roses cette année. Il me réjouit complètement. Voyez comme ses roses sont belles, denses et juponnées...

DSC02478 (Copier)

DSC02479 (Copier)

L’autre jour, chez Max Plus, je tombe sur des treillages de jardin verts à effet optique. L’idéal pour habiller mon mur tout moche de l’arrière de la maison.... Il m’en fallait au moins cinq pour commencer et le commerçant, très serviable, a accepté de me les livrer. Depuis, j’ai encore mis quelques plantes en place pour envisager le décor de ce mur dans l’avenir....

DSC02480 (Copier)

Au pied des treillages, pousseront donc....

un jasmin (dont j’adore le parfum des fleurs), un rosier grimpant,

DSC02481 (Copier)

une clématite que j’ai planté l’an passé mais qui se prend à grandir maintenant seulement,

DSC02482 (Copier)

un hortensia grimpant qui ne m’a pas encore dit s’il voulait que je le déplante et le déplace ou bien s’il voulait rester là...

ainsi qu’un aloé qui semble se satisfaire, lui, de cette terre quelque peu aride et fort peu nourrissante. Nous tâcherons d’améliorer ça prochainement mais à chaque jour son lot de dépenses et le carburant commence à manquer.

DSC02483 (Copier)

J’ai finalement craqué pour une bignone. J’en rêvais depuis des années, je ne me décidais pas à en planter une parce que la couleur s’éloignait des couleurs que je voulais voir dominer dans mon jardin mais finalement, si les rosiers rouges restent, pourquoi pas une bignone orange soutenu ?

Au pied de la bignone, un hortensia qui sera peut-être blanc. Je dis peut-être car entre l’étiquette et la réalité de la plante, il y a parfois tout une palette d’écart !

DSC02484 (Copier)

Et toujours, bien entendu, des rosiers en place dont l’un est grimpant.

DSC02485 (Copier)

Dans l’angle, tout à fait à l’Ouest, un rosier grimpant qui était déjà là et que j’ai taillé une première fois l’année dernière. L’hiver prochain, il aura une nouvelle taille pour lui redonner de la force et lui faire faire des branches latérales. Il fleurit en rouge clair. Et puis, un petit rosier que j’ai fait naître d’une bouture et qui me fait la surprise d’une floraison orangée. L’hortensia semble peiner à pousser. Un autre, obtenu à partir d’une bouture (encore !), a presque atteint la même taille. Les fraisiers seraient-ils gourmands en eau au point qu’ils en manqueraient ? La clématite, moins assoiffée, s’installe sur les fils que j’ai tendus pour elle.

DSC02486 (Copier)

Voici donc la fleur de ce rosier grimpant :

DSC02487 (Copier)

la rose de ce petit grimpant que j’ai bouturé et qui semble s’éclater complètement à cet endroit... :

DSC02488 (Copier)

Pour terminer, deux des fleurs de la clématite. Une preuve de sa bonne santé si besoin était.....

DSC02489 (Copier)

DSC02491 (Copier)

Voilà sans doute l’un de mes plus longs billets. J’espère qu’il vous a plu ? Sinon, patientez, il en viendra d’autres plus courts....

Il y a toujours de quoi trouver son bonheur chez moi pour peu que l’on cherche un peu !

Posté par mimiweb à 09:32 - - Commentaires [18] - Permalien [#]


">Patchacha
  • Patchalafolie - Catherine J.
  • Vero de Douai
  • Bijoux, parures
    Blogs à visiter, sites amis...
    Chat
    Couture, patch, art textile, bricolages...
    Décorations et ambiances
    Fournitures : tissus, fils...
    Maquettes et modèles réduits
    Photos
    Plutôt broderie
    Plutôt calligraphie et peinture
    Plutôt couture et confection
    Plutôt culturel
    Plutôt patch
    Plutôt scrap et carterie
    Plutôt touristique
    Derniers messages
    Archives
    Tags
    « août 2018 
    dimlunmarmerjeuvensam
       1 2 34
    5 6 7 8 9 10 11
    1213 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31