Cela n'aura échappé à personne que l'article qui a été publié avant celui-ci n'avait rien à faire sur ce blog....  Mon ordinateur étant un peu lent ces derniers jours, il n'obéit pas assez vite et si je change de blog, cliquer sur mon choix au tableau de bord de la plateforme n'a pas changé le support assez rapidement. Aussi dès que j'ai commencé ma frappe, je n'étais pas sur le bon blog. Pardon à qui n'appréciera pas, bienvenue à qui aura découvert avec bonheur le blog de mon groupe de patchwork. D'ailleurs, tout en haut de cette page, un onglet permet de s'y rendre directement alors, à la rentrée de septembre, pourquoi ne pas devenir lecteur assidu de ce nouveau blog consacré à nos travaux de groupe ? En attendant, je vais me reposer un brin, histoire de ne pas recommencer le même fourvoiement. 

13Bon avant cette future rentrée, profitons de nos vacances. Je parlais donc d'une balade en Finistère Nord.

C'était samedi dernier. Mon Hom me parle d'une exposition de maquettes à Treflez.... J'avoue qu'il m'a fallu Google maps pour trouver où se situait ce village dont je n'avais jamais entendu parler. Eh bien si, il existe bien, du côté de Lesneven après Roscoff. Cela te situe ?

En arrivant dans le village, nous nous demandions où nous allions nous retrouver car cela ne présageait pas un local fameux ni une grande exposition. Or, nous avons eu la très bonne surprise d'arriver dans une salle omnisports toute belle, toute propre et devant une exposition plutôt bien garnie avec des choses nouvelles et un peu rares. Celui qui nous a le plus marqués est un maquettiste anthropologue.... Mais si ça existe... !!! Il est passionné par les périodes anciennes, trèèèèès anciennes, et par le mode de vie de nos ancêtres. La pêche, la chasse, le feu, l'habitat.... tout l'intéresse et il propose des dioramas hyper documentés.... C'est génial ! Une petite visite au site, peut-être ? C'est ICI. Et pour un homme de Néandertal, c'est ci-dessous...

012-1-jpgAu retour, nous avons fait halte juste avant Morlaix car l'endroit valait une photo, voire plusieurs....

_copie-0_DSCN8727

_copie-0_DSCN8728

_copie-0_DSCN8731

_copie-0_DSCN8732

_copie-0_DSCN8733Je n'aurais pas parlé de cette petite balade si je n'avais été intriguée par une fleur de 8 m de haut..... Oui, oui, tu m'as bien lue : 8 mètres de hauteur pour la tige de cette fleur émergeant du coeur d'une agave. C'est si-dé-rant !!! Je n'avais jamais rien vu de tel !

_copie-0_DSCN8729

_copie-0_DSCN8730Alors tu me connais ? J'ai voulu "creuser" le sujet..... En fait, il s'agit d'une agave d'Amérique.... Oh, rien de vraiment rare car cette plante grasse s'est extrêmement bien adaptée à nos côtes, dont celles de Bretagne, même du Nord (la preuve !). Mais alors, pourquoi une telle floraison ?

L'agave est cette plante grasse des milieux chauds et des terres assez pauvres dont on tire la Tequila ! C'est une plante qui ressemble trait pour trait à l'aloe vera dont elle porte même le nom si on dit juste "Aloe". Les plantes se ressemblent assez pour qu'on les confonde. L'agave termine ses feuilles par une griffe acérée et n'ouvre pas son coeur qui reste enroulé, les feuilles portant, à leur épanouissement, la trace de la feuille du dessus qui a gravé ses épines dedans. Un jour, à force de soleil et de climat doux, une tige s'élève qui peut monter jusqu'à dix mètres puis se forment les fleurs, en grappes à la manière de fleur de brocoli. Cette floraison est unique. Après deux mois de fleurissement, la tige plie, la fleur tombe semant graines et plantules un peu partout tandis que l'agave-mère meurt. 

L'aloé, parait-il, n'a pas cette griffe en bout de feuille mais ressemble pourtant à l'agave. Toutefois, elle ouvre volontiers son coeur pour laisser apparaitre une ou plusieurs tiges qui portent des fleurs souvent orange. Cette floraison n'est pas unique mais peut tout à fait se reproduire plusieurs fois d'affilée et ne signe pas la fin de la plante.

Moralité ? Ce que j'ai chez moi et que je prenais pour un aloé est en réalité une agave !!! Je n'ai plus qu'à patienter pour qu'une fleur géante vienne à pousser en son centre. Mais quand ? Dans plusieurs dizaines d'années peut-être..... Alors soyons patients !!!